Comment les États-Unis font entrer de nouveaux membres dans l’OTAN : subversion, puis coup d’État, puis nettoyage ethnique


Par Eric Zuesse − Le 25 janvier 2023 − Source Oriental Review

Voici le schéma qui a été suivi depuis la fin de l’Union soviétique, en 1991, lorsque l’excuse « anti-communiste » étayant l’impérialisme global de l’après-guerre n’était plus invocable (comme tel avait été le cas en Corée, et au Vietnam, et au Guatemala, et en Iran, et au Chili, et dans de nombreux autres pays) avant 1991. Mais le schéma de subversion puis de conquête fut créé en 1965 en Indonésie (et peut-être avant cela, dans d’autres « républiques bananières ») ; et nous allons donc commencer ici en décrivant ce premier jalon, en Indonésie, qui établit ce qui est devenu une routine utilisée par le gouvernement étasunien après 1991 :

Continuer la lecture

Gérer le discours de déni sur l’Ukraine


Regardez autour de vous : les plaques tectoniques de la géopolitique et de la géofinance sont en train de se déplacer, s’éloignant radicalement d’un Occident de plus en plus chancelant.


Par Alastair Crooke – Le 19 décembre 2022 – Source Strategic Culture

L’inflexion a commencé. Elle a été annoncée par le Financial Times (FT) et The Economist – les deux médias qui transmettent si fidèlement tout « récit de remplacement » aux sherpas mondialistes (ceux qui portent les bagages en haut de la montagne, au nom des nababs en selle).

The Economist commence par des entretiens avec Zelensky, le général Zaluzhny et le commandant militaire ukrainien sur le terrain, le général Syrsky. Tous trois sont interviewés – interviewés dans The Economist, pas moins. Une telle chose ne se produit pas par hasard. Il s’agit d’un message destiné à transmettre le nouveau récit de la classe dirigeante au « golden billion » (qui le lira et l’absorbera). Continuer la lecture

Les manifestants israéliens tiennent lieu d’idiots utiles soutenant une révolution de couleur unipolaire


Le 16 janvier 2023 − Source Andrew Korybko’s Newsletter

andrew-korybko

Le reportage produit par CNN montre qu’une partie au moins du cœur du mouvement et des cohortes qui suivent les organisateurs du soulèvement qui s’est produit le week-end dernier sont également motivés à s’opposer à Bibi en raison du programme de politique étrangère pragmatique qu’il veut mettre en œuvre dans l’idée d’aider Israël à naviguer dans les méandres de la multipolarité.
Continuer la lecture

Les fichiers Twitter montrent comment l’État profond a conquis les médias sociaux


Par Moon of Alabama – Le 6 janvier 2023

Matt Taibbi fait le point sur les récentes révélations concernant la manipulation de Twitter au profit d’entités gouvernementales partisanes. La publication des « fichiers Twitter » s’est faite dans plusieurs fils Twitter d’auteurs, de gauche comme de droite, qui ont eu accès aux fichiers et à la communication interne de Twitter.

Résumés de tous les fils de discussion Twitter à ce jour, avec des liens et un glossaire

Il y a eu 12 discussions jusqu’à présent. Certaines d’entre elles présentent un intérêt particulier :

Continuer la lecture

La Pravda Américaine : des Mystères d’importance dans les années 1990



Par Ron Unz − Le 12 décembre 2022 − Source Unz Review

Table des matières du présent article

Les scandales de la présidence Clinton

Au cours des années 1990, j’étais très impliqué dans la vie politique, ainsi que dans des campagnes électorales, et je travaillais souvent étroitement avec des personnes très actives dans les cercles conservateurs, et dans le parti républicain, si bien que je me suis lié d’amitié avec nombre d’entre elles. Bill Clinton était président au cours de ces années, et je n’eus jamais d’opinion très tranchée à son sujet, dans un sens ou dans l’autre ; j’étais d’accord avec certaines de ses décisions politiques, et en désaccord avec de nombreuses autres. Mais des conservateurs que je connaissais, tous ou presque le détestaient passionnément, parfois pour des raisons que je soutenais, et parfois non.

Continuer la lecture

La résurgence prévisible du fascisme et du nazisme des deux côtés de l’Atlantique Nord et ses conséquences


Par Vicente Navarro – Le 9 Décembre 2022 – Source Counterpunch

Source de la photo : Evan Nesterak – CC BY 2.0

Les origines du fascisme et du nazisme : la Grande Dépression

Le fascisme et le nazisme sont les produits de la Grande Dépression. La détérioration de la situation économique a eu des effets désastreux sur la qualité de vie et le bien-être des classes populaires et a sapé la crédibilité et la légitimité des systèmes démocratiques et des gouvernements aux États-Unis et en Europe. Le fascisme, dans le sud de l’Europe et aux États-Unis, et le nazisme, dans le centre et le nord de l’Europe ainsi qu’aux États-Unis, ont tiré parti du mécontentement qui en résultait. Ces mouvements ont acquis une influence considérable des deux côtés de l’Atlantique Nord, pour finalement gouverner plusieurs pays d’Europe occidentale.

Continuer la lecture

L’Allemagne se prépare à quelques urgences : distribuer de l’argent liquide, gérer des paniques bancaires, et faire face à un « Mécontentement agressif » avant les coupures d’énergie de cet hiver


Par Tyler Durden − Le 16 novembre 2022 − Source Zero Hedge

L’Europe a maintenu jusqu’ici une façade globalement optimiste face à l’arrivée des froids de l’hiver, et a indiqué disposer de plus de gaz que nécessaire pour pallier le manque de livraison de la part de la Russie, y compris dans un scénario du « plus froid », mais en arrière plan, la plus grande économie d’Europe se prépare en silence à un scénario du pire intégrant des foules en colère et des faillites bancaires, si les coupures d’énergie empêchent la population d’accéder à l’argent liquide.

Continuer la lecture

Musk ouvre les dossiers de censure de Twitter


Par Moon of Alabama – Le 3 décembre 2022

En octobre 2020, le New York Post publiait des détails sur les activités pornographiques et commerciales de Hunter Biden, qui avaient été récupérés sur son ordinateur portable. Les courriels trouvés sur celui-ci prouvaient que Joe Biden, malgré ses dénégations, avait manipulé le gouvernement ukrainien au service de la compagnie gazière Burisma, qui payait la société de son fils pour ce lobbying.

Les médias libéraux et le Parti démocrate ont lancé une campagne de censure et de déni pour supprimer les informations concernant cet ordinateur portable. Ils ont appelé cela de la « désinformation russe« . Un tribunal a ensuite vérifié que le contenu de l’ordinateur portable était authentique.

Lorsque l’affaire a éclaté, Twitter a interdit et supprimé tous les liens vers l’article du New York Post.

Continuer la lecture

Les liens entre le COVID et le monde des crytpomonnaies : la sinistre saga de FTX et de Sam Bankman-Fried


Par Jeffrey A. Tucker − Le 19 novembre 2022 − Source brownstone.org

Une suite de textes et de tweets produits par Sam Bankman-Fried, le PDG de FTX — jadis plateforme d’échange de cryptomonnaie de haute volée, désormais en faillite — tombée en disgrâce, affirme ceci au sujet de son image de bien-pensant : il s’agit d’un « jeu débile, dans le cadre duquel nous autres, Occidentaux woke, lançons les slogans qu’il faut, et ainsi tout le monde nous aime. »

Très intéressant. Il avait étalé le grand jeu : un végan qui s’inquiète du changement climatique, soutient chaque action en justice (raciale, sociale, environnementale) hormis celle dont il est la cible, et déverse des millions à des organisations caritatives méritantes associées à la Gauche. Il avait également acheté nombre de droits d’accès et de protection à Washington D.C., suffisamment pour faire de sa société véreuse la coqueluche de la ville.

Continuer la lecture

Cabinets de conseil : leur pire danger n’est peut-être pas celui que l’on voit…


Par Gilles Casanova − Le 27 novembre 2022 − Source RT France

Ils vendent à prix d’or à l’État des prestations dont on imagine que des fonctionnaires sont tout à fait capables de les réaliser, puisqu’ils ont été formés, engagés, et qu’ils sont payés – beaucoup moins cher – pour cela.

Ensuite gavés d’honoraires au titre d’études parfois inconsistantes, ils ne paient pas leurs impôts, font de la fraude fiscale et cachent leurs profits dans des paradis fiscaux.

Enfin, on les soupçonne d’avoir organisé ou participé à des circuits de financement occultes des campagnes présidentielles d’un politicien qui les a installés en majesté au cœur de l’appareil administratif.

Cela fait beaucoup pour des sociétés très riches, la plupart du temps à base américaine, et qui se présentent toujours aux côtés du Gotha de la finance mondiale et des organismes de pouvoir, du FMI à Davos. Mais peut-être le pire de leur action ne se situe-t-il pas là où le système médiatique veut bien nous le laisser entrevoir, mais dans un élément plus profond de leur présence au sommet de nos sociétés.

Continuer la lecture