Le Venezuela : De la procuration pétrolière au mouvement bolivarien et au sabotage.


Les niveaux historiques de pauvreté au Venezuela, avant la révolution bolivarienne. Michel Chossudovsky s’entretient avec Bonnie Faulkner.


Par Michel Chossudovsky − Le 6 février 2019 − Source Guns and Butter

Warfare ToolsNous discutons de la crise économique et politique au Venezuela, de son histoire en tant que pays mandataire depuis la découverte du pétrole en 1918, à travers les dictatures successives, les coups d’État, une fausse nationalisation de l’industrie pétrolière, le mouvement Chavistae et la déstabilisation par la guerre financière, en mettant particulièrement l’accent sur l’expérience personnelle de Michel Chossudovsky qui y a mené une étude sur la pauvreté en 1975 en tant que Conseiller du Ministre vénézuélien de la Planification.

Continuer la lecture de Le Venezuela : De la procuration pétrolière au mouvement bolivarien et au sabotage.

La demande qu’a faite l’Iran au FMI illustre le niveau de désespoir atteint par ce pays


Par Andrew Korybko − Le 20 mars 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybko

L’Iran subit une combinaison entre les lourdes sanctions étasuniennes, le respect de celles-ci par l’Inde, « partenaire stratégique mondial tous azimuts » des États-Unis (anciennement l’un des partenaires énergétiques de premier plan pour l’Iran) par crainte desdites « sanctions secondaires », l’épidémie incontrôlée de COVID-19 dans la République islamique, et les mauvaises réponses apportées par les autorités iraniennes à l’ensemble de ces points. Tout ceci a amené l’Iran au bord de l’effondrement, et l’a rendu assez désespéré pour demander au FMI un prêt d’urgence de 5 milliards de dollars, une demande sans précédent en soixante ans.

Continuer la lecture de La demande qu’a faite l’Iran au FMI illustre le niveau de désespoir atteint par ce pays

La difficile route vers l’ordre mondial


« C’était le meilleur des temps, c’était le pire des temps » – Dickens

Par Richard N. Gardner − Avril 1974 − Source Foreign Affairs

Résultat de recherche d'images pour "foreign affairs logo"

Ce que Dickens a écrit sur le dernier quart du XVIIIe siècle ne correspond que trop bien à la période actuelle. La quête d’une structure mondiale qui garantisse la paix, fasse progresser les droits de l’homme et fournisse les conditions du progrès économique – pour ce que l’on appelle vaguement l’ordre mondial – n’a jamais semblé aussi frustrante mais en même temps étrangement porteuse d’espoir.

Continuer la lecture de La difficile route vers l’ordre mondial

Qui a tué Zia ?


Par Barbara Crossette − 2005 −Source World Policy Journal

De toutes les morts politiques violentes du XXème siècle, aucune de celles qui concernaient les États-Unis ne fut entourée d’autant de zones d’ombres que le mystérieux crash aérien qui tua le président pakistanais Mohammed Zia ul-Haq en 1988. Cette tragédie coûta également la vie à un ambassadeur américain, ainsi qu’à la plupart des membres du haut commandement qui entouraient le général Zia. La liste des coupables potentiels n’a cessé de s’étoffer au fil des années, avec tous les mystères que recèle cette affaire singulière et jamais résolue.

Continuer la lecture de Qui a tué Zia ?

Le scandale de cyber-espionnage de la CIA révèle beaucoup de choses sur la stratégie des États-Unis


Par Andrew Korybko − Le 8 mars 2020 − Source cgtn.com

andrew-korybko

Nul n’ignore que les pays s’espionnent les uns les autres, si bien qu’en surface, l’accusation émise par la société chinoise de cybersécurité Qihoo 360 selon laquelle la CIA a espionné la Chine au cours des 11 dernières années n’aurait habituellement pas soulevé beaucoup d’attention. Mais ce sont les détails qui rendent cette information des plus intéressantes. Si l’on en croit les informations qui en ressortent, cette société estime que l’agence de renseignements étasunienne a piraté en Chine des agences gouvernementales, des organisations de recherche scientifique, le secteur de l’aviation, et l’industrie énergétique.

Continuer la lecture de Le scandale de cyber-espionnage de la CIA révèle beaucoup de choses sur la stratégie des États-Unis

Le simulacre de procès du MH17 n’apportera aucune justice ni ne clôturera rien : il s’agit simplement de guerre de l’information


Par Andrew Korybko − Le 11 mars 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La tragédie du MH17 revient sur le devant de la scène médiatique avec l’ouverture du simulacre de procès de cette affaire en Hollande. Cette action n’amènera pas les supposés auteurs de cette tragédie à répondre de leurs actes, ni n’aidera les familles des victimes à tourner la page. Il s’agit uniquement de mener une guerre de l’information contre la Russie dans le but de « définitivement » assigner la responsabilité de ce crime à ses supposés mandataires en Ukraine de l’Est, afin de mettre à bas une bonne fois pour toutes la réputation du président Poutine au niveau international.


Continuer la lecture de Le simulacre de procès du MH17 n’apportera aucune justice ni ne clôturera rien : il s’agit simplement de guerre de l’information

L’accord sur les migrants, conclu en 2016 entre la Turquie et l’UE, est la cause de la destruction des îles grecques


Par Sonja van den Ende − Le 26 février 2020 − Source oneworld.press


L’afflux de migrants vers les îles grecques, considérés par l’UE comme des réfugiés, rend la vie impossible aux habitants grecs natifs. Les îles les plus affectées sont : Lesbos, Samos, Chios, Kos, Kalimnos, Rhodes, Simi, Agthonisi et Leros : il s’agit des îles proches de la Grèce continentale et peu éloignées de la Turquie, dans ce que l’on appelle l’archipel du Dodécanèse. Ces îles sont surpeuplées de toutes sortes de migrants provenant d’Afghanistan, de Syrie, d’Irak et d’ailleurs. Ces pays d’origine sont ceux où l’UE, en coopération avec la Turquie et les États-Unis, soutient le terrorisme ainsi que les guerres cruelles menées contre la population, appelées guerres civiles par ces États.
Continuer la lecture de L’accord sur les migrants, conclu en 2016 entre la Turquie et l’UE, est la cause de la destruction des îles grecques

La dynastie Bush: l’Allemagne nazie, les Ben Laden et les barons mexicains de la drogue


Par Michel Chossudovsky − Le 22 février 2020 − Source Global Research

Le sénateur Prescott Sheldon Bush et son fils

Est-ce une coïncidence ? La famille Bush avait des liens étroits avec l’Allemagne nazie, la famille Ben Laden et le cartel de la drogue mexicain. Deux membres de la dynastie Bush ont accédé à la Maison Blanche. 

Si le public américain avait été pleinement informé par les médias, qui en Amérique aurait voté pour George W. Bush?

Continuer la lecture de La dynastie Bush: l’Allemagne nazie, les Ben Laden et les barons mexicains de la drogue

Pourquoi s’étonner que Poutine ait écouté Erdogan et « se soit retiré » d’Idlib?


Par Andrew Korybko − Le 1er mars 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybko

L’ensemble des sources dignes de foi indiquent que les forces armées turques [Turkish Armed Forces – TAF] font subir à l’armée arabe syrienne [Syrian Arab Army – SAA] un pilonnage sans précédent, après que le président Poutine semble avoir écouté la demande du président Erdogan en date d’hier de « se retirer » d’Idlib, afin que les deux pays voisins puissent en fin de compte s’affronter face à face, mais nul ne devrait s’en offusquer : il était évident depuis longtemps que Moscou n’allait pas entrer en guerre contre Ankara pour Damas, et ce d’autant moins que la République arabe a déjà accordé à la grande puissance eurasiatique tout ce qu’elle voulait dans le pays, en échange de sauver la capitale, Damas, de Daesh.

null

Continuer la lecture de Pourquoi s’étonner que Poutine ait écouté Erdogan et « se soit retiré » d’Idlib?

En Iran, bien au-delà du COVID-19, le parlement fraîchement élu a du pain sur la planche


Par Andrew Korybko − Le 25 février 2020 − Source news.cgtn.com

andrew-korybko

Les élections parlementaires iraniennes de vendredi dernier ont constitué une victoire éclatante des « principalistes » sur l’ancien gouvernement « réformiste ». La faction « principaliste » est souvent décrite comme « tenante de la ligne dure », ou « conservatrice » par les médias occidentaux, et la seconde est souvent qualifiée de « modérée » par les mêmes.

L’Ayatollah Ali Khamenei, dirigeant suprême de l’Iran, en train de voter lors de l’élection parlementaire du 21 février 2020, à Téhéran. Photo Reuters

Continuer la lecture de En Iran, bien au-delà du COVID-19, le parlement fraîchement élu a du pain sur la planche