Les Etats Unis perdent l’Asie-Pacifique alors que leur plan de domination totale continue d’échouer


Par Matthew Ehret − Le 2 septembre 2019 − Source Fort-Russ

full spectrum dominance

Travaillant toujours un peu plus fort que la plupart des gens pour rester un peu en deçà de la réalité, le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a fait des remarques particulièrement franches cette semaine sur le fait que le retrait étasunien du traité INF était fait pour assembler une force militaire contre la Chine.

S’adressant à Fox le 21 août, Esper a dit : « Nous voulons nous assurer que nous avons la capacité, comme il se doit, de décourager les mauvais comportements chinois… La Chine est la priorité numéro un de ce département. C’est décrit dans la stratégie de défense nationale, pourquoi nous pensons qu’il s’agit d’un concurrent stratégique à long terme et qui mène une campagne de maximisation, si vous voulez, dans tout le théâtre Indo-Pacifique, que ce soit sur le plan politique, économique ou militaire… »

Continuer la lecture de Les Etats Unis perdent l’Asie-Pacifique alors que leur plan de domination totale continue d’échouer

Une autre « Révolte arabe » ? L’histoire ne repasse pas les plats


Par M. K. Bhadrakumar – Le 2 août 2019 – Source Indian Punchline

La Révolte arabe (1916-1918)

Les cheikhs arabes à l’origine de l’impasse entre les États-Unis et l’Iran ont entendu le proverbe africain : « quand les éléphants se battent, c’est l’herbe qui souffre ». Mais ils ont choisi de l’ignorer. À Riyad et à Abou Dhabi, on a supposé que la stratégie du président Trump consistant à exercer une « pression maximale » dissuaderait Téhéran et que la vie reprendrait très bientôt son cours, avec un Iran affaibli et contraint de se soumettre.

Continuer la lecture de Une autre « Révolte arabe » ? L’histoire ne repasse pas les plats

La périlleuse pirouette géopolitique d’Erdogan


Par F. William Engdahl – Le 31 Juillet 2019 – Source Williamengdahl.com

2015-02-05_10h48_03L’économie turque est dans une situation de plus en plus difficile depuis des mois, en particulier depuis l’échec de la tentative de coup d’État de juillet 2016. La dernière décision du président Recep Tayyip Erdoğan de congédier son chef de Banque centrale et de le remplacer par un loyaliste plus accommodant a déjà entraîné la plus importante réduction ponctuelle du taux d’intérêt de l’histoire de la banque. Cela suffira-t-il à relancer la croissance de l’économie en difficulté à temps pour les prochaines élections nationales dans 18 mois ?

Image : Site Web du gouvernement officiel de la Russie – Creative Commons Attribution 4.0 International

Continuer la lecture de La périlleuse pirouette géopolitique d’Erdogan

Déclassifié : le plan-cadre sino-russe pour mettre fin à la domination des États-Unis au Moyen-Orient


Par Yossef Bodansky – Le 17 juin 2019 – Source Oilprice.com

Le sommet qui a eu lieu début juin 2019 à Moscou entre Président russe Vladimir Poutine et le Président de la République populaire de Chine (RPC) Xi Jinping semble avoir une influence très forte sur les phases des crises qui se déroulent dans le grand Moyen-Orient, et donc sur l’avenir de la région.

Continuer la lecture de Déclassifié : le plan-cadre sino-russe pour mettre fin à la domination des États-Unis au Moyen-Orient

L’initiative chinoise « Belt and Road » bat son plein en Europe


La transformation multipolaire en cours sur le continent eurasien confirme la coopération industrielle et diplomatique entre la Chine et le continent européen en dépit de la forte opposition des États-Unis

Par Federico Pieraccini – Le 3 avril 2019 – Source Strategic Culture

s237La visite de Xi Jinping en Europe confirme ce que beaucoup d’entre nous ont écrit au cours des derniers mois et des dernières années, à savoir la réalité de la transformation mondiale en cours, d’un monde dominé par les États-Unis, vers un monde pluraliste composé de puissances différentes travaillant ensemble à l’avenir d’un monde multipolaire.

Belt and Road Initiative in Full Swing in Europe

Continuer la lecture de L’initiative chinoise « Belt and Road » bat son plein en Europe

Tentative de diabolisation de la Chine sur sa politique au Xinjiang


Par Laurent Schiaparelli − Novembre 2018

Résultat de recherche d'images pour "Xinjiang"

Suivant un énième scénario funeste sorti des tiroirs du Pentagone, la Chine se trouve depuis quelques semaines dans le rôle du nouvel « ennemi du jour » des États-Unis, qui viennent de se rendre compte que leur campagne anti-russe des deux dernières années, loin de déstabiliser Trump, n’avait pour résultat que de rapprocher la Russie de la Chine. Si en 1972, en pleine guerre froide, Nixon s’est rapproché de Zhou Enlai pour isoler la Russie, c’est aujourd’hui la même politique que suit l’État profond américain, cette fois-ci à l’envers, en tentant une détente avec la Russie pour isoler la Chine.

Continuer la lecture de Tentative de diabolisation de la Chine sur sa politique au Xinjiang

La nouvelle Route de la soie a cinq ans


Quelques résultats et alternatives.


Par Nina Lebedeva – Le 7 novembre 2018 – Source New Eastern Outlook

Cinq ans se sont écoulés depuis octobre 2013, date à laquelle la Chine dévoilait son vaste projet de Nouvelle route de la soie, qui promettait de nombreux avantages à ses nombreux participants en termes de liens commerciaux et économiques mutuels, de centres financiers, d’infrastructures (construction portuaire, autoroutes et trains à grande vitesse, pipelines), de centres touristiques, etc. Il semble maintenant possible de résumer au moins les résultats intermédiaires : qu’est-ce qui a été accompli avec succès et quels obstacles sont apparus au cours de sa mise en œuvre ?  Enfin, quelle a été la réaction des participants face à des coûts qui sont naturellement le lot de projets aussi grandioses, sans précédent et intégrés, et qui suscitent naturellement (c’est le moins qu’on puisse dire) de l’insatisfaction de la part de certains ?

Continuer la lecture de La nouvelle Route de la soie a cinq ans

Géopolitique de l’ordre mondial techno-civilisationnel


Par Andrew Korybko − Le 10 octobre 2017 − Source geopolitica.ru

On fait toujours des prévisions au plus juste, mais le résultat est rarement exact. C’est pour cette raison que les meilleurs analystes, au fait de ces limites triviales, proposent aux décideurs plusieurs scénarios quand leurs talents sont sollicités. Les prévisions qu’ils fournissent se font moins précises au fur et à mesure que la période envisagée croît en durée, et ces travaux peuvent toujours être pris en défaut par des événements inattendus de type « cygne noir », qui peuvent venir infléchir complètement les trajectoires des événements. Mais quoi qu’il en soit, il est fondamental de se prêter aux exercices de prévisions : cela génère des visions du futur, qui en fin de compte se réalisent de manière plus ou moins concrète, et surtout cela permet aux décideurs et aux gens « normaux » de réévaluer leur situation et de mieux se préparer aux futurs possibles.

Continuer la lecture de Géopolitique de l’ordre mondial techno-civilisationnel

Comment Singapour, Astana et Saint-Pétersbourg donnent un avant goût du nouvel ordre mondial


Ces forums économiques tenus dans toute l’Eurasie montrent comment les nouvelles puissances se structurent pour défier la domination occidentale.


Par Pepe Escobar – Le 6 juin 2018 – Source Asia Times

En prévision du sommet crucial de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui se tiendra à Qingdao le week-end prochain, trois autres événements récents ont fourni des indices sur la façon dont le nouvel ordre mondial est en train de se mettre en place.

Le Forum économique d’Astana au Kazakhstan s’est concentré sur la façon dont des méga-partenariats sont en train de modifier le commerce mondial. Parmi les participants figuraient le président de l’Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB), Jin Liqun ; Andrew Belyaninov de la Banque eurasienne de développement ; l’ancien Premier ministre italien et président de la Commission européenne Romano Prodi ; le directeur général adjoint de l’OMC Alan Wolff ; et Glenn Diesen de l’Université de Western Sydney.

Continuer la lecture de Comment Singapour, Astana et Saint-Pétersbourg donnent un avant goût du nouvel ordre mondial

L’Eurasie tiraillée entre guerre et paix


Alors que le premier partenaire commercial de l’Iran est la Chine, et que Téhéran et Moscou tissent des liens plus proches, tout indique un renforcement de la relation trilatérale.


Par Pepe Escobar − Le 1er mai 2018 – Source Asia Times

L’Ayatollah Ali Khamenei rencontre Vladimir Poutine à Téhéran le 1er novembre 2017. Photo : AFP/Site internet du dirigeant iranien

Deux sommets récents, la poignée de mains transfrontalière des présidents Kim et Moon, qui a surpris le monde entier, et la promenade de santé amicale sur les berges du lac à Wuhan entre les présidents Xi et Modi, ont pu donner l’impression que le processus d’intégration eurasiatique est entré dans une phase plus calme. Or, cela n’est pas vraiment le cas. Ce serait plutôt un retour à la confrontation : comme on pouvait s’y attendre, la mise en pratique de l’accord sur le nucléaire iranien, connu sous l’acronyme disgracieux de JCPOA (en français l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien), est au cœur du problème. Fidèles au processus lent de leur projet d’intégration eurasiatique, la Russie et la Chine sont les plus fidèles soutiens de l’Iran. Continuer la lecture de L’Eurasie tiraillée entre guerre et paix