Les problèmes de la Turquie vont changer la dynamique sur le front d’Idlib

Par Moon of Alabama − Le 2 avril 2019

2015-05-21_11h17_05Lors des élections locales de dimanche en Turquie, les partis d’opposition ont remporté la victoire dans les trois plus grandes villes, Istanbul, Ankara et Izmir. Ils ont réussi à le faire en concentrant leurs forces. Le HDP kurde aligné n’a présenté aucune candidature dans les villes où le principal parti de l’opposition, le Kemalist CHP, jouissait déjà d’une position solide. Les électeurs du HDP ont voté pour les candidats du CHP, ce qui les a amenés sur la ligne. Le CHP s’est également retenu dans les bastions du HDP, ce qui a permis au candidat du HDP de gagner à Diyarbakir.

Continuer la lecture de Les problèmes de la Turquie vont changer la dynamique sur le front d’Idlib

La Syrie au cœur du monde libre


Texte des interventions de Lucien Cerise aux conférences du Mouvement international pour la souveraineté des peuples en Syrie


Par Lucien Cerise − Le 21 mars 2019 − Source Le retour aux sources


Texte synthèse des interventions de Lucien Cerise aux conférences publiques du Mouvement international pour la souveraineté des peuples, à Paris le 20 janvier 2019, puis à Damas, Alep, Lattaquié, Tartous, Soueïda, du 2 au 5 mars 2019.

Continuer la lecture de La Syrie au cœur du monde libre

Hassan Nasrallah : Netanyahou trompe son peuple sur les missiles de précision du Hezbollah


Par Sayed Hasan – Le 23 février 2019 – Source sayed7asan

Entretien du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 26 janvier 2019, avec Ghassan Ben Jeddou, fondateur de la chaîne panarabe et anti-impérialiste Al-Mayadeen.

Cette interview en direct, très attendue en Israël et dans le monde arabe, a duré plus de 3 heures.

Continuer la lecture de Hassan Nasrallah : Netanyahou trompe son peuple sur les missiles de précision du Hezbollah

Hassan Nasrallah sur la Syrie …


…Washington a protégé Daesh jusqu’au bout, les Kurdes et la Turquie sont les grands perdants


Par Sayed Hasan – Le 3 mars 2019 – Source sayed7asan

Entretien du Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 26 janvier 2019, avec Ghassan Ben Jeddou, fondateur de la chaîne panarabe et anti-impérialiste Al-Mayadeen.

Cette interview en direct, très attendue en Israël et dans le monde arabe, a duré plus de 3 heures.

Continuer la lecture de Hassan Nasrallah sur la Syrie …

Hassan Nasrallah avertit Israël : l’Axe de la Résistance est prêt à la guerre


Par Sayed Hasan – Le 10 février 2019 – Source sayed7asan

Entretien du Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 26 janvier 2019, avec Ghassan Ben Jeddou, fondateur de la chaîne panarabe et anti-impérialiste Al-Mayadeen.

Cette interview en direct, très attendue en Israël et dans le monde arabe, a duré plus de 3 heures. Traduction : sayed7asan.blogspot.fr

Continuer la lecture de Hassan Nasrallah avertit Israël : l’Axe de la Résistance est prêt à la guerre

De la Syrie aux Gilets Jaunes


Par Emmanuel Leroy − Mars 2019

Syrie-el

Une délégation internationale composée d’une dizaine d’intellectuels dissidents a été invitée du 27 février au 6 mars 2019 par le gouvernement syrien pour une série de conférences à travers tout le pays ravagé par 8 années de guerre. De Damas à Alep, puis de Lattaquié à Soueïda en passant par Tartous et Hama, nous avons sillonné la Syrie meurtrie pour rendre hommage à ses martyrs et à son peuple qui ont su briser les vagues d’assaut des mercenaires takfiristes venus du monde entier, financés par les régimes corrompus des États du Golfe et armés par les gouvernements occidentaux et par Israël.

Continuer la lecture de De la Syrie aux Gilets Jaunes

Syrie Sitrep – Un officier français critique la façon dont les États-Unis font la guerre


Assad offre une certaine autonomie aux Kurdes


Par Moon of Alabama – Le 18 février 2019

2015-05-21_11h17_05Un double attentat à la voiture piégée (vidéo) a frappé aujourd’hui la ville d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie. Entre 20 et 30 personnes ont été tuées et d’autres blessées. Le gouvernorat d’Idleb est contrôlé par Hayat Tahrir al-Sham (HTS), aligné sur Al-Qaida, mais de nombreux autres groupes terroristes continuent d’exister dans la région. Tous se disputent les ressources disponibles.

Continuer la lecture de Syrie Sitrep – Un officier français critique la façon dont les États-Unis font la guerre

Les États-Unis demandent à ce que plus de pays occupent le nord-est syrien


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 6 février 2019

L’article de lundi sur la situation en Syrie émettait un jugement qui semble maintenant erroné.

L’administration Trump prévoit de remplacer les troupes américaines dans le nord-est de la Syrie par celles de divers alliés.

Continuer la lecture de Les États-Unis demandent à ce que plus de pays occupent le nord-est syrien

Syrie : Poutine a offert à Erdogan un excellent accord gagnant-gagnant…


…à Ankara de prendre maintenant une décision cruciale


Par M.K. Bhadrakumar – Le 29 janvier 2019 – Source Russia Insider

2015-03-19_14h09_03Toutes les préoccupations de la Turquie en matière de sécurité seront évoquées, mais la Turquie doit accorder la même faveur à la Syrie.

La rencontre tant attendue entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Erdogan en visite à Moscou mercredi dernier a été consacrée au retrait des troupes américaines de la Syrie. Le calendrier du retrait des États-Unis, ou son étendue et ses orientations, sont encore loin d’être claires. Dans le même temps, la création d’une zone tampon dans le nord de la Syrie, profonde de 32 km le long de la frontière turque, qui fait actuellement l’objet de discussions entre Washington et Ankara, est l’objet d’une attention particulière.

Continuer la lecture de Syrie : Poutine a offert à Erdogan un excellent accord gagnant-gagnant…

Trump dit qu’il va quitter la Syrie alors que le Pentagone continue d’y envoyer des hommes et du matériel.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 4 février 2019

Le retrait des États-Unis du nord-est de la Syrie n’a toujours pas lieu. Hier, lors d’un entretien avec le président de la CBS, Trump a de nouveau déclaré que les troupes allaient partir, mais le Pentagone fait tout le contraire de se retirer.

Les forces de État islamique situées au nord de l’Euphrate ne tiennent plus qu’environ 4 kilomètres carrés de terrain près de la frontière avec l’Irak. Les quelques centaines de combattants d’EI encore en vie pourraient être tués en un jour ou deux, ce qui serait alors le bon moment pour les États-Unis de partir, comme l’a annoncé le président Trump il y a deux mois.

Mais l’armée américaine ne cesse d’augmenter ses effectifs et ses approvisionnements dans la région. Au cours des deux derniers mois, le nombre de soldats américains dans le nord-est de la Syrie a augmenté de près de 50%. Au lieu des 2 000 soldats officiellement reconnus, il y a maintenant au moins 3 000 soldats américains dans le nord-est de la Syrie. De nouvelles armes et de nouveaux équipements arrivent chaque jour. De plus, selon les rapports de l’Observatoire syrien, les États-Unis introduisent un nombre important de missiles antichars TOW et de mitrailleuses lourdes, même s’il n’y a plus d’utilité apparente pour ces engins :

Continuer la lecture de Trump dit qu’il va quitter la Syrie alors que le Pentagone continue d’y envoyer des hommes et du matériel.