«Guerre cognitive» : l’être humain et son cerveau, nouveaux champs de bataille de l’OTAN


Par RT France − Le 20 octobre 2021

Avec l’aide des Big Data et des nouvelles technologies, l’OTAN entend modifier non pas ce que pensent les individus mais leur manière de penser. Et ainsi «faire de tout un chacun une arme».

«Le cerveau sera le champ de bataille du 21e siècle»: dans un essai issu d’un think tank qui lui est lié, l’OTAN dresse les contours d’un virage stratégique majeur qu’elle s’apprête à effectuer. 

Continuer la lecture

L’omerta sur les vaccins se fissure


Par Wayan – Le 20 octobre 2021

Une fois n’est pas coutume, nous allons vous présenter deux vidéos pêchées sur You Tube, vidéos tirées d’une émission de CNews, un des phares de la TV système, avec son animateur vedette, Pascal Praud.

Je vous vois déjà reculer d’effroi en vous disant « mais qu’est-ce qu’il leur prend au SF de vouloir nous relayer la propagande de CNews ». Tenez bon pourtant et allez jusqu’au bout car ces vidéos montrent que l’omerta sur le danger des vaccins est en train de se fissurer. La première est le témoignage d’un mari dont la femme subit des effets collatéraux mortels du vaccin ARNm anti-covid, la deuxième est la réaction de Martin Blachier à ce témoignage.

Continuer la lecture

Comment se fait-il ? La si intelligente stratégie de Biden contre l’Iran échoue


Par Moon of Alabama – Le 22 octobre 2021

La semaine dernière, j’ai fait une remarque sur les négociations avec l’Iran :

Les discussions diplomatiques avec l’Iran n’échoueront que si l’administration Biden remet en question l’accord nucléaire et ne lève pas les sanctions imposées à l’Iran par l’administration Trump. Le seul problème est que Biden veut plus de concessions de la part de l’Iran que ce dernier avait accepté dans le cadre de l’accord JCPOA.

Nous apprenons maintenant que Biden ne veut pas seulement plus de concessions de la part de l’Iran mais qu’il veut aussi pouvoir réimposer des sanctions même si des concessions ont été accordées par l’Iran.

Biden veut le beurre et l’argent du beurre.

Continuer la lecture

Quelques réflexions sur le phénomène woke


Par Moon of Alabama – Le 21 octobre 2021

Depuis quelque temps, j’essaie de comprendre le concept de « wokenisation ». Au premier abord, il semble s’agir d’un phénomène typiquement « libéral » américain qui n’a pas (encore) été repris ailleurs. Je trouve qu’il s’agit en fait d’une doctrine illibérale qui tente d’imposer la manière dont on doit penser et parler à propos de certains sujets.

Les « questions du jour » sur lesquelles il faut être « woke » semblent changer toutes les quatre semaines. Avant les dernières élections américaines, il était question de « plier un genou » et de « dégraisser la police », ce qui s’est traduit, comme on pouvait s’y attendre, par une augmentation des budgets de la police dès que les libéraux ont remporté les élections.

Continuer la lecture

Valises, poignées et feu aux poudres


Par The Saker – Le 20 octobre 2021

« C’est comme une valise sans poignée : elle est trop lourde à porter, mais il serait dommage de la jeter ». Dicton russe

Le ministre américain des guerres impériales (alias « secrétaire à la défense ») a donc visité la Géorgie, l’Ukraine et la Roumanie. Il se rendra ensuite au siège de l’OTAN. Y a-t-il une logique dans tout cela ? Après tout, quelle est la valeur de ces pays pour l’empire anglo-sioniste ?

Nominalement, ce sont tous des « alliés des États-Unis » (c’est à dire des colonies) mais dont la valeur réelle est proche de zéro.

Continuer la lecture

L’agonie cérébrale de l’OTAN s’amplifie


Par Moon of Alabama – Le 19 octobre, 2021

Il y a deux ans, Macron, le président français, diagnostiquait la « mort cérébrale » de l’OTAN :

« Ce que nous vivons actuellement, c’est la mort cérébrale de l’Otan », a déclaré M. Macron au journal basé à Londres.

Il a averti les membres européens qu’ils ne pouvaient plus compter sur les États-Unis pour défendre l’alliance, créée au début de la guerre froide pour renforcer la sécurité de l’Europe occidentale et de l’Amérique du Nord.

Depuis lors, la situation de l’OTAN s’est encore détériorée.

Continuer la lecture

Les États-Unis ont perdu la bataille de l’Intelligence Artificielle au profit de la Chine, reconnaît l’ancien responsable informatique du Pentagone.


Par RT – Le 11 octobre 2021

Le robot Sophia, développé par Hanson Robotics, en train de peindre sur une plaque en plastique

La Chine va dominer le monde grâce à ses avancées en matière d’IA et autres technologies émergentes, et les États-Unis ont déjà laissé passer la chance d’empêcher cela, a déclaré le responsable informatique du Pentagone, qui vient de démissionner.

« Nous n’avons aucune chance de gagner la compétition contre la Chine dans 15 à 20 ans. À l’heure actuelle, c’est déjà une affaire réglée ; à mon avis, c’est déjà trop tard », a déclaré Nicolas Chaillan au Financial Times, dans sa première interview depuis sa démission surprise le mois dernier.

Continuer la lecture

L’UE risque de devenir un pouvoir centralisé avertit le Premier ministre polonais


Par RT – Le 18 octobre 2021

Le Premier ministre polonais a adressé une lettre à l’Union européenne pour l’avertir que l’Union risque de devenir un « organisme géré de manière centralisée, dirigé par des institutions privées de tout contrôle démocratique ».

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a écrit lundi aux dirigeants de l’UE, aux institutions et aux gouvernements des États membres, affirmant que « malheureusement, nous sommes aujourd’hui confrontés à un phénomène très dangereux dans lequel diverses institutions de l’Union européenne usurpent des pouvoirs qu’elles n’ont pas, en vertu des traités, et imposent leur volonté aux États membres ».

Continuer la lecture

La nouvelle arme miraculeuse chinoise qui n’en est pas vraiment une


Par Moon of Alabama – Le 18 octobre 2021

Samedi, le Financial Times a publié un article à sensations sur le prétendu test chinois d’un nouveau système d’armement :

La Chine teste une nouvelle capacité spatiale avec un missile hypersonique

« Le lancement en août d’une fusée à capacité nucléaire qui a fait le tour du monde a pris les services de renseignement américains par surprise. »

Continuer la lecture

Les États-Unis se sont arrogé le pouvoir de décider quel peuple a le droit de manger


Par Caitlin Johnstone − Le 17 octobre 2021

Les agences de presse AP et AFP, multiplicateurs de propagande à l’échelle mondiale, ont toutes deux informé leurs lecteurs qu’un « fugitif » vient d’être extradé vers les États-Unis.

« Un homme d’affaires fugitif proche de Maduro, le président vénézuélien, est extradé vers les États-Unis », titre l’AFP.

« Alex Saab, un fugitif proche du gouvernement socialiste du Venezuela, a été mis dans un avion à destination des États-Unis pour faire face à des accusations de blanchiment d’argent », a annoncé AP sur Twitter.

On peut se demander ce qui fait spécifiquement de cet homme un « fugitif » et ce que ce statut a à voir avec son extradition vers un gouvernement étranger dont les lois ne devraient avoir aucune incidence sur sa vie. Il se trouve qu’Alex Saab, citoyen vénézuélien d’origine colombienne, est un « fugitif » de l’autorité autoproclamée du gouvernement américain, qui décide quelles populations de notre planète sont autorisées à avoir un accès facile à la nourriture. Son crime est de travailler à contourner les sanctions américaines écrasantes qui font mourir de faim les civils vénézuéliens, par dizaines de milliers.

Continuer la lecture