Vous avez été mal informé


Par James Howard Kunstler – Le 15 avril 2022 – Source kunstler.com

Shoot the Moon 1982.jpg

N’est-il pas évident aujourd’hui que la malhonnêteté généralisée est la première des nombreuses crises de la société occidentale en général et de la vie américaine en particulier ? Toutes nos autorités se sont rendues fausses, mentant sur leur chemin dans le vaste effondrement de la confiance qui conduit la nation vers un spectacle d’horreur culminant de conflit et de perte.

Le levier privilégié de cette intoxication mentale concertée a été le terme d’art de la désinformation, appliqué en particulier aux choses et aux propositions qui sont vraies – confondant ainsi la capacité du public à discerner la vérité en quoi que ce soit, ou à découvrir comment il est trompé dans des questions de vie ou de mort. Nous avons permis au pire de la nature humaine de nous déshonorer. Satan, le père du mensonge, est le parangon de la disgrâce de la société occidentale, et la vie américaine apparaît donc de plus en plus satanique et honteuse.

Continuer la lecture

En Occident, l’État décide désormais de ce qui est vrai ou de ce qui relève de l’infox


Par Maria Heemskerk − Le 13 février 2022 − Source OneWorld Press

Les États occidentaux font de plus en plus usage de leur pouvoir pour décider des informations qui sont « vraies » ou qui relèvent de l’« infox », ainsi que de ce qui est bien ou mal. Les citoyens n’ont plus la possibilité d’en décider par eux-mêmes, et de se pencher sur des options ou des sources alternatives.
Si, comme moi, vous êtes né à la fin du XXème siècle, vous avez sans doute lu 1984, le livre de George Orwell, à l’école. Dans 1984, on découvre un monde qui est victime d’une surveillance et d’une propagande gouvernementales omniprésentes. Une « fiction dystopique », nous disaient nos enseignants. Vingt ans plus tard, les horreurs du livre ne relèvent plus vraiment de la dystopie.

Continuer la lecture

Les États-Unis menacent d’imposer des amendes à six chiffres aux journalistes qui contribuent à des sites « interdits »


Par Russia Today – Le 12 décembre 2021

Les journalistes américains sont menacés de lourdes amendes par le Trésor américain pour avoir écrit pour les « mauvais » sites web, a déclaré à RT l’écrivain Daniel Lazare, qui craint que la réputation de son pays en tant que défenseur de la liberté de la presse ne soit terminée.

Continuer la lecture

Le nouveau monde orwellien, basé sur le contrôle et la surveillance


Par Sonja van den Ende − Le 14 octobre 2021 − Source OneWorld Press

J’ai déjà beaucoup écrit à ce sujet, nous le voyons progresser, mais uniquement dans le monde dit développé. Une société dystopique, vouée en fin de compte à l’échec. Un monde de surveillance, de dictature sanitaire, de QR-codes, de paiements électroniques, invivable pour la plupart des gens, qui ressemble aux anciens systèmes comme le fascisme ou le communisme totalitaire, simplement paré de nouveaux atours. On peut désigner ce monde comme technocratique, et fondé sur un système totalitaire à base d’Intelligence Artificielle. Reste que l’histoire nous a enseigné que tous les systèmes et idéologies qui sont devenus totalitaires ont échoué.

Continuer la lecture

L’espionnage d’un présentateur de Fox News par la NSA n’est que la pointe de l’iceberg


Par Ekaterina Blinova – Le 16 juillet 2021 – Source Sputnik News

Tucker Carlson

Lundi, le sénateur Rand Paul (R-KY) a demandé au général Paul Nakasone, le directeur de la National Security Agency (NSA), de mener une enquête sur l’espionnage présumé de l’animateur de Fox News, Tucker Carlson, par l’agence. Que se cache-t-il derrière ce scandale d’espionnage qui couve et fait-il partie d’un plan beaucoup plus large ?

Dans une lettre récente adressée au directeur de la NSA, M. Nakasone, le sénateur Paul a cité la déclaration de l’agence niant les allégations de M. Carlson et a fait valoir que « lorsqu’une longue série d’abus commis par la NSA révèle une volonté constante de se soustraire à la loi et de violer les libertés du peuple protégées par la Constitution, la NSA doit faire plus que tweeter un démenti soigneusement formulé pour qu’on lui fasse confiance ».

Continuer la lecture

Post-démocratie covidienne : l’Allemagne annonce mettre sous surveillance les personnes critiquant les mesures liberticides


Par Karine Bechet-Golovko − Le 28 avril 2021 − Source Russie Politics

Le renseignement allemand a annoncé la création d’un Département spécial, chargé de la surveillance des personnes remettant en cause les mesures liberticides adoptées au nom du coronavirus et critiquant la globalisation, car ils mettraient ainsi danger la sécurité nationale. Le Covid est donc bien un dogme, qui fonde notamment, comme le reconnaît le renseignement allemand, la globalisation. Silence, en rang par deux, c’est plus facile d’entrer dans l’abattoir.

Un article intéressant est sorti aujourd’hui dans le New York Times. L’on apprend ainsi que la très démocratique, progressiste et tolérante Allemagne va mettre sous surveillance les personnes qui ne partagent pas la ligne officielle sur le Covid. Quid de la tolérance envers l’autre, de la pluralité des opinions dans une société libérale, du pouvoir de la volonté populaire dans une société démocratique ? C’est du passé, car maintenant nous avons l’urgence sanitaire et l’on ne plaisante pas avec la santé des gens.

Continuer la lecture

Élections de 2020 aux États-Unis : de la théorie du complot au fait de complot


Par Andrew Korybko − Le 12 février 2021 − Source Oriental Review

andrew-korybkoLa semaine dernière, le magazine Time a reconnu dans un article que ce que l’auteur appelle lui-même une « conspiration », lancée par une « cabale bien connectée de gens puissants », « a fait en sorte que des États changent de système et de lois électoraux » et « ont réussi à faire pression sur les sociétés de médias sociaux », parmi d’autres actions visant à abattre Trump « démocratiquement ». La révélation de ces éléments constitue une tentative des Démocrates d’infléchir leur puissance narrative d’après-scrutin à l’encontre de leurs opposants, et de provoquer les plus instables d’entre eux à sur-réagir de manière violente, d’une manière qui pourrait être exploitée pour justifier la phase suivante de leur « conspiration ».
Continuer la lecture

L’obsession des États-Unis pour leurs narratives vont les faire entrer en collision avec la réalité


Par Moon of Alabama – Le 16 février 2021

Le cirque qu’a été cette mise en scène de « l’impeachment de Trump » se termine et la réalité peut maintenant reprendre sa place :

Maintenant que le procès pour la destitution de son prédécesseur est terminé, le président Biden va rapidement faire pression pour faire adopter son plan d'aide aux victimes du coronavirus, d'un montant de 1 900 milliards de dollars, avant de passer à un programme encore plus important au Congrès qui comprend les infrastructures, l'immigration, la réforme de la justice pénale, le changement climatique et les soins de santé.

Après le spectacle qu’a été ce conflit constitutionnel, le nouveau président "occupe maintenant le devant de la scène d'une manière que les premières semaines n'ont pas permis", a déclaré Jennifer Palmieri, qui a été directrice de la communication de l'ancien président Barack Obama. Selon elle, la fin du procès signifie que "2021 peut enfin commencer".

« Attendez ! » crie l’industrie médiatique. Cela ne correspond pas à notre scénario. Le côté « gauche » des médias est là pour accuser Trump chaque minute qui passe et le côté « droit » est là pour condamner constamment la « gauche » pour s’en prendre à Trump. Au cours des cinq dernières années, ce système a produit des taux d’audience record pour tout le monde.

Continuer la lecture

Les Démocrates utilisent l’incident du Capitole pour réprimer la dissidence politique


Par Moon of Alabama – Le 9 janvier 2021

En regardant cette émission de Jimmy Dore sur l’incident du Capitole, on peut clairement voir que certains policiers étaient réticents à intervenir contre les visiteurs surprises. Certains ont même pris des selfies avec les policiers. La police a peut-être été débordée et a décidé qu’il aurait été contre-productif de se battre davantage. Ou peut-être ont-ils laissé faire exprès ?

La théorie du LIHOP [Let It Happen On Purpose, laisser faire intentionnel, NdT] est souvent appliquée à l’incident du 11 septembre 2001. Le FBI et d’autres acteurs savaient que des terroristes du Moyen-Orient étaient sur le point d’utiliser des avions pour attaquer les États-Unis, mais il a été décidé de laisser faire et d’utiliser l’événement à des fins politiques. Ce gain politique a pris à la fois la forme  du Patriot Act qui a donné au gouvernement plus de pouvoir pour espionner ses citoyens et la forme de la guerre contre le terrorisme au Moyen-Orient.

Continuer la lecture

Le procès pour l’extradition d’Assange. Une parodie de justice


Par Moon of Alabama – Le 7 septembre 2020

Aujourd’hui a commencé, à Londres, le procès-spectacle sur l’extradition du rédacteur en chef de Wikileaks, Julian Assange, vers les États-Unis. Les procureurs américains affirment que la publication par Assange de preuves de crimes de guerre américains a violé la loi américaine sur l’espionnage.

Je ne comprends pas pourquoi un éditeur australien, qui travaillait en Europe, et qui a manifestement publié des preuves véridiques de crimes de guerre devrait être reconnu coupable en vertu d’une loi politique américaine.

Le procès devant le tribunal britannique est théoriquement public. Mais l’accès à celui-ci a été sévèrement restreint :

Continuer la lecture