Climat et grosses nuées de pognon


Par F. William Engdahl – Le 25 September 2019 – Source williamengdahl.com

2015-02-05_10h48_03Climat : mais qui l’eût cru ? Ces dernières décennies, les méga-corporations et les méga-milliardaires pilotent la mondialisation de l’économie, dont la poursuite de la plus-value et de la réduction des coûts a causé tant de dégâts à notre environnement, que ce soit dans le monde industrialisé ou dans les économies en développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine… Et pourtant, ce sont eux les principaux bailleurs de fonds du mouvement « populaire » de décarbonisation en Suède et en Allemagne, en passant par les États-Unis et au-delà. S’agit-il de sursaut de conscience, ou d’un projet plus radical de financiarisation de l’air que nous respirons, et plus encore ?

Image credits : Jeanne Menjoulet – Marche pour le climat du 13 octobre, Paris – Cette image est sous licence  Creative Commons Attribution 2.0 , une licence générique avec quelques restrictions.

Continuer la lecture de Climat et grosses nuées de pognon

Comment les médias détruisent toute possibilité de débat rationnel sur le climat


Par Roy W. Spencer, Ph. D. – Le 14 septembre 2019 – Le site des climato-réalistes

Greta Thunberg

Une vieille recette utilisée par l’industrie de l’information est que «pour vendre, il faut que ça saigne». Si quelqu’un a été assassiné, c’est une nouvelle. Si personne n’est assassiné il n’y a pas de nouvelle. Voilà qui devrait vous suggérer qu’on ne peut pas compter sur les médias grand public pour être une source impartiale d’information sur le changements climatique.

Il y a maintenant beaucoup d’experts climatiques autoproclamés. Ils n’ont pas besoin d’un diplôme en physique ou en sciences de l’atmosphère. Pour ce qui est de justifier leurs compétences, ils leur suffit d’être «préoccupés» et de faire savoir qu’ils sont «préoccupés» . Ils pensent que l’homme assassine la Terre et veulent que les médias relaient ce message.

La plupart des gens n’ont ni le temps ni les connaissances nécessaires pour comprendre le débat sur le réchauffement climatique. Il s’en remettent donc au consensus des experts sur le sujet. Le problème, c’est que personne ne dit jamais exactement ce sur quoi les experts s’entendent.

Continuer la lecture de Comment les médias détruisent toute possibilité de débat rationnel sur le climat

Il n’y a pas d’urgence climatique


Note du Saker Francophone : Face au déferlement médiatique sur la «crise climatique» que l’on observe dans les médias grand public depuis quelques semaines, largement suivi et alimenté par les politiques, nous vous proposons, afin de raison garder, deux textes. Un premier, publié suite à cette note, qui dénonce la soit disant «urgence» de la crise climatique et un deuxième, qui sera publié ce même jour á 12h00, dénonçant l’hystérie médiatique sur ce sujet. Or les lecteurs assidus du Saker Francophone et des autres sites de contre information comprennent maintenant que les médias grand public ne sont pas là pour nous informer mais plutôt pour nous déformer, afin que notre façon de voir le monde corresponde à celui que les propriétaires de ces médias veulent que nous ayons.

Alors pourquoi les élites occidentales tiennent elles tant à nous faire paniquer sur ce sujet ? Déjà parce que pendant que nous pensons que c’est le carbone qui pollue nous oublions les autres vrais facteurs de pollution : le plastique qui inondent les océans, l’hyper consommation et l’obsolescence programmée qui détruisent les ressources naturelles, la contamination des nappes phréatiques par les engrais…Ensuite, l’imposition de la fameuse taxe carbone est un juteux revenu pour les Etats qui ont maintenant bien du mal à en trouver de nouveaux. Puis, l’octroi par les gouvernements de milliards d’euros pour la «reconversion énergétique» est autant d’argent public que des entreprises habituées à fonctionner sur les marchés publics vont pouvoir encore se partager. Enfin et pas des moindres, pendant que les jeunes dépensent leur énergie revendicatrice pour la lutte contre le carbone ils oublient celle, bien plus importante, de la lutte contre les inégalités sociales et la lutte contre les oligarques qui pillent leur pays et le monde, ces mêmes oligarques qui possèdent les journaux qui nous manipulent afin de nous rendre aveugle à leur pillage.

Restons donc ouvert d’esprit sur ce sujet afin d’éviter, une fois de plus, de tomber dans le piège médiatique.

Le Blog de Reynald du Berger – Le 23 septembre 2019.

Un courrier signé par 500 scientifiques et professionnels, dont 40 pour la France et une vingtaine pour le Canada, vient d’être adressé à António Guterres, secrétaire général des Nations unies, ainsi qu’à Patricia Espinosa Cantellano, secrétaire exécutive de la Convention-cadres des Nations unies sur les changements climatiques.

Lancée par Guus Berkhout, géophysicien professeur émérite à l’université de La Haye (Pays-Bas), cette initiative est le fruit d’une collaboration de scientifiques et associations de treize pays. Publiée au moment où l’agenda international place une nouvelle fois le climat en tête des préoccupations, cette «Déclaration Européenne sur le Climat» est destinée à faire savoir qu’il n’y ni urgence ni crise climatique. Elle appelle donc à ce que les politiques climatiques soient entièrement repensées, et reconnaissent en particulier que le réchauffement observé est moindre que prévu, et que le gaz carbonique, loin d’être un polluant, est bénéfique pour la vie sur Terre.

Ci-dessous une traduction de cette lettre.

Professeur Guus Berkhout
Catsheuvel 93, 2517 KA La Haye

Continuer la lecture de Il n’y a pas d’urgence climatique

Notes sur la théologie gaïenne : La déesse est-elle un superorganisme ?


Par Ugo Bardi – Le 2 septembre 2019 – Source CassandraLegacy

Un des avatars de la Déesse

La beauté de la théologie gaïenne est que, contrairement à la théologie ordinaire, vous n’avez pas à vous fier uniquement à des rapports de seconde main sur le sujet de vos études. Gaia existe, et vous pouvez la percevoir tout autour de nous. Alors, la question est : qu’est-ce qu’Elle est ou qui est-Elle ?

Comme vous le savez, l’idée moderne de Gaïa en tant que citoyen de l’écosphère terrestre a été développée dans les années 1970 par James Lovelock. Puis elle a évolué en différentes versions et elle a été mal comprise de diverses façons. Par exemple, Toby Tyrrell a écrit un livre entier essayant de démontrer que « Gaïa » n’existe pas. Il n’a réussi qu’à montrer qu’on peut écrire un livre entier sur quelque chose qu’on ne comprend pas du tout.

Continuer la lecture de Notes sur la théologie gaïenne : La déesse est-elle un superorganisme ?

Avons-nous réellement besoin de vaches et d’humains génétiquement modifiés ?


Par F. William Engdahl – Le 17 août 2019 – Source Williamengdahl.com

Les scientifiques utilisant la deuxième génération de technologies de manipulation génétique ont modifié l’ADN d’une variété bovine pour qu’elle ne porte plus de cornes. À peu près au même moment, un autre groupe de scientifiques prétend avoir injecté des cellules humaines dans des singes pour créer des chimères, qui sont dans les mythes grecs antiques des êtres moitié lion, moitié serpent. Plus tôt cette année, un groupe de chercheurs chinois avait affirmé avoir délibérément modifié les gènes de clones de singes en y introduisant une perturbation mentale. Ce dont peu de gens se rendent compte, c’est que tout cela se produit en l’absence presque entière de réglementation sérieuse en matière de santé et de sécurité. Est-ce vraiment ce dont l’humanité a besoin à ce stade ?

Continuer la lecture de Avons-nous réellement besoin de vaches et d’humains génétiquement modifiés ?

Un entretien de Breitbart avec Patrick Moore, fondateur de Greenpeace


Par Robert Kraychik − 7 au 21 mars 2019 − Source Breitbart.com

Session de rattrapage : parce que l'idée écologique a aussi son histoire et ses dérives, nous avons assuré la traduction d'un entretien qui s'est déroulé le 6 mars dernier entre les membres de la rédaction de Breibart.com et Patrick Moore, co-fondateur de Greenpeace en 1971.
Cet entretien, initialement découpé en trois parties, porte évidemment sur des questions d'écologie.

On lira avec intérêt le point de vue de Moore, rien moins qu'orthodoxe comme scientifique, et surtout ses remarques désabusées sur ce qui a constitué, après noyautage de l'organisation par des malthusiens, un passage de l'écologie à l'écologisme, c'est-à-dire une idéologie punitive aux intérêts mal compris, au tournant de 1986.

Le 7 Mars 2019 – Source Breitbart.com

Dans un entretien accordé mercredi [6 mars] au Breitbart News Tonight de SiriusXM, Patrick Moore, cofondateur de Greenpeace et ancien président de Greenpeace Canada, a décrit l’idéologie des « éco-fascistes » contemporains comme étant « contre l’humanité ». Il a également déploré le remplacement de l’ancienne pensée « humanitaire » de Greenpeace par une philosophie qui fait de l’humanité « l’ennemi de la nature ».

Continuer la lecture de Un entretien de Breitbart avec Patrick Moore, fondateur de Greenpeace

Pourquoi l’Occident a-t-il détruit sa propre base industrielle ?


Par  Matthew Ehret – Le  23 juillet 2019 –  Source Oriental Review

EhretAvec le radical échec du Green New Deal de la Représentante Alexandria Ocasio-Cortez et les incroyables révélations de la NASA selon lesquelles la croissance industrielle a augmenté la biodiversité sur la terre, un puissant paradoxe se présente.

 

Continuer la lecture de Pourquoi l’Occident a-t-il détruit sa propre base industrielle ?

La Chine et l’Inde ouvrent la voie de la revégétalisation


Par Abby Tabor – Le 12 février 2019 – Source earthobservatory.nasa.gov

2000-2017

Le monde est en fait plus vert qu’il y a vingt ans, et les données des satellites de la NASA ont révélé la raison contre-intuitive d’une grande partie de ce gain de couverture végétale. Une nouvelle étude montre que la Chine et l’Inde, les pays les plus peuplés du monde, sont à l’avant-garde de la revégétalisation des terres. L’effet provient principalement de programmes ambitieux de plantation d’arbres en Chine et de l’agriculture intensive dans les deux pays.

Continuer la lecture de La Chine et l’Inde ouvrent la voie de la revégétalisation

Organisations humanitaires, cynisme et nouvel ordre mondial


Le 29 mai 2019 − Source South Front

1-172

Le premier quart du 21e siècle a été marqué par une vague sans précédent de revitalisation de toutes sortes d’organisations humanitaires. Cela est compréhensible, puisque la prétendue protection des minorités est devenue la principale façade de la réalité néolibérale postmoderne dominante. L’aide humanitaire, ou plutôt son apparence, est maintenant un fétiche à la mode que les consommateurs modernes, mobiles, multiculturels et cosmopolites affichent les uns aux autres.

Continuer la lecture de Organisations humanitaires, cynisme et nouvel ordre mondial

La guerre civile pourrait surgir si les socialistes du Green Deal obtenaient réellement ce qu’ils veulent


Par Brandon Smith − Le 6 mars 2019 − Source Alt-Market.com


Dans les mois précédant l’élection présidentielle de 2016, j’avais prédit une victoire à l’élection de Trump, mais j’ai essayé de tempérer les attentes par rapport à la réalité qu’il y avait de multiples scénarios exploitables par les globalistes qui pouvaient transformer l’exaltation conservatrice en confusion et en chaos. Juste après les élections, j’ai publié un article intitulé « L’ordre qui sort du chaos : La défaite de la gauche a un prix ». Dans cet article, j’avertissais que la gauche politique, face à l’échec, a pris l’habitude de doubler ou de tripler la mise et de devenir encore plus extrême dans sa rhétorique et ses politiques. J’ai également prévenu que cela pourrait influencer la droite politique à devenir plus extrême en réponse.

Continuer la lecture de La guerre civile pourrait surgir si les socialistes du Green Deal obtenaient réellement ce qu’ils veulent