La Chine va injecter des milliards de dollars dans des fonds de l’UE


Le 14 juin 2015 – Source thebricspost

Chinese Premier Li Keqiang (R) and German Chancellor Angela Merkel meet with delegates attending the first meeting of Sino-German Advisory Committee on Economy in Beijing, capital of China, July 7, 2014 [Xinhua]
Le premier ministre chinois Li Keqiang (d.) et la chancelière allemande Angela Merkel se réunissent avec les délégués participant à la première réunion du Comité consultatif sino-germanique organisée à Beijing, capitale de la Chine, 7 juillet 2014 [Xinhua]


«Le gouvernement chinois va injecter des milliards de dollars dans un projet beaucoup vanté par l’UE qui veut lancer un plan d’investissement de $315 Mds pour réveiller une économie en difficulté», a déclaré un communiqué de Reuters dimanche.

Le nouveau Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) servira à financer des projets d’infrastructure dans des domaines tels que les réseaux de transmissions de données à large bande, l’énergie, le transport, l’éducation, la recherche et l’innovation.

L’investissement sera annoncé par le premier ministre chinois Li Keqiang  lors du sommet Chine-UE à Bruxelles le 29 juin.

Le plan de Pékin d’investir dans des fonds de l’UE fait suite à la décision de plusieurs pays européens de participer à la banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB), dirigée par la Chine.

«La Chine a annoncé qu’elle allait cofinancer des investissements stratégiques d’intérêt commun dans toute l’UE, le montant n’a quant à lui pas été annoncé», a rapporté l’agence Reuters en citant le projet de déclaration finale.

Le fonds de l’UE «sera une opportunité pour la Chine d’investir dans l’UE, en particulier dans le secteur des infrastructures et dans l’innovation» a ajouté le projet de communiqué.

Le fonds proposé est conçu pour être la pierre angulaire de l’ordre du jour de la Commission européenne pour faire repartir l’économie moribonde de l’UE, qui n’a pas réussi à se redresser efficacement depuis la grande récession, et se trouve plongée dans le chômage de masse, risquant ainsi de sombrer dans la déflation.

Pendant ce temps, de plus en plus de pays européens sont tentés de suivre la voie de la Hongrie en s’engageant officiellement dans l’ambitieux projet chinois de Route de la soie, un programme de plusieurs milliards de dollars pour mettre en place les infrastructures permettant de commercer le long des voies terrestres et maritimes de l’antique route de la soie, qui s’étendait à travers l’Asie et l’Europe.

Traduit par Freddy, relu par jj pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les commentaires sont fermés.