L’Inde ne devrait pas se positionner avec les Five Eyes


Par M.K. Bhadrakumar − Le 10 juillet 2020 − Source The Indian Punchline via Oriental Review

Dans le contexte des tensions frontalières au Ladakh, les récits publiés dans les médias indiens ont justifié la rupture de la confiance mutuelle dans les relations entre l’Inde et la Chine à cause de la dérive de notre politique étrangère vers la Quadrilatérale et à la tendance générale à se rapprocher des États-Unis. Les déclarations chinoises ont à plusieurs reprises exprimé le regret que leurs attentes résultant du consensus atteint au plus haut niveau  (à Wuhan et Chennai Connect) – à savoir, qu’aucune des parties ne considère l’autre comme un rival – aient été déçues.

Continuer la lecture de L’Inde ne devrait pas se positionner avec les Five Eyes

Le Kazakhstan pourrait détenir le secret pour la Grande Eurasie


La situation du Kazakhstan au carrefour de l’Europe et de l’Asie en fait la « nouvelle Genève » de la diplomatie du XXIe siècle


Par Pepe Escobar − Le 7 juillet 2020 − Source Global Research

La concurrence stratégique entre les États-Unis et la Chine, qui n’a pas de limites, pourrait nous conduire à la fragmentation complète du « système mondial » actuel – tel que Wallerstein l’a défini.

Pourtant, comparée à la mer de Chine méridionale, à la péninsule coréenne, au détroit de Taïwan, à la frontière himalayenne entre l’Inde et la Chine et à certaines latitudes du grand Moyen-Orient, l’Asie centrale brille comme un portrait de stabilité.

Continuer la lecture de Le Kazakhstan pourrait détenir le secret pour la Grande Eurasie

L’alliance multipolaire d’aujourd’hui et l’opportunité manquée de 1867


Par Matthew Ehret − Le 1er juin 2020 − Source Strategic Culture

Dans un récent article intitulé « L’Arctique de demain : théâtre de guerre ou coopération ? », j’ai présenté aux lecteurs le grand dessein américano-russe qui a façonné non seulement la vente de l’Alaska en octobre 1867 aux États-Unis pour 7,2 millions de dollars, mais aussi la participation de la Russie à la guerre civile américaine, le tsar Alexandre II ayant organisé le déploiement de flottes militaires russes à San Francisco et à New York.

Continuer la lecture de L’alliance multipolaire d’aujourd’hui et l’opportunité manquée de 1867

Rester en dehors du business du changement de régime


Par Benjamin Denison − Le 16 juin 2020 − Source War On The Rocks

Wikicommons – Image The Guardian

Lorsque des rapports ont fait surface selon lesquels les forces vénézuéliennes ont capturé deux mercenaires américains menant une incursion armée à Caracas pour renverser le gouvernement Maduro le mois dernier, des images de romans de Tom Clancy, d’espions de la guerre froide et d’actions secrètes me sont immédiatement venues à l’esprit. Cependant, plutôt que de se montrer à la hauteur de la réputation de maîtres espions fictifs comme Jack Ryan, la soi-disant « Baie des cochons » a échoué de façon catastrophique. Alors que l’opposition vénézuélienne, le gouvernement et l’opérateur militaire privé américain Silvercorp pointaient du doigt les commanditaires, le Secrétaire d’État Mike Pompeo assurait au monde que les États-Unis n’avaient aucun rôle direct dans cette opération. Cependant, peu après, le président Donald Trump a affirmé lors d’un point de presse que si les États-Unis avaient joué un rôle direct, il s’agirait davantage de Jack Ryan que de l’échec de Caracas. Mais est-ce vraiment le cas ? Si l’on considère le bilan des changements de régime américains au cours de l’histoire, la réponse est non.

Continuer la lecture de Rester en dehors du business du changement de régime

Du licenciement de Whitlam aux dossiers douteux du Russiagate


… l’Empire britannique en première ligne


Par Matthew Ehret − Le 18 juin 2020 − Source Strategic Culture

Deuxième partie

Dans mon dernier article, j’ai passé en revue le cas de Gough Whitlam qui a été viré par le Gouverneur Général de la Reine, Sir John Kerr, lors d’une journée noire en novembre 1975, ce qui a contribué à l’infortune des 45 années suivantes de l’histoire australienne. Aujourd’hui, je voudrais aborder un autre chapitre de l’histoire.

© Photo: SCF

Continuer la lecture de Du licenciement de Whitlam aux dossiers douteux du Russiagate

L’éviction de Gough Whitlam, premier ministre australien en 1975 …


… et l’action en sous-main de la Couronne britannique derrière les « Five Eyes »


Par Matthew Ehret − Le 13 juin 2020 −Source Strategic Culture

Première partie

Une grande injustice historique se déroule en Australie, ce qui offre au monde une rare occasion de jeter un coup d’œil dans les recoins les plus sombres des couloirs du pouvoir, trop souvent ignorés même par les plus ardents chercheurs de vérité parmi nous.

© Photo: SCF

Continuer la lecture de L’éviction de Gough Whitlam, premier ministre australien en 1975 …

Comment la guerre froide, qui ne s’est jamais arrêtée, a en fait commencé


Par Eric Zuesse − Le 4 juin 2020 − Source Strategic Culture Foundation

https://www.strategic-culture.org/wp-content/uploads/2020/06/zuesse0406-930x520.jpg

Ce sera le tout premier récit crédible, ou « historique », mais bref, de la façon dont la guerre froide a réellement commencé, et des raisons pour lesquelles elle a commencé et continue aujourd’hui (même si elle a commencé sur la base de mensonges qui ont été découverts depuis longtemps mais dont la révélation reste cachée au public, pour des raisons qui deviendront évidentes, afin que « l’histoire » puisse être préservée, et que le public reste ainsi trompé).

Continuer la lecture de Comment la guerre froide, qui ne s’est jamais arrêtée, a en fait commencé

Certaines théories du complot sont vraies


Par Philip Giraldi − Le 2 juillet 2020 − Source Strategic Culture Foundation

Photo: SCF

Quelle est la meilleure façon de démystifier une théorie du complot ? Appelez la théorie du complot, puisque cette étiquette implique votre incrédulité. Le seul problème est qu’il y a eu de nombreux complots qui sont bien réels, à la fois dans le passé et actuellement, et que beaucoup d’entre eux ne sont pas du tout de nature théorique. Des conspirations de plusieurs types ont entraîné la participation américaine aux deux guerres mondiales. Et quel que soit le sentiment que l’on a à l’égard du président Donald Trump, il faut reconnaître qu’il a été victime d’un certain nombre de complots, d’abord pour lui refuser la nomination au GOP, ensuite pour s’assurer qu’il soit battu à l’élection présidentielle, et enfin pour délégitimer complètement sa présidence.

Continuer la lecture de Certaines théories du complot sont vraies

L’épée de Damoclès au-dessus de l’Europe occidentale : Suivre la piste du sang et du pétrole


Par Cynthia Chung − Le 3 juin 2020 − Source Strategic Culture Foundation

Dans la première partie, nous nous sommes arrêtés à l’histoire du renversement du leader nationaliste iranien Mohammad Mosaddegh par le SIS-CIA en 1953. A ce moment, le Shah a pu rentrer en Iran depuis Rome et  Fazlollah Zahedi, soutenu par les Britanniques, qui a joué un rôle majeur dans le coup d’État a remplacé Mosaddegh en tant que Premier Ministre de l’Iran.

Continuer la lecture de L’épée de Damoclès au-dessus de l’Europe occidentale : Suivre la piste du sang et du pétrole

Boris pourrait faire de la Grande-Bretagne un pays « grand à nouveau » à Bruxelles, mais pas là où ça compte : Washington


Par Martin Jay − Le 17 juin 2020 − Source Strategic Culture Foundation

https://www.strategic-culture.org/wp-content/uploads/2020/06/Jay-REUTERS-Peter-Nicholls-930x520.jpg

C’est une bonne nouvelle que Boris Johnson se montre dur avec les négociateurs de l’UE qui, de toute évidence, ne veulent pas vraiment négocier dans des conditions équitables la future relation de la Grande-Bretagne avec Bruxelles. Mais le mantra de Boris « Let’s get Brexit done » qui l’a fait entrer à Downing Street a un prix élevé, car le nombre de gaffes et de tergiversations politiques qui accompagnent également le Premier Ministre augmente.

Continuer la lecture de Boris pourrait faire de la Grande-Bretagne un pays « grand à nouveau » à Bruxelles, mais pas là où ça compte : Washington