Les « experts » israéliens en génocide sont de retour en force en Amérique latine


Par Wayne Madsen − Le 17 décembre 2019 − Source Strategic Culture

Wayne MadsenAvec le renversement des gouvernements progressistes en Amérique latine et leur remplacement par des régimes néo-fascistes, les conseillers anti-insurrectionnels israéliens, mieux connus sous le nom de «marchands de mort», sont revenus avec ferveur en Amérique latine. Les régimes fascistes au Brésil, en Bolivie, en Colombie, au Pérou, en Équateur, au Honduras, au Paraguay, au Guatemala et au Chili, désireux de déplacer les peuples autochtones, ont invité les Israéliens à revenir dans leurs pays pour fournir des conseils sur le dépeuplement des régions autochtones aussi systématiquement qu’Israël l’a fait avec les Palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Continuer la lecture de Les « experts » israéliens en génocide sont de retour en force en Amérique latine

L’explosion au Liban a été retardée…jusqu’à quand ?


Par Elijah J. Magnier − Le 27 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

EJ9z70RW4AAFczX

L’Europe est préoccupée par la crise politique libanaise et ses débordements potentielles en cas d’affrontement civil. Même si, au Liban, les États européens n’ont pas d’objectifs stratégiques différents de ceux des États-Unis, une guerre civile affectera davantage l’Europe, car les réfugiés afflueront sur le continent voisin.

Continuer la lecture de L’explosion au Liban a été retardée…jusqu’à quand ?

Manuel pratique et stratégique à l’usage des Gilets Jaunes


Par José Martí − Source Le Saker Francophone

Nous souhaitons proposer ici, aux opposants au régime qui gouverne la France depuis des années, des idées et des développements au-delà des manifestations Gilets Jaunes statiques du samedi. Notre résistance à ce régime illégitime doit s’inscrire dans la durée, et nous ne devons pas nous laisser gagner par l’usure. Ce guide pratique expose, sur la base d’expériences étudiées, des méthodes complémentaires à celles qui ont déjà été mises en œuvre par les Gilets Jaunes.

Nous décrivons donc ici des pratiques de DÉFIANCE POLITIQUE et de NON-COOPÉRATION avec le régime.
Continuer la lecture de Manuel pratique et stratégique à l’usage des Gilets Jaunes

Les États-Unis et l’Iran à la manœuvre en Irak pour peser sur les élections


Par Elijah J. Magnier − Le 17 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

Au cours de la dernière décennie, chaque fois qu’un gouvernement irakien est sur le point d’être formé et que l’élection d’un président du Parlement, d’un président de la République ou d’un Premier ministre est en cours, les émissaires américains et iraniens s’activent frénétiquement pour tenter d’influencer les élections et de former des coalitions politiques en amenant des candidats amicaux au pouvoir.

Continuer la lecture de Les États-Unis et l’Iran à la manœuvre en Irak pour peser sur les élections

Les États-Unis concoctent une nouvelle révolution de couleur en Géorgie pour 2020


 

Par Andrew Korybko − Le 15 novembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

L’ex-république soviétique de Géorgie court le risque de subir encore une nouvelle révolution de couleur soutenue par les États-Unis, si le nouveau parti politique du banquier Mamuka Khazaradze réussit à agglomérer assez de soutien lors des élections parlementaires de l’an prochain, pour déboulonner le parti Rêve géorgien au pouvoir, dont Washington estime qu’il est devenu trop pragmatique vis-à-vis de Moscou. L’événement aurait des implications considérables non seulement pour la Russie, mais également pour ses partenaires chinois et turcs.


Continuer la lecture de Les États-Unis concoctent une nouvelle révolution de couleur en Géorgie pour 2020

Le « printemps sud-américain » épargnera-t-il Bolsonaro?


Par Andrew Korybko − Le 13 novembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Plusieurs nations d’Amérique du Sud se sont vues secouées par l’explosion soudaine et intense de manifestations de rue, au cours du mois écoulé, visant à faire tomber leurs gouvernements reconnus à l’international. Ces développements sont à classifier entre ceux qui constituent d’authentiques manifestations menées par le peuple, et ceux qui résultent de Révolutions de couleur soutenues depuis l’extérieur, mais la question qui est à présent dans tous les esprits consiste à savoir s’ils vont se propager jusqu’au Brésil et constituer une menace pour la gouvernance de Bolsonaro.


Continuer la lecture de Le « printemps sud-américain » épargnera-t-il Bolsonaro?

Manifestations au Liban et en Irak …


 …les États-Unis, Israël et l’Arabie saoudite en ont assez de l’Iran


Par Elijah J. Magnier − Le 10 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

BEYROUTH : Les États-Unis d’Amérique, Israël et l’Arabie saoudite en ont marre de l’Iran et de ses alliés au Moyen-Orient. Mais malgré la guerre menée contre la Syrie et le Hezbollah au Liban, l’invitation au gouvernement irakien à affaiblir al-Hashd al-Shaabi, la tentative de soumettre Gaza et de réprimer les Houthis au Yémen, il n’a pas été possible de rompre les puissantes alliances iraniennes à travers le Moyen-Orient.

2019-11-12_14h45_09

Continuer la lecture de Manifestations au Liban et en Irak …

Le pire scénario au Liban : la guerre civile


Par Elijah J. Magnier − Le 14 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

Beirut, Lebanon, By Elijah J. Magnier: @ejmalrai

Au Liban, le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a averti que les manifestations anti-gouvernementales en cours pourraient conduire au «chaos, à l’effondrement et à la guerre civile». Quel est le scénario d’une guerre civile ? Est-ce une possibilité réaliste ?

Continuer la lecture de Le pire scénario au Liban : la guerre civile

La «guerre» pour l’avenir du Moyen-Orient


Par Alastair Crooke − Le 4 novembre 2019 − Source Strategic Culture

crooke_1-1-175x230Oh, oh, nous y sommes encore ! En 1967, c’était alors la «menace» permanente des armées arabes – et la guerre de six jours qui a suivi contre l’Égypte et la Syrie ; en 1980, c’était l’Iran – et la guerre irakienne qui s’ensuivit contre l’Iran ; en 1996, David Wurmser et son document intitulé Coping with Crumbling States [Se farcir les pays en ruines] – déjection de l’infâme document de stratégie politique Clean Break – ciblaient à l’époque les États nationalistes arabes et laïques, éreintés à la fois comme « des reliques en ruine de l’URSS diabolique » et intrinsèquement hostiles à Israël  ; et dans les guerres de 2003 et 2006, c’était d’abord Saddam Hussein ; puis le Hezbollah, qui menaçait la sécurité de l’avant-poste de la civilisation occidentale au Moyen-Orient.

Continuer la lecture de La «guerre» pour l’avenir du Moyen-Orient

Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride


Par Andrew Korybko − Le 11 novembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le président Morales a été contraint de démissionner suite à la « demande » de l’armée, après que l’Organisation des États Américains, avec les États-Unis en sous-main, a affirmé avoir trouvé des « preuves «  établissant que sa ré-élection récente était truquée, mais le coup d’État militaire ne mettra pas fin à la Guerre Hybride contre la Bolivie, mais dans le peu probable « meilleur » scénario possible qui serait que la spirale de violence cesse dans le pays. Les conséquences structurelles et institutionnelles de cette campagne améneront inévitablement à un renversement des droits socio-économiques qui avaient été accordés à la majorité indigène de la population : le risque est donc que des millions de gens retournent à la case départ, comme esclaves du système néolibéral-mondialiste.


Continuer la lecture de Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride