Lettre ouverte d’un patriote français à M. Steve Bannon


Par Emmanuel Leroy − Le 13 juillet 2019

Illustration.Cher Monsieur,

Je n’ai pas l’honneur de vous connaître mais votre arrivée tonitruante sur la scène politique européenne depuis près de deux ans maintenant, a suffisamment marqué les esprits et bouleversé quelque peu les champs politiques pour que je me permette de vous interpeller en vous posant d’emblée deux questions : Qui êtes-vous vraiment M. Bannon et dans quel(s) but(s) précis venez-vous soutenir certains mouvements populistes européens ? Continuer la lecture de Lettre ouverte d’un patriote français à M. Steve Bannon

Un officier blâmé pour son talent d’analyse


Par le Lieutenant-colonel David MAITROT – Le 19 juillet 2018 – Association gendarmes et citoyens

Le 27 juin 2018, le Conseil d’État a confirmé le blâme infligé le 12 mai 2017 à un capitaine de gendarmerie pour avoir publié sur internet des analyses géostratégiques écrites sous le nom de plume d’Hadrien Desuin.

Qu’on les approuve ou non, reconnaissons que ses textes résolument gaulliens sont intéressants, bien écrits, sérieux, et diffusés sur des supports de qualité : le Figaro, la Revue des Deux Mondes, Causeur, sans oublier un livre aux Éditions du Cerf. On est loin, très loin, d’un agité qui se défoulerait sur internet comme au café du commerce ! Et pourtant….

 Jean-Hugues Matelly, Bertrand Soubelet, Pierre de Villiers, maintenant Hadrien Desuin.

Continuer la lecture de Un officier blâmé pour son talent d’analyse

Obrador cherche à rétablir la souveraineté du Mexique


Depuis des décennies, le spectre d’Andrés Manuel López Obrador hante les élites dirigeantes du Mexique. Son triomphe de dimanche dernier (aux élections présidentielles mexicaines, NdT) pourrait changer la perspective nationale, régionale et internationale du pays, nous explique Dan Steinbock.


 

Par Dan Steinbock – Le 2 juillet 2018 – Source Consortium News

Les médias internationaux vantent les réformes néolibérales du président Enrique Peña Nieto depuis un an ou deux. Mais, comme le récit sur les « réformes » s’est avéré vide de contenu, le taux d’approbation de Nieto a chuté, passant de près de 50 % à un petit 10 %. Le récit de l’establishment s’est donc adapté : il a commencé à imposer une représentation déformée d’Andrés Manuel López Obrador, le présentant comme un Hugo Chávez mexicain qui mettra en danger l’avenir du Mexique.

Continuer la lecture de Obrador cherche à rétablir la souveraineté du Mexique

Géopolitique de l’ordre mondial techno-civilisationnel


Par Andrew Korybko − Le 10 octobre 2017 − Source geopolitica.ru

On fait toujours des prévisions au plus juste, mais le résultat est rarement exact. C’est pour cette raison que les meilleurs analystes, au fait de ces limites triviales, proposent aux décideurs plusieurs scénarios quand leurs talents sont sollicités. Les prévisions qu’ils fournissent se font moins précises au fur et à mesure que la période envisagée croît en durée, et ces travaux peuvent toujours être pris en défaut par des événements inattendus de type « cygne noir », qui peuvent venir infléchir complètement les trajectoires des événements. Mais quoi qu’il en soit, il est fondamental de se prêter aux exercices de prévisions : cela génère des visions du futur, qui en fin de compte se réalisent de manière plus ou moins concrète, et surtout cela permet aux décideurs et aux gens « normaux » de réévaluer leur situation et de mieux se préparer aux futurs possibles.

Continuer la lecture de Géopolitique de l’ordre mondial techno-civilisationnel

La crise de migrants 2.0 viendra-t-elle d’Afrique ?


Par Andrew Korybko − Le 28 avril 2018 − Source Oriental Review

C’est une personnalité de premier plan de l’ONU qui a émis cet avertissement cette semaine : la prochaine crise de migrants pourrait venir d’Afrique, au lieu du Moyen-Orient. Et cette itération pourrait se révéler bien plus dévastatrice que la première, la taille des populations éventuellement concernées étant hors de mesure.

Le directeur général du programme alimentaire mondial de l’ONU a fait les titres il y a quelques jours, lorsqu’il a averti que des terroristes pourraient utiliser le manque de nourriture en Afrique comme arme, pour lancer une nouvelle crise migratoire vers l’Europe, dont ils espéreraient tirer profit pour infiltrer le continent.

Continuer la lecture de La crise de migrants 2.0 viendra-t-elle d’Afrique ?

La Bolivie face au Chili : conséquences régionales de l’opposition libéralisme – réalisme


Par Andrew Korybko − Le 23 mars 2018 − Source Oriental Review

Chilean president Michelle Bachelet and her Bolivian counterpart Evo Morales

La Bolivie essaie de revenir sur les conséquences géopolitiques de la guerre du Pacifique contre le Chili, de 1879 à 1883 ; ses tentatives sont pétries de naïveté libérale, supposant que des arguments moraux peuvent suffire à apporter des changements concrets dans le système international néo-réaliste contemporain.

Continuer la lecture de La Bolivie face au Chili : conséquences régionales de l’opposition libéralisme – réalisme

Alexandre Zakhartchenko annonce la création d’un nouvel État, la Malorussie – pour remplacer l’Ukraine


Le 18 juillet 2017 – Source DONI News

Aujourd’hui, 18 juillet, la capitale de la République Populaire de Donetsk a accueilli un événement historique − la signature d’une déclaration politique sur la création d’un nouvel État, qui deviendra le successeur légal de l’« Ukraine ». Le nouvel État sera constitué de 19 régions de l’ancienne Ukraine et sera appelée Malorussie, avec sa capitale à Donetsk. Kiev restera un centre historique et culturel sans statut de capitale.

« Ici, nous allons tous discuter du futurNous proposons un plan pour la réintégration du pays grâce à la loi et à la ConstitutionNous devons construire un nouveau pays dans lequel les concepts de conscience et d’honneur ne sont pas oubliésNous offrons aux citoyens de l’Ukraine une manière pacifique de sortir de cette situation difficile, sans guerreCeci est notre dernière offre non seulement pour les Ukrainiens, mais aussi pour tous les pays qui soutiennent la guerre civile dans le Donbass. Je suis convaincu que nous ferons tout ce qui est possible et impossible », a déclaré le chef de la RPD, Alexandre Zakhartchenko.

Continuer la lecture de Alexandre Zakhartchenko annonce la création d’un nouvel État, la Malorussie – pour remplacer l’Ukraine

Les États-Unis sont-ils encore une nation ?


Par Patrick J. Buchanan – Le 3 juillet 2017 – Source son blog

Dans la première ligne de la Déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776, Thomas Jefferson parle d’« un peuple ». La Constitution, convenue par les Pères fondateurs à Philadelphie en 1789, commence ainsi : « Nous, le peuple… »

Et qu’était ce « peuple » ?

Dans Federalist n°2, John Jay en parle comme d’« un peuple uni … descendant des mêmes ancêtres, parlant la même langue, pratiquant la même religion, descendants attachés aux mêmes principes de gouvernement, très semblables dans leurs mœurs et leurs coutumes … »

Si tels sont les éléments nécessaires pour former une nation et un peuple, pouvons nous encore considérer que les Américains constituent une nation et un peuple ?

Continuer la lecture de Les États-Unis sont-ils encore une nation ?

À la recherche de la Russie


Saker US
.

Par le Saker – Le 1er avril 2017 – Source The Saker

Que l’on aime la Russie ou non, je pense que tout le monde sera d’accord pour dire que ce pays est vraiment différent, différent d’une manière profonde et unique. Et il y a quelque vérité là-dedans. Un célèbre auteur russe a écrit que « la Russie ne peut être comprise rationnellement » (il a utilisé l’expression « ne peut pas être comprise par l’intellect »). Ajoutez à cela quelques politiciens plutôt excentriques comme Vladimir Jirinovsky, connu pour mêler des analyses très rationnelles et bien informées avec des absurdités absolues et vous avez la fameuse formule « la Russie est une devinette enveloppée dans un mystère à l’intérieur d’une énigme ». Franchement, ce n’est qu’une amusante exagération, la Russie n’est pas si mystérieuse. Elle est cependant plutôt très différente des pays européens de l’ouest, du centre et de l’est et même si un gros morceau de la Russie se situe à l’intérieur du continent européen à l’ouest de l’Oural, en termes de civilisation elle est très éloignée de ce qu’on appelle l’« Occident », en particulier l’Occident moderne. Continuer la lecture de À la recherche de la Russie

Cette carte explique les racines du nationalisme croissant de la France


Par Mauldin – Le 23 mars 2017 – Source mauldineconomics.com

Que signifie être français ? Inhérente à cette question, il y a une tension fondamentale au sein du nationalisme français qui est spécifique à la France.

À l’origine, la France était composée de régions diverses avec leurs propres langues, ressources et mode de vie. Jetez un œil à la carte ci-dessus.

Cette diversité est devenue un pays uni. À partir de là, nous pouvons comprendre qu’un aspect du nationalisme français est qu’il se considère comme un programme universel.

Ce nationalisme soutient que les idées françaises sur la liberté, l’égalité et la fraternité sont aussi importantes que parler français et vivre sur le sol français.

En ce sens, quiconque adopte ces principes peut être français. Et quiconque devient citoyen français est héritier de ces principes.

Nationalisme et immigration

Le nationalisme français était basé sur l’idée que la nation était d’une importance primordiale. Il a été défini par une classe et un ensemble d’idées sur la façon dont la société doit être structurée.

Toutes les factions de la Révolution française croyaient que cela allait unifier la nation. Mais chaque faction devait exclure certains groupes de la nation pour définir le tout.

Cela a évolué bien au-delà de l’exclusion originelle de l’aristocratie. Cela a été utilisé pour exclure les immigrants en France. La question de l’assimilation des immigrés et des musulmans en tant que membres à part entière de l’État français est à l’avant-garde du débat menant aux élections présidentielles d’avril.

La France est actuellement au début d’un tournant qui indique un moment de crise. Le prochain président français entrera en fonction avec un pays dont la position stratégique est faible, son économie stagnante et sa société divisée.

Traduit par Hervé, relu par M pour le Saker Francophone

Enregistrer

Enregistrer

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF