Les grandes entreprises technologiques étatsuniennes rejoignent Trump dans sa guerre contre l’Iran


Par Alan Macleod – Le 13 janvier 2020 – Source Mint Press

tweetkhameini

Le géant de la Silicon Valley, Facebook, a annoncé vendredi qu’il supprimerait tous les messages positifs concernant le général iranien récemment assassiné Qassem Soleimani sur sa plateforme et sa filiale Instagram. La raison de cette décision, a-t-il expliqué à CNN, est que les nouvelles sanctions américaines rendent illégale la promotion de tout message soutenant une personne ou un groupe que le gouvernement décrit comme une organisation terroriste. « Nous opérons en vertu des lois américaines sur les sanctions, y compris celles relatives à la dénonciation par le gouvernement américain du Corps des gardiens de la révolution iranienne (IRGC) et de ses dirigeants », a déclaré un porte-parole de Facebook. Instagram avait déjà fermé le compte de Soleimani en avril de l’année dernière, à la suite de la désignation par Trump du Corps des gardiens de la révolution iranienne en tant que groupe terroriste. Vendredi, suite à cette nouvelle, Twitter a suspendu le compte du Guide suprême iranien, l’Ayatollah Khamenei, pour « activité inhabituelle ». Il a été ré-ouvert par la suite.

Continuer la lecture de Les grandes entreprises technologiques étatsuniennes rejoignent Trump dans sa guerre contre l’Iran

Le meurtre de Qassem Soleimani ne dissuadera personne


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − 18 janvier 2020

L’administration Trump considère l’assassinat de Qassem Soleimani par les États-Unis comme une forme de dissuasion non seulement à l’égard de l’Iran, mais aussi de la Russie, de la Chine et d’autres pays. Ce point de vue est erroné.

L’affirmation selon laquelle l’assassinat de Soleimani était nécessaire en raison d’une « menace imminente » a été démentie par Trump lui-même lorsqu’il a tweeté que « cela n’a pas vraiment d’importance » qu’une telle menace existe ou pas.

Dans un discours prononcé au Hoover Institute, le secrétaire d’État Mike Pompeo a déclaré que l’assassinat faisait partie d’une nouvelle tactique de dissuasion. Comme l’a rapporté Reuters :

Continuer la lecture de Le meurtre de Qassem Soleimani ne dissuadera personne

MH17 : Le récent documentaire du lanceur d’alerte du SBU dévoile des vérités troublantes


Par Andrew Korybko − Le 4 janvier 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le tout récent documentaire sur le MH17, « MH-17, recherche de la vérité », réalisé par Vasily Prozorov, le lanceur d’alerte du SBU ukrainien, évoque des vérités qui dérangent quant à la tragédie, et étaye fortement l’idée selon laquelle le Royaume-Uni aurait conspiré avec Kiev pour faire tomber cet avion civil, dans le cadre d’un complot de guerre hybride, établi à l’avance, contre les rebelles du Donbass. L’opération aurait également visé à compromettre la Russie, du fait de son statut de principale rivale géopolitique de l’Occident.

Continuer la lecture de MH17 : Le récent documentaire du lanceur d’alerte du SBU dévoile des vérités troublantes

Troubles en Iran : Dissimulation de tueries de masse, ou conspiration de guerre de l’information ?


Par Andrew Korybko — Le 5 décembre 2019 — Source oneworld.press

andrew-korybko

Les médias dominants mettent en avant des récits relevant du domaine de la guerre de l’information, selon lesquels le gouvernement iranien tiendrait une chape de plomb sur des tueries de masse, supposément réalisés pendant les troubles récents. En réalité, il ne s’agit que d’une conspiration manipulant de l’information pour amener la majorité des citoyens non-violents qui ont manifesté récemment dans les cortèges en Iran à devenir méfiants envers l’État iranien, et essayer de discréditer la réputation du pays sur la scène internationale.


Continuer la lecture de Troubles en Iran : Dissimulation de tueries de masse, ou conspiration de guerre de l’information ?

Le « printemps sud-américain » épargnera-t-il Bolsonaro?


Par Andrew Korybko − Le 13 novembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Plusieurs nations d’Amérique du Sud se sont vues secouées par l’explosion soudaine et intense de manifestations de rue, au cours du mois écoulé, visant à faire tomber leurs gouvernements reconnus à l’international. Ces développements sont à classifier entre ceux qui constituent d’authentiques manifestations menées par le peuple, et ceux qui résultent de Révolutions de couleur soutenues depuis l’extérieur, mais la question qui est à présent dans tous les esprits consiste à savoir s’ils vont se propager jusqu’au Brésil et constituer une menace pour la gouvernance de Bolsonaro.


Continuer la lecture de Le « printemps sud-américain » épargnera-t-il Bolsonaro?

Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride


Par Andrew Korybko − Le 11 novembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le président Morales a été contraint de démissionner suite à la « demande » de l’armée, après que l’Organisation des États Américains, avec les États-Unis en sous-main, a affirmé avoir trouvé des « preuves «  établissant que sa ré-élection récente était truquée, mais le coup d’État militaire ne mettra pas fin à la Guerre Hybride contre la Bolivie, mais dans le peu probable « meilleur » scénario possible qui serait que la spirale de violence cesse dans le pays. Les conséquences structurelles et institutionnelles de cette campagne améneront inévitablement à un renversement des droits socio-économiques qui avaient été accordés à la majorité indigène de la population : le risque est donc que des millions de gens retournent à la case départ, comme esclaves du système néolibéral-mondialiste.


Continuer la lecture de Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride

La technologie des révolutions de couleur à la portée des citoyens


Par Andrew Korybko − Le 22 avril 2016 − Source thesaker.is

andrew-korybko

Depuis 2000, à l’époque où les États-Unis déchaînèrent la première révolution de couleur moderne contre la Serbie, ces phénomènes ont prospéré dans un nombre d’États de plus en plus importants, apportant déstabilisation et destruction. On pourrait croire qu’il serait contradictoire, de la part d’un auteur qui soutient la multipolarité, de tirer des enseignements constructifs et réutilisables de l’étude de cette technologie, mais pour tabou et « politiquement incorrect » que cela puisse être, la situation stratégique mondiale que nous connaissons suggère que tel est bien le cas, et conforte les prévisions émises par l’auteur à l’été 2015. Une utilisation disciplinée et sélective des préceptes clés des agendas de révolutions de couleur peut constituer un outil de catapultage d’une cause multipolaire dans l’arène de la politique intérieure, et même internationale : il est donc de l’intérêt des activistes de se familiariser avec ces techniques.

Continuer la lecture de La technologie des révolutions de couleur à la portée des citoyens

L’ébullition de révolution de couleur en Bolivie


Par Andrew Korybko − Le 31 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La réélection du président bolivien de longue date Evo Morales, obtenue de justesse début octobre 2019 au premier tour, s’est vue exploitée par ses adversaires intérieurs et extérieurs comme déclencheur pour des soulèvements de type Révolution de Couleur, dans l’État socialiste enclavé dont le sous-sol est riche en lithium.


Continuer la lecture de L’ébullition de révolution de couleur en Bolivie

Taïwan étale son irresponsabilité devant le monde entier en faisant passer la politique avant la justice


Par Andrew Korybko − Le 23 octobre 2019 − Source cgtn.com

andrew-korybko

Chan Tong-kai, résident de Hong Kong et principal suspect du meurtre de sa petite amie il y a plus d’un an et demi, lors de vacances à Taïwan, a pu sortir de prison le 23 octobre après une détention pour blanchiment d’argent ; le jour même où la loi d’extradition de sa ville de résidence doit être formellement suspendue. Cette affaire controversée a exposé un trou dans le système légal de la Région administrative spéciale, qui empêche la ville de l’extrader vers Taïwan pour qu’il y soit jugé pour le crime qu’il est accusé d’avoir commis, et dont il est dit qu’il l’a avoué lors de sa garde à vue.

Chan Tong-kai, un habitant de Hong Kong, accusé d’avoir assassiné sa petite amie à Taïwan l’an dernier, s’incline devant les médias à Hong Kong, en Chine, le 23 octobre 2019 /VCG Photo

Continuer la lecture de Taïwan étale son irresponsabilité devant le monde entier en faisant passer la politique avant la justice

Les troubles au Chili ne sont en rien uniques – La même chose peut arriver n’importe où, n’importe quand


Par Andrew Korybko − Le 25 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La situation au Chili a pris de court presque tous les observateurs, chacun supposant jusqu’ici que de tels débordements n’étaient pas envisageables au sein d’une nation disposant d’indicateurs macro-économiques aussi impressionnants. Il y a un enseignement à en tirer : ce déroulé n’est aucunement unique, et peut se reproduire absolument n’importe où et n’importe quand, du fait que de nombreux gouvernements ont fermé les yeux sur de très graves problèmes sous-jacents depuis bien trop longtemps.


Continuer la lecture de Les troubles au Chili ne sont en rien uniques – La même chose peut arriver n’importe où, n’importe quand