Résumé de l’interview du premier ministre pakistanais sur Sputnik


Par Andrew Korybko − Le 13 juin 2019 − Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

M. Khan, le premier ministre pakistanais, a couvert un vaste panel de sujets au cours de son interview exclusive avec Sputnik, mais les principaux points abordés sont les changements importants connus par son pays depuis l’ancienne Guerre froide, qu’avec l’Inde il ne désire rien d’autre qu’une paix aussi rapide que possible dépendant de la résolution démocratique du conflit au Cachemire, et qu’il est extrêmement désireux d’intensifier les relations en tous domaines avec la Russie, y compris au travers d’une coopération militaire et de projets de connectivités trans-régionaux.

imran


Continuer la lecture de Résumé de l’interview du premier ministre pakistanais sur Sputnik

Le porte-parole de Poutine révèle les dessous des relations économiques sino-russes


Par Andrew Korybko − Le 6 juin 2019 − Source Eurasia Future

andrew-korybkoLors d’une récente entrevue avec la journaliste de Russia Today Sophie Shevardnadze, le porte-parole du président Poutine, Dmitry Peskov, a mis un bémol aux illusions des médias alternatifs au sujet des relations économiques sino-russes, ce qui ne manquera pas de décontenancer nombre de leurs lecteurs dans le monde entier.

Continuer la lecture de Le porte-parole de Poutine révèle les dessous des relations économiques sino-russes

Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (VIII)


Par Andrew Korybko – Le 29 juillet 2016 – Source Oriental Review

http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80

Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4 Partie 5 Partie 6 Partie 7

Nous en arrivons enfin dans cette étude à aborder les pays les plus susceptibles d’être concernés par la loi de la guerre hybride. En guise de rappel, cette loi stipule que :
« Le grand objectif qui sous-tend toute guerre hybride est de déstabiliser les projets connectifs transnationaux multipolaires par le biais de conflits identitaires provoqués depuis l’extérieur (qu’ils soient ethniques, religieux, régionaux, politiques, etc.) instillés au cœur d’un État de transit ciblé. »

En gardant à l’esprit que la route de la soie au sein de l’ANASE voulue par les Chinois passe d’abord par le Laos pour se projeter vers la Thaïlande avant d’aboutir à Singapour, il devient géopolitiquement nécessaire pour Pékin de faire tout ce qui est en son pouvoir afin de renforcer la stabilité au sein de cet État de transit clé. Inversement, du point de vue étasunien, faire basculer le Laos dans le camp pro-US ou instiller le chaos dans le pays de sorte à rendre la construction de la voie ferrée impossible devient un impératif géostratégique des plus pressants.

Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (VIII)

Daesh se répand partout en Afrique, et la Russie seule peut l’arrêter


Par Andrew Korybko − Le 8 juin 2019 − Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

La plupart des gens ne savent pas que la pire organisation terroriste du monde est en cours de recentrage vers l’Afrique, où elle revendique des attentats dans les régions Ouest, Centre, et Sud du continent, signe infaillible que cette organisation, loin d’être vaincue, est en train de muter vers une forme très différente de celle que l’on a connue. Mais la Russie pourrait être en mesure de déjouer cette menace avant qu’il ne soit trop tard, si plus de pays font appel à ses services de « sécurité démocratique ».

AFrica-map


Continuer la lecture de Daesh se répand partout en Afrique, et la Russie seule peut l’arrêter

La place de l’Asie du Sud dans le « Rapport stratégique indo-pacifique » du Pentagone


Par Andrew Korybko – Le 3 juin 2019 – Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Le « rapport stratégique indo-pacifique », publié il y a peu par les USA, considère l’Inde comme jouant un rôle clé au sein du vaste espace trans-régional, aux fins de « contenir » la Chine. Brille également l’absence de toute mention du Pakistan au sein de ce texte, ce qui à de quoi surprendre : il s’agit de l’un des quelques États disposant de la puissance nucléaire, figurant parmi les plus peuplés du monde, et jouant le rôle de route d’accès terrestre à l’Océan Afro-Asiatique via le CEPC.

Asia-space

Continuer la lecture de La place de l’Asie du Sud dans le « Rapport stratégique indo-pacifique » du Pentagone

Guerres hybrides : 6. Stratagème pour endiguer la Chine (VII)


Par Andrew Korybko – Le 29 juillet 2016 – Source Oriental Review

http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80

Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4 Partie 5 Partie 6

La partie insulaire de l’ANASE tient un rôle stratégique dans la présidence des points d’accès maritimes vers la région et au-delà, mais c’est la stabilité politique de l’ANASE continentale qui affecte le plus directement le noyau stratégique de la Chine à l’heure actuelle. Il est hautement improbable que les circonstances évoluent rapidement au point que la Chine se retrouve complètement coupée de la mer de Chine méridionale et des voies navigables environnantes, mais il semble en tous les cas que l’accès y menant soit amené à faire l’objet d’une surveillance appuyée de la part de la Coalition pour circonscrire la Chine (CCC), et qu’un chantage militaro-stratégique puisse un jour s’exercer. Afin de contrecarrer ce scénario incapacitant, Pékin prend des mesures pour se déprendre d’une dépendance totale envers les voies navigables et compenser par une présence infrastructurelle terrestre accrue, par la route de la soie de l’ANASE et par le couloir économique Chine-Myanmar.

Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Stratagème pour endiguer la Chine (VII)

Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (VI)


Par Andrew Korybko – Le 29 juillet 2016 – Source Oriental Review

http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80

Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4 Partie 5

Hormis l’Indonésie, nous avons abordé tous les États insulaires de l’ANASE, mais il y a tant à analyser concernant le plus grand membre de l’organisation que seul un chapitre à part lui étant pleinement dédié pourra faire l’affaire. Faisant office de gardien archipélagique entre les océans Pacifique et Indien, et se trouvant doté de caractéristiques géographiques, économiques et démographiques qui augurent un bel avenir pour son statut de leader régional, nous accorderons un soin tout particulier à présenter l’Indonésie au lecteur et à lui offrir une compréhension approfondie du pays.

En l’état, cette portion de l’étude s’ouvre sur une vue d’ensemble de l’histoire et des avancées historiques de l’Indonésie pour ensuite passer sommairement en revue l’État indonésien et ses failles. Dans la foulée, l’analyse en profondeur desdites failles visera à faire comprendre à quel point l’Indonésie est sujette à la guerre hybride, à condition bien entendu que les USA prennent le parti d’exacerber tel ou tel facteur afin de la faire advenir. Même s’il devait échouer à atteindre cet objectif, l’auteur souhaite sincèrement que le lecteur tirera d’une lecture minutieuse de ce travail une meilleure connaissance du pays et sera en mesure d’en parler conséquemment la prochaine fois que l’Indonésie fera les gros titres de la presse.

Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (VI)

Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 4/4


 

Par Andrew Korybko – Le 14 octobre 2016 – Source orientalreview.org

andrew-korybkoCet article constitue la quatrième partie d’une série de quatre. Commencez par lire les articles I, II et III.

Nous avons passé en revue l’ensemble des variables pertinentes à l’étude des Guerres hybrides, pour le Myanmar, et entrons à présent dans la section finale : il s’agit de prévoir les scénarios possibles que ce type de conflit pourrait adopter. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rafraîchir la mémoire du lecteur en revenant sur les conditions sous lesquelles une Guerre hybride pourrait être déclenchée dans ce pays. Nous avons ouvert la présente étude en remarquant que le Myanmar est actuellement en cours de mutation rapide vers un gouvernement pro-occidental couplée à une désescalade de la guerre civile qu’il subit ; ces deux facteurs rendent le pays plus intéressant aux yeux de la coalition visant à contenir la Chine, et font du Myanmar un partenaire plus stable pour les projets d’infrastructure transnationale unipolaires menés par l’Inde et le Japon. Dans ce contexte, les USA n’ont pas de raison impérieuse à provoquer une Guerre hybride au Myanmar : tout se déroule à ce stade conformément à leurs intérêts stratégiques fondamentaux.

Continuer la lecture de Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 4/4

Analyse des attaques verbales de Pompeo envers les intérêts russes et chinois en Arctique


Par Andrew Korybko – Le 7 mai 2019 – Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Le Secrétaire d’État étasunien a lancé un défi face au sommet du Conseil de l’Arctique, lundi dernier, et a déclaré au monde que son pays allait s’opposer activement aux intérêts russes et chinois dans l’Océan Arctique.

pompeo-c Continuer la lecture de Analyse des attaques verbales de Pompeo envers les intérêts russes et chinois en Arctique

Le programme de déradicalisation chinois constitue un exemple sur la scène mondiale


Par Andrew Korybko – Le 2 mai 2019 – Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Les attentats terroristes récemment survenus au Sri Lanka ont rappelé au monde le fléau que constituent les groupes radicaux, et ont engendré des discussions au niveau mondial quant aux meilleures méthodes permettant d’éviter cette menace en amont. La présence de certains des auteurs semble depuis avoir été signalée en Inde, pays voisin du Sri Lanka, mais également en Australie et jusqu’au Royaume-Uni, sans que ces pays n’aient eu la moindre idée qu’ils hébergeaient de futurs terroristes sur leur sol, sans parler du Sri Lanka lui-même, victime finale de leur complot.

Nombreuses sont les voix qui s’interrogent, à l’échelle de la planète, et se demandent d’où proviennent ces échecs à prévenir ces attentats avant qu’ils ne soient commis. Mais il est bien plus utile de s’intéresser à l’avenir qu’au passé, afin de s’assurer que de tels événements ne pourront jamais se reproduire : c’est ici que le programme de déradicalisation mis en œuvre par la Chine présente le meilleur exemple possible à suivre pour l’ensemble de la communauté internationale.

Xinjiang-4-c

Continuer la lecture de Le programme de déradicalisation chinois constitue un exemple sur la scène mondiale