La Chine s’oppose à l’installation de bases américaines en Asie centrale


Par M. K. Bhadrakumar − Le 14/05/2021 − Source Oriental Review

La frontière tadjiko-afghane, longue de 1 300 km, traverse un terrain difficile et dangereux et constitue une importante zone de passage de la drogue

Dix mois après la première réunion des ministres des affaires étrangères de la Chine et des cinq États d’Asie centrale1, Pékin a organisé une deuxième session le 11 mai lors d’une réunion à Xi’an, en Chine, organisée par le ministre des affaires étrangères Wang Yi.

Continuer la lecture

  1. Kazakhstan, Turkménistan, Tadjikistan, Ouzbekistan, Kirghizistan

États-Unis : L’océan Indien n’est pas l’océan de l’Inde


Par M. K. Bhadrakumar − Le 12 avril 2021 − Source Oriental Review

M.K. BhadrakumarLe destroyer à missiles guidés USS John Paul Jones, qui a croisé au large des îles Lakshadweep le 7 avril dernier, a jeté les sinophobes indiens en état de confusion. Un quotidien de premier plan l’a signalé comme « une rare chute entre deux partenaires du groupe Quad ». Un analyste anti-chinois a tweeté qu’il s’agit simplement d’un « exercice de relations publiques raté » de la part des Étasuniens.

Le ministère des affaires étrangères a opté pour une perspective légaliste comme s’il répondait à une ordonnance de la haute cour de Delhi. Mais réfléchissons sérieusement. Oui, il s’agit d’un rare heur au sein de la confortable famille du Quad. Mais Quad n’est qu’un bambin. Que va-t-il donc se passer lorsque le président Biden la dressera au statut d’adolescent tapageur?

Le destroyer USS John Paul Jones, de classe Arleigh Burke

Continuer la lecture

Biden et Poutine brisent la glace


Par M. K. Bhadrakumar − Le 28 janvier 2021 − Source Oriental Review

La poignée de mains entre le vide-président étasunien Joe Biden et le premier ministre russe Vladimir Poutine au Kremlin, Moscou, Russie, le 10 mars 2011.

La poignée de mains entre le vide-président étasunien Joe Biden et le premier ministre russe Vladimir Poutine au Kremlin, Moscou, Russie, le 10 mars 2011.

Six jours après le début de la présidence Biden, la première conversation téléphonique entre POTUS et Vladimir Poutine, son homologue russe, s’est tenue mardi [26 janvier 2021]. Savoir qui est à l’initiative de cet échange reste un détail croustillant, au vu de la tension que connaît la relation russo-étasunienne et la mauvaise alchimie entre les deux hommes — ils se connaissent depuis une dizaine d’années. Mais la chose importante est qu’aucun des deux n’est parti dans la surenchère.

Continuer la lecture

Le retrait de Trump en Afghanistan ne signifie pas la fin de la guerre


Par M. K. Bhadrakumar – Le 28 novembre 2020 – Source Oriental Review

Biden and Petraeus

Le vice-président Joe Biden (à gauche) s’entretient avec le général David Petraeus (à droite), alors commandant de la FIAS et des forces américaines en Afghanistan, à bord d’un hélicoptère Chinook au-dessus de Kaboul, Afghanistan, 11 janvier 2011

Le récent remaniement de la hiérarchie du Pentagone a montré la détermination de Trump à imposer sa volonté aux commandants militaires réticents à se conformer à son ordre de retirer les troupes avant Noël.

Le NPR a rapporté que, selon les responsables américains, l’ordre de retrait de Trump réduit la présence américaine d’environ un tiers, passant de 4 500 à 2 500 en Afghanistan. Le Pentagone a déjà publié un avis aux commandants, connu sous le nom d’« ordre d’avertissement », pour commencer à planifier le retrait des troupes en Afghanistan.

Continuer la lecture

La Russie fait exploser la stratégie indo-pacifique des États-Unis


Par M. K. Bhadrakumar – Le 14 septembre 2020 – Source Oriental Review via The Indian Punchline

ASEAN

Le Premier ministre et ministre des affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh, préside une réunion vidéo avec les ministres des pays membres de l’Association des nations du Sud-Est, à Hanoï, le 9 septembre 2020.

La rencontre entre le ministre russe des affaires étrangères Sergey Lavrov et son homologue chinois Wang Yi à Moscou, le 11 septembre dernier, s’est déroulée à un moment particulièrement délicat de la politique régionale. La Russie s’efforce d’établir une ligne neutre dans l’impasse entre l’Inde et la Chine tout en se rapprochant de la Chine pour faire face à la pression américaine.

Continuer la lecture

Trump insiste pour que Poutine rende visite aux États-Unis


Par M.K. Bhadrakumar − Le 11 août 2020 − Source Indian Punchline

La remarque du président américain Donald Trump, lundi, selon laquelle le sommet du G7 du mois de septembre n’est plus dans l’agenda, laisse de nombreuses questions sans réponse. Nous ne savons pas pourquoi Trump a estimé qu’il était « beaucoup plus enclin à l’organiser (le sommet du G7) un peu après les élections ». Une fois de plus, Trump s’est régalé à rester vague sur son agenda, ce qui est compréhensible puisque le sommet du G7 dépend maintenant entièrement du résultat des élections de novembre.

Continuer la lecture

L’Inde, ce n’est pas Singapour. C’est plutôt l’Iran


Par M. K. Bhadrakumar − Le 21 juillet 2020 − Source The Indian Punchline

La nouvelle rapportée aujourd’hui par le Tehran Times, selon laquelle l’Iran et l’Union Économique Eurasienne (EAEU) dirigée par la Russie vont mettre en place trois autres groupes de travail sur l’expansion des liens commerciaux entre les deux parties, ne devrait pas surprendre – sauf pour les analystes indiens qui regardent naïvement la politique du Golfe persique comme une bijection entre l’Iran chiite et les États arabes sunnites. Le rapport souligne l’intégration eurasienne de l’Iran. Qu’est-ce que cela implique ?

Chabahar Port

Le port de Chabahar est « gagnant-gagnant » pour l’Iran, l’Inde, l’Afghanistan et la Chine

Continuer la lecture

L’Inde ne devrait pas se positionner avec les Five Eyes


Par M.K. Bhadrakumar − Le 10 juillet 2020 − Source The Indian Punchline via Oriental Review

Dans le contexte des tensions frontalières au Ladakh, les récits publiés dans les médias indiens ont justifié la rupture de la confiance mutuelle dans les relations entre l’Inde et la Chine à cause de la dérive de notre politique étrangère vers la Quadrilatérale et à la tendance générale à se rapprocher des États-Unis. Les déclarations chinoises ont à plusieurs reprises exprimé le regret que leurs attentes résultant du consensus atteint au plus haut niveau  (à Wuhan et Chennai Connect) – à savoir, qu’aucune des parties ne considère l’autre comme un rival – aient été déçues.

Continuer la lecture

Le monde d’après, sous vos yeux …


La Russie et la Chine n’accepteront pas la supériorité nucléaire américaine


Par M. K. Bhadrakumar − Le 25 mai 2020 − Source Indian Punchline

Un OC-135B américain décolle à la base aérienne de Kubinka en Russie pour effectuer une surveillance aérienne des moyens militaires russes dans le cadre du traité Ciel ouvert.

Continuer la lecture

La Russie rejette la déclaration turque sur la Syrie


Par M. K. Bhadrakumar − Le 7 Février 2020 − Source The Indian Punchline

Un convoi militaire turc entre dans la ville de Sarmada, dans la province d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie

La réaction russe aux derniers mouvements militaires de la Turquie dans la province d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, a pris la forme d’une longue interview du ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov au quotidien gouvernemental Rossiyskaïa Gazeta, le 4 février, suivie depuis d’une déclaration officielle du ministère des affaires étrangères, jeudi.

Continuer la lecture