Washington va bientôt larguer Zelensky, le président ukrainien


Par Moon of Alabama – Le 28 janvier 2022

Les États-Unis ont répondu aux demandes de sécurité que la Russie avait formulées dans deux projets de traités. Ils ont rejeté toutes les principales demandes et ne sont disposés à négocier que sur des questions secondaires. La Russie y répondra d’ici quelques semaines.

Pendant ce temps, les États-Unis prétendent toujours que la Russie a l’intention d’attaquer l’Ukraine à tout moment. Mais le président ukrainien Vlodymyr Zelensky s’est opposé publiquement à cette fausse évaluation. Il ne voit pas venir la guerre et souhaite l’éviter autant que possible. Cela pourrait signifier qu’il doit être destitué avant qu’une guerre ne soit lancée.

Continuer la lecture

La « stratégie de la tension »


La domination américaine est confrontée à une multitude de menaces dans le monde entier. Alors que les États-Unis considèrent les exigences russes comme irréalistes, la Russie considère ses lignes rouges comme une question existentielle et semble prête à suivre une stratégie de la tension calculée pour s’assurer qu’elles ne seront pas contournées.


Par Alastair Crooke – Le 8 janvier 2021 – Source Al Mayadeen

C’est en ces termes que le président Poutine a décrit la stratégie russe visant à faire reculer l’incursion de l’OTAN dans le Heartland qu’est l’Asie – une incursion qui met la sécurité de la Russie en péril. Les pourparlers sur le projet russe de traité sur les garanties de sécurité débutent à Genève le 10 janvier, mais à partir de ce moment-là, les tensions risquent de s’intensifier et de s’étendre géographiquement.

Pourquoi ? Tout d’abord, parce que nous avons assisté à un changement stratégique dans l’approche des États-Unis face à l’insistance de Moscou pour que l’infrastructure de l’OTAN soit complètement retirée du voisinage de la Russie. Continuer la lecture

Beaucoup de nouvelles courtes mais importantes : une énorme tempête se prépare


Par The Saker – Le 19 janvier 2022 – Source The Saker’s Blog

Je viens d’entendre les nouvelles : (sans ordre précis, comme elles arrivent).

Blinken est à Kiev et a déclaré que les États-Unis ne donneront aucune garantie écrite de quelque nature que ce soit et que si la Russie attaque l’Ukraine, les États-Unis paralyseront la Russie.

Les Russes ont déclaré que les États-Unis sont en train de préparer un faux drapeau en Ukraine. Les États-Unis ont accusé la Russie de la même chose.

Le président iranien est à Moscou et a proposé à Poutine de s’unir contre l’Occident collectif.

Continuer la lecture

Oui, c’est bien un IVème Reich que l’Allemagne s’emploie à construire


Par Andrew Korybko − Le 4 janvier 2022 − Source One World

andrew-korybko

Il est crucial, lorsque l’on discute du 4ème Reich allemand, de préciser clairement que Kaczynski a bien précisé que ce modèle néo-impéraliste n’est pas similaire à celui qui fut en vigueur lors du second conflit mondial. Cette précision est essentielle, sous peine de voir les critiques légitimes des politiques menées par l’Allemagne se faire taxer de « théories du complot ».

Continuer la lecture

Des fuites révèlent qu’un vétéran des psyops contre la Syrie a « astroturfé » une influenceuse Youtube pour contrer les critiques des restrictions dues au Covid


Astroturf : terme américain. C’est une technique consistant en la simulation d’un mouvement spontané ou populaire pour manipuler l’opinion publique. Elle consiste à donner l’impression d’un sentiment majoritaire pour justifier une prise de position.


Par Kit Klarenberg et Max Blumenthal –  Le 24 décembre 2021 – Source The Grayzone

En recrutant secrètement la populaire influenceuse de YouTube, Abigail Thorn, pour contrer l’opposition croissante aux restrictions Covid du gouvernement britannique, les pros des opérations psychologiques appliquent domestiquement les tactiques qu’ils ont perfectionnées pendant la sale guerre syrienne.

Des documents ayant fait l’objet d’une fuite ont révélé une opération d’influence parrainée par l’État visant à saper les critiques des politiques du gouvernement britannique dans sa lutte contre le coronavirus, en faisant appel à un éminent fondateur de BreadTube, une chaine d’influenceurs « antifascistes » sur YouTube.

Continuer la lecture

Les nuages qui s’amoncellent sur l’Ukraine vont-ils se dissiper ?


Par Jean-Luc Baslé – Le 24 décembre 2021

Anti-terrorist operation in eastern Ukraine | Anti-terrorist… | Flickr

Le 17 décembre, la Russie a remis aux Occidentaux deux projets de traité dont l’objet est la création d’une architecture européenne de sécurité. Les médias n’y ont guère prêté attention – à tort, semble-t-il, car il ne s’agit pas de « souhaits » mais d’« exigences » russes ce que reconnaît volontiers le New York Times. dans l’article que le journal lui a consacré, tout en minimisant la portée et le bien-fondé de cette démarche. Elle fait suite aux récents évènements en Ukraine où la tension est montée d’un cran. Les relations internationales étant également tendues au Moyen Orient et en Asie, il est souhaitable qu’un accord intervienne entre les deux parties d’autant que la situation économique étant ce qu’elle est, une récession mondiale ne peut être exclue. La concomitance de ces deux évènements – tension russo-américaine et récession– ne peut qu’aggraver une situation internationale instable avec les conséquences que l’on peut imaginer.

Continuer la lecture

Les élections présidentielles française en danger ?


Par Karine Bechet- Golovko – Le 22 decembre 2021 – Russie politics

Sous couvert d’énième vague potentielle de l’éternel coronavirus, le Gouvernement pense de plus en plus à annuler / reporter les élections présidentielles, qui s’approchent à grands pas. Gouverner contre le peuple est un exercice difficile et garder l’illusion démocratique n’est plus un impératif : les peuples sont censés être suffisamment brisés pour, de toute manière, continuer à manifester le week-end, sans chercher à reprendre le pouvoir. Alors pourquoi pas céder à la tentation ?

Continuer la lecture

Le bilan stratégique de l’UE. Eh bien, bonne chance à vous …


Comment diable l’UE s’est-elle mise dans un tel pétrin stratégique ? La réponse franche est : ses dirigeants sont des « bots » atlantistes irréfléchis.


Par Alastair Crooke – Le 6 décembre 2021 – Source Strategic Culture

« Les États-Unis accueilleront le Sommet en ligne pour la Démocratie les 9 et 10 décembre 2021, s’autorisant à définir qui doit assister à l’événement et qui ne doit pas y assister, quel pays est ‘démocratique’ ou ne l’est pas… Cela va attiser la confrontation idéologique et les divisions dans le monde, créant de nouvelles ‘lignes de démarcation' » : ainsi écrivent (conjointement) les ambassadeurs de Russie et de Chine en poste à Washington.

« La Chine et la Russie rejettent fermement cette démarche… [elles] appellent les pays à cesser d’utiliser la « diplomatie des valeurs » pour provoquer la division et la confrontation », préviennent les ambassadeurs. Continuer la lecture

L’Allemagne est sous la coupe du Davos


Par Tom Luongo – Le 30 novembre 2021 – Source Gold Goats ‘N Guns

Si quelqu’un se faisait des illusions et croyait que l’Allemagne n’était pas complètement sous le contrôle de la Bande du Davos, je pense que cet article de Politico devrait lui ouvrir les yeux.

L’article détaille le contenu de l’accord entre les partis du nouveau gouvernement allemand. Il expose les objectifs de la coalition ainsi que la feuille de route de ses priorités politiques.

En bref, il s’agit littéralement d’une liste de tout ce que le Davos a exigé et cela garantit la neutralisation complète ou la soumission de Christian Lindner, du FDP, à l’agenda du Davos.

Continuer la lecture

Acculer la Russie : La guerre russo-ukrainienne déclenchable au gré des circonstances


Bien qu’il puisse sembler que la Russie ait été acculée par les récentes actions de l’alliance occidentale, l’UE et les États-Unis pourraient être confrontés à des conditions extrêmes si la situation s’aggrave à l’est ; les prix du gaz et les troubles en Ukraine sont les principaux enjeux.


Par Alastair Crooke – Le 5 décembre 2021 – Source Al Mayadeen

Après avoir fait grand bruit dans les médias occidentaux de l’imminence de la guerre, il semble que celle-ci ait été reportée (une fois de plus, comme en avril de cette année). D’une part, dans un concert d’accusations, les dirigeants américains et européens affirment que la Russie renforce ses forces le long de la frontière avec l’Ukraine (ce qui n’est pas tout à fait vrai puisque ces chars se trouvent à 200 km de là), et la Russie, en guise de riposte, insiste bruyamment sur le fait qu’elle n’a pas l’intention d’envahir l’Ukraine – à moins que Kiev ne déclenche le conflit en se déployant dans les provinces orientales pour envahir le Donbass. Néanmoins, la situation de l’Ukraine est désormais caractérisée par une instabilité systémique, et la guerre, à un moment donné, pourrait être inévitable. Continuer la lecture