Nous sommes en période de crise et la politique étrangère des États-Unis se déglingue


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 28 mars 2020

L’administration Trump réagit au stress de la pandémie en s’attaquant à ses ennemis, internes et externes. Le secrétaire d’État Mike Pompeo dirige l’assaut contre l’extérieur.

Continuer la lecture de Nous sommes en période de crise et la politique étrangère des États-Unis se déglingue

Les plus sales petits secrets américains …


Les grands perdants du Super Bowl : les garçons et les filles vendus pour le sexe vingt fois par jour


Par John W. Whitehead − Le 28 janvier 2020 − Source The Rutherford Institute

«Les enfants sont chaque jour ciblés et vendus à des fins sexuelles en Amérique.» - John Ryan, National Center for Missing & Exploited Children

Commentary_JohnWhitehead_150x150Il ne peut y avoir qu’un seul gagnant sortant de l’affrontement du Super Bowl LIV de cette année entre les 49ers de San Francisco et les Chiefs de Kansas City, mais les plus grands perdants seront les centaines de jeunes filles et garçons – certains aussi jeunes que neuf ans – qui seront achetés et vendus pour le sexe au cours du grand match.

Continuer la lecture de Les plus sales petits secrets américains …

Juan Guaido soupçonné de liens avec un cartel de la drogue après la publication de photos


Si vous avez suivi la série intitulée «Venezuela. Comprendre la guerre qui vient» que nous avons publié cette semaine alors vous comprendrez mieux les implications de cette information, publiée cette semaine sur SputnikNews.


Par Sputnik News − Le 20 septembre 2019

Romain Migus6
De nouvelles photos de Juan Guaido dans les bras de membres du cartel narco-paramilitaire colombien Los Rastrojos viennent d’être révélées

Le groupe paramilitaire Los Rastrojos élimine les témoins de ses rapports avec l’opposant Juan Guaido, a annoncé le procureur général du Venezuela Tarek William Saab démontrant, pour appuyer sa thèse, des photos publiées sur les réseaux sociaux.

Continuer la lecture de Juan Guaido soupçonné de liens avec un cartel de la drogue après la publication de photos

Rêve américain : bienvenue à Cacaland


Le 25 août 2019 − Source The Washington Times

Le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, prononce le discours-programme du 23e Sommet annuel de Lake Tahoe, mardi, à South Lake Tahoe, Californie, le mardi 20 août 2019. Le sommet est un rassemblement de dirigeants fédéraux, étatiques et locaux pour discuter de la restauration et de la durabilité du lac Tahoe. (AP Photo/Rich Pedroncelli)

L’Amérique « s’encacane », grâce à la Californie, devenue une référence. Il est indéniable que le Golden State est à l’avant-garde d’une crise de la défécation qui déborde déjà dans les États voisins. La côte Ouest est devenue la patrie des sans-abri, des âmes perdues du pays qui ont apparemment pris le parti de simplement exister plutôt que de vivre. Dormir dans les espaces ouverts et faire caca dans les lieux publics sont des signes frappants qu’un segment de la société a mis les pouces. La spirale descendante de démoralisation va probablement s’accélérer à moins que les Américains ne résolvent de mettre de l’ordre dans leurs actes.

Continuer la lecture de Rêve américain : bienvenue à Cacaland

Une légalisation de l’opium au Mexique serait une grave menace de guerre hybride sur les USA


Par Andrew Korybko – Le 18 octobre 2018 – Source orientalreview.org

andrew-korybko

La proposition du ministre mexicain de la Défense en poste, qui consisterait à légaliser l’opium à usage thérapeutique, aurait des conséquences importantes aux USA, si elle était retenue par le gouvernement qui va bientôt prendre ses fonctions au Mexique.

La guerre de la drogue au Mexique

Continuer la lecture de Une légalisation de l’opium au Mexique serait une grave menace de guerre hybride sur les USA

La démarche du président mexicain visant à démanteler les cartels pourrait engendrer un retour de flamme inopportun


par Andrew Korybko – Le 14 juillet 2018 – Source orientalreview.org

L’équipe de transition d’Andrés Manuel López Obrador, président nouvellement élu du Mexique, a déclaré que le populiste-nationaliste allait viser une « paix négociée » avec les cartels de la drogue dès son investiture en décembre. Continuer la lecture de La démarche du président mexicain visant à démanteler les cartels pourrait engendrer un retour de flamme inopportun

Géopolitique de l’ordre mondial techno-civilisationnel


Par Andrew Korybko − Le 10 octobre 2017 − Source geopolitica.ru

On fait toujours des prévisions au plus juste, mais le résultat est rarement exact. C’est pour cette raison que les meilleurs analystes, au fait de ces limites triviales, proposent aux décideurs plusieurs scénarios quand leurs talents sont sollicités. Les prévisions qu’ils fournissent se font moins précises au fur et à mesure que la période envisagée croît en durée, et ces travaux peuvent toujours être pris en défaut par des événements inattendus de type « cygne noir », qui peuvent venir infléchir complètement les trajectoires des événements. Mais quoi qu’il en soit, il est fondamental de se prêter aux exercices de prévisions : cela génère des visions du futur, qui en fin de compte se réalisent de manière plus ou moins concrète, et surtout cela permet aux décideurs et aux gens « normaux » de réévaluer leur situation et de mieux se préparer aux futurs possibles.

Continuer la lecture de Géopolitique de l’ordre mondial techno-civilisationnel

Oui, mais à quel prix ?


Par Charles Hugh Smith – Le 7 janvier 2018 – Source Charles Hugh Smith

Résultat de recherche d'images pour "images USA pauvreté"

C’est ainsi que tout notre statu quo maintient l’illusion de la normalité : en évitant une comptabilité complète des coûts.

L’économie va bien, mais à quel prix ? La « normalité » a été restaurée, mais à quel prix ? Les profits sont en hausse, mais à quel prix ? Notre douleur est moindre, mais à quel prix ?

Le statu quo se fait plaisir en célébrant les gains. Mais les coûts nécessaires pour générer ces gains sont ignorés pour une raison simple : les coûts dépassent largement les gains. Tant que les coûts peuvent être cachés, dilués, minimisés et rationalisés, les gains fantômes peuvent être présentés comme réels.

Continuer la lecture de Oui, mais à quel prix ?

Génocide par prescriptions médicales


Histoire du déclin de la classe active blanche aux États-Unis


Par James Petras et Robin Eastman-Abaya – Le 7 janvier 2018 – Source DefendDemocracy

Introduction : Aux États-Unis, la classe ouvrière blanche a été décimée par une épidémie de « décès prématurés » – un terme neutre pour masquer la baisse de l’espérance de vie dans ce segment démographique historiquement important. Il y a eu des études et des rapports peu diffusés décrivant cette tendance de manière générale – mais leurs conclusions ne sont pas encore entrées dans la conscience nationale pour des raisons que nous tenterons d’explorer dans cet essai.

Continuer la lecture de Génocide par prescriptions médicales

La CIA, 70 ans de crime organisé


Une interview de Douglas Valentine par Lars Schall – Le 22 septembre 2017 – Source Counterpunch

Un avion de la CIA s’écrase au Yucatan avec 3,7 tonnes de cocaïne à bord

Lars Schall : – Il y a 70 ans, le 18 septembre 1947, la Loi sur la sécurité nationale a créé la CIA. Douglas, vous dites que la CIA est « la branche du crime organisé du gouvernement étasunien ». Pourquoi donc ?

Douglas Valentine : – Tout ce que fait la CIA est illégal, c’est pourquoi le gouvernement lui fournit la protection du secret total. Alors que les gardiens du mythe que sont les médias présentent les États-Unis comme un bastion de paix et de démocratie, les agents de la CIA gèrent des organisations criminelles dans le monde entier. Par exemple, la CIA a engagé l’un des principaux trafiquants étasuniens, dans les années 1950 et 1960, dont le nom est Santo Trafficante, pour assassiner Fidel Castro. En échange, la CIA a permis à Trafficante d’importer des tonnes de stupéfiants aux États-Unis. La CIA créé des entreprises d’armement, de fret et de financement pour aider les organisations criminelles qui trafiquent la drogue à faire le sale boulot. L’argent de la mafia se mélange à l’argent de la CIA dans des banques offshore, au point que les deux deviennent indiscernables.

Mais le trafic de drogue n’est qu’un exemple.

Continuer la lecture de La CIA, 70 ans de crime organisé