La revue de presse du 17 juin 2024

Par Wayan – Le 17 juin 2024 – Le Saker Francophone

Cette semaine la « guerre des blocs », avec la réunion des ministres des affaires étrangères des BRICS d’un côté et la réunion des pays du G7 de l’autre est entré dans une nouvelle phase. Cette fois c’est indéniable, les gants sont jetés et une deuxième « guerre froide » est lancée.

Dans le collimateur des pays du BRICS, l’hégémonie du couple dollar/euro utilisé comme arme financière permettant de bloquer le commerce international des « pays ennemis » :

« La Chine sera un pionnier en conduisant le monde vers un système financier et monétaire nouveau et innovant, alors que les appels mondiaux à une refonte du système de Bretton Woods – en place depuis 80 ans – gagnent du terrain en raison de l’abus de l’hégémonie du dollar par les États-Unis et sa politique irresponsable, ainsi qu’une économie mondiale fragmentée, ont déclaré des universitaires chinois et étrangers.

Le nouveau système financier devrait être basé sur un ensemble diversifié de monnaies plutôt que sur une monnaie unique, ont-ils noté. Il s’agira d’un système ouvert et inclusif dans lequel les voix des économies de marché émergentes seront mieux représentées, et il permettra aux pays de s’unir pour promouvoir la croissance économique mondiale et la stabilité financière.

Ces commentaires ont été faits lors du Forum financier mondial Tsinghua PBCSF 2024 à Hangzhou, dans la province du Zhejiang (est de la Chine). L’événement de deux jours s’est terminé mardi. Cette année, le forum avait pour thème « 80 ans après Bretton Woods : construire un système monétaire et financier international pour tous ». »

Continuer la lecture

Faux drapeau à l’horizon ? L’étrange affaire du radar nucléaire russe détruit


Par Brandon Smith – Le 5 juin 2024 – Source Alt-Market

Si nous acceptons la vérité fondamentale selon laquelle l’Ukraine n’est rien d’autre qu’un champ de bataille par procuration entre la Russie et l’Occident, alors on pourrait dire que la Troisième Guerre mondiale a déjà commencé. Jusqu’à présent, les pouvoirs en place se sont contentés de limiter la situation à l’Ukraine, mais un événement récent suggère que les choses sont sur le point de changer. Il se passe quelque chose de très étrange sur le front nucléaire entre l’OTAN et la Russie et je pense qu’il est peut-être temps d’envisager la possibilité d’une menace sous fausse bannière.

Continuer la lecture

Ce qu’aura révélé le scandale du Médiator


Par Christine Cuny − Juin 2024

France: indemnisation record pour les victimes d'un médicament ...
En dehors de l’annonce des sanctions essentiellement pécuniaires infligées aux principaux responsables de la tragédie du Médiator, qu’aura-t-on vraiment appris d’essentiel, à l’issue du procès de celui-ci, à propos de ces effets de structures qui, bien au delà des responsabilités individuelles, conditionnent la mise en œuvre de ce genre de tromperie à grande échelle : ainsi, quelles garanties avons-nous qu’un drame similaire ne se reproduira pas un jour avec un autre médicament “miracle” ?… 

Continuer la lecture

Maupassant et la politique moderne : « maintenant qu’ils savent lire et écrire, la bêtise latente se dégage ».


Juin 2024 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

C’est dans Les Dimanches d’un Bourgeois, bref roman totalement anar et génial. Déjà, nous dit le maître, il faut être fou pour aller voter (cf. Mirbeau à la même époque ou même Bloy) :

 

En effet, livrer des millions d’hommes, des intelligences d’élite, des savants, des génies même, au caprice, au bon vouloir d’un être qui, dans un moment de gaieté, de folie, d’ivresse ou d’amour, n’hésitera pas à tout sacrifier pour sa fantaisie exaltée, dépensera l’opulence du pays péniblement amassée par tous, fera hacher des milliers d’hommes sur les champs de bataille, etc., etc., me paraît être, à moi, simple raisonneur, une monstrueuse aberration. Mais en admettant que le pays doive se gouverner lui-même, exclure sous un prétexte toujours discutable une partie des citoyens de l’administration des affaires est une injustice si flagrante, qu’il me semble inutile de la discuter davantage.

Continuer la lecture

De quel film s’agira-t-il ?


C’est presque comme si les principaux (procureurs et juges) jouaient pour leur public politique – avec un clin d’œil, un hochement de tête et un chuchotement de scène ( »regardez ça !« ) alors qu’ils ignorent encore un autre élément fondamental de la procédure régulière américaine. – Jack DeVine sur « X »


Par James Howard Kunstler – Le 3 juin 2024 – Source Clusterfuck Nation

Les nigauds de Bidenworld semblent ne pas comprendre qu’en soumettant Trump à un tribunal populaire, ils ont fait de lui le genre de hors-la-loi que les Américains révèrent plus que tout autre héros archétypal. Il est le nouveau Robin des Bois américain, le hors-la-loi du peuple – Joe Biden étant relégué dans le rôle du méchant Sir Guy de Gisbourne, maître de l’escroquerie et serviteur du méchant régent, le Prince Jean (Barack Obama). Le moment galvanisant de ce mélodrame n’a pas été le verdict rendu par le tribunal populaire du juge Juan Merchan, mais le lendemain à la Maison Blanche, lorsqu’on a demandé à « Joe Biden » de le commenter en s’éloignant du podium, en s’arrêtant, en se retournant et en souriant silencieusement aux caméras, un geste qui restera certainement dans les annales.

Continuer la lecture

La mort du pétrodollar est un héritage de Biden


Par M.K. Bhadrakumar – Le 14 juin 2024 – Source Indian Punchline

L’État profond aurait dû être alerté il y a cinq ans lorsque le candidat Joe Biden a annoncé qu’il était déterminé, s’il était élu président, à faire payer le prix aux dirigeants saoudiens et à faire d’eux les parias qu’ils sont.

Joe Biden a été direct, voire brutal, à l’égard de la famille royale saoudienne, affirmant qu’il y avait “très peu de valeur sociale rédemptrice dans le gouvernement actuel de l’Arabie saoudite” sous le règne du roi Salman. 

Mais au lieu de cela, l’État profond s’est réjoui que Biden soit l’homme idéal pour succéder à Donald Trump et renverser la pratique de l’ère Trump consistant à pardonner les violations des droits de l’homme en Arabie saoudite afin de préserver les emplois dans l’industrie américaine de l’armement.

Continuer la lecture

L’internet morbide


Par Simplicius Le Penseur – Le 10 mars 2023 – Source Dark Futura

Vous êtes-vous penché dernièrement sur ce qu’on appelle “Internet” ? Vous avez consulté les nouvelles, regardé une vidéo d’instruction, parcouru des coins intéressants de façon désintéressée ? Vous avez remarqué quelque chose d’inhabituel ? Comme le manque de chaleur, la pâleur moribonde ? L’absence de réaction à bout de souffle ? Peut-être devrions-nous prendre son pouls. Qu’est-ce que c’est ? Il fonctionne très bien, vous dites ?

Alors, permettez-moi de préciser.

Continuer la lecture

Le G7 perd du terrain face aux BRICS

Par M.K. Bhadrakumar – Le 13 juin 2024 – Source Indian Punchline

L’une des transformations cachées du système international au cours des dernières années a été l’accaparement du G7 par Washington pour en faire son “arrière-cour” dans le système transatlantique. Le “rétrécissement” du G8 au G7 en mars 2014 à la suite du coup d’État en Ukraine a été un moment décisif qui a signalé qu’il n’y aurait pas de dividendes de paix dans l’après-guerre froide. Le G7, qui avait été conçu comme un groupe de pays pilotant l’économie mondiale, a fini par devenir le véhicule de la rivalité des grandes puissances pour préserver l’hégémonie mondiale des États-Unis. L’isolement de la Russie – et dernièrement de la Chine – est devenu son leitmotiv.

Avec l’échec du projet occidental d’isoler la Russie, le G7 s’est égaré et a perdu le sens de l’orientation. L’Italie, hôte rotatif du sommet du G7 cette année, a fait de l’IA une question clé du sommet. Le Premier ministre Giorgia Meloni a été invité par un hôte improbable, le pape, à faire une apparition sans précédent à l’événement du G7 dans l’hôtel italien à la mode, le Borgo Enyatia, pour plaider en faveur d’une réglementation de l’intelligence artificielle, une technologie qu’il a qualifiée de potentiellement nuisible. Le pape François était chimiste avant d’entrer au séminaire et s’appuie apparemment sur sa formation scientifique pour éclairer ses prises de position. Sous la direction de Meloni, l’Italie a de plus en plus examiné la technologie de l’intelligence artificielle et a temporairement interdit ChatGPT en mars 2023, devenant ainsi le premier pays occidental à le faire.

Continuer la lecture

La tournée africaine de Lavrov. Ce que les médias occidentaux ne vous diront pas


Vsevolod Sviridov – Le 6 juin 2024 – Source RT

Cette semaine a marqué le début de la traditionnelle tournée annuelle du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dans les pays africains. Cette fois, il s’est concentré sur les pays du Sahel (comme la Guinée, le Burkina Faso et le Tchad) et la République du Congo. L’année dernière, en mai, il s’était rendu en Afrique de l’Est et en décembre dans le nord du continent.

Au cours de l’année écoulée, les interactions de Lavrov avec des hommes politiques africains sont devenues plus fréquentes, passant d’un phénomène exceptionnel il y a quelques années à un phénomène désormais considéré comme une routine. Le ministre s’entretient désormais avec l’Afrique presque chaque mois. En janvier, il a rencontré des représentants du ministère algérien des Affaires étrangères, en février des collègues d’Égypte, du Mali et d’Afrique du Sud, en mars du Nigeria et de la Namibie et en mai de la Sierra Leone, entre autres contacts. Il a également eu des entretiens avec le roi d’Eswatini et des appels téléphoniques avec des diplomates de différents pays africains.

Continuer la lecture

Les principaux enseignements des nouvelles sanctions américaines contre la Bourse de Moscou et les banques russes


Par RT – Le 12 juin 2024

Le gouvernement américain a annoncé mardi une nouvelle vague de sanctions contre la Russie, visant les secteurs de l’énergie, des métaux et de l’exploitation minière, ainsi que certains des principaux prêteurs du pays et la Bourse de Moscou. Cette dernière série de restrictions semble être l’une des plus importantes depuis le début du conflit armé en Ukraine en février 2022.

Selon le Département du Trésor américain, les mesures auront un impact sur plus de 100 millions de dollars d’échanges commerciaux entre la Russie et ses partenaires étrangers et affecteront les entreprises et les individus en Chine, au Kirghizistan, en Turquie et dans d’autres pays d’Asie centrale, du Moyen-Orient et des Caraïbes. RT analyse les effets immédiats et les conséquences potentielles, ainsi que la réaction de Moscou à la dernière série de sanctions.

Continuer la lecture