Un point de vue chinois sur la visite de Xi Jinping en Europe


Par Jiang Jiang et Ren Ke – Le 8 mai 2024 – Source Ginger River

En raison de mon emploi du temps chargé, j’ai failli ne pas couvrir la visite du président Xi Jinping en Europe cette fois-ci. Heureusement, mon ami Fred Gao m’a fourni une traduction complète des quatre déclarations conjointes récemment publiées par la Chine et la France. Il est parfois difficile de trouver des traductions complètes en ligne, alors bravo à Fred Gao.

Aujourd’hui, j’ai traduit quelques éléments clés d’un article intitulé « L’Europe réfléchit : après avoir perdu la Russie, l’Europe ne peut pas se permettre de perdre la Chine », écrit par Wang Wen, doyen exécutif de l’Institut Chongyang pour les études financières de l’Université Renmin de Chine. Son article a été publié sur guancha.cn mardi. En outre, j’ai invité Ren Ke, qui a de l’expérience dans le journalisme européen, à partager ses réflexions sur la visite de Xi en Europe.

Continuer la lecture

« Notre Europe peut mourir », a déclaré Macron. Mais qui serait le tueur ?

Par Rachel Marsden – Le 27 avril 2024 – Source RT

« Nous devons être clairs sur le fait que notre Europe est aujourd’hui mortelle », a déclaré le président français Emmanuel Macron dans un discours prononcé cette semaine. « Elle peut mourir, et cela ne dépend que de nos choix. Mais ces choix doivent être faits maintenant. »

Ce que Macron présente comme un besoin urgent de ressusciter l’UE intervient alors qu’il a lui-même passé près de sept ans au pouvoir, ayant même été président du Conseil de l’Union européenne en 2022. On lui doit la nomination et la confirmation de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, décrite par Forbes l’année dernière comme la femme la plus puissante du monde. Ou, comme certains pourraient le dire, une bureaucrate non élue et omnipotente dont l’autoritarisme supranational supplante le processus démocratique des États membres. Ou, comme d’autres pourraient le dire après le discours de Macron, l’incompétente infirmière sur le lit de mort de l’UE.

Continuer la lecture

Ukraine. La France a déjà perdu à Odessa


Par Moon of Alabama – Le 15 mars 2024

Le président français Emmanuel Macron est devenu un peu fou :

La crédibilité de l’Europe sera détruite si on laisse la Russie gagner en Ukraine, a averti Emmanuel Macron, qui défend son refus d’exclure l’envoi de troupes dans le pays.

La guerre en Ukraine est “existentielle pour notre Europe et pour la France“, a déclaré M. Macron lors de l’interview sur France 2 et TF1.

Pensez-vous que les Polonais, les Lituaniens, les Estoniens, les Roumains, les Bulgares pourraient rester en paix une seconde [en cas de victoire russe en Ukraine] ?“, a-t-il demandé. « Si la Russie gagne cette guerre, la crédibilité de l’Europe sera réduite à zéro ».

Continuer la lecture

La France est sur le pied de guerre sans savoir où cela va la mener


Par M.K. Bhadrakumar – Le 14 mars 2024 – Source Indian Punchline

Depuis son ignominieuse défaite lors des guerres napoléoniennes, la France se trouve dans la situation difficile des pays pris en sandwich entre deux grandes puissances. Après la Seconde Guerre mondiale, la France a remédié à cette situation en formant un axe avec l’Allemagne en Europe.

Prise dans une situation similaire, la Grande-Bretagne s’est adaptée à un rôle subalterne en s’appuyant sur la puissance américaine à l’échelle mondiale, mais la France n’a jamais abandonné sa quête pour retrouver sa gloire en tant que puissance mondiale, et elle continue d’y travailler.

Continuer la lecture

La France veut combattre la Russie en Ukraine


Par Moon of Alabama − Le 27 février 2024

Le petit coquin français se penche un peu trop sur ses skis :

L’envoi de troupes occidentales en Ukraine “ne peut être exclu“, a déclaré lundi le président français Emmanuel Macron après avoir organisé une conférence à Paris où les dirigeants européens ont discuté de cette perspective.

Il n’y a “pas eu d’accord ce soir pour envoyer officiellement des troupes sur le terrain mais nous ne pouvons rien exclure“, a-t-il déclaré à la presse.

« Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher la Russie de gagner cette guerre », a déclaré Macron. “Et je dis cela avec détermination, mais aussi avec une humilité collective dont nous avons besoin, à la lumière de ces deux dernières années.”

Après deux années passées à suivre une stratégie américaine perdante contre la Russie, on pourrait s’attendre à un peu plus d’humilité que cela.

Continuer la lecture

La France, le Niger et pourquoi 5 points de base continuent de changer le monde


Lénine a dit qu’Il y a des décennies où rien ne se passe, et il y a des semaines où des décennies se produisent. C’est ce qui s’est passé la semaine dernière, en particulier dans le domaine de la géopolitique. Commençons par un article de Zerohedge sur les dernières données H.4.1 du bilan de la Fed.


Par Tom Luongo – Le 7 août 2023 – Source Gold Goats ‘N Guns

L’article est accompagné du titre suivant :

Traduction : L’utilisation du mécanisme de sauvetage d’urgence de la Fed atteint un nouveau sommet ; L’afflux de capitaux sur les marchés monétaires se poursuit

Les rédacteurs de Zerohedge continuent de se heurter au scénario qui se joue devant eux : la Fed des années Greenspan/Bernanke/Yellen n’est pas la Fed de Powell. Ils ont pris une petite chose à propos du bilan de la Fed et l’ont gonflée pour en faire le titre. Je comprends les titres destinés à appâter les internautes, mais il s’agit de quelque chose de plus profond que cela. Continuer la lecture

La France ne pourra être une puissance indépendante que si elle apprend à se défendre


Par Moon of Alabama – Le 2 septembre 2023

L’accord AUKUS est une soumission stratégique illogique de l’Australie, car il mettra le pays en faillite en achetant des sous-marins nucléaires américains. Ces sous-marins sont, en théorie,  destinés à assurer la sécurité de l’Australie, mais ils resteront, au moins officieusement, sous commandement américain.

L’un des principaux points de l’accord est qu’il a lésé la France, qui avait conclu un important contrat avec l’Australie pour la construction de sous-marins conventionnels. Le ministre français des affaires étrangères a déclaré qu’il s’agissait d’un “coup de poignard dans le dos“. La France n’a même pas été informée de l’accord, mais l’a appris par la presse.

Que les États-Unis fassent un tel coup à la France, un grand allié européen de l’OTAN, pour leurs propres intérêts politiques et économiques n’est pas nécessairement sans précédent, mais le faire aussi publiquement et ouvertement qu’avec l’accord AUKUS aurait dû être un grand signal d’alarme.

Malheureusement, le président français Macron et son gouvernement se sont rendormis et ont donné aux États-Unis l’occasion de réitérer le même genre de coup à la France.

Continuer la lecture

L’Union européenne n’a aucune volonté politique en propre


Par Leonid Savin − Le 2 août 2023 − Source Oriental Review

À la veille du sommet de l’OTAN, le New York Times a publié un article signé par deux auteurs (Gray Anderson et Thomas Meaney), paru sous le titre : L’OTAN n’est pas ce qu’elle prétend être.

L’article s’ouvre en traitant l’admission de la Finlande ainsi que l’invitation de la Suède, et se poursuit par une révélation extrêmement importante : “Depuis le tout début de son existence, l’OTAN n’avait jamais eu pour préoccupation première l’accumulation militaire. Au cœur de la Guerre froide, contrôlant 100 divisions, c’est-à-dire une petite fraction du personnel du Pacte de Varsovie, l’organisation ne pouvait pas escompter repousser une invasion soviétique, alors même que les armes nucléaires du continent étaient sous le contrôle de Washington. L’organisation avait plutôt pour objectif d’inscrire l’Europe occidentale dans un projet bien plus vaste, dirigé par les États-Unis, en vue d’établir un ordre mondial au sein duquel la protection étasunienne allait tenir lieu de levier pour obtenir des concessions sur d’autres sujets, comme le commerce et les politiques monétaires. De manière surprenante, l’OTAN réussissait alors remarquablement à accomplir cette mission.”

Continuer la lecture

La France affirme qu’elle ne se laissera pas expulser du Niger par la junte au pouvoir


Par Andrew Korybko − Le 3 août 2023 − Source korybko.substack.com

andrew-korybko

La position adoptée par la France au Niger, consistant à refuser d’emblée de se retirer du pays si la junte devait le demander — sous prétexte que celle-ci constitue un régime illégal —, diverge par rapport à ce qu’elle a accepté de faire au Mali et au Burkina Faso après que le gouvernement militaire par intérim de chacun de ces deux pays lui avait demandé de faire.


Continuer la lecture

“C’est moi le régulateur !” : le commissaire européen exhorte les réseaux sociaux à censurer leur couverture des émeutes en France


Par Robert Kogon − Le 16 juillet 2023 − Source Brown Stone

“L’État, c’est moi” – On attribue à Louis XIV cette expression. Thierry Breton, le commissaire au marché intérieur de l’UE fait écho à ces mots, en répétant à qui veut l’entendre ce lundi que “c’est moi le régulateur” en vilipendant les réseaux sociaux et en leur reprochant de “n’avoir pas assez agi” durant les récentes émeutes survenues en France. Et de les menacer de sanctions, voire d’interdiction, s’ils continuent de se montrer aussi inactifs après la date du 25 août 2023.

Continuer la lecture