Hong Kong : La « violence marginale » ne recrute pas


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 11 novembre 2019

Après presque six mois de violentes « manifestations », les émeutiers anti-chinois soutenus par les États-Unis à Hong Kong basculent en mode turbo.

Aujourd’hui, il y a eu plus de 16 heures d’émeutes violentes continues organisées par de petits groupes de «manifestants» vêtus de noir :

Continuer la lecture de Hong Kong : La « violence marginale » ne recrute pas

La mission de Greta et les enfants esclaves du Congo


Par Andrew Korybko − Le 27 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Pour quiconque faisant preuve d’éthique, il est impossible de soutenir la mission de Greta en faveur d’énergies durables sans commencer par libérer les enfants esclaves dans les mines de Cobalt du Congo, dont le sacrifice quotidien est aujourd’hui préliminaire à une utilisation en masse de véhicules électrique.

Continuer la lecture de La mission de Greta et les enfants esclaves du Congo

La débâcle syrienne est en fait un chaos bien planifié


Par Brandon Smith − Le 16 octobre 2019 − Source Alt-Market.com


Depuis de nombreuses années, j’ai concentré une quantité considérable d’analyses sur le sujet de la Syrie [publiée en 2012, NdT], en mettant l’accent sur l’importance du pays pour les élites globales en tant que sorte de détonateur géopolitique ; le premier domino dans une chaîne de dominos qui pourrait mener à une guerre impliquant des puissances internationales. Je crois que cette guerre va se développer sur de multiples fronts, surtout sur le plan économique, mais elle pourrait très bien se transformer en une guerre meurtrière impliquant de nombreux acteurs.

Continuer la lecture de La débâcle syrienne est en fait un chaos bien planifié

La mort d’Al-Baghdadi ne changera guère la situation pour Daesh


Par Andrew Korybko − Le 28 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le chef du groupe terroriste le plus célèbre au monde a été déclaré mort par les forces spéciales étasuniennes, à l’issue d’un raid en Syrie, dans la région d’Idlib, ce week-end. Mais il ne faut pas surestimer l’importance de cet événement : Daesh ressemble plus aujourd’hui à un réseau décentralisé qu’à l’armée de « califat » traditionnelle qu’elle fut, à son âge d’or, il y a cinq ans. L’organisation doit encore être considérée comme une menace sérieuse pour l’ensemble de la région afro-eurasienne.

Continuer la lecture de La mort d’Al-Baghdadi ne changera guère la situation pour Daesh

La Turquie continue de protéger État Islamique …


Et cela va mal finir pour elle


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 6 novembre 2019

Lorsque la guerre contre la Syrie a commencé, Il y a huit ans et demi, la Turquie a joué le rôle le plus important. Des armes ont été introduites clandestinement, venant de Libye et passant par la Turquie pour être livrées aux « rebelles syriens ». Au fil des ans, des dizaines de milliers de djihadistes étrangers ont traversé la Turquie pour se joindre aux divers groupes qui luttaient contre le gouvernement syrien. Quand État islamique (EI) a été créé, cela en a attiré encore plus.

Continuer la lecture de La Turquie continue de protéger État Islamique …

Taïwan étale son irresponsabilité devant le monde entier en faisant passer la politique avant la justice


Par Andrew Korybko − Le 23 octobre 2019 − Source cgtn.com

andrew-korybko

Chan Tong-kai, résident de Hong Kong et principal suspect du meurtre de sa petite amie il y a plus d’un an et demi, lors de vacances à Taïwan, a pu sortir de prison le 23 octobre après une détention pour blanchiment d’argent ; le jour même où la loi d’extradition de sa ville de résidence doit être formellement suspendue. Cette affaire controversée a exposé un trou dans le système légal de la Région administrative spéciale, qui empêche la ville de l’extrader vers Taïwan pour qu’il y soit jugé pour le crime qu’il est accusé d’avoir commis, et dont il est dit qu’il l’a avoué lors de sa garde à vue.

Chan Tong-kai, un habitant de Hong Kong, accusé d’avoir assassiné sa petite amie à Taïwan l’an dernier, s’incline devant les médias à Hong Kong, en Chine, le 23 octobre 2019 /VCG Photo

Continuer la lecture de Taïwan étale son irresponsabilité devant le monde entier en faisant passer la politique avant la justice

Europe, Union européenne… Les dégâts induits par la lutte de pouvoir entre France et Allemagne


Le 17 octobre 2019 − Source german-foreign-policy.com

BERLIN/PARIS — Les affrontements pour le pouvoir entre la France et l’Allemagne mettent un coup d’arrêt à l’expansion de l’Union européenne et éclipsent le somment de l’UE, lancé ce jour à Bruxelles. Berlin met une pression maximale pour que des négociations d’entrée dans l’UE aient lieu avec la Macédoine du Nord et l’Albanie, afin d’empêcher que ces pays ne quittent l’influence de l’Union — qui leur apporte bien peu d’avantages — et se tournent vers d’autres puissances, telles la Chine et la Russie, qui leurs proposent des bénéfices bien plus considérables. Paris s’oppose aux exigences de Berlin. Tant que le gouvernement allemand rejettera les projets français, comme celui d’un budget de la zone euro, la France ne se pliera plus aux souhaits allemands, dit-on à Paris. Des discussions sur le sujet des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord et de l’Albanie se poursuivront au cours du sommet. Pendant que l’UE reste ainsi enlisée, Pékin et Moscou — et également Washington — s’emploient à renforcer leurs positions en Europe du Sud.

Continuer la lecture de Europe, Union européenne… Les dégâts induits par la lutte de pouvoir entre France et Allemagne

Le partenariat russo-indien modifie l’équilibre des pouvoirs en Eurasie


Par Andrew Korybko − Le 17 octobre 2019 − Source pakistanpolitico.com

andrew-korybko

Le « partenariat tous azimuts » noué entre la Russie et l’Inde modifie l’équilibre des pouvoirs en Eurasie en défaveur de la Chine : Moscou ouvre ses portes à New Delhi en Arctique, en Asie du Nord-Est et en Asie centrale.


Continuer la lecture de Le partenariat russo-indien modifie l’équilibre des pouvoirs en Eurasie

La Serbie se soumet au projet de Grande Albanie


Par Andrew Korybko − Le 18 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le projet géopolitique de « Grande Albanie » a reçu un soutien sans précédent de la part d’une source tout à fait inattendue, après que la Serbie cède contre toute attente à la proposition de libre circulation sans passeport avec ses voisins, l’Albanie et la Macédoine, dès 2021. Belgrade estime en effet qu’une initiative volontaire améliorera ses chances de rejoindre un jour l’Union européenne, au risque de miner encore plus sa souveraineté, jusqu’au stade où le slogan patriote « Le Kosovo, c’est la Serbie » puisse se transforme monstrueusement en « La Serbie, c’est l’Albanie ».


Continuer la lecture de La Serbie se soumet au projet de Grande Albanie

Les signes géopolitiques de la crise économique globale abondent


Par Brandon Smith − Le 10 octobre 2019 − Source Alt-Market.com


Au moment où j’écris ces lignes, les fils d’informations sont remplis de questions et de confusion au sujet des négociations commerciales d’octobre entre les États-Unis et la Chine. En septembre, une campagne de propagande massive a eu lieu dans les médias grand public pour faire passer l’idée qu’un accord avec la Chine était imminent, ce qui a stimulé les marchés autrement sur le point de plonger en raison d’une pluie de mauvaises nouvelles financières. Cette campagne médiatique m’a également indiqué qu’il n’y aurait pas d’accord en octobre – dans le meilleur des cas, il y aura une annonce de « progrès » et une pause temporaire des barrières tarifaires, qui voleront en éclats à nouveau dans un mois. Dans le pire des cas, les pourparlers échoueront avant même qu’ils ne commencent réellement. Quoi qu’il en soit, la guerre commerciale se poursuivra pendant une bonne partie de l’année prochaine.

Continuer la lecture de Les signes géopolitiques de la crise économique globale abondent