Les élections présidentielles française en danger ?


Par Karine Bechet- Golovko – Le 22 decembre 2021 – Russie politics

Sous couvert d’énième vague potentielle de l’éternel coronavirus, le Gouvernement pense de plus en plus à annuler / reporter les élections présidentielles, qui s’approchent à grands pas. Gouverner contre le peuple est un exercice difficile et garder l’illusion démocratique n’est plus un impératif : les peuples sont censés être suffisamment brisés pour, de toute manière, continuer à manifester le week-end, sans chercher à reprendre le pouvoir. Alors pourquoi pas céder à la tentation ?

Continuer la lecture

La revanche de Macron sur la trahison AUKUS


Source The Indian Punchline

Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman (R) salue le président français Emmanuel Macron à son arrivée à Djeddah, le 4 décembre 2021.

Ce qui distingue les grandes puissances comme la France c’est leur sens de l’histoire et leur compréhension profonde de la temporalité de l’expérience historique, ou comment leur passé, présent et future sont considérés comme liés dans leur diplomatie internationale.

Continuer la lecture

Plongée dans le triangle stratégique France-Mali-Russie


Par Andrew Korybko − Le 29 novembre 2021 − Source OneWorld Press

andrew-korybko

Cet article est le texte intégral de l’interview accordée par Andrew Korybko à Giorgio Cafiero à ce sujet ; des extraits de celle-ci ont été intégrés dans son récent article paru dans TRT World sous le titre « le Mali pourrait réécrire les relations russo-françaises dans le Sahel ».

Continuer la lecture

La CNIL pointe l’absence d’évaluation sanitaire des mesures contraignantes adoptées grâce au coronavirus


Par Karine Bechet-Golovko – Le 1er decembre 2021 – Russie Politics

Dans son dernier avis, la CNIL insiste sur l’absence à ce jour d’évaluation d’une efficacité sanitaire des mesures de contrôle et des fichiers établis grâce au Covid en France, notamment concernant le fameux pass sanitaire. Puisque ces mesures sont globales, qu’une pression énorme est exercée en Russie pour qu’elles y soient implantées de force, il est intéressant de jeter un oeil sur ce texte.

Continuer la lecture

Le sommet Afrique-France de Macron : la stratégie ratée de “blackwashing” de la Françafrique


Par François d’Avenel − Le 27 octobre 2021 − Source strategika.fr

Emmanuel Macron a tenté de sauver l’influence française en Afrique actuellement en difficulté1, par la mise en scène artificielle d’un « dialogue avec la société civile ». En réalité, comme nous l’exposions dans notre précédent article2, le problème ne peut être résolu sans un abandon déterminé du néocolonialisme destructeur tant pour les Africains que pour les Français.

Continuer la lecture

Les critiques de la politique néocoloniale française en Afrique se multiplient


Par Vladimir Danilov − Le 13 octobre 2021 − Source New Eastern Outlook

Un sommet Afrique-France s’est tenu à Montpellier, en France, le 8 octobre. Pour la première fois depuis 1973, aucun chef d’État africain n’a été invité à ce sommet. Au lieu de cela, les relations actuelles de Paris avec les États africains ont été discutées avec des hommes d’affaires, des artistes et des militants sociaux.

Par conséquent, les organisateurs du sommet n’ont pas réussi à contourner la tendance politique des relations entre la France et les États africains. Compte tenu de la politique étrangère de l’Élysée ces dernières années, qui a entraîné des manifestations de masse dans de nombreux États africains, les habitants exigeant que les Français quittent le continent, le thème principal du sommet fut le sentiment anti-français qui balaie l’Afrique. il a été noté, en particulier, que le Tchad, le Mali et la République centrafricaine sont les plus actifs dans la critique de la politique de Paris.

Continuer la lecture

La grande stratégie de la France en Afro-Eurasie émerge peu à peu


Par Andrew Korybko − Le 12 octobre 2021 − Source OneWorld Press

andrew-korybko

La France devrait rejoindre la tendance vers la multipolarité, et intégrer le concept de coopération mutuellement bénéfique, si elle veut conserver son actuelle influence sur diverses régions d’Afro-Eurasie et l’étendre vers de nouvelles zones.

Continuer la lecture

Il n’y a eu que les prétendus alliés des États-Unis pour être surpris par l’AUKUS


Par Andrew Korybko – Le 30/09/2021 – Source Oriental Review

andrew-korybko

Les propres « alliés » des États-Unis sont les seuls à avoir considéré AUKUS comme une « surprise absolue ». Ni la Russie, ni la Chine n’en ont été étonnées ; ces deux pays savaient déjà à quoi s’attendre de la part des États-Unis. L’hégémonie unipolaire en plein déclin fera toujours passer ses propres intérêts avant ceux de quiconque, y compris ceux de ses « alliés ».

Le « président » Macron lors de la cérémonie officielle de lancement du nouveau sous-marin nucléaire français, le « Suffren », à Cherbourg, le 12 juillet 2019


Continuer la lecture

Le Mali a des preuves que les forces françaises entraînent des groupes militants sur son territoire, déclare le Premier ministre du pays.


Par RT – Le 8 Octobre 2021

Des groupes militants de la région de Kidal, dans le nord du Mali, ont été formés par des officiers français, a affirmé le Premier ministre Choguel Kokalla Maiga dans une interview accordée à RIA Novosti, affirmant que les deux tiers de son pays sont « occupés par des terroristes ».

Le Mali dispose de preuves que les forces françaises présentes sur son territoire, avec pour mission de contrer les groupes terroristes, ont plutôt « entraîné » des militants, a déclaré vendredi le Premier ministre du gouvernement de transition à l’agence de presse russe RIA. Selon le responsable malien, la France contrôle désormais une enclave à Kidal, le Mali n’y ayant aucun accès.

Continuer la lecture

La France est devenue une puissance régionale de second rang


Andrei Martyanov – Le 18 septembre 2021 – Source Reminiscence of the future

Eh bien, je vais aussi en parler. Je veux dire toute cette affaire AUKUS et la perte par la France d’un énorme contrat pour fournir des sous-marins à la Royal Australian Navy. À ce stade, je ne suis pas intéressé par les détails techniques de cette histoire, car il est inutile de se concentrer sur les détails techniques de quelque chose qui peut encore changer plusieurs fois, peut-être même ne jamais se concrétiser. En revanche, je m’intéresse, comme toujours, aux facteurs fondamentaux qui définissent le cadre du problème. Le Drian et toute personne au sommet de la politique française peuvent bien exprimer leur frustration et jouer aux jeux géopolitiques qu’ils veulent :

Continuer la lecture