CNN recrute le pire belliciste de Washington à l’instant même où il quitte le Congrès


Par Caitlin Johnstone − 5 janvier 2023

CNN a dépassé la vitesse de la lumière dans sa hâte à recruter l’ancien député Adam Kinzinger en tant qu’expert, la milliseconde après qu’il ait quitté le congrès.

Kinzinger qui, avant d’avoir perdu son siège à la Chambre des députés, recevait de belles contributions de campagne de la part de fabricants d’armes comme Lockheed Martin, Boeing, Raytheon et Northrop Grumman, était sans doute le belliciste le plus flagrant de Capitol Hill.

Continuer la lecture

La mort de l’accord nucléaire avec l’Iran s’ajoute aux échecs de Biden en matière de politique étrangère


Par Moon of Alabama – Le 20 décembre 2022

Lorsque l’administration Biden est entrée en fonction, elle avait promis de réintégrer l’accord nucléaire, le JCPOA, avec l’Iran. Sous Trump, les États-Unis avaient rompu l’accord et réinstallé l’ensemble de sanctions contre l’Iran. Téhéran a riposté en augmentant ses capacités d’enrichissement et en accumulant davantage d’uranium enrichi.

Il aurait été facile pour Biden d’abroger immédiatement les sanctions et de rejoindre l’accord. L’Iran aurait sûrement suivi en revenant aux niveaux d’enrichissement prévus par l’accord.

Mais Biden a bâclé la question. Pendant des mois, rien ne s’est passé. Puis il a envoyé des négociateurs en Iran qui ont exigé des concessions supplémentaires de la part de l’Iran sans offrir d’allègement des sanctions en contrepartie. L’Iran a rejeté cette proposition. Il a exigé que Biden garantisse que les États-Unis s’en tiendraient à l’accord sous les administrations futures. Les négociations ont duré longtemps et n’ont guère progressé.

Continuer la lecture

Biden ouvre le sommet sur l’Afrique en sanctionnant les dirigeants africains


Par Moon of Alabama – Le 13 décembre 2022

L’administration Biden organise un sommet avec une quarantaine de dirigeants de pays africains. Le titre de l’article du New York Times sur ce sommet est révélateur :

Biden fait venir les dirigeants africains à Washington, en espérant les impressionner

« Amener les dirigeants africains à Washington » ? Pourquoi ne pas plutôt écrire « inviter les dirigeants africains à Washington » ? Cela ne rappelle-t-il pas les millions d’Africains qui ont été « amenés en Amérique » au cours des siècles passés ?

Les États-Unis ont du mal à améliorer leurs relations avec l’Afrique :

Continuer la lecture

Le « blocage culturel » mènera à l’escalade en Ukraine (et à un risque de troisième guerre mondiale)


Les véritables intérêts de Washington en Ukraine doivent être compris non pas comme une guerre de valeurs mais plutôt comme un missile de croisière lancé sur la Chine, et non sur la Russie.


Par Alastair Crooke – Le 14 novembre 2022 – Source Strategic Culture

Le problème est là : premièrement, l’UE a perdu la Russie comme partenaire, mais elle insiste pour maintenir le commerce avec la Chine. Deuxièmement, la Chine, elle, doit se plier aux « règles » de l’UE sur la façon dont elle configure son économie. Troisièmement, la Chine aussi doit accepter d’être « fustigée » par des gens comme Olaf Scholz et Charles Michel pour « ne pas avoir mis fin à la guerre illégale de la Russie en Ukraine » . Quatrièmement, nous, l’UE, n’avons de toute façon pas l’intention de dépendre de vous. Et cinquièmement, mettez de l’ordre dans vos violations des droits de l’homme ! Continuer la lecture

Cabinets de conseil : leur pire danger n’est peut-être pas celui que l’on voit…


Par Gilles Casanova − Le 27 novembre 2022 − Source RT France

Ils vendent à prix d’or à l’État des prestations dont on imagine que des fonctionnaires sont tout à fait capables de les réaliser, puisqu’ils ont été formés, engagés, et qu’ils sont payés – beaucoup moins cher – pour cela.

Ensuite gavés d’honoraires au titre d’études parfois inconsistantes, ils ne paient pas leurs impôts, font de la fraude fiscale et cachent leurs profits dans des paradis fiscaux.

Enfin, on les soupçonne d’avoir organisé ou participé à des circuits de financement occultes des campagnes présidentielles d’un politicien qui les a installés en majesté au cœur de l’appareil administratif.

Cela fait beaucoup pour des sociétés très riches, la plupart du temps à base américaine, et qui se présentent toujours aux côtés du Gotha de la finance mondiale et des organismes de pouvoir, du FMI à Davos. Mais peut-être le pire de leur action ne se situe-t-il pas là où le système médiatique veut bien nous le laisser entrevoir, mais dans un élément plus profond de leur présence au sommet de nos sociétés.

Continuer la lecture

Voici comment les ultra-riches contrôlent le gouvernement étasunien


Par Eric Zuesse − Le 5 novembre 2022 − Source Oriental Review

Le gouvernement des États-Unis essaye de dissimuler l’obscénité qui caractérise la distribution des richesses de la nation ; mais on en trouve une présentation tout à fait remarquable (la distribution des richesses privées des États-Unis) sur la page web du Board of Governors du système de la Federal Reserve, présentant un « aperçu » de la « distribution des richesses » sur la période s’étendant entre « Q3 1989 » et « Q2 2021 ». (Le présent article en fait une présentation encore plus claire, sur la base des données livrées par cette page.)

Continuer la lecture

La position de l’Allemagne dans le nouvel ordre mondial étasunien


Par Michael Hudson – Le 2 novembre 2022 – Source The  Saker’s Blog

L’Allemagne est devenue un satellite économique de la nouvelle guerre froide entre les États-Unis et la Russie, la Chine et le reste de l’Eurasie. L’Allemagne et d’autres pays de l’OTAN ont été invités à s’imposer des sanctions commerciales et d’investissement, sanctions qui survivront à la guerre par procuration menée aujourd’hui en Ukraine. Le président américain Biden et les porte-parole de son département d’État ont expliqué que l’Ukraine n’est qu’une première étape dans une dynamique beaucoup plus large qui divise le monde en deux ensembles opposés d’alliances économiques. Cette fracture mondiale promet d’être une lutte durant dix ou vingt ans pour déterminer si l’économie mondiale sera une économie unipolaire dollarisée centrée sur les États-Unis, ou un monde multipolaire et multidevise centré sur le cœur de l’Eurasie avec des économies mixtes publiques/privées.

Continuer la lecture

L’Ukraine. Un proxy de la CIA depuis 75 ans


Par Gerald Sussman − Le 12 septembre 2022 − Source CovertAction Magazine

Armée insurrectionnelle ukrainienne. [Source : militaryhistorynow.com]

Il faut être un artiste pour se frayer un chemin dans le marasme de la propagande afin d’éduquer les grands médias américains (MSM) sur la crise russo-ukrainienne et le rôle des États-Unis dans l’instigation de ce conflit à des fins néfastes.

Les médias grand public ont construit un récit sans nuances sur « la guerre de Poutine » qui n’est fait que pour masquer l’expansion impérialiste de l’Amérique en Europe de l’Est. Il s’agit d’une tentative tout à fait orwellienne de projeter sur la Russie ce que les États-Unis et leur principal allié impérial, le Royaume-Uni (qu’un journaliste britannique a qualifié de « remorqueur de l’Amérique »), n’ont cessé de faire depuis 1945, voire depuis des siècles.

Continuer la lecture

Adieu à l’occidentalisation : Le monde évolue


Nous vivons dans le brouillard d’un monde en transition vers une conception radicalement différente de lui-même, sur fond d’opérations psychologiques.


Par Alastair Crooke – Le 19 septembre 2022 – Source Strategic Culture

Nous vivons dans le brouillard d’une guerre en Europe. Nous vivons aussi dans le brouillard d’une guerre économique, qui occulte ceux qui sont sains, et par contraste, ceux qui ne peuvent plus subvenir à leurs besoins, et qui vivent donc en sursis. Nous vivons aussi dans le brouillard d’un monde en transition vers une conception radicalement différente de lui-même, sur fond d’opérations psychologiques. Continuer la lecture

Les trois « chevaux de troie » sentent l’étau se resserrer


Les néoconservateurs américains ont toujours eu le don d’accrocher leurs projets autoritaires purs et durs à n’importe quel slogan du dernier culte de la « vertu » occidentale.


Par Alastair Crooke – Le 21 août 2022 – Source Al Mayadeen

Le 24 juin, à l’Institut Hudson de Washington, Mike Pompeo a prononcé un discours de politique étrangère intitulé Les trois phares, présentant Taïwan, l’Ukraine et « Israël » comme des « phares de la liberté ». Les néoconservateurs américains ont toujours eu le don d’accrocher leurs projets autoritaires purs et durs à n’importe quel slogan du dernier culte de la « vertu » occidentale, et de parvenir ainsi à établir un récit médiatique. Continuer la lecture