Les États-Unis veulent remettre les pieds en Afghanistan


Par Moon of Alabama – Le 9 octobre 2021

Six semaines seulement après avoir quitté l’Afghanistan, les États-Unis veulent y retourner :

Une délégation américaine rencontrera des hauts représentants des talibans à Doha samedi et dimanche, pour une première rencontre en face à face à un niveau élevé depuis que Washington a retiré ses troupes d'Afghanistan et que le groupe extrémiste a pris le contrôle du pays, ont déclaré à Reuters deux hauts responsables de l'administration.

Cette délégation américaine de haut niveau, qui comprendra des responsables du département d'État, de l'USAID et des services de renseignement américains, fera pression sur les talibans pour qu'ils garantissent que les citoyens américains et d'autres personnes puissent quitter l'Afghanistan en toute sécurité et pour qu'ils libèrent le citoyen américain Mark Frerichs, qui a été kidnappé, ont déclaré les responsables.

Continuer la lecture

La CIA se lamente d’avoir perdu des espions en Russie et ailleurs


Par Moon of Alabama – Le 5 octobre 2021

L’unité de contre-espionnage de la CIA a récemment été suffisamment choquée pour envoyer une lettre avertissant d’un « danger immédiat » à ses chargés de mission dans le monde entier.

C’est ce que rapporte aujourd’hui le New York Times (c’est nous qui soulignons) :

Capturé, tué ou compromis : La C.I.A. admet avoir perdu des dizaines d’informateurs.

Continuer la lecture

Prise de contrôle de l’Afghanistan par les Talibans : le pire échec de toute l’histoire pour l’appareil de renseignements étasunien


Par Andrew Korybko − Le 31 août 2021 − Source Oriental Review

andrew-korybko

La prise de contrôle centrale relève que la supériorité technologique des États-Unis n’a servi à rien durant la guerre en Afghanistan, et que les sources humaines de renseignements dont ceux-ci dépendaient n’étaient pas assez fiables.

La CIA prévoyait de fermer ses bases de satellites en Afghanistan, et de rapatrier tout son personnel à Kaboul au début de l’été.

Continuer la lecture

La CIA utilise ISIS-K pour garder un pied en Afghanistan


Par Moon of Alabama − Le 29 août 2021

Il y a une autre histoire derrière les récents événements terroristes en Afghanistan. Nous allons tenter de la retracer.

Au fil des ans, plusieurs rapports publiés par le Réseau d’Analystes Afghans (AAN) concernant État islamique dans la province du Khorasan (ISKP ou ISIS-K) montrent que ce groupe est composés de militants venant de groupes pakistanais. Un rapport de 2016 décrit en détail comment ils ont été encouragés par l’État afghan :

Continuer la lecture

La guerre de l’information menée par les États-Unis et le Royaume-Uni est à l’origine de la tentative de changement de régime en Biélorussie


Par Kit Klarenberg – Le 15 juin 2021 – Source Moon of Alabama

Des manifestants à Minsk

Les manifestations, parfois enflammées, qui ont fait rage en Biélorussie tout au long de l’année 2020 s’étaient quasiment éteintes lorsque Roman Protasevich, un militant local apparemment néonazi, a été arrêté de manière spectaculaire en mai de cette année.

Du coup, le pays est de nouveau mis en avant dans les titres des médias grand public, avec un nouveau regard vers les appels, jusqu’ici ignorés, de la présidente autoproclamée et controversée, Svetlana Tikhanovskaya, aux dirigeants occidentaux pour qu’ils la reconnaissent comme le leader légitime de la Biélorussie.

Fidèle à leurs habitudes, aucun média grand public n’a daigné mentionner que, pendant de nombreuses années avant l’éruption des troubles, Londres et Washington ont financé, formé et encouragé les éléments qui sont descendus dans la rue pour s’opposer au président Alexandre Loukachenko.

Continuer la lecture

La CIA et d’autres préparent une nouvelle résistance afghane contre les talibans


Par Moon of Alabama – Le 14 mai 2021

Le 9 septembre 2001, Ahmad Shah Massoud, le commandant d’un front anti-taliban dans le nord de l’Afghanistan, était tué par deux kamikazes. Massoud, d’ethnie Taijik, avait combattu contre l’occupation soviétique, puis contre des seigneurs de guerre rivaux et enfin contre les Talibans. Massoud et les groupes sous son commandement contrôlaient moins de 10 % de l’Afghanistan. Ils étaient financés par les services secrets américains, français et britanniques. (Amrullah Saleh, le chef du renseignement de Massoud, avait reçu une formation de la CIA à la fin des années 1990).

Après le 11 septembre, la CIA et les forces spéciales américaines ont rencontré les alliés de Massoud, leur ont donné beaucoup d’argent pour engager davantage de combattants et ont soutenu leur marche sur Kaboul par des frappes aériennes massives. Deux mois plus tard, les talibans battaient en retraite, en rentrant chez eux ou se retirant au Pakistan. Les États-Unis ont installé les différents seigneurs de guerre et criminels qui avaient combattu sous Massoud comme nouveau gouvernement.

C’était une erreur. C’est le comportement criminel de ces seigneurs de guerre qui avait conduit le public à soutenir la prise de pouvoir des talibans. L’installation au gouvernement des chefs de guerre qui avaient pillé le pays garantissait le retour des talibans.

Continuer la lecture

La publicité pour le recrutement « Woke » de la CIA suscite le ridicule


Mais le public risque de manquer le vrai problème


Par Robert Bridge – Le 6 mai 2021 – Source Strategic Culture

À première vue, il semble que l’agence d’espionnage américaine, à l’instar d’un certain nombre d’entreprises trop zélées, ait dépassé les bornes dans sa dernière publicité promotionnelle, où presque toutes les identités libérales sont compulsivement cochées dans un effort apparent pour s’attirer les faveurs du public woke. Ou alors, l’organisation clandestine aurait-t-elle tout simplement révélé son programme global pour l’avenir ?

Continuer la lecture

Le retour du Leviathan. La bataille de Kennedy contre le Léviathan


Par Cynthia Chung – Le 2 avril 2021 – Source Strategic Culture

Comme nous l’avons vu dans la deuxième partie de cette série [Première partie ici], la guerre au Vietnam n’a pas commencé à sa date officielle, le 1er novembre 1955, mais plutôt en 1945, lorsque des opérations clandestines américaines ont été lancées au Vietnam pour « préparer le terrain ».

Fletcher Prouty, chef des opérations spéciales pour les chefs d’état-major interarmées sous Kennedy et ancien colonel de l’armée de l’air américaine, explique dans son livre « The CIA, Vietnam and the Plot to Assassinate John F. Kennedy » comment la CIA a été utilisée pour lancer des opérations psychologiques et des activités paramilitaires (terroristes) au Vietnam afin de créer le prétexte nécessaire à une déclaration de guerre ouverte et à l’entrée de l’armée américaine dans une tuerie qui allait durer vingt ans.

Continuer la lecture

La Pravda américaine : l’État profond états-unien serait-il derrière l’épidémie de Covid ?


Par Ron Unz – Le 15 mars 2021 – Source Unz.com

Winston Churchill a fait remarquer qu’en temps de guerre, la vérité doit être entourée d’un garde du corps de mensonges. Nombre de mes propres articles, parmi les plus longs et les plus controversés, ont suivi une présentation quelque peu analogue, les sections d’ouverture, qui comptent parfois des centaines de mots ou plus, étant souvent plutôt inoffensives ou même quelque peu hors sujet. Elles sont destinées à servir d’introduction fade ou édulcorée au contenu beaucoup plus dangereux qui suit, qui pourrait autrement avoir tendance à alarmer et à dissuader le lecteur occasionnel s’il était introduit trop rapidement.

Continuer la lecture