Les États-Unis perdent leur domination sur le grand continent américain


Le 9 mars 2022 − Source Oriental Review

L’opération militaire lancée par la Russie en Ukraine a inopinément révélé une crevasse aux proportions historiques aux Amériques. Les pays d’Amérique latine se dégagent de l’influence de la Maison-Blanche et gagnent en autonomie politique. Comment Washington a-t-elle perdue son « arrière-cour » qui lui obéissait sans sourciller il y a encore peu de temps ?
Continuer la lecture

Cuba adopte un positionnement rationnel et pragmatique au sujet du conflit ukrainien


Par Miguel Santos García − Le 13 mars 2022 − Source OneWorld Press

Cuba, qui en connaît un rayon en matière de « petit pays agressé par son grand voisin », a compris que l’Occident dote l’Ukraine fascisto-oligarchique, créée par l’OTAN en 2014, d’armes encore plus puissantes, qui créent de facto une crise de missiles promulguée par les États-Unis.

Continuer la lecture

La déclaration de guerre économique et financière de l’UE contre la Russie pourrait générer des retours de flamme


Par Andrew Korybko − Le 1er mars 2022 − Source OneWorld Press

andrew-korybko

Cela devrait terrifier les pays qui résistent au resserrement pratiqué par les États-Unis de leur hégémonie unipolaire en déclin, mais cela pourrait également générer des retours de flamme si ces pays coopèrent davantage pour accélérer la transition systémique globale en cours vers la multipolarité, pourvu que leurs dirigeants continuent de résister aux pressions étasuniennes.
Continuer la lecture

Le nœud se desserre autour de l’Iran


Par M. K. Bhadrakumar − Le 18 février 2022 − Source OrientalReview

M.K. BhadrakumarLes négociations de Vienne visant à remettre en marche l’accord nucléaire iranien, connu sous le nom de JCPOA, vont presque certainement aboutir. Le signe le plus évident est que les marchés financiers Asiatique, ce 17 février au matin, anticipaient une nette baisse sur les prix futurs du pétrole, malgré les développements haussiers induits par les tensions croissantes à la frontière ukraino-russe. Même un accord transitoire pourrait faire croître les exportations de pétrole de 700 000 barils par jour, selon le Global Platts Analytics de Standard & Poor, ce qui permettrait aux marchés du pétrole de se détendre après une période de tension persistante.

Continuer la lecture

Volonté de nuire avérée : la CIA, la schizophrénie, et les enfants danois


Par Binoy Kampmark − Le 31 janvier 2022 − Source Oriental Review

On a pris l’habitude de lire des récits macabres faisant état d’abus commis sur des enfants dans des institutions normalement créées pour s’occuper des plus vulnérables. Orphelinats, foyers d’accueil, ordres religieux se sont régulièrement illustrés quant à exposer les enfants à d’innombrables sadiques et pédérastes. Mais au mois de décembre 2021, une nouvelle institution a provoqué l’émoi, du fait de son rôle supposé dans la maltraitance d’enfants.

Une suite de documentaires radiophoniques danois, À la recherche de mon Moi, n’a pas hésité à accuser la Central Intelligence Agency étasunienne d’avoir contribué financièrement à la tenue d’expériences sur 311 enfants danois au début des années 1960. Nombre de ces enfants étaient orphelins, ou adoptés.

Continuer la lecture

Le Nicaragua reconnaît diplomatiquement Pékin : enseignements à en tirer.


Par Andrew Korybko − Le 17 janvier 2022 − Source OneWorld Press

andrew-korybko

Reconnaître Taipei ne constitue pas une police d’assurance face aux ingérences étasuniennes ; il s’agit d’une garantie que les ingérences étasuniennes vont s’institutionnaliser au sein du pays accordant cette concession, et ce au détriment du peuple habitant ce pays. Les gouvernements ayant reconnu Taipei, et se mettant à pratiquer des politiques relativement plus indépendantes prennent le risque de se faire punir, en dépit du fait qu’ils continuent de reconnaître Taipei ; ce fut le cas du Nicaragua jusqu’il y a peu.

Continuer la lecture

Pourquoi les États-Unis fabriquent-ils une nouvelle crise au Nicaragua ?


Par Andrew Korybko − Le 8 novembre 2021 − Source OneWorld Press

andrew-korybko

Il se peut que la guerre hybride menée par les États-Unis contre le Nicaragua puisse muter en lutte d’influence par procuration contre la Russie ; ce pays entretient nettement plus de relations stratégiques avec le Nicaragua que la Chine.

Continuer la lecture

Les États-Unis se sont arrogé le pouvoir de décider quel peuple a le droit de manger


Par Caitlin Johnstone − Le 17 octobre 2021

Les agences de presse AP et AFP, multiplicateurs de propagande à l’échelle mondiale, ont toutes deux informé leurs lecteurs qu’un « fugitif » vient d’être extradé vers les États-Unis.

« Un homme d’affaires fugitif proche de Maduro, le président vénézuélien, est extradé vers les États-Unis », titre l’AFP.

« Alex Saab, un fugitif proche du gouvernement socialiste du Venezuela, a été mis dans un avion à destination des États-Unis pour faire face à des accusations de blanchiment d’argent », a annoncé AP sur Twitter.

On peut se demander ce qui fait spécifiquement de cet homme un « fugitif » et ce que ce statut a à voir avec son extradition vers un gouvernement étranger dont les lois ne devraient avoir aucune incidence sur sa vie. Il se trouve qu’Alex Saab, citoyen vénézuélien d’origine colombienne, est un « fugitif » de l’autorité autoproclamée du gouvernement américain, qui décide quelles populations de notre planète sont autorisées à avoir un accès facile à la nourriture. Son crime est de travailler à contourner les sanctions américaines écrasantes qui font mourir de faim les civils vénézuéliens, par dizaines de milliers.

Continuer la lecture

Les États-Unis essayent encore de déstabiliser le gouvernement cubain


Par Moon of Alabama – Le 12 juillet 2021

Hier, des petites manifestations ont eu lieu à Cuba, motivées par les dollars américains utilisés pour ce genre de déstabilisation mais aussi les problèmes économiques causés par les sanctions américaines. Elles ont été accompagnées d’un certain nombre de comptes nouvellement créés sur divers médias sociaux [des bots, voir le texte de SputnikNews ci-dessous, NdT] qui ont affiché les mêmes slogans encore et encore sous le hashtag #SOSCuba.

Mais rapidement, les manifestants pro-gouvernementaux ont été plus nombreux que les manifestants anti-gouvernementaux. À part quelques échauffourées, il ne s’est rien passé et aujourd’hui, tout semble être revenu à la normale.

Je pense que tout cela n’était qu’un essai, en vus de projets plus importants. Mais les manipulateurs à l’origine de ce projet doivent être déçus. La participation aux manifs anti-gouvernementales était minime.

Continuer la lecture

Le président chilien Sebastian Piñera est mis en accusation auprès de la Cour Pénale Internationale


Par Ramona Wadi – Le 20 juin 2021 – Source Strategic Culture

Le président chilien Sebastian Piñera n’aurait pas imaginé, lors de sa victoire électorale en 2017, qu’il allait briser sa carrière politique au-delà de toute rédemption. Les élections présidentielles chiliennes de 2017 ont été caractérisées par une faible participation des électeurs qui montrait la désillusion de l’électorat de gauche en termes de candidats, de propositions et, surtout, de la corruption inhérente à l’ensemble du spectre politique chilien depuis la transition du pays vers la démocratie.

Avant les manifestations de 2019 qui ont secoué tout le Chili, il était difficile d’imaginer une quelconque forme de transition hors de l’héritage du dictateur Augusto Pinochet. Alors que la clameur pour l’éviction de Piñera et le cri collectif pour une nouvelle constitution résonnaient dans tout le pays, le gouvernement s’est inspiré de la dictature en imposant un couvre-feu militaire et en déclenchant une violence généralisée et sanctionnée par l’État qui, selon de nombreux Chiliens, rappelait l’ère Pinochet. Détentions, tortures, meurtres et disparitions se sont répétés, alors que l’époque est supposée démocratique.

Continuer la lecture