Réfugiés militarisés et attaques hybrides


Par Binoy Kampmark − Le 07/09/2021 − Source Oriental Review

Réfugiés afghans coincés entre la Pologne et le Belarus

Les réfugiés et les demandeurs d’asile constituent un riche vivier pour les démagogues et les opportunistes politiques. L’approche australienne politise leur détresse en affirmant qu’ils sont illégitimes selon la façon dont ils arrivent, à savoir par bateau. Le vingtième anniversaire de la tentative du MV Tampa d’accoster à l’île Christmas avec plus de 400 de ces individus a inauguré un régime particulièrement vicieux. Intercepté par les forces spéciales australiennes, les SAS, en août 2001, cela a offert au gouvernement Howard une occasion incroyablement cruelle de récolter des voix. Et ce gouvernement les a récoltés avec enthousiasme.

Continuer la lecture de Réfugiés militarisés et attaques hybrides

ADN et armes biologiques : Pourquoi Google s’intéresse-t-il tant à la recherche biotechnologique ?


Par Ekaterina Blinova – Le 24 juin 2021 – Source Sputnik News

La tendance à accumuler des échantillons d’ADN et l’intérêt intense pour la recherche en virologie manifesté récemment par des sociétés privées, dont Google, et même par des hommes politiques ont suscité des inquiétudes quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces informations sensibles et quant à la possibilité que les parties concernées soient en quête de pouvoir, fait remarquer Charles Ortel, analyste à Wall Street.

Le 19 juin, The National Pulse a révélé l’implication de Google dans le financement d’expériences et de recherches sur les virus menées par EcoHealth Alliance, une organisation à but non lucratif. Son fondateur, le zoologiste britannique Peter Daszak, a récemment fait la une des journaux en raison de sa collaboration avec le Wuhan Institute of Virology (WIV). Wuhan, en Chine, serait l’épicentre de la première épidémie massive de COVID-19.

Continuer la lecture de ADN et armes biologiques : Pourquoi Google s’intéresse-t-il tant à la recherche biotechnologique ?

Plongée dans l’armée secrète du Pentagone


Par William M. Arkin – Le 17 mai 2021 − Source Newsweek

Ce n’est pas son visage : Un agent d’infiltration des opérations spéciales portant un masque de vieillissement afin de correspondre à une fausse identification. (Photo fournie à William M. Arkin)

La plus grande force d’infiltration que le monde n’ait jamais connue est celle créée par le Pentagone au cours de la dernière décennie. Quelque 60 000 personnes font désormais partie de cette armée secrète, dont beaucoup travaillent sous de fausses identités et font profil bas, le tout dans le cadre d’un vaste programme appelé « réduction de la signature » [Réduire les traces menant au Pentagone, NdT]. Cette force, dont la taille est plus de dix fois supérieure à celle des éléments clandestins de la CIA, accomplit des missions à l’intérieur et à l’extérieur du pays, tant en uniforme militaire que sous couverture civile, dans la vie réelle et en ligne, se cachant parfois dans des entreprises privées et des cabinets de conseil, dont certaines sont des sociétés connues.

Continuer la lecture de Plongée dans l’armée secrète du Pentagone

Les États-Unis et le Royaume-Uni lancent une guérilla ethnique au Myanmar pour cibler la Chine


Par Moon of Alabama – Le 6 mai 2021

Si vous vous demandez ce qui se passe au Myanmar, regardez simplement ces cartes.

La Chine a besoin de pétrole mais sa principale voie d’approvisionnement maritime, qui passe par le détroit de Malacca, est vulnérable.

Agrandir

Des oléoducs passant par le Pakistan et le Myanmar offrent des voies alternatives.

Continuer la lecture de Les États-Unis et le Royaume-Uni lancent une guérilla ethnique au Myanmar pour cibler la Chine

La Pravda américaine : l’État profond états-unien serait-il derrière l’épidémie de Covid ?


Par Ron Unz – Le 15 mars 2021 – Source Unz.com

Winston Churchill a fait remarquer qu’en temps de guerre, la vérité doit être entourée d’un garde du corps de mensonges. Nombre de mes propres articles, parmi les plus longs et les plus controversés, ont suivi une présentation quelque peu analogue, les sections d’ouverture, qui comptent parfois des centaines de mots ou plus, étant souvent plutôt inoffensives ou même quelque peu hors sujet. Elles sont destinées à servir d’introduction fade ou édulcorée au contenu beaucoup plus dangereux qui suit, qui pourrait autrement avoir tendance à alarmer et à dissuader le lecteur occasionnel s’il était introduit trop rapidement.

Continuer la lecture de La Pravda américaine : l’État profond états-unien serait-il derrière l’épidémie de Covid ?

Élections de 2020 aux États-Unis : de la théorie du complot au fait de complot


Par Andrew Korybko − Le 12 février 2021 − Source Oriental Review

andrew-korybkoLa semaine dernière, le magazine Time a reconnu dans un article que ce que l’auteur appelle lui-même une « conspiration », lancée par une « cabale bien connectée de gens puissants », « a fait en sorte que des États changent de système et de lois électoraux » et « ont réussi à faire pression sur les sociétés de médias sociaux », parmi d’autres actions visant à abattre Trump « démocratiquement ». La révélation de ces éléments constitue une tentative des Démocrates d’infléchir leur puissance narrative d’après-scrutin à l’encontre de leurs opposants, et de provoquer les plus instables d’entre eux à sur-réagir de manière violente, d’une manière qui pourrait être exploitée pour justifier la phase suivante de leur « conspiration ».
Continuer la lecture de Élections de 2020 aux États-Unis : de la théorie du complot au fait de complot

De nouveaux documents révèlent d’autres tentatives britanniques de briser la Russie


Par Moon of Alabama – Le 15 février 2021

En 2018, nous écrivions à ce sujet :

L’‘Integrity Initiative’ – une opération de renseignement militaire, déguisée en œuvre de bienfaisance, pour créer une « menace russe ».

Le reportage était basé sur les dossiers internes de l’Integrity Initiative britannique qu’une organisation « anonyme » avait pu se procurer et publier.
Les données acquises par le même groupe auprès du Foreign and Commonwealth Office britannique révélaient d’importants programmes de propagande britannique en faveur des djihadistes en Syrie ainsi que des opérations d’influence britannique destinées à saper les institutions de sécurité libanaises et à secrètement influencer sa population.

Continuer la lecture de De nouveaux documents révèlent d’autres tentatives britanniques de briser la Russie

La guerre contre la Chine et la Longue Marche des temps modernes


Par Izak Novak − Le 18 avril 2020

« Nous sommes réunis ici, au point de départ de la Longue Marche, pour nous souvenir de l’époque où l’Armée rouge a commencé son voyage. Nous entamons maintenant une nouvelle longue marche, et nous devons tout recommencer » – Xi Jinping, mai 2019.

La propagande entourant la COVID-19 et la réponse de la Chine n’est que la dernière marche de l’escalade d’une stratégie géopolitique à long terme de l’impérialisme américain pour détruire la Chine. Peu de gens de gauche ou du mouvement socialiste subsistant dans le noyau impérial ont prêté attention à l’explosion historique des relations entre les États-Unis et la Chine. Depuis Deng Xiaoping, les relations entre les États-Unis et la Chine dépendaient de ce que j’appelle ici le « marché » entre le capital américain et l’État socialiste chinois en progrès continuel.

La classe dirigeante des États-Unis comprend maintenant qu’elle n’a réussi qu’à trouver sa propre fin. Avec la production en hausse croissante de la Chine et sa capacité technologique accrue également, sa volonté de développer les pays voisins et de mettre fin à l’ordre de l’après-Seconde Guerre mondiale dirigé par Washington par l’intermédiaire de la BRI, tout cela est une accélération dans le même sens. Les réformes du marché du système chinois n’ont pas eu le même résultat qu’en Union soviétique – au contraire, la direction du Parti communiste chinois s’est renforcée à mesure que l’État s’emparait habilement des capacités technologiques, organisationnelles et productives du capital américain.

En conséquence, un processus régulier de « découplage » politique et économique a été choisi et accéléré par le régime Trump. Nous sommes maintenant à l’ère de la guerre hybride entre les États-Unis et la Chine.

Cet article exposera la progression historique jusqu’à cette nouvelle ère.

Continuer la lecture de La guerre contre la Chine et la Longue Marche des temps modernes

Accuser la Russie de toutes les cyber-attaques ne sert à rien


Seul un traité peut éviter plus de dommages


Par Moon of Alabama – Le 19 décembre 2020

Le New York Times continue de faire de la propagande russophobe :

Pompeo affirme que la Russie était derrière la cyber-attaque contre les États-Unis

Le secrétaire d'État Mike Pompeo est le premier membre de l'administration Trump à relier publiquement le Kremlin au piratage de dizaines de systèmes informatiques, gouvernementaux et privés.

Continuer la lecture de Accuser la Russie de toutes les cyber-attaques ne sert à rien

Deux aspects non visibles de la géopolitique


Par Alastair Crooke – Le 19 octobre 2020 – Source Strategic Culture

Au niveau visible, la lutte géopolitique actuelle concerne le maintien de la primauté du pouvoir américain ; le pouvoir financier étant un sous-facteur de ce pouvoir politique. Carl Schmitt, dont les réflexions ont eu une telle influence sur Leo Strauss et sur la pensée américaine en général, préconisait que ceux qui ont le pouvoir doivent « l’utiliser ou le perdre ». L’objectif premier de la politique est donc de préserver son « existence sociale ».

Mais à un niveau moins visible, le découplage technologique vis-à-vis de la Chine est un aspect implicite d’une telle stratégie (camouflé sous le slogan de la récupération des emplois et de la propriété intellectuelle « volés » aux États-Unis) : L’objectif que l’Amérique cherche réellement à atteindre est de s’accaparer, au cours des prochaines décennies, toutes les normes mondiales en matière de technologie de pointe, et de les refuser à la Chine.

Continuer la lecture de Deux aspects non visibles de la géopolitique