Les États-Unis essayent encore de déstabiliser le gouvernement cubain


Par Moon of Alabama – Le 12 juillet 2021

Hier, des petites manifestations ont eu lieu à Cuba, motivées par les dollars américains utilisés pour ce genre de déstabilisation mais aussi les problèmes économiques causés par les sanctions américaines. Elles ont été accompagnées d’un certain nombre de comptes nouvellement créés sur divers médias sociaux [des bots, voir le texte de SputnikNews ci-dessous, NdT] qui ont affiché les mêmes slogans encore et encore sous le hashtag #SOSCuba.

Mais rapidement, les manifestants pro-gouvernementaux ont été plus nombreux que les manifestants anti-gouvernementaux. À part quelques échauffourées, il ne s’est rien passé et aujourd’hui, tout semble être revenu à la normale.

Je pense que tout cela n’était qu’un essai, en vus de projets plus importants. Mais les manipulateurs à l’origine de ce projet doivent être déçus. La participation aux manifs anti-gouvernementales était minime.

Continuer la lecture de Les États-Unis essayent encore de déstabiliser le gouvernement cubain

Le président chilien Sebastian Piñera est mis en accusation auprès de la Cour Pénale Internationale


Par Ramona Wadi – Le 20 juin 2021 – Source Strategic Culture

Le président chilien Sebastian Piñera n’aurait pas imaginé, lors de sa victoire électorale en 2017, qu’il allait briser sa carrière politique au-delà de toute rédemption. Les élections présidentielles chiliennes de 2017 ont été caractérisées par une faible participation des électeurs qui montrait la désillusion de l’électorat de gauche en termes de candidats, de propositions et, surtout, de la corruption inhérente à l’ensemble du spectre politique chilien depuis la transition du pays vers la démocratie.

Avant les manifestations de 2019 qui ont secoué tout le Chili, il était difficile d’imaginer une quelconque forme de transition hors de l’héritage du dictateur Augusto Pinochet. Alors que la clameur pour l’éviction de Piñera et le cri collectif pour une nouvelle constitution résonnaient dans tout le pays, le gouvernement s’est inspiré de la dictature en imposant un couvre-feu militaire et en déclenchant une violence généralisée et sanctionnée par l’État qui, selon de nombreux Chiliens, rappelait l’ère Pinochet. Détentions, tortures, meurtres et disparitions se sont répétés, alors que l’époque est supposée démocratique.

Continuer la lecture de Le président chilien Sebastian Piñera est mis en accusation auprès de la Cour Pénale Internationale

La descente aux enfers du Chili


Par Steven Yates – Le 28 avril 2021 – Source Unz Review

J’ai déménagé à Santiago du Chili pendant les années Obama : 2012, pour être exact. Je pensais, comme beaucoup d’autres, que la réalité financière n’étaient pas encore dévoilées, que les relations raciales allaient s’aggraver (c’est le cas de le dire !!) et que d’autres pays offraient de meilleures perspectives en tant que refuges pour les libertés individuelles que des États-Unis en déclin. Bien que nous ayons envisagé plusieurs endroits (Nouvelle-Zélande, Belize, Costa Rica, Panama), nous sommes revenus au Chili en raison de l’infrastructure de premier ordre de ses grandes villes, de sa convivialité pour les gringos, de sa forte économie et de sa stabilité politique. J’ai fait la promotion du Chili en tant que tel. (Allez ici et ici ; de quoi rire un peu.)

Continuer la lecture de La descente aux enfers du Chili

Le Mexique se tourne vers la multipolarité


Par Leonid Savin – Le 5 mars 2021 – Source Oriental Review

Le président élu d’Argentine Alberto Fernandez et le président du Mexique Andres Manuel Lopez Obrador discutent lors d’une réunion au Palais national de Mexico, Mexique, le 4 novembre 2019

Un événement important a eu lieu entre le 22 et le 24 février, qui non seulement a une signification symbolique pour l’hémisphère occidental, mais pourrait également devenir un catalyseur supplémentaire pour l’établissement d’un ordre mondial multipolaire.

Le président argentin Alberto Fernández a effectué une visite officielle au Mexique à l’invitation de son président, Andrés Manuel López Obrador. Les deux hommes ont convenu de travailler en étroite collaboration dans la lutte commune contre le néolibéralisme et d’améliorer l’intégration, notamment par le biais de la coopération du CELAC. Un accord a été signé sur un certain nombre de questions économiques.

Continuer la lecture de Le Mexique se tourne vers la multipolarité

Des vérités qui dérangent sur la seconde guerre mondiale


Par José Martí − Le 14 décembre 2020 − Source Le Saker Francophone

Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale

Les conséquences du tragique second conflit mondial ont façonné les relations internationales. En a émergé la guerre froide entre deux superpuissances, puis la situation que nous connaissons aujourd’hui : l’organisation des relations internationales contemporaine découle directement des modalités de fin de ce conflit. Mais le récit qui nous est fait de celui-ci, si important dans le fonctionnement du monde contemporain, est-il sincère et exact ?
Continuer la lecture de Des vérités qui dérangent sur la seconde guerre mondiale

Le Boeing 737 MAX est de retour dans les airs


Mais une mesure prise contre la Chine par la Maison Blanche pourrait encore mettre la compagnie en danger


Par Moon of Alabama – Le 8 décembre 2020

Le Boeing 737 MAX, immobilisé au sol en mars 2019 après deux accidents qui ont causé 346 morts, reprendra bientôt ses vols commerciaux :

Continuer la lecture de Le Boeing 737 MAX est de retour dans les airs

Des manifestations sociales se répandent comme un feu de paille en Amérique latine


Par Alan Macleod − Le 21 octobre 2020 – Source Mint Press

L’attention étant fixée sur les événements de cette semaine en Bolivie, on vous pardonnera de ne pas vous rendre compte qu’une grande partie du reste de la région est, depuis des semaines, également touchée par des vagues de manifestations.

Continuer la lecture de Des manifestations sociales se répandent comme un feu de paille en Amérique latine

Une nouvelle tactique pour « sauvegarder la démocratie »


Déclarer des élections illégitimes après avoir refusé d’y envoyer des observateurs


Par Moon of Alabama – Le 13 septembre 2020

Les missions internationales d’observation des élections sont censées veiller à ce que les règles électorales spécifiques d’un pays soient respectées. Elles sont censées signaler toute irrégularité qu’elles détectent. Malheureusement, on observe actuellement des tentatives de perversion de leur objectif. Le refus d’envoyer des missions d’observation est maintenant utilisé pour délégitimer des élections, même si celles-ci sont équitables et respectent toutes les règles en place. Les exemples récents sont l’élection présidentielle en Biélorussie et la prochaine élection du Congrès au Venezuela.

Continuer la lecture de Une nouvelle tactique pour « sauvegarder la démocratie »

Bolivie : la trahison d’Evo Morales et l’ascension au gouvernement de l’oligarchie fasciste


Mai 2020 – Extrait du N°40 de la Revue Unity & Struggle

Par le Secrétariat du C.C. du Parti communiste révolutionnaire (PCR de Bolivie)

Dans la nuit du lundi 11 novembre 2019, le Haut commandement des Forces armées a militarisé le pays  ; les rues étaient occupées par des paramilitaires, soldats et chars, alors que des avions légers et hélicoptères survolaient le ciel. Le président Evo Morales avait déjà démissionné de ses fonctions, ainsi que le vice-président et les présidents des deux chambres de l’Assemblée législative. Le 12 novembre, dans un parlement vide, le Haut commandement militaire a remis l’écharpe présidentielle à la sénatrice de droite Jeanine Añez, tout en proclamant le retour de Dieu au palais présidentiel. L’oligarchie fasciste commandée par l’impérialisme yankee a rempli son objectif de regagner l’exercice direct du pouvoir politique en Bolivie.

Continuer la lecture de Bolivie : la trahison d’Evo Morales et l’ascension au gouvernement de l’oligarchie fasciste

L’État profond fomente-t-il une guerre hybride au Mexique?


Par Nino Pagliccia − Le 26 juin 2020 − Source One World

Le document qui a fait l’objet de fuites est clairement présenté comme un « plan d’action » visant à évincer Lopez Obrador. Cela devrait se produire en deux étapes : tout d’abord, suivant un processus d’apparence démocratique en remportant les élections législatives de 2021, puis en mettant en œuvre un coup d’État parlementaire qui pourrait « destituer le président Lopez Obrador pour 2022 », deux années avant le terme de son mandat.

Continuer la lecture de L’État profond fomente-t-il une guerre hybride au Mexique?