La Chine


Ce qui caractérise la Chine du début du 21eme siècle est son retour incroyablement rapide au statut de première puissance mondiale, elle qui faisait partie des pays pauvres en 1970. Mais la Chine ne se contente pas d’un retour de sa puissance économique. Elle est en train de démontrer que c’est son système politique, un système socialiste à la chinoise à l’opposée du système ultralibéral, qui lui a permis une telle percée en avant. C’est cette démonstration que nos élites ultralibérales redoutent le plus. Ils feront donc tout leur possible pour que le modèle chinois échoue.

D’abord un peu d’histoire.

La Chine fait son grand retour sur la scène internationale.

Le vecteur principal de ce retour sur la scène internationale est un énorme projet d’infrastructure appelé les « Nouvelles routes de la soie ».

Pour lutter contre ce retour de la puissance chinoise, les États-Unis vont utiliser toutes les vexations et techniques de guerre hybride possibles.

Empêcher la Chine de créer une zone maritime tampon en Mer de Chine.

Pousser Taïwan à prendre son indépendance.

Monter une psyop « génocide des Ouighours ».

Fomenter des troubles à Hong Kong.

Et, finalement, déclencher une guerre économico-commerciale dont la tension augmente petit à petit.

Pékin va résister en resserrant ses liens avec la Russie,

En développant sa diplomatie internationale,

En développant son infrastructure domestique et sa puissance technologique,

En accélérant sa puissance économique et financière.

En renforçant sa défense.

Différents points de vue sur la Chine.

Mieux comprendre le système politique chinois.

La lutte du gouvernement chinois contre la contagion ultralibérale.

Un document en 5 parties sur l’alliance Chine-Russie.

Nous allons maintenant passer au troisième pôle eurasien, le pôle européen, un pôle tiraillé entre une Union Européenne totalement atlantiste et des nations prêtent à prendre leur place dans le tissu géopolitique multipolaire eurasien.

   Envoyer l'article en PDF