La CIA, la plaie ouverte des Etats-Unis


Par Edward Snowden – Le 20 Septembre 2022

Cela ne fait à peine un mois que le président Biden est monté sur les marches de l’Independence Hall de Philadelphie, déclarant qu’il était de son devoir de s’assurer que chacun d’entre nous comprenne que la faction centrale de son opposition politique est constituée d’extrémistes qui « menacent les fondements mêmes de notre République« . Flanqué des icônes en uniforme de son armée et debout sur une scène à la Leni Riefenstahl, le leader a serré les poings pour illustrer le fait de protéger l’avenir des forces de « la peur, de la division et des ténèbres« . Les mots tombant du téléprompteur étaient riches du langage de la violence, une « dague à la gorge » émergeant de « l’ombre des mensonges« .

« Ce qui se passe dans notre pays« , a déclaré le président, « n’est pas normal« .

Continuer la lecture

Un vent mauvais


Quelque chose se prépare… tout le monde le sent…


Par James Howard Kunstler – Le 26 aout 2022 – Source kunstler.com

Fauci s’en va, mais il a laissé une petite part de lui-même dans le cœur de millions

Quelque chose d’inquiétant flotte dans la brise de fin de l’été alors que notre pays, et la société occidentale avec lui, bascule dans la saison de l’obscurité croissante. Le sentez-vous ? La mort est dans l’air, et pas dans le mode vaudeville habituel d’Halloween, avec les zombies de pelouse qui caquettent et les squelettes à chapeau haut-de-forme qui font des claquettes. Ce n’est pas une plaisanterie.

Continuer la lecture

La « guerre financière » de la Russie et de la Chine contre l’Occident


Aujourd’hui, la Russie et la Chine proposent au Sud collectif, à l’Afrique et à l’Asie de se libérer des « règles » occidentales.


Par Alastair Crooke – Le 28 août 2022 – Source Al Mayadeen

Dans le magazine américain National Interest (une revue à tendance conservatrice), et dans un élan de candeur inhabituel, Ramon Marks publie un article intitulé : « Peu importe qui gagne l’Ukraine, l’Amérique a déjà perdu » .

Dans cet article, Marks observe que « quel que soit le vainqueur de la guerre en Ukraine, les États-Unis seront le perdant stratégique. La Russie établira des relations plus étroites avec la Chine et d’autres pays du continent eurasien, notamment l’Inde, l’Iran, l’Arabie saoudite et les États du Golfe. Elle se détournera irrévocablement des démocraties européennes et de Washington. Tout comme le président Richard Nixon et Henry Kissinger ont joué la « carte de la Chine » pour isoler l’Union soviétique pendant la guerre froide, les présidents Vladimir Poutine et Xi Jinping joueront leurs cartes pour tenter de contenir le leadership mondial des États-Unis » . Continuer la lecture

Le dossier d’une nouvelle guerre civile américaine


Par Dmitry Orlov – Le 6 septembre 2022 – Source Club Orlov

OrlovLes États-Unis tiendront-ils le coup jusqu’en 2024 ? Au début de l’année, des complications liées à la Covid-19 ont coûté la vie à Vladimir Jirinovsky, l’éternel et grandiloquent leader du Parti libéral démocrate de Russie. Il était connu non seulement pour sa rhétorique inimitable, mais aussi pour la précision étonnante de ses prédictions. Par exemple, il a prédit le début de l’opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine presque jour pour jour, des mois avant le fait et à un moment où personne d’autre n’avait la moindre idée de ce qui allait se passer. Une autre de ses prédictions se lit comme suit : « Il n’y aura pas d’élection présidentielle américaine en 2024 parce qu’il n’y aura plus d’États-Unis. » S’avérera-t-il également prémonitoire sur ce point ? On verra bien !

Continuer la lecture

Les trois « chevaux de troie » sentent l’étau se resserrer


Les néoconservateurs américains ont toujours eu le don d’accrocher leurs projets autoritaires purs et durs à n’importe quel slogan du dernier culte de la « vertu » occidentale.


Par Alastair Crooke – Le 21 août 2022 – Source Al Mayadeen

Le 24 juin, à l’Institut Hudson de Washington, Mike Pompeo a prononcé un discours de politique étrangère intitulé Les trois phares, présentant Taïwan, l’Ukraine et « Israël » comme des « phares de la liberté ». Les néoconservateurs américains ont toujours eu le don d’accrocher leurs projets autoritaires purs et durs à n’importe quel slogan du dernier culte de la « vertu » occidentale, et de parvenir ainsi à établir un récit médiatique. Continuer la lecture

La Chine va-t-elle abandonner sa prudence ?


Il s’agit là d’un point essentiel : à la lumière de la tromperie américaine sur Taïwan, la Chine va-t-elle mettre sa prudence de côté et reconnaître qu’elle a besoin de la profondeur militaire et stratégique de la Russie et de l’Iran ?


Par Alastair Crooke – Le 15 août 2022 – Source Al Mayadeen

De l’extérieur, on voit une Asie occidentale qui se prépare et qui modifie sa position pour faire face à l’Est. Il ne s’agit toutefois pas d’un simple déplacement géographique vers un autre point cardinal. Il s’agit en partie d’une « réaction repoussoir » face à l’avalanche de sanctions, de réglementations et de saisies d’avoirs qui s’échappent de l’« usine » à sanctions de l’UE et s’appliquent à des personnes n’ayant aucun lien, ou un lien très faible, avec les États sanctionnés. Continuer la lecture

Les sanctions ne servent qu’à gagner du temps et ne mènent pas à la victoire


Par Tom Luongo – Le 31 juillet 2022 – Source Gold Goats ‘N Guns

L’un des points essentiels de la politique de sanctions américaine, qui n’est pas pleinement compris par la plupart des analystes, et certainement pas par la plupart des analystes pro-russes, est que les sanctions ne sont pas un outil politique direct. Dans des cas extrêmes, comme ce qui est arrivé à la Russie dans les jours qui ont suivi son invasion de l’Ukraine, elles sont censées l’être.

Mais tout compte fait, les sanctions telles qu’elles sont utilisées par l’Occident sont un outil bien plus dangereux qu’un simple changement de régime, elles sont le pivot des stratégies de déni à long terme des militaristes et des colonisateurs en puissance. Continuer la lecture

La naissance de la Tragédie


Alastair Crooke continue d’explorer les origines du totalitarisme caché au sein de la culture européenne.


Par Alastair Crooke – Le 15 août 2022 – Source Strategic Culture

(La première partie de ces deux articles retrace les origines de ce totalitarisme caché au sein de la culture européenne. Ce deuxième article pousse plus loin l’histoire et ses implications.)

 

 

Car je me suis plongé dans le futur, aussi loin que l’œil humain puisse voir,
J’ai observé la Vision du monde, et tout ce qui serait.

(Alfred Lord Tennyson)

La Naissance de la Tragédie (Friedrich Nietzsche, 1872) définit les deux faces de la nature humaine, sa polarité, comme comprenant les (supposées) vertus apolliniennes de la raison et de l’ordre en violente opposition psychique aux forces chaotiques (dionysiaques) de l’énergie humaine primitive déchaînée (symbolisée par le feu). Continuer la lecture

Biden lance l’attaque contre les MAGA


Par Moon of Alabama – Le 2 septembre 2022

Hier, le président américain Joe Biden a tenu un discours en Pennsylvanie dans lequel il a dressé le public contre ceux qui veulent Make America Great Again [MAGA. Les Républicains MAGA sont les partisans de Trump, NdT].

La mise en scène était un peu effrayante, …

… tout comme ses paroles :

Continuer la lecture

Les diffamateurs que sont les magazines The Daily Beast et Rolling Stone et leurs liens avec les services de renseignement


Une enquête sur la manière dont les services secrets infiltrent les médias aux États-Unis


Par The Defender – Le 9 aout 2022 –  Source The Grayzone

Le 14 octobre 2016, The Daily Beast publiait une rétrospective étonnamment candide sur le recrutement historique d’actifs médiatiques par la CIA.

« D’autres journalistes ont été menacés et soumis à un chantage pour coopérer avec l’opération Mockingbird« , notait l’article, « et beaucoup ont reçu des informations falsifiées ou fabriquées sur leurs actions afin d’engendrer leur soutien à la mission de la CIA. Le programme n’a jamais été officiellement interrompu ».

À l’époque, le rédacteur en chef et directeur général du Daily Beast était John Phillips Avlon. C’est la rédactrice en chef de Vanity Fair, Tina Brown, qui avait lancé ce populaire site d’information en ligne en 2008. Lorsqu’elle a quitté le site cinq ans plus tard, une fusion ratée avec Newsweek avait laissé The Daily Beast dans un état plus proche du gémissement que du rugissement. L’arrivée d’Avlon a changé tout cela.

Continuer la lecture