Le théâtre d’ombre de Vienne


Par Pepe Escobar – Le 27 avril 2021 – Source Asia Times

Peu de gens, hormis les spécialistes, ont entendu parler de la Commission mixte du JCPOA. Il s’agit du groupe chargé d’une tâche sisyphéenne : la tentative de relancer l’accord nucléaire iranien de 2015 par une série de négociations à Vienne.

L’équipe de négociation iranienne était de retour à Vienne hier, dirigée par le vice-ministre des affaires étrangères, Seyed Abbas Araghchi. Le théâtre d’ombres commence par le fait que les Iraniens négocient avec les autres membres du P+1 – Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne – mais pas directement avec les États-Unis.

Ce n’est pas rien : après tout, c’est l’administration Trump qui a fait sauter le JCPOA. Il y a bien une délégation américaine à Vienne, mais elle ne parle qu’avec les Européens.

Continuer la lecture de Le théâtre d’ombre de Vienne

Les choses évoluent au Moyen-Orient


Par Alastair Crooke – Le 19 avril 2021 – Source Strategic Culture

Si nous considérons le Moyen-Orient comme un réseau complexe, il est possible de discerner un certain nombre de dynamiques qui arrivent maintenant au point de changer complètement la matrice régionale – pour la mettre sur une nouvelle voie.

Certaines « graines » ont été semées il y a quelque temps : En 2007, à Munich, le président Poutine faisait remarquer à un auditoire majoritairement occidental que l’Occident avait adopté une position d’opposition à l’égard de la Russie, en la défiant. « D’accord », a dit Poutine, « Nous acceptons le défi, et nous allons le gagner ». Sa déclaration a été accueillie avec une franche dérision par le public de Munich.

Continuer la lecture de Les choses évoluent au Moyen-Orient

Faut-il croire les fuites d’un discours du ministre iranien des Affaires étrangères publiées par une radio saoudienne ?


Par Moon of Alabama – Le 26 avril 2021

Une fuite plutôt étrange en provenance d’Iran est apparue hier. Mais ce qui est encore plus étrange, c’est le reportage qui en est fait. Extrait du New York Times :

Le ministre iranien des Affaires étrangères, dans un enregistrement qui a fait l’objet d’une fuite, affirme que les gardiens de la révolution définissent la politique du pays

Continuer la lecture de Faut-il croire les fuites d’un discours du ministre iranien des Affaires étrangères publiées par une radio saoudienne ?

L’augmentation des capacités nucléaires de la Grande-Bretagne enfreint ses obligations au Traité de non Prolification Nucléaire


Par Moon of Alabama – Le 16 mars 2021

Il y a moins d’un mois, le gouvernement britannique exhortait l’Iran à se conformer de nouveau à l’accord sur le nucléaire :

"Je ne pense pas que nous devrions envoyer le signal que nous allons négliger cette non-conformité ou la balayer sous le tapis", a déclaré James Cleverly, le chargé d’affaires pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord au ministère britannique des Affaires étrangères, à la BBC.
 
"La balle est entre les mains de l'Iran, c'est lui qui enfreint les conditions du JCPOA, c'est lui qui peut faire quelque chose et c'est à lui de se reconformer", a-t-il déclaré.

Continuer la lecture de L’augmentation des capacités nucléaires de la Grande-Bretagne enfreint ses obligations au Traité de non Prolification Nucléaire

Comme Biden perpétue la politique de « dissuasion » de Trump, on peut prédire qu’il échouera


Par Moon of Alabama – Le 3 mars 2021

Les politiciens et les militaires américains adorent prétendre qu’ils agissent pour rétablir la dissuasion :

Lorsque le président a illégalement ordonné l'assassinat de Soleimani en janvier de cette année, les responsables de l'administration se sont finalement ralliés à l'excuse qu'il s'agissait de "rétablir la dissuasion" contre les attaques de roquette des milices irakiennes soutenues par l'Iran. Même si ces attaques se sont poursuivies tout au long de l'année, comme auparavant, nous sommes revenus à la même vieille rengaine de menaces d'action militaire en réponse à des attaques qui n'auraient pas eu lieu si le président n'avait pas agi de manière imprudente. ...

Sans la campagne de "pression maximale" du président, les forces américaines en Irak seraient confrontées à beaucoup moins de risques qu'aujourd'hui, et un conflit entre nos gouvernements serait beaucoup moins probable. N'eut été de la décision du président d'ordonner l'attaque illégale et provocatrice qui a tué Soleimani et un chef de milice irakien, les tensions entre les États-Unis et l'Iran ne seraient pas aussi grandes qu'elles le sont aujourd'hui. Depuis deux ans et demi, l'approche de Trump vis-à-vis de l'Iran a été de provoquer puis d’accuser l'autre partie parce qu’elle a répondu aux provocations. Loin de décourager les attaques des milices soutenues par l'Iran et de l'armée iranienne elle-même, l'administration Trump les a incitées et provoquées.

Le président Joe Biden et son administration poursuivent, sans aucun changement, la même politique que l’administration Trump avait envers la Syrie, l’Irak et l’Iran.

Continuer la lecture de Comme Biden perpétue la politique de « dissuasion » de Trump, on peut prédire qu’il échouera

Israël va-t-il lancer une attaque contre l’Iran ?


Par Leonid Savin − Le 3 février 2021 − Source Oriental Review

Au début de l’année, les forces armées d’Israël et d’Iran ont été mises en état d’alerte. Les deux parties s’attendaient à une attaque. Israël a même armé sa corvette « Lahav«  de deux lance-missiles Iron Dome, ce qui ne s’est jamais produit auparavant. Il n’y a jamais eu qu’un seul lanceur sur ces navires.

Continuer la lecture de Israël va-t-il lancer une attaque contre l’Iran ?

Suite à l’attaque américaine en Syrie, l’Iran montre sa supériorité dans la maitrise de l’escalade


Par Moon of Alabama – Le 26 février 2021

La nuit dernière, les États-Unis ont aggravé la situation en Irak en bombardant les forces de sécurité du gouvernement irakien à la station frontalière irako-syrienne près d’Abu-Kamal/Al-Qaim. Un soldat irakien, un sunnite, a été tué. D’autres sources affirment que pas moins de 22 personnes ont été tuées.

Les propagandistes du Pentagone et leurs chambres d’écho dans les médias utilisent un langage orwellien pour justifier ce crime. Selon le communiqué de presse officiel :

Les États-Unis mènent une attaque défensive de précision

Continuer la lecture de Suite à l’attaque américaine en Syrie, l’Iran montre sa supériorité dans la maitrise de l’escalade

Les Etats-Unis ne font que compliquer leur retour à l’accord nucléaire avec l’Iran


Par Moon of Alabama – Le 25 février 2021

Il y a une semaine, nous constations que Biden trainait les pieds pour revenir à l’accord nucléaire avec l’Iran et que cela n’avait aucun sens si nous supposions que tel était son objectif :

Pourquoi Biden cherche-t-il à s’embourber en Iran ?

Continuer la lecture de Les Etats-Unis ne font que compliquer leur retour à l’accord nucléaire avec l’Iran

Pourquoi Biden cherche-t-il à s’embourber en Iran ?


Par Moon of Alabama – Le 18 février 2021

Depuis son arrivée au pouvoir, le président Joe Biden n’a rien fait pour relancer l’accord nucléaire avec l’Iran. Le JCPOA a été violé par les États-Unis en 2018 lorsque le président Trump a quitté l’accord et a renouvelé une campagne de sanctions « à pression maximale » contre l’Iran. Pendant plus d’un an, l’Iran a respecté ses engagements dans le cadre de l’accord. Il a ensuite commencé à dépasser progressivement certaines des limites techniques de l’accord. Ces dépassements étaient légaux en vertu du JCPOA car les États-Unis ont quitté l’accord. Ils sont tous réversibles.

En réponse au meurtre par Israël du meilleur scientifique nucléaire iranien, Mohsen Fakhrizadeh, le parlement conservateur a adopté une loi qui oblige le gouvernement modéré du président iranien Rohani à réduire encore plus son adhésion à l’accord JCPOA. Dans ce cadre, le gouvernement iranien va bientôt réduire la capacité des inspecteurs internationaux de l’AIEA à observer certaines parties de son programme nucléaire civil. Comme l’a annoncé l’ambassadeur iranien aux Nations unies :

Continuer la lecture de Pourquoi Biden cherche-t-il à s’embourber en Iran ?

Cette infox était-elle une tentative pour faire interdire Khamenei sur Twitter ?


Par Moon of Alabama – Le 23 janvier 2021

Hier, Reuters a publié cette fausse information :

« Un haut dirigeant iranien affiche une image ressemblant à celle de Trump, avec un drone, et promet de se venger » :

DUBAI (Reuters) - Le compte Twitter du Guide suprême iranien a diffusé vendredi l'image d'un golfeur ressemblant à l'ancien président Donald Trump apparemment visé par un drone avec un texte jurant de se venger du meurtre d'un général iranien de haut rang lors d'une attaque de drone américain.

Le message reprenait des remarques de l'ayatollah Ali Khamenei faites en décembre, dans lesquelles il déclarait "La vengeance est certaine", renouvelant son vœu de vengeance à l'approche du premier anniversaire de l'assassinat du général Qassem Soleimani, commandant militaire de haut rang, lors de l'attaque en Irak. ...
Il n'y a apparemment pas eu d'action immédiate prise par Twitter au sujet du tweet en persan de Khamenei, la plus haute autorité iranienne, vendredi. (https://twitter.com/khamenei_site/status/1352349195114569739?s=24)

Continuer la lecture de Cette infox était-elle une tentative pour faire interdire Khamenei sur Twitter ?