Des manifestations sociales se répandent comme un feu de paille en Amérique latine


Par Alan Macleod − Le 21 octobre 2020 – Source Mint Press

L’attention étant fixée sur les événements de cette semaine en Bolivie, on vous pardonnera de ne pas vous rendre compte qu’une grande partie du reste de la région est, depuis des semaines, également touchée par des vagues de manifestations.

Continuer la lecture de Des manifestations sociales se répandent comme un feu de paille en Amérique latine

Bolivie : la trahison d’Evo Morales et l’ascension au gouvernement de l’oligarchie fasciste


Mai 2020 – Extrait du N°40 de la Revue Unity & Struggle

Par le Secrétariat du C.C. du Parti communiste révolutionnaire (PCR de Bolivie)

Dans la nuit du lundi 11 novembre 2019, le Haut commandement des Forces armées a militarisé le pays  ; les rues étaient occupées par des paramilitaires, soldats et chars, alors que des avions légers et hélicoptères survolaient le ciel. Le président Evo Morales avait déjà démissionné de ses fonctions, ainsi que le vice-président et les présidents des deux chambres de l’Assemblée législative. Le 12 novembre, dans un parlement vide, le Haut commandement militaire a remis l’écharpe présidentielle à la sénatrice de droite Jeanine Añez, tout en proclamant le retour de Dieu au palais présidentiel. L’oligarchie fasciste commandée par l’impérialisme yankee a rempli son objectif de regagner l’exercice direct du pouvoir politique en Bolivie.

Continuer la lecture de Bolivie : la trahison d’Evo Morales et l’ascension au gouvernement de l’oligarchie fasciste

Les « experts » israéliens en génocide sont de retour en force en Amérique latine


Par Wayne Madsen − Le 17 décembre 2019 − Source Strategic Culture

Wayne MadsenAvec le renversement des gouvernements progressistes en Amérique latine et leur remplacement par des régimes néo-fascistes, les conseillers anti-insurrectionnels israéliens, mieux connus sous le nom de «marchands de mort», sont revenus avec ferveur en Amérique latine. Les régimes fascistes au Brésil, en Bolivie, en Colombie, au Pérou, en Équateur, au Honduras, au Paraguay, au Guatemala et au Chili, désireux de déplacer les peuples autochtones, ont invité les Israéliens à revenir dans leurs pays pour fournir des conseils sur le dépeuplement des régions autochtones aussi systématiquement qu’Israël l’a fait avec les Palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Continuer la lecture de Les « experts » israéliens en génocide sont de retour en force en Amérique latine

Le « printemps sud-américain » épargnera-t-il Bolsonaro?


Par Andrew Korybko − Le 13 novembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Plusieurs nations d’Amérique du Sud se sont vues secouées par l’explosion soudaine et intense de manifestations de rue, au cours du mois écoulé, visant à faire tomber leurs gouvernements reconnus à l’international. Ces développements sont à classifier entre ceux qui constituent d’authentiques manifestations menées par le peuple, et ceux qui résultent de Révolutions de couleur soutenues depuis l’extérieur, mais la question qui est à présent dans tous les esprits consiste à savoir s’ils vont se propager jusqu’au Brésil et constituer une menace pour la gouvernance de Bolsonaro.


Continuer la lecture de Le « printemps sud-américain » épargnera-t-il Bolsonaro?

Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride


Par Andrew Korybko − Le 11 novembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le président Morales a été contraint de démissionner suite à la « demande » de l’armée, après que l’Organisation des États Américains, avec les États-Unis en sous-main, a affirmé avoir trouvé des « preuves «  établissant que sa ré-élection récente était truquée, mais le coup d’État militaire ne mettra pas fin à la Guerre Hybride contre la Bolivie, mais dans le peu probable « meilleur » scénario possible qui serait que la spirale de violence cesse dans le pays. Les conséquences structurelles et institutionnelles de cette campagne améneront inévitablement à un renversement des droits socio-économiques qui avaient été accordés à la majorité indigène de la population : le risque est donc que des millions de gens retournent à la case départ, comme esclaves du système néolibéral-mondialiste.


Continuer la lecture de Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride

Quelques brefs commentaires sur le coup d’État fasciste en Bolivie


Par The Saker − Le 12 novembre 2019 − Source thesaker.is

2015-09-15_13h17_31-150x112Voilà les gens qui viennent d’arriver au pouvoir:

Ils sont tous membres d’une sorte de culte fasciste «chrétien».

2019-11-13_12h23_29

Voici ce que ces gens font contre ceux qui osent s’opposer :

Trump aime ça. Il a qualifié cela de «moment significatif pour la démocratie dans l’hémisphère occidental», puis il a menacé deux autres États d’Amérique latine en disant : «ces événements envoient un signal fort aux régimes illégitimes au Venezuela et au Nicaragua pour leur faire savoir que la démocratie et la volonté du peuple prévaudra toujours. Nous nous rapprochons maintenant d’un hémisphère occidental complètement démocratique, prospère et libre».

Continuer la lecture de Quelques brefs commentaires sur le coup d’État fasciste en Bolivie

Les leçons à tirer du coup d’État en Bolivie


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 12 novembre 2019

Le coup d’État en Bolivie est dévastateur pour la majorité de la population de ce pays. Y-a-t-il des leçons à en tirer ?

Andrea Lobo écrit dans WSWS :

Continuer la lecture de Les leçons à tirer du coup d’État en Bolivie

L’ébullition de révolution de couleur en Bolivie


Par Andrew Korybko − Le 31 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La réélection du président bolivien de longue date Evo Morales, obtenue de justesse début octobre 2019 au premier tour, s’est vue exploitée par ses adversaires intérieurs et extérieurs comme déclencheur pour des soulèvements de type Révolution de Couleur, dans l’État socialiste enclavé dont le sous-sol est riche en lithium.


Continuer la lecture de L’ébullition de révolution de couleur en Bolivie

En Amérique Latine, le néolibéralisme est en feu


Par Pepe Escobar – Le 23 octobre 2019 – Source Strategic Culture

21.bn_Le néolibéralisme est, au sens propre du terme, en train de brûler. Et de l’Équateur au Chili, l’Amérique du Sud, une fois de plus, montre la voie. Contre l’austérité vicieuse et universelle du FMI, qui déploie des armes de destruction économique massive pour briser les souverainetés nationales et favoriser les inégalités sociales, l’Amérique du Sud semble enfin prête à reprendre le pouvoir de forger sa propre histoire.

Trois élections présidentielles sont en cours. La Bolivie semble avoir été réglée dimanche dernier, alors que les habituels suspects crient encore « Fraude ! ». Pour l’Argentine et l’Uruguay nous saurons dimanche prochain. [ Macri vient d’etre battu, laissant la place à Alberto Fernandez, vainqueur au 1er tour avec plus de 48% des votes, NdT].

Continuer la lecture de En Amérique Latine, le néolibéralisme est en feu