Le discours de Poutine sur l’état de la nation : centré sur le peuple russe et son avenir


Par Andrew Korybko − Le 16 janvier 2020 − Source news.cgtn.com

andrew-korybko

Le président Poutine s’est adressé à l’Assemblée fédérale ce 15 janvier, pour la première fois de l’année 2020, prenant de l’avance sur sa traditionnelle allocution annuelle, qui avait d’habitude lieu un peu plus tard dans l’année. Son discours sur l’état de la nation s’est presque entièrement intéressé sur l’amélioration de la qualité de vie du peuple russe, en soulignant fortement les importants impacts sociaux des projets de développement national de la Russie [National Development Projects (NDP)], et sur les moyens à employer au service de cette vision ambitieuse.

Vladimir au pupitre lors de son discours du 20 février, à Moscou, sur l’état de la nation.

Continuer la lecture de Le discours de Poutine sur l’état de la nation : centré sur le peuple russe et son avenir

D’autres personnes font d’autres choses


Par James Howard Kunstler – Le 6 janvier 2020 – Source kunstler.com

Résultat de recherche d'images pour "soleimani"

Une terrible confusion s’empare de la nation alors que la première semaine complète de travail de 2020 commence et que les événements s’accumulent comme des véhicules encastrés sur une autoroute, aveuglés par les intempéries. Avant même d’avoir fumé cet oiseau iranien sur le tarmac de l’aéroport de Bagdad, quelque chose d’inquiétant se faisait sentir sur les marchés financiers, en fait, depuis septembre dernier. Peut-être qu’à peine un Américain sur 100 000 a la moindre idée de ce que représente le mécanisme du REPO dans les cercles bancaires, mais il clignote en rouge depuis des mois, avec des klaxons pour ceux qui ont peut-être manqué les clignotements rouges.

Continuer la lecture de D’autres personnes font d’autres choses

MH17 : Le récent documentaire du lanceur d’alerte du SBU dévoile des vérités troublantes


Par Andrew Korybko − Le 4 janvier 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le tout récent documentaire sur le MH17, « MH-17, recherche de la vérité », réalisé par Vasily Prozorov, le lanceur d’alerte du SBU ukrainien, évoque des vérités qui dérangent quant à la tragédie, et étaye fortement l’idée selon laquelle le Royaume-Uni aurait conspiré avec Kiev pour faire tomber cet avion civil, dans le cadre d’un complot de guerre hybride, établi à l’avance, contre les rebelles du Donbass. L’opération aurait également visé à compromettre la Russie, du fait de son statut de principale rivale géopolitique de l’Occident.

Continuer la lecture de MH17 : Le récent documentaire du lanceur d’alerte du SBU dévoile des vérités troublantes

Les « experts » israéliens en génocide sont de retour en force en Amérique latine


Par Wayne Madsen − Le 17 décembre 2019 − Source Strategic Culture

Wayne MadsenAvec le renversement des gouvernements progressistes en Amérique latine et leur remplacement par des régimes néo-fascistes, les conseillers anti-insurrectionnels israéliens, mieux connus sous le nom de «marchands de mort», sont revenus avec ferveur en Amérique latine. Les régimes fascistes au Brésil, en Bolivie, en Colombie, au Pérou, en Équateur, au Honduras, au Paraguay, au Guatemala et au Chili, désireux de déplacer les peuples autochtones, ont invité les Israéliens à revenir dans leurs pays pour fournir des conseils sur le dépeuplement des régions autochtones aussi systématiquement qu’Israël l’a fait avec les Palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Continuer la lecture de Les « experts » israéliens en génocide sont de retour en force en Amérique latine

La bombe à retardement burkinabé est sur le point d’exploser, et avec elle peut-être toute l’Afrique de l’Ouest


Par Andrew Korybko − Le 27 décembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La nation ouest-africaine enclavée du Burkina Faso est une bombe à retardement prête à exploser, comme le prouve la dramatique poussée de violence terroriste qui s’y est déroulée au cours de l’année écoulée, et ses conséquences humanitaires à venir ; pourtant, la région comme le monde dans son ensemble apparaissent impuissants à empêcher que le pays devienne, comme l’a averti l’ONU le mois dernier, « une nouvelle Syrie ».
Continuer la lecture de La bombe à retardement burkinabé est sur le point d’exploser, et avec elle peut-être toute l’Afrique de l’Ouest

La Belgique : le laboratoire du fédéralisme 2/2


Par Vladislav B. SOTIROVIĆ − Le 3 décembre 2019 − Source orientalreview.org

Belgium coat of arms

Formation, langue et instabilité politique

Les Hollandais furent la peste de l’existence de l’Espagne Habsbourg du roi Philippe II (1556-1598). Ils menaçaient tant l’unité catholique romaine de son empire que son unité politique. Les peuples des provinces du Nord parlaient le hollandais, les provinces du centre parlaient le flamand (un dialecte hollandais)1, et les provinces du Sud parlaient le dialecte wallon basé sur le français. Ces provinces disposaient d’une constitution médiévale. Philippe II avait cependant pour objectif de modifier leur position : pour lui, la Hollande était espagnole, et devait se soumettre à l’autorité royale et à l’orthodoxie catholique romaine. Le fait que de nombreux Wallons, Flamands et Hollandais se fussent déjà tournés vers le Calvinisme et atteignent une solidarité religieuse en adoptant la Confession belge en 1566 redoubla leur détermination à résister à ces pressions espagnoles et catholiques. Quoi qu’il en fût, leur résistance finit par se transformer pour devenir la première révolution visant à l’indépendance nationale de l’histoire moderne2.

Continuer la lecture de La Belgique : le laboratoire du fédéralisme 2/2

  1. Le terme Flamand décrit les dialectes basés sur le hollandais en Belgique du Nord, c’est-à-dire les variétés germaniques parlées dans les provinces de Flandres de l’Est et de l’Ouest, le Brabant et le Limbourg belge. Cependant, le terme peut être trompeur du fait que les seuls dialectes de Flandres de l’Est et de l’Ouest peuvent également se voir nommés Flamand en contraste avec ceux du Brabant et de Limbourg. Pour autant, jusqu’à présent, on n’a pas de terme plus précis et, en réalité le terme correspond à l’utilisation courant du Vlaams en Belgique, comme terme couvrant l’ensemble des dialectes hollandais dans le pays. Voir : Robert B. Howell, « The Low Countries: A Study in Sharply Contrasting Nationalisms », Stephen Barbour, Cathie Carmichael, (eds.), Language and Nationalism in Europe, Oxford−New York: Oxford University Press, 2000, 130−150
  2. Dragoljub Živojinović, Uspon Evrope (1450−1789), Novi Sad: Matica srpska, 1985, 111−127.

En 70 ans seulement, la Chine a transformé le monde pour le mieux


Par Andrew Korybko − Le 28 décembre 2019 − Source news.cgtn.com

andrew-korybko

La fondation de la République populaire de Chine (RPC) il y a 70 ans a transformé le monde pour le mieux, malgré le fait que bien peu de gens en dehors du pays aurait pu prédire ce résultat à l’époque. La victoire communiste au sortir de la guerre civile chinoise se produisit au début de la guerre froide, ce qui explique pourquoi tant de gens en Occident en eurent surtout peur. Mais ces craintes se sont révélées infondées : la Chine s’est révélée constituer un dirigeant mondial très responsable, un pays avec lequel les mêmes nations occidentales ont fini par conclure des partenariats, une fois leur erreur comprise.

Une soirée de gala marque le 70ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine, le jour de la fête nationale à Pékin, le 1er octobre 2019.

Continuer la lecture de En 70 ans seulement, la Chine a transformé le monde pour le mieux

Les grandes tendances géopolitiques de 2020, région par région


Par Andrew Korybko − Le 1er janvier 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La nouvelle année constitue une opportunité idéale d’attirer l’attention sur les trois tendances géopolitiques les plus importantes pour chaque région, qui pourraient fortement influencer la course des événements au cours des 12 mois à venir.


Continuer la lecture de Les grandes tendances géopolitiques de 2020, région par région

Les juges du monde


L’UE prépare un régime de sanctions mondial


Le 12 décembre 2019 − Source German Foreign Policy

eu_hr

L’Union européenne travaille sur un nouveau régime de sanctions et veut imposer des mesures coercitives à ceux qui bafouent les droits de l’homme — fussent-ils avérés ou soupçonnés — dans le monde entier. Il s’agira d’un équivalent de deux lois étasuniennes utilisées par Washington pour pénaliser les personnes jugées indésirables en Russie et dans d’autres pays. Les personnes ciblées par cette liste ne peuvent plus pénétrer sur le sol étasunien, et tout actif dont ils disposeraient aux États-Unis se retrouve gelé. Lors d’un différend l’opposant à la Turquie, l’administration Trump a fait usage de l’une de ces lois, le « Global Magnitsky Act ». « Il va s’agir d’une étape tangible dans la réaffirmation que l’UE ouvre la voie en matière de droits de l’homme », a déclaré Josep Borrell, le haut représentant aux affaires étrangères de l’UE. Un diplomate de l’UE a également déclaré que l’objectif est de montrer que « nous avons des muscles ». Il s’agit donc d’un instrument de pouvoir drapé sous des oripeaux humanitaristes.

Continuer la lecture de Les juges du monde

L’explosion au Liban a été retardée…jusqu’à quand ?


Par Elijah J. Magnier − Le 27 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

EJ9z70RW4AAFczX

L’Europe est préoccupée par la crise politique libanaise et ses débordements potentielles en cas d’affrontement civil. Même si, au Liban, les États européens n’ont pas d’objectifs stratégiques différents de ceux des États-Unis, une guerre civile affectera davantage l’Europe, car les réfugiés afflueront sur le continent voisin.

Continuer la lecture de L’explosion au Liban a été retardée…jusqu’à quand ?