Une fable du Pipelinistan pour notre époque


L’Ukraine était censée empêcher la Russie d’approfondir ses liens énergétiques avec l’Allemagne ; cela n’a pas fonctionné


Par Pepe Escobar − Le 8 juin 2020 − Source Asia Times

Il était une fois au Pipelinistan, les histoires de malheurs étaient la norme. Des rêves brisés jonchaient l’échiquier – de l’IPI [projet de gazoduc Iran-Pakistan-Inde],  contre le TAPI [projet de gazoduc Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde] dans le royaume de l’AfPak [théâtre d’opérations Afghanistan-Pakistan] à l’opéra Nabucco en Europe.

Continuer la lecture de Une fable du Pipelinistan pour notre époque

Des armes nucléaires en Pologne ?


Les armes nucléaires américaines en Pologne ne seraient pas un moyen de dissuasion, mais une provocation massive pour la Russie


Par Scott Ritter − Le 22 mai 2020 − Source Russia Insider

Les États-Unis ont encouragé le déploiement d’armes nucléaires américaines sur le sol polonais dans le cadre de l’accord de «partage nucléaire» de l’OTAN. Une telle décision ne ferait qu’augmenter les chances d’une guerre qu’un tel déploiement cherche à dissuader.

Valery Gerasimov, Chef d’État-major de l’armée russe – Dangereux lorsqu’il est en colère

Continuer la lecture de Des armes nucléaires en Pologne ?

Poutine sur la Seconde Guerre Mondiale


Par Moon of Alabama − Le 20 juin 2020

En raison de décennies de propagande hollywoodienne, de nombreuses personnes dans les pays « occidentaux » pensent que les États-Unis ont supporté l’essentiel de l’effort pour vaincre les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Continuer la lecture de Poutine sur la Seconde Guerre Mondiale

Trump vient-il juste de faire l’économie de deux guerres ?


Par The Saker − Le 27 mai 2020 − Source Unz Review via The Saker Blog

À l’heure où nous écrivons, il est trop tôt pour déclarer le danger écarté, mais au moins trois pétroliers iraniens sur cinq sont arrivés en toute sécurité au Venezuela –  confirmation de TeleSur et PressTV.

En outre, bien que nous ne devrions jamais dire «jamais», il semble extrêmement improbable que les États-Unis ne laisseraient passer que trois pétroliers pour tenter ensuite d’empêcher l’arrivée des deux autres. Donc, ce n’est pas fini jusqu’à ce que ce soit fini, mais pour l’instant les choses paraissent bien meilleures que la semaine dernière.

Continuer la lecture de Trump vient-il juste de faire l’économie de deux guerres ?

Trump, Poutine, Xi Jinping, Boris Johnson et Mohammed ben Salmane : Un autre Ordre Mondial imprévu émerge


Par Morad El Hattab – Le 22 mai 2020 – Source Les Chroniques de la Vieille République

Nous vivons une époque extraordinaire, pleine de faux-semblants, de mensonges entrecroisés et de vérités occultes, contre lesquelles toutes les conjurations d’imbéciles semblent se liguer…

Cette crise du Coronavirus sonne comme un point d’orgue, mettant en tension tout le ban et l’arrière ban des menteurs et autres éditorialistes patentés, stipendiés pour nous faire penser le plus loin possible de toute logique rationnelle. L’Histoire qui s’écrit sous nos yeux en est tellement brouillée, que nombreux sont ceux qui se résignent à contempler ce ballet grotesque. Cette Histoire dont nous sommes les acteurs nous est, de fait, confisquée, tant et si bien que derrière ce voile de mensonges peuvent s’activer impunément tous les marionnettistes pour déployer sans fin leurs intentions subversives…

Continuer la lecture de Trump, Poutine, Xi Jinping, Boris Johnson et Mohammed ben Salmane : Un autre Ordre Mondial imprévu émerge

Y a-t-il une «6 è colonne» essayant de déstabiliser la Russie ?


Par The Saker − Le 30 avril 2020 − Source Unz Review via thesaker.is

2015-09-15_13h17_31-150x112Pour ceux d’entre nous qui suivent l’Internet russe, il y a un phénomène très visible qui est assez surprenant : il y a beaucoup de vidéos anti-Poutine publiées sur YouTube ou ses équivalents russes. Non seulement cela, mais une vague de chaînes câblées est récemment arrivée, qui semble avoir fait du dénigrement de Poutine, et de son premier ministre Mishustin, une activité à plein temps.

Continuer la lecture de Y a-t-il une «6 è colonne» essayant de déstabiliser la Russie ?

Temps révolutionnaires et effondrement systémique … «Le Système ne peut plus gérer»


Par Alastair Crooke − Le 20 avril 2020 − Source Strategic Culture

crooke_1-1-175x230Certains se sont demandé comment le président Poutine pourrait coopérer avec le président Trump pour que l’OPEP + fasse monter les prix du pétrole – alors que ces prix plus élevés ne contribueraient qu’à soutenir la production de pétrole américaine. En fait, le président Poutine était invité à subventionner l’économie américaine – au détriment de ses propres ventes de pétrole et de gaz [et malgré les sanctions, NdT] – car la production de schiste américain n’est tout simplement pas rentable à ces prix. En d’autres termes, la Russie semblait se tirer une balle dans le pied.

A woman wearing a full veil (niqab) walks in front of a currency exchange bureau advertisement showing an image of the U.S. dollar in Cairo, Egypt March 17, 2020. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh - RC2RLF9BPTJJ
Une femme portant un voile intégral (niqab) marche devant une annonce du bureau de change montrant une image du dollar américain au Caire, en Égypte, le 17 mars 2020. REUTERS / Amr Abdallah Dalsh

Continuer la lecture de Temps révolutionnaires et effondrement systémique … «Le Système ne peut plus gérer»

Poutine et la Turquie


Les troubles économiques de la Turquie donnent à Poutine une autre chance de dompter Erdogan


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 28 avril 2020

Le Sultan putatif a demandé à la Banque centrale de la République de Turquie de maintenir la valeur de la livre turque en dessous du niveau de 7 livres par dollar américain.

turkishlira-s
Change USD / Livre turque – Agrandir

La Banque centrale a également été invitée à ne pas augmenter son taux d’intérêt. L’économie doit continuer de croître !

Cela ne laissait qu’une seule option à la Banque centrale : piocher dans ses réserves de devises pour acheter de la lire sur le marché libre afin de l’empêcher de continuer à baisser.

turkishlira2-s
La main pas si invisible du marché 6 Source Can Oker  Agrandir

Malheureusement, ces réserves étaient limitées :

Le rythme de la combustion des réserves de la Banque centrale de Turquie (CBRT)s'est accéléré en réponse à la faiblesse de la lire turque. Les économistes de Valeurs Mobilières TD estiment que la Banque épuisera complètement les réserves internationales nettes cette semaine.
 
"Compte tenu de la tendance actuelle, nous estimons que les réserves totales seront épuisées au plus tard la 3ème semaine de septembre, au plus tôt la 3ème semaine de juillet."

«Avant que toutes les réserves ne soient épuisés, nous pensons que la CBRT augmentera considérablement les taux et introduira probablement des contrôles de capitaux stricts. La Turquie pourrait également solliciter un soutien multilatéral si ce scénario se concrétisait.»

Sous le règne d’Erdogan, l’industrie turque a contracté de nombreuses dettes libellées en dollars américains. Elles doivent être remboursées en devises étrangères. Une livre qui coule rendra les prêts en devises beaucoup plus difficiles à rembourser. Des taux d’intérêt plus élevés rendront l’endettement des consommateurs locaux plus cher et réduiront la demande locale de prêts. Le boom de la dette alimenté par Erdogan au cours des dernières années sera maintenant suivi d’un crash sévère.

Cela est susceptible de réduire l’appétit d’Erdogan pour de nouvelles aventures en Syrie et en Libye. Le Qatar, son partenaire dans ces crimes, a ses propres problèmes en raison de la forte baisse des prix du pétrole. La dernière fois que la livre turque était sous pression, Erdogan a obtenu un gros prêt du Qatar. Mais maintenant, le Qatar lui-même doit emprunter des milliards pour rester à flot.

Cela laisse le Fonds monétaire international comme le seul endroit où Erdogan peut recevoir de l’argent frais. Les prêts du FMI sont assortis de conditions sur lesquelles les États-Unis ont leur mot à dire. Nous pouvons être sûrs que l’administration Trump aura des «conditions» que Erdogan n’aimera pas du tout.

La situation crée une nouvelle ouverture pour la Russie. Poutine pourrait offrir un coup de main à Erdogan et quelques milliards de dollars de prêts provenant des abondantes réserves de la Russie, [avec ses conditions, NdT] pour enfin le maîtriser.

L’un dans l’autre, nous sommes dans des développements intéressants.

Traduit par jj, relu par Wayan pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse


Par Mike Withney − Le 15 avril 2020 − Source Unz Review

WithneyLa guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une invention concoctée par les médias. Il n’y a pas un mot de vérité dans tout ça. Oui, il y a eu du grabuge lors d’une réunion de l’OPEP début mars qui a entraîné une augmentation de la production et une chute des prix. Cette partie est vraie. Mais la stratégie de dumping pétrolier de l’Arabie saoudite ne visait pas la Russie, elle visait les producteurs américains de pétrole de schiste. Mais pas pour les raisons que vous avez lues dans les médias.

Russia's President Vladimir Putin (R) shakes hands with Saudi Arabia's Crown Prince Mohammed bin Salman during a meeting on the sidelines of the G20 Summit in Osaka on June 29, 2019. (Photo by Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) (Photo credit should read YURI KADOBNOV/AFP via Getty Images)
Le président russe Vladimir Poutine serre la main du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman lors d’une réunion en marge du sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Photo de Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) 

Continuer la lecture de La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse

Comme prévu


Par Andrei Martyanov − Le 12 avril 2020 − Source Reminiscence of the Future

Rappelez-vous, dès le début, les gens qui ne traitent pas seulement de pétrole ou d’économie, mais aussi de géopolitique pratique, ont prédit et souligné que la Russie ne réduira sa production QUE lorsque les États-Unis s’y mettront aussi. Appelez ça comme vous voulez, OPEP++, Cartel, Toys R US, mais c’est en train de se produire. Rappelons ce qui a été souligné par beaucoup (moi y compris) : Continuer la lecture de Comme prévu