Qui veut de l’Ukraine ?


Par Dmitry Orlov – Le 24 novembre 2021 – Source Club Orlov

Orlov

Mardi 23 novembre, le général le plus haut gradé de l’armée russe, Valery Gerasimov, a tenu une conférence téléphonique de « déconfliction » avec le président des chefs d’état-major interarmées américains, Mark Milley, au cours de laquelle ils ont discuté de « questions urgentes de sécurité internationale ». Les détails réels de ce dont ils ont discuté ne sont pas disponibles ; ce qui l’est, ce sont les spéculations des médias occidentaux qui, ces derniers jours, ont inclus de fausses informations sur des troupes russes massées à la frontière ukrainienne et prétendument prêtes à envahir le pays. Ce que les médias occidentaux ont soigneusement ignoré, c’est un véritable rassemblement de troupes ukrainiennes aux frontières de la région du Donbass – la région industrialisée temporairement ukrainienne qui est de facto indépendante depuis le putsch de Kiev en 2014.

Continuer la lecture

Là où la paix est impossible, la violence est inévitable


Moscou met en place les éléments militaires nécessaires pour que, si les circonstances l’exigent, les forces russes puissent entrer et se déployer dans le Donbass en un clin d’œil.


Par Alastair Crooke – Le 14 novembre 2021 – Source Al Mayadeen

« Biden a dépêché le directeur de la CIA Bill Burns à Moscou », nous dit CNN, « pour avertir le Kremlin que les États-Unis surveillent de près le renforcement de ses troupes près de la frontière ukrainienne, et pour tenter de déterminer ce qui motive les actions de la Russie » . C’est peut-être en grande partie vrai, mais Burns a également rencontré Nikolaï Patrouchev (conseiller en matière de sécurité) et Sergueï Narychkine (chef du renseignement).

Plus important encore, Burns s’est entretenu par téléphone directement avec le président Poutine : « Les relations bilatérales [ont été discutées], la situation de crise dans la pratique diplomatique, et un échange de vues sur les conflits régionaux [a eu lieu] ».

Continuer la lecture

Les options russes dans un monde qui se dirige vers la guerre


Par The Saker – Le 18 novembre 2021 – Source The Saker’s Blog

Le monde se dirige vers la guerre et ce, depuis un bon moment déjà. Plusieurs fois, juste au bord du gouffre, l’Occident a décidé de battre en retraite, mais chaque fois qu’il l’a fait, ses élites dirigeantes ont ressenti deux choses : premièrement, elles ont ressenti encore plus de haine envers la Russie pour les avoir forcées à reculer et, deuxièmement, elles ont interprété le fait qu’aucune guerre armée ne s’est produite (encore) comme la preuve, au moins dans leur esprit, que se tenir au bord de la guerre est un exercice plutôt sûr. Et pourtant, une guerre majeure est tout à fait possible dans n’importe lequel des endroits suivants, ou même dans plusieurs simultanément : (sans ordre précis)

Continuer la lecture

Des grenouilles bouillant lentement dans leurs casseroles


L’ordre libéral fondé sur des règles a toujours été, en partie, une illusion, même s’il a séduit une grande partie du monde pendant un certain temps.


Par Alastair Crooke – Le 1e Novembre 2021 – Source Strategic Culture

Le célèbre « Long telegram » de George Kennan, envoyé de Moscou en 1946, était avant tout une analyse percutante des contradictions structurelles inhérentes au modèle soviétique, aboutissant à la conclusion analytique que l’URSS finirait par s’effondrer sous le poids de ses propres défauts. Ce texte a été écrit il y a un peu plus de soixante-dix ans.

D’autres ont tenté leur chance : quatre semaines seulement après l’inauguration de Biden, « The Longer Telegram » – un essai écrit par un ancien haut fonctionnaire anonyme, qui plaide en faveur d’une nouvelle stratégie américaine vis-à-vis de la Chine – a été publié et a reçu de nombreux éloges. L’original de Kennan, cependant, était une évaluation profonde de la façon dont l’Union soviétique fonctionnait (ou ne fonctionnait pas), et de laquelle avait découlé la prédiction de Kennan que le système soviétique finirait par imploser. Il suffisait d’être patient. Continuer la lecture

L’inévitabilité de l’impunité ukrainienne


Par Vasily Muravitsky − Octobre 2021

Elle lutte contre la corruption pour construire une Ukraine meilleure

L’auteur de ces lignes a récemment travaillé pour une chaîne de télévision appartenant à un certain fonctionnaire ukrainien. Ce haut fonctionnaire a occupé différents postes dans le système judiciaire, a été député du peuple et a même été chef adjoint de l’administration présidentielle. 15 ans d’indépendance et, plus tard, 15 ans de participation au système gouvernemental, Forbes estime sa valeur nette totale à plus d’un milliard de dollars.

Continuer la lecture

Quand des troupes russes qui s’entraînent en Russie « suscitent l’inquiétude », c’est de la propagande.


Par Moon of Alabama – Le 2 novembre 2021

Hier, le Washington Post ainsi que Politico se sont à nouveau livrés à de la désinformation belliciste.

Tous deux ont affirmé que des troupes russes s’amassaient à la frontière ukrainienne.

Le Post écrit :

Une nouvelle accumulation de troupes russes près de la frontière ukrainienne a suscité l’inquiétude de certains responsables aux États-Unis et en Europe qui suivent ce qu’ils considèrent comme des mouvements irréguliers de matériel et de personnel sur le flanc ouest de la Russie.

Continuer la lecture

La saga Bayraktar continue et les préparatifs de guerre se poursuivent


Pour ceux qui veulent savoir ce que The Saker entend par Saga Bayraktar, lisez ceci


Par The Saker – Le 28 octobre 2021 – Source The Saker’s blog

Tout d’abord, quelques nouvelles :

Forbes vient de publier un article intitulé  » Les bombardiers de l’armée de l’air américaine s’exercent pour leur principale nouvelle mission – couler les navires russes « , en voici un extrait (c’est nous qui soulignons) : « Début octobre, quatre B-1 de la 7e escadre de bombardement de la base aérienne de Dyess, au Texas, ont été déployés sur la base de la Royal Air Force à Fairford. Dans l’obscurité de l’aube du 19 octobre, deux des bombardiers ont décollé pour ce qui devait être une mission de 12 heures (…) Les forces aériennes polonaises et roumaines – ainsi qu’un contingent des forces aériennes canadiennes basées n Roumanie – ont saisi l’occasion. Les trois armées de l’air ont envoyé des chasseurs pour voler aux côtés des B-1. En temps de guerre, les bombardiers non furtifs pourraient avoir besoin d’une escorte pour les protéger des chasseurs russes (…) Une paire de B-1 pourrait tirer 48 LRASM sur la flotte russe de la Baltique. Assez, peut-être, pour couler toute la flotte en un seul passage et éliminer la principale menace pour les navires américains et alliés dans la région ».

Continuer la lecture

« Achète ma brique » ! Les États-Unis ont refourgué l’Ukraine


Par Rostislav Ishchenko – Le 28 juillet 2021 – Source The Saker’s Blog

Comme nous le savons tous, avant de vendre un objet qui nous est inutile, il faut d’abord l’avoir acheté. À un moment donné, Washington a acheté l’Ukraine, à un prix élevé. Le processus d’achat a pris beaucoup de temps, car l’Ukraine a été achetée morceau par morceau.

Lors qu’enfin, en 2014, toute l’Ukraine est devenue la propriété des États-Unis, la Maison Blanche a rapidement réalisé, à son grand désarroi, que plusieurs administrations américaines avaient investi d’importantes sommes d’argent dans un produit totalement inutile.

Continuer la lecture

Article de Vladimir Poutine : De l’unité historique des Russes et des Ukrainiens


Par Vladimir Poutine – Le 12 juillet 2021 – Source kremlin.ru

Lors de la récente Ligne directe, interrogé sur les relations russo-ukrainiennes, j’ai déclaré que les Russes et les Ukrainiens formaient un seul peuple, un tout. Ces paroles n’étaient pas motivées par des considérations à court terme ou par le contexte politique actuel. C’est ce que j’ai dit à de nombreuses occasions et ce que je crois fermement. J’estime donc nécessaire d’expliquer ma position en détail et de partager mes analyses de la situation actuelle.

Continuer la lecture

Intensification de la guerre hybride étasuno-allemande contre la Pologne


Par Andrew Korybko − Le 27 juillet 2021 − Source Oriental Review

andrew-korybkoLa Pologne subit désormais une attaque de guerre hybride intense de la part des États-Unis et de l’Allemagne, après que son projet de construction d’un gazoduc balte a été reporté par leur allié danois. Le Washington Post use de son influence en publiant un éditorial accablant, implorant les décideurs étasuniens de contrer les projets polonais qui visent à reprendre le contrôle d’un réseau télévisé, appartenant aux États-Unis, qui s’oppose au gouvernement polonais. Il est également désormais officiel que les États-Unis et l’Allemagne ont conclu un accord avec la Russie au sujet de Nord Stream II.

Continuer la lecture