Le Léviathan vacille


Tout ce qui concerne l’Amérique semble de plus en plus médiéval….


Par James Howard Kunstler – Le 8 avril 2022 – Source kunstler.com

Légendes bibliques: Léviathan

À l’époque pittoresque de l’administration de George « W » Bush, le conseiller politique de la Maison Blanche, Karl Rove, a déclaré : « Nous sommes un empire maintenant, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudierez cette réalité – judicieusement, comme vous le voudrez – nous agirons à nouveau, créant d’autres nouvelles réalités, que vous pourrez également étudier, et c’est ainsi que les choses s’arrangeront. » Il se vantait en fait, un peu, je crois.

Continuer la lecture

La guerre est dans l’air (au moins comme une option)


Dans un revirement improbable pour l’Ukraine, les néoconservateurs américains « sont de retour » et revendiquent le recours à la force militaire.


Par Alastair Crooke – Le 27 mars 2022 – Source Al Mayadeen

C’est un scénario bien ficelé qui a transformé sans transition la désescalade de la guerre contre le COVID – de manière tout à fait fortuite – en une escalade de la guerre en Ukraine, Vladimir Poutine remplaçant le Virus comme ennemi public « numéro un » . Nous avons notamment assisté, au cours des deux dernières semaines, à un changement marqué des PSYOPS, qui sont passés de la domination de l’espace informationnel par la narration libérale habituelle à quelque chose de plus sinistre : des fabrications quotidiennes d’atrocités et de souffrances attribuées à l’armée russe qui suscitent une véritable frénésie d’indignation et de haine dans le public pour tout ce qui est russe, et par conséquent des demandes pour que l’Occident punisse la Russie, et Poutine, en particulier. Continuer la lecture

Les États-Unis perdent leur domination sur le grand continent américain


Le 9 mars 2022 − Source Oriental Review

L’opération militaire lancée par la Russie en Ukraine a inopinément révélé une crevasse aux proportions historiques aux Amériques. Les pays d’Amérique latine se dégagent de l’influence de la Maison-Blanche et gagnent en autonomie politique. Comment Washington a-t-elle perdue son « arrière-cour » qui lui obéissait sans sourciller il y a encore peu de temps ?
Continuer la lecture

L’Oligarchie, cheval de Troie des capitalistes.


Par Eamon McKinney − Le 26 janvier 2022 − Source Strategic Culture

Avec l’Occident qui continue de glisser inexorablement vers un abysse économique et sociétal dystopique, les peuples qui y vivent ne distinguent toujours pas leur véritable ennemi.

Le concept d’Oligarchie n’est pas nouveau, il remonte à l’époque d’Aristote et même avant. Le pouvoir exercé par une minorité riche et puissante remonte aux premières civilisations connues. Cette classe dirigeante pernicieuse et souvent dissimulée a longtemps exercé le pouvoir sur les institutions politiques et de gouvernement, bien que ceux-ci représentent en théorie les intérêts de la majorité. Par un droit lié à sa richesse ou à sa naissance, cette minorité s’est considérée comme habilitée à diriger la majorité et s’emparer de tous les surplus produits par ceux qu’elle considère comme ses inférieurs.

Continuer la lecture

Hidden History : les origines secrètes de la première guerre mondiale


Par Anthony C. Black − Le 19 juillet 2017 − Source Unz Review

Présentation du livre Hidden History de Gerry Docherty & Jim Macgregor

Parmi les nombreux mythes qui troublent l’esprit politique contemporain, celui qui pollue le plus la compréhension des faits historiques est la notion selon laquelle les grandes fortunes et les puissants ne fomentent pas de conspiration.

Il se trouve qu’ils le font.

Continuer la lecture

Oui, c’est bien un IVème Reich que l’Allemagne s’emploie à construire


Par Andrew Korybko − Le 4 janvier 2022 − Source One World

andrew-korybko

Il est crucial, lorsque l’on discute du 4ème Reich allemand, de préciser clairement que Kaczynski a bien précisé que ce modèle néo-impéraliste n’est pas similaire à celui qui fut en vigueur lors du second conflit mondial. Cette précision est essentielle, sous peine de voir les critiques légitimes des politiques menées par l’Allemagne se faire taxer de « théories du complot ».

Continuer la lecture

Là où la paix est impossible, la violence est inévitable


Moscou met en place les éléments militaires nécessaires pour que, si les circonstances l’exigent, les forces russes puissent entrer et se déployer dans le Donbass en un clin d’œil.


Par Alastair Crooke – Le 14 novembre 2021 – Source Al Mayadeen

« Biden a dépêché le directeur de la CIA Bill Burns à Moscou », nous dit CNN, « pour avertir le Kremlin que les États-Unis surveillent de près le renforcement de ses troupes près de la frontière ukrainienne, et pour tenter de déterminer ce qui motive les actions de la Russie » . C’est peut-être en grande partie vrai, mais Burns a également rencontré Nikolaï Patrouchev (conseiller en matière de sécurité) et Sergueï Narychkine (chef du renseignement).

Plus important encore, Burns s’est entretenu par téléphone directement avec le président Poutine : « Les relations bilatérales [ont été discutées], la situation de crise dans la pratique diplomatique, et un échange de vues sur les conflits régionaux [a eu lieu] ».

Continuer la lecture

Un JCPOA à la demande ?


Biden voulait avoir la possibilité d’entrer – et de sortir – de l’Accord à volonté.


Par Alastair Crooke – Le 31 octobre 2021 – Source Al Mayadeen

Trita Parsi, commentatrice de premier plan sur l’Iran, jette un nouvel éclairage sur les raisons pour lesquelles les pourparlers de Vienne sur un retour à l’accord nucléaire (le JCPOA) traînent en longueur : les grands médias occidentaux se sont empressés de suggérer que la lenteur de la reprise des pourparlers s’explique par le scepticisme de la nouvelle administration iranienne à l’égard de la sincérité de Washington quant à l’obtention d’un résultat permettant une levée significative des sanctions. Deuxièmement, il a été largement allégué que l’équipe de Raïssi a traîné les pieds, afin d’accumuler plus de leviers de négociation avant le prochain cycle de tractations à Vienne. Il semble que tout cela soit faux. Continuer la lecture

La guerre froide avec la Chine va désagréger le ciment de l’Amérique


L’Amérique, qui a délocalisé une grande partie de ses capacités de production en Chine pour en tirer un profit à court terme, peut-elle se permettre le découplage ?


Par Alastair Crooke – Le 27 septembre 2021 – Source Strategic Culture

Washington ne sait pas trop quoi faire après la fin chaotique de la guerre « éternelle » de l’Amérique. Certains à Washington regrettent amèrement d’être sortis d’Afghanistan et plaident pour un retour immédiat ; d’autres veulent simplement passer à autre chose – à la « guerre froide » avec la Chine, bien sûr. Les cris suscités par la débandade initiale de l’Establishment et l’expression de sa douleur face à la débâcle du retrait de Kaboul indiquent toutefois à quel point l’accent presque obsessionnel mis sur l’obstruction de la Chine apparaît néanmoins comme une retraite humiliante pour les faucons américains, habitués à des interventions plus globales et illimitées. Continuer la lecture

Voici la raison pour laquelle l’Australie a annulé son contrat d’achat de sous-marins français


Pour se protéger de l’hostilité des États-Unis.


Par Moon of Alabama – Le 16 septembre 2021

Hier, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie ont annoncé que ce dernier pays achèterait des sous-marins à propulsion nucléaire pour défendre les intérêts des États-Unis contre la Chine :

La prochaine flotte de sous-marins de l'Australie sera à propulsion nucléaire dans le cadre d'un plan audacieux qui mettra au rebut un programme controversé de 90 milliards de dollars visant à construire jusqu'à 12 sous-marins de conception française.

Selon ABC, l'Australie utilisera des technologies américaines et britanniques pour configurer sa prochaine flotte de sous-marins dans le but de remplacer ses sous-marins actuels de classe Collins par d’autres plus adapté à la détérioration de l'environnement stratégique.

Continuer la lecture