Le « Grand Reset » en miniature : la « défaite par les données » en Afghanistan


Il y a peu de mystère sur la raison pour laquelle les talibans ont pris Kaboul si rapidement.


Par Alastair Crooke – Le 30 août 2021 – Source Strategic Culture

La construction de la nation afghane a commencé en 2001. Les interventions occidentales dans l’ancien bloc de l’Est dans les années 1980 et au début des années 1990 avaient été spectaculairement efficaces pour détruire l’ancien ordre social et institutionnel, mais tout aussi remarquables dans leur incapacité à remplacer les sociétés implosées par de nouvelles institutions. La menace des « États défaillants » est devenue le nouveau mantra, et l’Afghanistan – dans le sillage de la destruction causée par le 11 septembre 2001 – a donc nécessité une intervention extérieure. Les États faibles et défaillants étaient le terreau du terrorisme et de sa menace pour l’« ordre mondial », disait-on. C’est en Afghanistan qu’une nouvelle vision libérale du monde devait être mise en place. Continuer la lecture de Le « Grand Reset » en miniature : la « défaite par les données » en Afghanistan

La noosphère, Partie II : Mythologies athées


Par Dmitry Orlov – Le 23 aout 2021 – Source Club Orlov

En dépit de leur grande diversité, les mythes qui servent d’éléments fondateurs à la noosphère peuvent tous être classés dans des catégories identifiées par un membre de l’ensemble suivant : {NULL, 0, 1, 2, 3}. Ces identificateurs indiquent les mythologies athées, polythéistes, monistes, dualistes et trinitaires. Ces nombres n’obéissent pas aux lois de l’arithmétique mais se comportent de la manière suivante, contre-intuitive et non évidente :

  • Athée : NULL est NULL
  • Polythéiste : 0 = ∞
  • Moniste : 1≠1
  • Dualiste : 1+1=1
  • Trinitaire : 1+1+1=1

Comme promis, nous allons maintenant nous pencher sur chacune d’entre elles. Le volet de cette semaine portera sur les mythologies athées.

Continuer la lecture de La noosphère, Partie II : Mythologies athées

Les stratégies de mobilisation politique à l’ère de la post-persuasion et ce que cela signifie pour la géopolitique


Par Alastair Crooke − 12 avril 2021 –  Source Strategic Culture

En début d’année 2020, Steve Bannon affirmait que l’ère de l’information nous rendait moins curieux et moins disposés à considérer des visions du monde différentes des nôtres. Le contenu numérique nous est intentionnellement servi, de manière algorithmique, de sorte qu’avec la cascade de contenus similaires qui s’ensuit, nous « creusons » un sujet plutôt que de « nous ouvrir » à d’autres. Quiconque le souhaite peut, bien sûr, trouver des points de vue alternatifs en ligne, mais très peu le font.

En raison de cette caractéristique, la notion de politique par l’argumentation ou le consensus a presque entièrement disparue. Car quel que soit notre point de vue politique ou culturel, il y a toujours quelqu’un qui crée un contenu adapté à nos besoins, faisant de nous des consommateurs auto-stratifiés.

Continuer la lecture de Les stratégies de mobilisation politique à l’ère de la post-persuasion et ce que cela signifie pour la géopolitique

Oups, le media de guerre de l’information de l’UE vient de briser son principal axe de propagande


Par Andrew Korybko − Le 16 février 2021 − Source Oriental Review

andrew-korybko« EU vs. Disinfo », qui constitue l’organe de presse de guerre de l’information du groupe de travail East Stratcom du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), a par mégarde détruit son propre axe de propagande au sujet de la Russie, en attirant l’attention du public sur le fait que Margarita Simonyan, la rédactrice en chef du média RT, financé par la Russie, dispose d’une liberté professionnelle quant à exprimer des opinions divergeant des positions officielles développées par le Kremlin.

Continuer la lecture de Oups, le media de guerre de l’information de l’UE vient de briser son principal axe de propagande

Pas moyen d’échapper à notre monde techno-féodal


Par Pepe Escobar – Le 3 décembre 2020 –  Source The Saker Blog

L’économie politique de l’ère numérique reste encore une terra incognita. Dans un livre intitulé Techno-Féodalisme, publié il y a trois mois en France (pas encore de traduction anglaise), Cédric Durand, économiste à la Sorbonne, fournit un service crucial au public du monde entier en passant au crible la nouvelle matrice qui contrôle nos vies.

Cédric Durand place l’ère numérique dans le large contexte de l’évolution historique du capitalisme pour montrer comment le consensus de Washington a fini par se transformer en un consensus de la Silicon Valley. En une délicieuse tournure de phrase, il nomme cette nouvelle tendance « l’idéologie californienne ».

Mais nous sommes loin de Jefferson Airplane et des Beach Boys ; c’est plutôt la « destruction créatrice », sous stéroïdes, de Schumpeter, complétée par des « réformes structurelles » à la manière du FMI mettant l’accent sur la « flexibilisation » du travail et la marchandisation/financiarisation pure et simple de la vie quotidienne.

Continuer la lecture de Pas moyen d’échapper à notre monde techno-féodal

La démocratie est une bonne idée


Il est donc dommage que nous ne l’ayons jamais expérimentée.


Par Iain Davis − Le 7 Novembre 2020 − Source In This Together

La démocratie, ou plutôt la démocratie réelle, est sans doute la meilleure forme de gouvernance que nous ayons imaginée. Malheureusement, comme l’ont démontré les récentes élections américaines et le soutien massif en faveur d’un nouveau « confinement » au sein du parlement britannique, la démocratie n’existe que dans notre imagination.

Continuer la lecture de La démocratie est une bonne idée

Lord Malloch Brown exposé …


… les manœuvres britanniques derrière les coups de l’État  profond aux États-Unis montrent à nouveau leur ampleur


Par Matthieu Ehret − Le 17 novembre 2020 − Source Strategic Culture

Tout au long du drame de quatre ans du Russiagate, la main des renseignements britanniques s’est révélée en permanence.

 

Malloch Brown –  Photo Wikimédia

Continuer la lecture de Lord Malloch Brown exposé …

Le prochain chef de l’OMC imposera-t-il le programme de Bill Gates et Davos ?


F. William Engdahl – Le 23 octobre 2020 – Source New Eastern Outlook

Il est pratiquement certain que le prochain chef de l’influente Organisation mondiale du commerce (OMC) sera une Africaine de naissance. Mais ce n’est pas la raison pour laquelle s’inquiéter de la candidature de Ngozi Okonjo-Iweala, d’origine nigériane. Il s’agit plutôt de savoir qui elle est et à qui elle est actuellement liée, afin qu’elle puisse mettre en œuvre le Great Reset, un programme de transformation de l’économie mondiale en cours de réalisation, en utilisant la pandémie de coronavirus comme levier principal. Elle dirige actuellement une organisation créée par l’apparemment omniprésent – et non omniscient – Bill Gates et le Forum économique mondial de Davos – tous deux impliqués dans la mise en œuvre du Great Reset – et elle est profondément liée aux principales institutions de la mondialisation et de la finance internationale. Voici ce que chacun devrait savoir sur elle.

Continuer la lecture de Le prochain chef de l’OMC imposera-t-il le programme de Bill Gates et Davos ?

Du confinement au « Grand Reset »


Par Antony P. Mueller – Le 1er août 2020 – Source mises.org

https://cdn.mises.org/styles/slideshow/s3/static-page/img/reset-750x516.jpg?itok=eQRlnEZQ

Le confinement, lié à la pandémie de coronavirus, a
accéléré
la mise en œuvre de plans de longue date visant à établir un « nouvel ordre mondial ». Sous les auspices du Forum économique mondial (WEF), les décideurs politiques mondiaux plaident en faveur d’un « Grand Reset » dans le but de créer une technocratie mondiale. Ce n’est pas par hasard que le 18 octobre 2019, à New York, le WEF a participé à l’« Event 201 » lors de l’exercice de pandémie « de haut niveau » organisé par le Centre John Hopkins pour la sécurité sanitaire.

Continuer la lecture de Du confinement au « Grand Reset »