Les armes climatiques existent-elles ?


Par Leonid Savin − Le 4 août 2021 − Source Oriental Review

système HAARP

Les pluies diluviennes qui ont frappé des pays d’Europe et d’Asie et les nombreux incendies ont fait resurgir un vieux sujet : l’homme peut-il contrôler les phénomènes naturels ? Si une telle technologie existe, cela soulève automatiquement la question suivante : peut-elle être utilisée à des fins destructrices (comme on le voit dans les films d’action de science-fiction tels que Geostorm) ? En d’autres termes, les armes climatiques (géomagnétiques, stratosphériques, etc.) existent-elles ?

Continuer la lecture

Comment l’impensable redevient pensable. Eric Lander, Julian Huxley et le réveil de monstres endormis


Par Matthew Ehret – Le 24 mai 2021 – Source Strategic culture

Bien qu’il puisse nous déplaire, voire nous donner la nausée, de considérer des idées telles que l’influence de l’eugénisme sur notre époque troublée, je pense qu’ignorer un tel sujet ne rend service à personne sur le long terme.

C’est d’autant plus grave que les chouchous du Forum économique mondial, comme Yuval Harari, vantent des concepts tels que « la nouvelle classe inutile mondiale » que l’intelligence artificielle, le génie génétique, l’automatisation et la quatrième révolution industrielle sont censés inaugurer. D’autres créatures de Davos, comme Klaus Schwab, appellent ouvertement à la création d’un citoyen mondial équipé d’une puce électronique, capable de s’interfacer avec un réseau mondial à l’aide d’une simple pensée, tandis qu’Elon Musk et Mark Zuckerberg font la promotion des « neuralinks » pour « maintenir la pertinence de l’humanité » en fusionnant avec les ordinateurs dans la nouvelle ère de biologie évolutive.

D’éminents généticiens darwiniens comme Sir James Watson et Sir Richard Dawkins défendent ouvertement l’eugénisme tandis qu’une technocratie consolide sa prise de pouvoir en utilisant le « Grand Reset » comme excuse pour inaugurer une nouvelle ère post-État-nation.

Continuer la lecture

Compte à rebours de la guerre contre l’Iran


Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 12 mai 2018

John Bolton est un homme sans foi ni loi :

Au début de 2002, un an avant l’invasion de l’Irak, l’administration Bush a exercé une pression intense sur [José] Bustani pour qu’il démissionne de son poste de directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. (…)

Bolton – alors sous-secrétaire d’État au contrôle des armes et aux affaires de sécurité internationale – est allé en personne au siège de l’OIAC à La Haye pour mettre en garde le chef de l’organisation. Et, selon Bustani, Bolton n’a pas mâché ses mots. Il a dit : « Cheney veut que vous partiez », en faisant référence au vice-président des États-Unis de l’époque. « Nous ne pouvons pas accepter votre style de gestion. »

Bolton a ajouté, toujours selon Bustani, : « Vous avez 24 heures pour quitter l’organisation, et si vous ne vous conformez pas à la décision de Washington, nous avons des moyens de vous le faire payer. »

Puis après un silence :

« Nous savons où vivent vos enfants. Vous avez deux fils à New York. » Continuer la lecture

La guerre frauduleuse de l’OTAN au nom des femmes


Par George Szamuely – Le 9 janvier 2018 – Source CounterPunch

Dans un récent article du Guardian intitulé « Why NATO Must Defend Women’s Rights » (Pourquoi l’OTAN doit défendre les droits des femmes), le secrétaire général de l’agence, Jens Soltenberg, et la star de cinéma Angelina Jolie affirment que « l’OTAN a la responsabilité et l’occasion d’être un défenseur de premier plan des droits des femmes ». En outre, elle « peut devenir le chef de fil militaire mondial en matière de prévention et de réponse à la violence sexuelle lors des conflits ». Tous deux se sont engagés à identifier « les moyens par lesquels l’OTAN peut renforcer sa contribution à la protection et à la participation des femmes dans tous les aspects de la prévention et de la résolution des conflits ». Continuer la lecture

Un spécialiste US notoire du changement de régime cible le dirigeant hongrois Orban

De nombreux lecteurs n'ont probablement jamais entendu le nom du remarquable opérateur politique né en Serbie, Srđa Popović.

Pourtant, lui et son organisation, CANVAS, ont joué un rôle de premier plan dans la plupart des Révolutions de couleur soutenues par la CIA depuis qu'il a dirigé le renversement du président serbe Slobodan Milosevic en 2000, puis dans au moins cinquante pays selon le dernier dénombrement.

F. William Engdhal

Par F. William Engdahl – Le 13 octobre 2017 – Source Russia Insider 

Le titre original de cet article était : « La carrière malhonnête du remarquable Srđa Popović »

Le 8 septembre, le spécialiste professionnel du changement de régime, Srđa Popović, est venu à Budapest et s’est joint aux groupes d’opposition anti-Orban devant le Parlement hongrois.

Continuer la lecture

La Pravda américaine. Comment la CIA a créé le concept de théorie du complot


Par Ron Unz – Le 5 septembre 2017 – Source Unz Review

Rien d’autre qu’une étiquette diffamatoire utilisée pour repousser un esprit critique

Il y a un ou deux ans, j’ai vu le film de science-fiction Interstellar et, bien que l’intrigue ne fût pas terrible, une première scène s’avérait quand même amusante. Pour diverses raisons, un gouvernement américain du futur a prétendu que nos alunissages de la fin des années 1960 avaient en fait été montés de toute pièce, une manipulation visant à gagner la guerre froide. Cette inversion de la réalité historique a été acceptée comme une vérité par presque tout le monde, et les quelques personnes affirmant que Neil Armstrong avait vraiment mis les pieds sur la Lune étaient universellement ridiculisées comme des « théoriciens du complot un peu dingues ». Cela me paraît une représentation réaliste de la nature humaine.

Continuer la lecture

À Gaza, Israël fait des expérimentations sur des humains en situation de stress et de privations


Qu’arrive-t-il à deux millions d’êtres humains privés d’électricité presque tout le temps, de nuit comme de jour ? C’est ce qu’expérimente Gaza.


Par Gideon Levy – Le 2 juillet 2017  Middle East Eye

L’une des plus grandes expériences impliquant des sujets humains jamais réalisée est en train de se dérouler actuellement sous nos yeux, et le monde entier regarde les bras croisés.

Ce projet vient d’atteindre son paroxysme dans l’indifférence générale. Il s’agit d’une expérience sur êtres humains pour laquelle aucune des institutions scientifiques internationales n’a obtenu l’approbation de la déclaration d’Helsinki. Son but ? Examiner les comportements humains dans des situations de tension extrême et de privations.

Continuer la lecture

La nouvelle Route de la soie chinoise est basée sur le programme de sécurité nationale du pays


Par James Jay Carafano – Le 15 mai 2017 – Source The National Interest


Le voyage de Trump en Europe comporte plusieurs arrêts. Pourtant, ces voyages semblent être légers en substance. Mais c’est très bien ainsi. Il va revenir. En fait, il est probable que le dialogue transatlantique va s’accélérer de manière significative. Et il y aura probablement un autre élément ajouté à l’ordre du jour : la Chine.

Continuer la lecture

Propagande à tous les étages


Par Paul Robinson – Le 15 mai 2017 – Source Irussianality

La « guerre de l’information » russe est de retour sur les manchettes aujourd’hui, avec Postmedia publiant un article de Matthew Fisher typiquement hors de proportion, intitulé La Russie aiguise ses armes d’information. Qu’est-ce qui incite à écrire un tel article ? Selon un colonel letton, quelqu’un sur Internet (on ne nous dit pas qui) a écrit un commentaire irrespectueux sur le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, parce qu’il porte un turban. Bien sûr, personne n’écrit d’absurdités racistes sur Internet sans avoir préalablement reçu des directives du Kremlin, ce qui montre clairement que Moscou « aiguise » ses armes d’information afin de discréditer le déploiement des troupes canadiennes en Lettonie (en quoi cela « aiguise » ses armes d’information, je ne vois pas). Fisher se plaint que, dans l’un des ses récents rapports, le « site web pro-Kremlin » Vestvi.lv, qui s’adresse aux locuteurs russes des pays baltes, « exagère grossièrement ce que fait l’OTAN ». Une grossière exagération ; nous ne ferions jamais une chose pareille, n’est-ce-pas, Matthew?

Continuer la lecture