Les bolcheviks arrivent ! (Partie I)


Par Dmitry Orlov – Le 10 septembre – Source Club Orlov

Supposons que vous soyez Américain. Et supposons que vous ayez passé les 60 dernières années à vous reposer tranquillement dans un congélateur après vous être injecté de façon experte suffisamment de glycérine pour empêcher les cristaux de glace de perturber vos membranes cellulaires. Dieu seul sait pourquoi vous avez fait ça, mais c’est du passé maintenant. Quoi qu’il en soit, nous sommes maintenant en 2019 et pour une autre raison insondable, vos arrière-petits-enfants vous sortent du congélateur, vous décongèlent, vous envoient plusieurs chocs électriques avec un aiguillon à bétail pour faire battre votre cœur, vous font marcher pendant un moment en vous donnant un café noir bien fort et vous voilà de nouveau, comme neuf et prêt à agir.

Continuer la lecture de Les bolcheviks arrivent ! (Partie I)

Ancêtre des Révolutions de couleur ? Comment l’Allemagne a installé le bolchevisme en Russie


« Ce n’était pas une révolution. C’était un coup préparé par le Kaiser, qu’il brûle à jamais en enfer »


Par Volker Wagener – Le 9 mars 2019 – Source Russia Insider 

Zurich, le 9 avril 1917 : 32 émigrants russes sont à la gare et attendent de partir. Mais ils ne sont pas les seuls là-bas. Des cris de « traîtres, coquins, cochons » résonnent aux oreilles des voyageurs. Les partisans du groupe sont également présents et chantent « L’Internationale ». Les voies sont bloquées pendant un court instant, puis le train part.

Continuer la lecture de Ancêtre des Révolutions de couleur ? Comment l’Allemagne a installé le bolchevisme en Russie

En défense des bolcheviks: le ZOG rouge


Par Israël Shamir – Le 2 octobre 2017 – Source unz.com via Plume et Enclume

 

Voici un argumentaire sur quelques points soulevés dans un précédent article par Ron Unz, à propos du rôle des juifs dans la révolution soviétique:

A l’époque de la guerre froide, l’estimation de la mortalité de civils innocents comme conséquence de la révolution bolchevique et des vingt premières années du régime soviétique était généralement de l’ordre de plusieurs dizaines de millions. J’ai entendu dire que ces chiffres avaient été sérieusement revus à la baisse, à hauteur de vingt millions. Qu’importe : même si des thuriféraires soviétiques déterminés peuvent chipoter dans cet ordre de grandeur, ils ne sont pas sortis du cadre standard de l’histoire telle qu’enseignée à l’Ouest.

Ceci étant, tous les historiens savent pertinemment que les chefs bolcheviks étaient très majoritairement juifs, n’est-ce pas ? Il y a quelques années, Vladimir Poutine affirmait que les juifs constituaient peut-être 80% ou 85% du premier gouvernement soviétique, estimation parfaitement cohérente avec celle  de Winston Churchill, à son époque, et avec le correspondant du Times de Londres Robert Wilton, et avec les officiers de… (etc). Ces deux données élémentaires ont été largement acceptées en Amérique durant toute mon existence. Et pourtant… Continuer la lecture de En défense des bolcheviks: le ZOG rouge

L’Occident entre nazisme soft et néo-bolchévisme


Par Nicolas Bonnal – Août 2018 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

L’Occident est sorti de sa version classique, et il ne prend plus de gants. Tout cela est advenu par petites touches avec la chute de l’U.R.S.S. dont j’avais dit dans la presse russe qu’elle nous avait protégés, nous les sans-grades durant de nombreuses années. Peu de temps après le seul économiste US honnête, Joseph Stiglitz l’avait reconnu.

Depuis c’est l’hallali néo-libéral et sociétal ; tout est en capilotade dans ce camp de concentration monétaire, les libertés, les salaires, les impôts pour les pauvres, sans oublier les invasions célèbres qui ont amené notre salaire minimum au niveau des Chinois dans une douzaine de pays dits européens. La baisse tendancielle du taux de tolérance est aussi allée de pair avec cette situation impossible qui nous est faite de vivre « comme nos parents » et de nous reproduire. Le fascisme néo-féministe sert encore le vieil agenda de dépopulation en combattant les droits des hommes au nom de l’Homme.  Continuer la lecture de L’Occident entre nazisme soft et néo-bolchévisme