La Russie tente de geler le conflit en Libye


Par Moon of Alabama – Le 8 juin 2020

La guerre en Libye s’est transformé en conflit par procuration entre de nombreux acteurs internationaux.
Le gouvernement d’entente nationale (GNA), dirigé par le Premier ministre Fayez al-Sarraj, est soutenu par les Frères musulmans. Son principal sponsor politique et financier est le Qatar et son principal allié militaire est la Turquie. L’Italie soutient également Sarraj. Le GNA contrôle la capitale, Tripoli, et Misrata dans l’ouest du pays.

Du côté opposé, on trouve l’ancien agent de la CIA, Khalifa Haftar, et son armée nationale libyenne (ANL). Il contrôle l’est de la Libye et la plupart des ressources pétrolières. Il est soutenu par les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Égypte, la Grèce et la France.

Continuer la lecture de La Russie tente de geler le conflit en Libye

Confinement ou pas, c’est Business as usual pour l’industrie de la mort…

… Comment les industriels de la défense ont fait pression pour la guerre au Yémen et ont récolté les bénéfices de la mort et de la destruction


Par Ben Harbour − Le 25 mars 2020 − Source Global Research

Les firmes de lobbying comme le groupe McKeon, dirigé par le lobbyiste Buck McKeon, qui était l’ancien président de la commission de Défense de la Chambre des représentants au Congrès américain, représentent à la fois des entrepreneurs de défense américains et des pays comme l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, qui bombardent impitoyablement le Yémen avec des armes de fabrication américaine.
Continuer la lecture de Confinement ou pas, c’est Business as usual pour l’industrie de la mort…

L’Afrique subsaharienne francophone demeure la locomotive de la croissance africaine


Par Ilyes Zouari – Le 25 février 2020 – Source cermf.org

Résultat de recherche d'images pour "afrique francophone"
En 2019, pour la sixième année consécutive et la septième fois en huit ans, l’Afrique subsaharienne francophone a globalement réalisé les meilleures performances économiques du continent. La tendance devrait se maintenir en 2020, mais une certaine vigilance s’impose à moyen terme avec le passage de certains pays à l’Eco, dont l’élargissement ne doit se faire dans la précipitation.

Continuer la lecture de L’Afrique subsaharienne francophone demeure la locomotive de la croissance africaine

Relégués au rang de spectateurs


Le 8 janvier 2020 − Source german-foreign-policy.com


Les puissances membres de l’UE s’inquiètent des interférences extérieures en Libye. La Russie et la Turquie réfléchissent à un processus pour mettre fin à la guerre.
Continuer la lecture de Relégués au rang de spectateurs

La bombe à retardement burkinabé est sur le point d’exploser, et avec elle peut-être toute l’Afrique de l’Ouest


Par Andrew Korybko − Le 27 décembre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La nation ouest-africaine enclavée du Burkina Faso est une bombe à retardement prête à exploser, comme le prouve la dramatique poussée de violence terroriste qui s’y est déroulée au cours de l’année écoulée, et ses conséquences humanitaires à venir ; pourtant, la région comme le monde dans son ensemble apparaissent impuissants à empêcher que le pays devienne, comme l’a averti l’ONU le mois dernier, « une nouvelle Syrie ».
Continuer la lecture de La bombe à retardement burkinabé est sur le point d’exploser, et avec elle peut-être toute l’Afrique de l’Ouest

La Belgique : le laboratoire du fédéralisme 1/2


Par Vladislav B. SOTIROVIĆ − Le 29 novembre 2019 − Source orientalreview.org

La Belgique constitue le centre politique de l’Union européenne (l’UE) et de l’OTAN, et figure parmi les 6 pays de l’UE ayant établi au départ le marché unique européen 1. La question du fédéralisme multiculturel belge est d’une importance essentielle pour le processus futur de l’intégration ou de la désintégration européenne à venir.

Continuer la lecture de La Belgique : le laboratoire du fédéralisme 1/2

  1. Le marché unique européen fut établi comme noyau en 1957, par le traité de Rome, qui institua le cadre pour la communauté économique européenne (CEE), un marché commun et une union douanière entre les six États fondateurs : la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et l’Allemagne de l’Ouest. Plus d’information dans l’ouvrage écrit par Dennis Swann (ed.): The Single European Market and Beyond : A Study of the Wider Implications of the Single European Act, London−New York: Routledge, 1992 – Le marché unique européen et ce qui s’ensuit : une étude des implications élargies de l’acte unique européen

Les ambitions de Berlin en Libye


Le 30 octobre 2019 − Source german-foreign-policy.com

Heiko Maas

Heiko Maas, le ministre allemand des affaires étrangères, intervient ces jours-ci en Libye, et appelle à la « fin de l’intervention étrangère ». Dans le cadre de sa visite en Turquie et en Afrique du Nord, il est arrivé dimanche 27 octobre 2019 pour une brève visite du pays, en vue de préparer une conférence internationale sur la Libye, que le gouvernement allemand entend mener sous peu. Le gouvernement allemand vise, via cette conférence, à pacifier le pays et à se distinguer comme « puissance normative » en Afrique du Nord. Maas a ensuite poursuivi son voyage en Égypte, qui est également impliquée dans la guerre en Libye. Pendant que le ministre allemand déclare que les Égyptiens devraient pouvoir « respirer l’air de la liberté », Le Caire poursuit sa répression violente. Depuis le coup d’État militaire de juillet 2013, plus de 1500 personnes ont disparu des prisons d’État. Tout en essayant de pacifier la Libye, Berlin accroît ses activités « normatives » sur un « arc de crise » s’étalant depuis l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient jusque l’Asie centrale. Sans grand succès jusque ici.
Continuer la lecture de Les ambitions de Berlin en Libye

La diplomatie russe menace la domination occidentale en Afrique


Par Ulson Gunnar – Le 29 octobre 2019 – New Eastern Outlook

sommet russie afrique

Pendant que la Russie tentait d’attirer l’attention sur son tout premier sommet Russie-Afrique qui s’est tenu ce mois-ci à Sotchi, en Russie, une campagne de diffamation systématique lancée par les médias occidentaux créait un débat autour des accusations portées contre Moscou et montrait l’hypocrisie de ceux qui ont porté ces accusations concernant leurs propres activités en Afrique.

Continuer la lecture de La diplomatie russe menace la domination occidentale en Afrique

Sur la corruption systémique


Par Dmitry Orlov – Le 17 octobre – Source via Club Orlov

Le philosophe Slavoj Žižek a, entre autres, fait une distinction utile entre la violence subjective, qui a lieu entre les individus, et la violence systémique, qui est perpétuée par les institutions. Žižek est marxiste, et une partie de sa justification pour introduire cette distinction est de justifier la violence révolutionnaire comme moyen de s’opposer à la violence systémique des systèmes oppressifs. Cela peut fonctionner ou non, puisque la violence révolutionnaire est souvent elle-même systémique, née d’une idéologie qui dicte un changement radical d’une sorte ou d’une autre, alors que le résultat final d’un changement révolutionnaire selon les lignes marxistes est souvent un État totalitaire qui élève la violence systémique à un tout autre niveau. Peu importe ; je pense que la distinction est cependant utile.

Continuer la lecture de Sur la corruption systémique