Résumé de l’interview du premier ministre pakistanais sur Sputnik


Par Andrew Korybko − Le 13 juin 2019 − Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

M. Khan, le premier ministre pakistanais, a couvert un vaste panel de sujets au cours de son interview exclusive avec Sputnik, mais les principaux points abordés sont les changements importants connus par son pays depuis l’ancienne Guerre froide, qu’avec l’Inde il ne désire rien d’autre qu’une paix aussi rapide que possible dépendant de la résolution démocratique du conflit au Cachemire, et qu’il est extrêmement désireux d’intensifier les relations en tous domaines avec la Russie, y compris au travers d’une coopération militaire et de projets de connectivités trans-régionaux.

imran


Continuer la lecture de Résumé de l’interview du premier ministre pakistanais sur Sputnik

Les USA premiers producteurs de pétrole : l’opportunité est parfaite pour revenir au standard or


Par Adam Garrie − Le 8 juin 2019 − Source eurasiafuture.com

gold-bar

Trump, malgré le fait qu’il sera sans doute réélu, a d’ores et déjà accompli une chose qui restera sans doute dans l’histoire et pour laquelle on se souviendra de lui. C’est en effet sous sa présidence que, pour la première fois depuis la fatidique année 1973, les États-Unis ont repris leur position de premier producteur de pétrole au monde. La Russie et l’Arabie Saoudite se voient ainsi reléguées, respectivement, aux seconde et troisième positions.
Continuer la lecture de Les USA premiers producteurs de pétrole : l’opportunité est parfaite pour revenir au standard or

Bienvenue à David Schenker


Par Philip Giraldi – Le 11 juin 2019 – Source unz.com

Schenker-600x338

Les gens estimant que la politique étrangère des USA devrait être établie comme produit d’une discussion sérieuse prenant en compte la diversité des points de vue afin de profiter au peuple étasunien devraient peut-être prendre note de ce qui se passe en ce moment dans l’administration du président Donald Trump. Nombre d’observateurs ont bien pris acte de l’utilisation qui était faite de pressions implacables, intégrant des menaces d’interventions militaires, en lieu et place de négociation, mais sans surprise, les médias n’ont pas fait leur travail de remise en cause du fait que l’équipe en place s’occupant du Moyen-Orient particulièrement volatile soit composée presque exclusivement de juifs orthodoxes et de chrétiens sionistes.

Continuer la lecture de Bienvenue à David Schenker

Daesh se répand partout en Afrique, et la Russie seule peut l’arrêter


Par Andrew Korybko − Le 8 juin 2019 − Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

La plupart des gens ne savent pas que la pire organisation terroriste du monde est en cours de recentrage vers l’Afrique, où elle revendique des attentats dans les régions Ouest, Centre, et Sud du continent, signe infaillible que cette organisation, loin d’être vaincue, est en train de muter vers une forme très différente de celle que l’on a connue. Mais la Russie pourrait être en mesure de déjouer cette menace avant qu’il ne soit trop tard, si plus de pays font appel à ses services de « sécurité démocratique ».

AFrica-map


Continuer la lecture de Daesh se répand partout en Afrique, et la Russie seule peut l’arrêter

La place de l’Asie du Sud dans le « Rapport stratégique indo-pacifique » du Pentagone


Par Andrew Korybko – Le 3 juin 2019 – Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Le « rapport stratégique indo-pacifique », publié il y a peu par les USA, considère l’Inde comme jouant un rôle clé au sein du vaste espace trans-régional, aux fins de « contenir » la Chine. Brille également l’absence de toute mention du Pakistan au sein de ce texte, ce qui à de quoi surprendre : il s’agit de l’un des quelques États disposant de la puissance nucléaire, figurant parmi les plus peuplés du monde, et jouant le rôle de route d’accès terrestre à l’Océan Afro-Asiatique via le CEPC.

Asia-space

Continuer la lecture de La place de l’Asie du Sud dans le « Rapport stratégique indo-pacifique » du Pentagone

Washington adresse un ultimatum à Ankara


Le 31 mai 2019 – Source Oriental Review

Turkey's President Recep Tayyip Erdogan, listens during a joint news statement with Croatia's President Kolinda Grabar-Kitarovic, following their meeting at the Presidential Palace in Ankara, Turkey, Tuesday, Jan. 9, 2018. Grabar-Kitarovic is on an official visit in Turkey. (AP Photo/Burhan Ozbilici)
Recep Tayyip Erdogan


Les USA ont laissé deux semaines à la Turquie pour qu’elle revienne sur son contrat d’achat de systèmes de défense russes S-400. Si la Turquie ne se soumet pas à ces exigences, elle peut s’attendre à un éventail de conséquences désagréables.
Continuer la lecture de Washington adresse un ultimatum à Ankara

Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 4/4


 

Par Andrew Korybko – Le 14 octobre 2016 – Source orientalreview.org

andrew-korybkoCet article constitue la quatrième partie d’une série de quatre. Commencez par lire les articles I, II et III.

Nous avons passé en revue l’ensemble des variables pertinentes à l’étude des Guerres hybrides, pour le Myanmar, et entrons à présent dans la section finale : il s’agit de prévoir les scénarios possibles que ce type de conflit pourrait adopter. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rafraîchir la mémoire du lecteur en revenant sur les conditions sous lesquelles une Guerre hybride pourrait être déclenchée dans ce pays. Nous avons ouvert la présente étude en remarquant que le Myanmar est actuellement en cours de mutation rapide vers un gouvernement pro-occidental couplée à une désescalade de la guerre civile qu’il subit ; ces deux facteurs rendent le pays plus intéressant aux yeux de la coalition visant à contenir la Chine, et font du Myanmar un partenaire plus stable pour les projets d’infrastructure transnationale unipolaires menés par l’Inde et le Japon. Dans ce contexte, les USA n’ont pas de raison impérieuse à provoquer une Guerre hybride au Myanmar : tout se déroule à ce stade conformément à leurs intérêts stratégiques fondamentaux.

Continuer la lecture de Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 4/4

Analyse des attaques verbales de Pompeo envers les intérêts russes et chinois en Arctique


Par Andrew Korybko – Le 7 mai 2019 – Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Le Secrétaire d’État étasunien a lancé un défi face au sommet du Conseil de l’Arctique, lundi dernier, et a déclaré au monde que son pays allait s’opposer activement aux intérêts russes et chinois dans l’Océan Arctique.

pompeo-c Continuer la lecture de Analyse des attaques verbales de Pompeo envers les intérêts russes et chinois en Arctique

Le programme de déradicalisation chinois constitue un exemple sur la scène mondiale


Par Andrew Korybko – Le 2 mai 2019 – Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Les attentats terroristes récemment survenus au Sri Lanka ont rappelé au monde le fléau que constituent les groupes radicaux, et ont engendré des discussions au niveau mondial quant aux meilleures méthodes permettant d’éviter cette menace en amont. La présence de certains des auteurs semble depuis avoir été signalée en Inde, pays voisin du Sri Lanka, mais également en Australie et jusqu’au Royaume-Uni, sans que ces pays n’aient eu la moindre idée qu’ils hébergeaient de futurs terroristes sur leur sol, sans parler du Sri Lanka lui-même, victime finale de leur complot.

Nombreuses sont les voix qui s’interrogent, à l’échelle de la planète, et se demandent d’où proviennent ces échecs à prévenir ces attentats avant qu’ils ne soient commis. Mais il est bien plus utile de s’intéresser à l’avenir qu’au passé, afin de s’assurer que de tels événements ne pourront jamais se reproduire : c’est ici que le programme de déradicalisation mis en œuvre par la Chine présente le meilleur exemple possible à suivre pour l’ensemble de la communauté internationale.

Xinjiang-4-c

Continuer la lecture de Le programme de déradicalisation chinois constitue un exemple sur la scène mondiale

De l’Espagne impuissante, et des crises de la vieille Europe


Le 26 avril 2019 – Source orientalreview.org

Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol

Des élections surprises générales sont prévues en Espagne le 28 avril 2019. Le Cortes Generales (parlement espagnol) a été dissout pour la troisième fois en quatre ans après une durée de vie record de huit mois à peine. On peut se poser des questions quant à l’utilité de ces ré-élections parlementaires. Les sondages indiquent qu’aucun des partis espagnols ne sera en mesure de d’obtenir assez de voix pour établir une majorité parlementaire : le peuple espagnol peut d’ores et déjà s’attendre à voir un parlement bloqué. Continuer la lecture de De l’Espagne impuissante, et des crises de la vieille Europe