Un double découplage


Par Alastair Crooke – Le 5 octobre 2020 –  Source Strategic Culture

L’événement marquant de cette ère post-Covid (quel que soit le vainqueur des élections américaines), sera probablement le découplage des États-Unis et de la Chine – découplage technologique au niveau des télécommunications (de la 5G de Huawei) ; découplage au niveau des médias et des plate-formes de discussions chinois ; purge de toute la technologie chinoise aux États-Unis. La déconnection de la Chine d’Internet, des magasins d’applications, des câbles sous-marins et de l’accès aux systèmes américains de stockage de données dans le cloud, dans le cadre du programme « Clean Network » de Pompeo. Il s’agit du premier barrage d’artillerie lourde pour une guerre de tranchées prolongée, et bien boueuse, à venir.

Continuer la lecture de Un double découplage

Les États-Unis ne trouvent pas d’alliés pour lancer une guerre contre la Chine


Par Moon of Alabama – Le 14 octobre 2020

Les États-Unis veulent contrer la position économique et politique croissante de la Chine dans le monde.
L’administration Obama a tenté un « pivot vers l’Asie » en construisant une zone économique à bas tarif via le Partenariat Trans Pacifique (TPP) qui aurait exclu la Chine.

L’administration Trump a rejeté le TPP et s’en est retirée. Elle a lancé une guerre économique contre la Chine en augmentant les droits de douane sur les produits chinois, en interdisant les fournitures de haute technologie aux fabricants chinois et en refusant aux entreprises chinoises l’accès à son marché.

Continuer la lecture de Les États-Unis ne trouvent pas d’alliés pour lancer une guerre contre la Chine

Le monde est devenu complètement fou !


Par The Saker − Le 25 septembre 2020 − Source Unz Review via The Saker

Nous savons tous que nous vivons une époque folle et dangereuse, mais je ne peux m’empêcher d’être impressionné par ce que la machine de propagande impériale – alias l’héritage des médias sionistes – essaie de nous faire tous avaler. La liste des trucs vraiment fous qu’on nous demande de croire est maintenant très longue, et aujourd’hui je veux juste choisir dans la liste quelques-uns de mes «favoris» – pour ainsi dire.

Les dieux rendent fous ceux qu’ils veulent perdre – Euripide

Continuer la lecture de Le monde est devenu complètement fou !

Hyperinflation, fascisme et guerre, le déjà vu qui nous attend …


Comment le nouvel ordre mondial peut à nouveau être vaincu


Par Matthew Ehret − Le 19 septembre 2020 − Source The Saker

Alors que l’attention du monde est absorbée par les changements tectoniques qui se déroulent à travers l’Amérique comme « une tempête parfaite » de guerre civile, et de coup d’État militaire menaçant d’annuler à la fois les élections et les fondations mêmes de la république, quelque chose de très inquiétant a « échappé au radar » de la plupart des observateurs.

Continuer la lecture de Hyperinflation, fascisme et guerre, le déjà vu qui nous attend …

La bombe faite pour saboter les pourparlers de paix en Afghanistan ne parvient pas à atteindre son objectif.


Par Moon of Alabama – Le 9 septembre 2020

Le 9 septembre 2001, deux kamikazes tuaient Ahmad Shah Massoud, le chef de la Résistance anti-taliban du nord de l’Afghanistan. Le chef des services de renseignement de Massoud était alors Amrullah Saleh, qui avait été formé par la CIA.

Après l’invasion de l’Afghanistan par l’OTAN, Saleh est devenu le chef de la Direction nationale de la sécurité afghane (NDS) qui était et est considérée comme contrôlée par la CIA. Après avoir dirigé la NDS pendant plusieurs années, Saleh s’est lancé dans la politique et a fondé son propre parti. Au cours des dernières élections, qui se sont terminées de manière peu concluante, Saleh soutenait le président afghan Ashraf Ghani. Lorsque les négociations et la forte pression américaine ont donné à Ghani la présidence, Saleh est devenu son premier vice-président.

Aujourd’hui, à l’occasion de l’anniversaire de la mort d’Ahmad Shah Massoud, quelqu’un a peut-être tenté de le tuer :

Continuer la lecture de La bombe faite pour saboter les pourparlers de paix en Afghanistan ne parvient pas à atteindre son objectif.

Biélorussie – L’OTAN reconnaît que sa révolution de couleur a échoué


Par Moon of Alabama − Le 26 août 2020

Le 15 août, nous avons expliqué pourquoi la révolution de couleur en Biélorussie échouerait. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait proposé au président russe Vladimir Poutine de mettre enfin en œuvre l’État de l’Union, longtemps retardé, qui unira la Biélorussie à la Russie. En échange, il voulait le soutien total de la Russie pour mettre fin à la révolution de couleur menée par les États-Unis et l’Otan contre lui. Poutine a accepté l’accord.

Continuer la lecture de Biélorussie – L’OTAN reconnaît que sa révolution de couleur a échoué

Bolivie : la trahison d’Evo Morales et l’ascension au gouvernement de l’oligarchie fasciste


Mai 2020 – Extrait du N°40 de la Revue Unity & Struggle

Par le Secrétariat du C.C. du Parti communiste révolutionnaire (PCR de Bolivie)

Dans la nuit du lundi 11 novembre 2019, le Haut commandement des Forces armées a militarisé le pays  ; les rues étaient occupées par des paramilitaires, soldats et chars, alors que des avions légers et hélicoptères survolaient le ciel. Le président Evo Morales avait déjà démissionné de ses fonctions, ainsi que le vice-président et les présidents des deux chambres de l’Assemblée législative. Le 12 novembre, dans un parlement vide, le Haut commandement militaire a remis l’écharpe présidentielle à la sénatrice de droite Jeanine Añez, tout en proclamant le retour de Dieu au palais présidentiel. L’oligarchie fasciste commandée par l’impérialisme yankee a rempli son objectif de regagner l’exercice direct du pouvoir politique en Bolivie.

Continuer la lecture de Bolivie : la trahison d’Evo Morales et l’ascension au gouvernement de l’oligarchie fasciste

Le démembrement du monde


Par Alastair Crooke − Le 20 juillet 2020 − Source Strategic Culture

La Réserve fédérale américaine – la Fed – est le grand catalyseur. C’est le moteur qui pousse l’Amérique à la recherche de la primauté. La capacité, apparemment illimitée, de la Fed d’imprimer de l’argent ; son soutien à toutes les dépenses du gouvernement américain, suppriment simplement toute limite significative aux actions américaines. Cela crée l’illusion convaincante qu’il n’y a aucune conséquence aux actions du gouvernement américain. Les États-Unis estiment avec suffisance qu’ils gagnent la guerre commerciale. Ils peuvent sanctionner le monde à volonté, pour l’usage fait du dollar américain.

Sous l’Ancien Régime en France, ce mode d’exécution était réservé aux régicides, matérialisant la tentative du criminel d’écarteler le royaume

Continuer la lecture de Le démembrement du monde

La première OTAN …


… les agressions conjointes britannique et française au milieu du XIXe siècle


Par Martin Sieff − Le 11 juillet 2020 − Source Strategic Culture

Les deux nations occidentales les plus puissantes militairement, à la fois libres de projeter leur puissance navale et leur domination maritime partout dans le monde, se réunissent pour punir et renverser les régimes qu’ils jugent coupables d’atteintes aux droits humains et de répression politique au nom des droits humains et de la promotion de la démocratie : qu’y a-t-il de mal ?

La bataille de Balaclava est un affrontement,  entre l’armée russe et une coalition franco-turco-britannique qui assiégeait la ville de Sébastopol lors de la guerre de Crimée. 

Continuer la lecture de La première OTAN …

Trump a autorisé la CIA à mener une cyber-guerre contre l’Iran et d’autres pays


Par Moon of Alabama − Le 15 juillet 2020

Récemment, il y a eu un certain nombre d’incidents en Iran où des incendies ou des explosions inexpliqués ont détruit certaines infrastructures :

Depuis juin, des incendies ou des explosions ont éclaté dans six usines et autres installations, dont deux de nature militaire: l'usine de production de missiles Parchin et le site nucléaire de Natanz.

Continuer la lecture de Trump a autorisé la CIA à mener une cyber-guerre contre l’Iran et d’autres pays