En Amérique Latine, le néolibéralisme est en feu


Par Pepe Escobar – Le 23 octobre 2019 – Source Strategic Culture

21.bn_Le néolibéralisme est, au sens propre du terme, en train de brûler. Et de l’Équateur au Chili, l’Amérique du Sud, une fois de plus, montre la voie. Contre l’austérité vicieuse et universelle du FMI, qui déploie des armes de destruction économique massive pour briser les souverainetés nationales et favoriser les inégalités sociales, l’Amérique du Sud semble enfin prête à reprendre le pouvoir de forger sa propre histoire.

Trois élections présidentielles sont en cours. La Bolivie semble avoir été réglée dimanche dernier, alors que les habituels suspects crient encore « Fraude ! ». Pour l’Argentine et l’Uruguay nous saurons dimanche prochain. [ Macri vient d’etre battu, laissant la place à Alberto Fernandez, vainqueur au 1er tour avec plus de 48% des votes, NdT].

Continuer la lecture de En Amérique Latine, le néolibéralisme est en feu

Comment les rebelles houthis ont renversé l’échiquier


Par Pepe Escobar – Le 18 septembre 2019 – Source Asiatimes.com

Un Yéménite chiite tient son arme et un drapeau avec l’inscription arabe « La disgrâce est loin de nous », alors qu’il participe à une procession religieuse organisée par les rebelles houthis pour fêter le premier jour d’Achoura.

On est les Houthis et on arrive en ville ! Avec l’attaque spectaculaire sur Abqaiq, les Houthis du Yémen ont renversé l’échiquier géopolitique en Asie du Sud-Ouest. Ils vont jusqu’à introduire une toute nouvelle dimension : la possibilité explicite d’une offensive pour chasser la Maison des Saouds du pouvoir.

Continuer la lecture de Comment les rebelles houthis ont renversé l’échiquier

Les intellectuels occidentaux paniquent à propos de la Franken-Chine


Les universitaires à Beijing prévoient le découplage du commerce avec les États-Unis et de travailler étroitement avec l’UE et l’ASEAN.


Par Pepe Escobar Le 17 juillet 2019 − Source Asia Times

Les économistes et les intellectuels occidentaux, obsédés par leur mission de diabolisation de la Chine, ne sont pas avares de simplifications qui révèlent au grand jour leur ignorance. Leur dernière crise délirante en date postule que « nous », à savoir les intellectuels occidentaux, sommes la version moderne du Frankenstein de Mary Shelley, car nous avons donné un électrochoc à un cadavre, la Chine, pour en faire naître un monstre sanguinaire.
Continuer la lecture de Les intellectuels occidentaux paniquent à propos de la Franken-Chine

Les États-Unis et l’Iran bloqués au niveau zéro des négociations

Donald Trump dit que, guerre ou pas avec l'Iran, il «est d’accord dans un sens ou dans l’autre» et Téhéran semble en convenir également, avertit Pepe Escobar.

Par Pepe Escobar − Le 25 juillet 2019 − Source Consortium News

Pepe Escobar

Tous les paris sont ouverts sur les enjeux de la folie géopolitique lorsque le président des États-Unis (POTUS) annonce avec désinvolture qu’il pourrait lancer une première frappe nucléaire pour mettre fin à la guerre en Afghanistan en faisant disparaître le pays «de la surface de la terre» en une semaine. Mais préférerait ne pas le faire, donc il a la bonté de ne pas tuer dix millions de personnes.

Continuer la lecture de Les États-Unis et l’Iran bloqués au niveau zéro des négociations

L’Iran opte pour une «contre-pression maximale»


Par Pepe Escobar − Le 20 juin 2019 − Source Unz Review

Pepe Escobar

Tôt ou tard, la «pression maximale» étasunienne contre l’Iran, se heurtera inévitablement à une «contre-pression maximale» ce qui fera sûrement des étincelles.

Ces derniers jours, les milieux du renseignement eurasiatique ont poussé Téhéran à considérer un scénario assez simple : il ne serait pas nécessaire de fermer le détroit d’Ormuz si le commandant de la Force Quds  [Gardiens de la révolution], le général Qassem Soleimani, ultime bête noire du Pentagone, expliquait en détail dans les médias mondiaux que Washington n’avait tout simplement pas la capacité militaire de maintenir le détroit ouvert.

Continuer la lecture de L’Iran opte pour une «contre-pression maximale»

États-Unis – Iran : cette impasse stratégique qu’on ne pourra plus torpiller


Par Pepe Escobar – Le 4 juillet 2019 – Source Asiatimes.com

Perdue dans le tumulte sous-marin, la date limite fixée par Téhéran pour l’UE-3 pour soutenir les ventes de brut iranien expire dimanche…

Des prêtres orthodoxes et des marins russes rendent hommage à 14 sous-mariniers décédés le 1er juillet, après l’incendie d’un sous-marin de recherche de la flotte du Nord, dans la cathédrale navale de Kronstadt. Photo : Alexei Danichev / Sputnik / AFP

… Un épais voile de mystère entoure le feu qui a éclaté dans un submersible russe à la pointe de la technologie dans la mer de Barents, entraînant la mort de 14 membres d’équipage empoisonnés par des vapeurs toxiques.

Continuer la lecture de États-Unis – Iran : cette impasse stratégique qu’on ne pourra plus torpiller

L’Iran opte pour une « contre-pression maximale »


Par Pepe Escobar – Le 20 juin 2019 – Source Strategic-culture.org

Tôt ou tard, la « pression maximale » des États-Unis sur l’Iran provoquera inévitablement  une « contre-pression maximale ». On devine qu’il va y avoir des étincelles.

Continuer la lecture de L’Iran opte pour une « contre-pression maximale »

Pourquoi Trump veut maintenant des pourparlers avec l’Iran


Si Téhéran bloque le détroit d’Ormuz, cela pourrait faire monter le prix du pétrole et provoquer une récession mondiale


Par Pepe Escobar − Le 5 juin 2019 − Source Asia Times

Pepe EscobarContrairement au légendaire « Smoke on the Water » de Deep Purple : « Nous sommes tous venus à Montreux, sur les rives du lac Léman… », la 67ème réunion du groupe de Bilderberg n’a produit ni feu ni fumée au luxueux hôtel Fairmont Le Montreux Palace.

Continuer la lecture de Pourquoi Trump veut maintenant des pourparlers avec l’Iran

L’Afghanistan occupe une place centrale dans le nouveau grand jeu

«La route longue et sinueuse ne fait que commencer - Un processus de paix mené par la Russie et la Chine, y compris les talibans - Un Afghanistan stable - Islamabad en tant que garant - Une solution entièrement asiatique. Les envahisseurs occidentaux ne sont pas les bienvenus.» 

Pepe EscobarPar Pepe Escobar – Le 19 novembre 2018 – Source Russia Insider

Dans le «cimetière des empires», l’Afghanistan ne cesse de vivre des rebondissements géopolitiques et historiques. La semaine dernière à Moscou, un autre chapitre crucial de cette histoire épique a été écrit lorsque la Russie s’est engagée à utiliser ses muscles diplomatiques pour stimuler les efforts de paix dans ce pays déchiré par la guerre.

Continuer la lecture de L’Afghanistan occupe une place centrale dans le nouveau grand jeu