La Pravda américaine


Par Ron Unz − Le 29 avril 2013 − Source unz.com

Les médias dominants ont occulté les espions communistes et les escroqueries de Madoff. Qu’y a-t-il d’autre qu’ils échouent à nous signaler aujourd’hui?

American_Pravda_02

Continuer la lecture de La Pravda américaine

Paul Virilio et l’ère de la dissuasion globale


Par Nicolas Bonnal – Septembre 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Jamais nous n’avons tant eu l’impression que notre planète, comme dit Hamlet (ou plus exactement Rosencrantz) est devenue une prison, prison dotée d’une foule de geôles, d’interdits, de flics de la pensée. La France est un camp de concentration médiatique, culturel et politique dont on ne s’échappe que par l’exode virtuel, ce qui est une faible consolation, puisque les responsabilités de l’aliénation sont imputables à cette même omniprésente et addictive technologie. Nous prétendons retourner contre l’ennemi les armes qu’il utilise pour nous emprisonner. Comme si nous n’avions pas compris Tolkien et la menace protéiforme et polyfacétique de son anneau…

Continuer la lecture de Paul Virilio et l’ère de la dissuasion globale

De nouvelles infox sur la Russie en une du New York Times.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 10 octobre 2019

Il y a deux jours, le New York Times publiait un article sensationnel sur la prétendue malignité russe. Le titre en une était :

Une unité russe très secrète cherche à déstabiliser l’Europe, selon des responsables de la sécurité.

Selon l’article, l’unité 29155 du service de renseignements militaire russe, le GRU, est responsable de l’affaire Skripal en Grande-Bretagne, des tentatives d’assassinat d’un trafiquant d’armes bulgare, d’une tentative de coup d’État ratée au Monténégro et d’une « campagne de déstabilisation » en Moldavie. Toutes ces opérations présumées ont un aspect commun. Elles n’ont pas atteint leurs prétendus objectifs. Mais l’article du NYT n’insiste pas là-dessus. Il cherche plutôt à peindre un tableau très effrayant :

Continuer la lecture de De nouvelles infox sur la Russie en une du New York Times.

Comment les médias détruisent toute possibilité de débat rationnel sur le climat


Par Roy W. Spencer, Ph. D. – Le 14 septembre 2019 – Le site des climato-réalistes

Greta Thunberg

Une vieille recette utilisée par l’industrie de l’information est que «pour vendre, il faut que ça saigne». Si quelqu’un a été assassiné, c’est une nouvelle. Si personne n’est assassiné il n’y a pas de nouvelle. Voilà qui devrait vous suggérer qu’on ne peut pas compter sur les médias grand public pour être une source impartiale d’information sur le changements climatique.

Il y a maintenant beaucoup d’experts climatiques autoproclamés. Ils n’ont pas besoin d’un diplôme en physique ou en sciences de l’atmosphère. Pour ce qui est de justifier leurs compétences, ils leur suffit d’être «préoccupés» et de faire savoir qu’ils sont «préoccupés» . Ils pensent que l’homme assassine la Terre et veulent que les médias relaient ce message.

La plupart des gens n’ont ni le temps ni les connaissances nécessaires pour comprendre le débat sur le réchauffement climatique. Il s’en remettent donc au consensus des experts sur le sujet. Le problème, c’est que personne ne dit jamais exactement ce sur quoi les experts s’entendent.

Continuer la lecture de Comment les médias détruisent toute possibilité de débat rationnel sur le climat

Il n’y a pas d’urgence climatique


Note du Saker Francophone : Face au déferlement médiatique sur la «crise climatique» que l’on observe dans les médias grand public depuis quelques semaines, largement suivi et alimenté par les politiques, nous vous proposons, afin de raison garder, deux textes. Un premier, publié suite à cette note, qui dénonce la soit disant «urgence» de la crise climatique et un deuxième, qui sera publié ce même jour á 12h00, dénonçant l’hystérie médiatique sur ce sujet. Or les lecteurs assidus du Saker Francophone et des autres sites de contre information comprennent maintenant que les médias grand public ne sont pas là pour nous informer mais plutôt pour nous déformer, afin que notre façon de voir le monde corresponde à celui que les propriétaires de ces médias veulent que nous ayons.

Alors pourquoi les élites occidentales tiennent elles tant à nous faire paniquer sur ce sujet ? Déjà parce que pendant que nous pensons que c’est le carbone qui pollue nous oublions les autres vrais facteurs de pollution : le plastique qui inondent les océans, l’hyper consommation et l’obsolescence programmée qui détruisent les ressources naturelles, la contamination des nappes phréatiques par les engrais…Ensuite, l’imposition de la fameuse taxe carbone est un juteux revenu pour les Etats qui ont maintenant bien du mal à en trouver de nouveaux. Puis, l’octroi par les gouvernements de milliards d’euros pour la «reconversion énergétique» est autant d’argent public que des entreprises habituées à fonctionner sur les marchés publics vont pouvoir encore se partager. Enfin et pas des moindres, pendant que les jeunes dépensent leur énergie revendicatrice pour la lutte contre le carbone ils oublient celle, bien plus importante, de la lutte contre les inégalités sociales et la lutte contre les oligarques qui pillent leur pays et le monde, ces mêmes oligarques qui possèdent les journaux qui nous manipulent afin de nous rendre aveugle à leur pillage.

Restons donc ouvert d’esprit sur ce sujet afin d’éviter, une fois de plus, de tomber dans le piège médiatique.

Le Blog de Reynald du Berger – Le 23 septembre 2019.

Un courrier signé par 500 scientifiques et professionnels, dont 40 pour la France et une vingtaine pour le Canada, vient d’être adressé à António Guterres, secrétaire général des Nations unies, ainsi qu’à Patricia Espinosa Cantellano, secrétaire exécutive de la Convention-cadres des Nations unies sur les changements climatiques.

Lancée par Guus Berkhout, géophysicien professeur émérite à l’université de La Haye (Pays-Bas), cette initiative est le fruit d’une collaboration de scientifiques et associations de treize pays. Publiée au moment où l’agenda international place une nouvelle fois le climat en tête des préoccupations, cette «Déclaration Européenne sur le Climat» est destinée à faire savoir qu’il n’y ni urgence ni crise climatique. Elle appelle donc à ce que les politiques climatiques soient entièrement repensées, et reconnaissent en particulier que le réchauffement observé est moindre que prévu, et que le gaz carbonique, loin d’être un polluant, est bénéfique pour la vie sur Terre.

Ci-dessous une traduction de cette lettre.

Professeur Guus Berkhout
Catsheuvel 93, 2517 KA La Haye

Continuer la lecture de Il n’y a pas d’urgence climatique

Un cadre supérieur de Twitter fait partie de la brigade de trolls de l’armée britannique


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 30 septembre 2019

Ian Cobain a déjà écrit la longue histoire de l’implication britannique dans la torture. Il enquête maintenant sur l’implication britannique dans la manipulation des médias. Voici une de ses importantes trouvailles :

Continuer la lecture de Un cadre supérieur de Twitter fait partie de la brigade de trolls de l’armée britannique

Chuttt ! … Le mythe de l’affaire Magnitski réduit en lambeaux par la CEDH

Par Craig Murray − Le 17 septembre 2019 − Source craigmurray.org.uk

proxy.duckduckgoLes juges consciencieux de la Cour européenne des droits de l’homme ont publié, il y a quinze jours, un arrêt qui explose complètement la version des événements promulguée par les gouvernements et les médias occidentaux dans l’affaire du regretté Magnitskiy.

Pourtant, je ne trouve aucun rapport véridique du jugement dans les principaux médias.

Continuer la lecture de Chuttt ! … Le mythe de l’affaire Magnitski réduit en lambeaux par la CEDH

Revenu universel minimum + automatisation + ploutocratie = dystopie


Par Caitlin Johnstone – Le 8 septembre 2019 – Source caitlinjohnstone.com

Les Américains discutent de la possibilité d’un revenu de base universel (universal basic income, UBI) plus sérieusement que jamais, en grande partie en raison de la campagne étonnamment populaire du candidat démocrate à la présidence, Andrew Yang. Yang a fait de l’UBI le point central de sa plateforme et promet un « dividende de liberté » financé par une taxe à la valeur ajoutée sur les entreprises qui donnerait à chaque Américain de plus de 18 ans 1.000 $ mensuels de manière inconditionnelle pour aider à compenser la crise imminente due à l’automatisation qui remplace les emplois aux États-Unis.

Continuer la lecture de Revenu universel minimum + automatisation + ploutocratie = dystopie

La Pravda américaine. Le pouvoir du crime organisé


Comment un jeune avocat syndiqué de Chicago a gagné une fortune en pillant les biens des Américains d’origine japonaise, puis a vécu heureux comme le juge le plus respecté de la Cour d’appel fédérale américaine en matière de libertés civiles.


Par Ron Unz – Le 15 juillet 2019 – Source Unz Review

L’honorable David L. Bazelon,  juge en chef à la Cour d’appel fédérale américaine du district de Columbia

Quand je grandissais dans la banlieue de San Fernando Valley de Los Angeles dans les années 1960 et 1970, le crime organisé me semblait très lointain, confiné aux villes densément peuplées de la côte Est ou au passé de l’Amérique, tout comme les machines politiques corrompues auxquelles il était généralement associé.

Je n’ai jamais entendu parler d’histoires de bourrage d’urnes, ou de capitaines d’un commissariat politique contrôlant une foule d’emplois municipaux non officiels, ou de contraventions « réglées » par un ami à l’hôtel de ville. L’idée que les épiceries locales paient pour leur protection ou prennent des paris de leur clientèle au nom des bookmakers m’aurait semblé un peu farfelue.

Continuer la lecture de La Pravda américaine. Le pouvoir du crime organisé

L’avenir de l’internet


Ou comment l’Occident apprend à ne plus se soucier et à aimer la police de la réalité


Par CJ Hopkins – Le 3 septembre 2019 – Source Consent Factory

darpa

Si vous voulez une vision de l’avenir, n’imaginez pas « une botte écrasant un visage humain – pour toujours », comme l’a suggéré Orwell dans 1984. Imaginez plutôt ce visage humain hypnotisé par l’écran d’une sorte d’ordinateur sur lequel chaque mot, chaque son et chaque image a été algorithmiquement approuvé apte à la consommation par la Defense Advanced Research Projects Agency (« DARPA ») et son « innovant écosystème » constitué de « partenaires universitaires, du monde des affaires et du gouvernement ».

Continuer la lecture de L’avenir de l’internet