L’art du détournement cognitif


Par Cynthia Chung − Le 26 mars 2020 − Source Strategic Culture

Pour ceux qui n’ont pas vu le thriller psychologique de 1944 « Gaslight » [Hantise] réalisé par George Cukor, je vous recommande vivement de le faire car il contient une leçon inestimable, qui s’applique particulièrement à ce que je soupçonne que beaucoup d’entre nous vivent aujourd’hui.

Continuer la lecture de L’art du détournement cognitif

Dostoïevski et le virus de la servitude mondialiste


Par Nicolas Bonnal – Avril 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Pendant que certains antisystèmes vous recommandent de porter des masques, d’applaudir Cuba, la Chine ou la Russie où les populations sous smartphone sont si libres, heureuses, je ne dirai pas mon idée sur ce virus qui sert à propos la pauvreté et la servitude volontaire, la confiscation des comptes, l’interdiction du mouvement (voyez ce que dit le MIT dessus), la digitalisation des individus, la dépopulation, le gouvernement mondial, les vaccins obligatoires et le tatouage numérique du troupeau. On me considérerait comme complotiste. Tout est excellemment et quotidiennement référencé et dénoncé sur le site libertarien Lewrockwell.com héritier de mon vieux maître Rothbard. Profitez du peu de liberté qui vous reste, et qui sera bouffé comme le reste. La vérité c’est que cette histoire monstrueuse permettra à nos grenouilles modernes  d’avoir le tyran qui leur manquait depuis un bon siècle déjà. Et d’en mourir.

Continuer la lecture de Dostoïevski et le virus de la servitude mondialiste

L’arme fatale en argile


Par Dmitry Orlov – Le 29 mars 2020 – Source Club Orlov

« … il y a des milliers d’années, bien avant que Bouddha Dīpankara et Bouddha Shakyamuni ne viennent au monde, vivait Bouddha Anagma. Il ne perdait pas de temps en explications et se contentait de pointer les choses du doigt avec l’auriculaire de sa main gauche. Immédiatement, leur vraie nature était révélée. Il aurait pointé une montagne, et elle aurait disparu. Il aurait pointé une rivière, et elle aussi aurait disparu. C’est une longue histoire, mais la fin est la suivante : il a pointé son auriculaire gauche vers lui-même et il a disparu. Tout ce qui est resté de lui, ce fût son auriculaire gauche, que ses élèves ont caché dans un coffre en argile. L’arme fatale est cette boite en argile avec l’auriculaire du Bouddha à l’intérieur. Il y a très longtemps, en Inde, un homme a essayé de transformer cette boite d’argile en l’arme la plus terrible qui soit. Mais dès qu’il eut percé un trou dedans, l’auriculaire l’a pointé du doigt et il a disparu. Depuis lors, l’auriculaire a été conservé dans un coffre fermé à clé et déplacé d’un endroit à l’autre jusqu’à ce qu’il soit perdu dans une des lamaseries en Mongolie… »

Cette citation est tirée du livre « Chapayev et Pustota » de Viktor Pelevin.

Continuer la lecture de L’arme fatale en argile

Ernst Jünger et le syndrome du Titanic


Par Nicolas Bonnal – Mars 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le système occidental use de la peur pour se maintenir. Virus, terrorisme, chiites, climat, racisme, fascisme, Chine, sexisme, Poutine, ce qu’on voudra, tout justifie l’agenda.

Nous autres antisystèmes sommes aussi soumis à un feu croisé d’affolements divers : troisième guerre mondiale, faillite du système, acheter de l’or, fin des religions, culture Illuminati, disparition des libertés, de l’eau, de l’air, du reste… On en deviendrait drôle ! Cela n’empêche pas de continuer de cliquer et de laisser Assange à ses bourreaux.

Continuer la lecture de Ernst Jünger et le syndrome du Titanic

Christian Greiling – Le grand jeu – Interview


Par Wayan – Source le Saker Francophone

grand_jeu
Le Grand Jeu, Christian Greiling Éditions Héliopoles

Si vous vous demandez pourquoi les américains s’embourbent depuis des années dans un pays comme l’Afghanistan, un pays qui n’a même pas de pétrole ; que vous avez cherché la réponse dans Le Monde et en êtes ressorti l’esprit encore plus embrouillé ; alors ce livre est pour vous.

Le Grand Jeu est un livre qui vous propose une explication claire et très bien documentée (plus de 700 références de bas de page) sur les stratégies suivies par les États-Unis pour garder la main sur le monde de l’après-guerre froide, spécialement face à une Russie en plein regain de puissance militaire et diplomatique et une Chine en pleine croissance économique.

Continuer la lecture de Christian Greiling – Le grand jeu – Interview

Les recettes néolibérales pour écraser les peuples


Par Nicolas Bonnal – Février 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Certains trouvent que le peuple réagit en France, je trouve moi qu’il réagit peu. C’est du congelé (frozen conflict), dixit la subtile Caitlin Johnstone, qui espérait encore l’an dernier une énième révolution 2.0. Une jacquerie n’est pas une révolution, pas même une rébellion, et elle renforce le pouvoir.

La gauche sociale a disparu, les minoritaires partis populistes sont infiltrés, sous contrôle, tous adorateurs de l’OTAN (voyez Manilo Dinucci). Depuis Thatcher, comme je l’ai montré dans ma Lettre ouverte à la vieille race blanche, le système autoritaire-libéral n’a fait que se renforcer (cruauté, incontestabilité, tartuferie). Et à chaque fois nous avons moins réagi. En France dans le pire des cas on pourrait remplacer l’actuel pion de cour par un autre pion – une pionne – et le tour serait joué. Le système occidental fonctionne, et tout le monde se soumet benoîtement  au modèle américain promu sous Reagan : la révolution conservatrice décrite par Sorman dans les années 80 a très bien marché. La fortune et la morale pour les oligarques ; la pauvreté, la précarité et les insultes (« raciste, fasciste, inadapté, antisémite, violent, macho », etc.) pour le bon peuple. Monsieur LVMH est ainsi plus riche que dix millions de Français, et il leur fait la morale avec sa presse et ses rebelles défilés de mode.

Continuer la lecture de Les recettes néolibérales pour écraser les peuples

Valérie Bugault – Demain dès l’aube … le renouveau


Par Hervé – Source le Saker Francophone

valerie_bugault
Valerie Bugault

Ce petit livre est à la fois un résumé et une synthèse de son livre précédent, Les raisons cachées du désordre mondial, toujours aux éditions Sigest. Il est aussi un éclairage percutant de la situation géopolitique globale actuelle. En 100 pages, dans un format poche, ce livre vous permettra de profiter d’un large survol de la pensée de l’auteure, qu’elle développe par ailleurs depuis de nombreuses années sur notre blog et dans le livre cité ci-dessus qui est le développement de cette synthèse.

Continuer la lecture de Valérie Bugault – Demain dès l’aube … le renouveau

À chaque inquisiteur son hérétique


Le pouvoir n’a jamais toléré une parole qui puisse échapper à son emprise


Par Patrice-Hans Perrier − Le 27 janvier 2020 − Source Carnets d’un Pèlerin

Alcôve lumineuse dans un monde de pénombre

La chasse aux hérétiques se poursuit contre toute attente en 2020, dans un contexte où les autorités politiques s’alignent de plus en plus sur une doxa globaliste qui ne fait plus de concessions. Jadis, lorsque le Moyen Âge chrétien était à son apogée, l’église de Rome avait confié aux frères prêcheurs le mandat d’enquêter sur les déviants qui osaient défier la doxa d’une doctrine patristique qui s’érigeait en rempart contre les influences du « malin ». Si les thuriféraires de la Révolution française ont réussi à mettre à bas les influences du haut clergé, il n’en demeure pas moins que leurs successeurs s’acharnent actuellement à reconstruire les fondations d’une inquisition toujours à la manœuvre.

Continuer la lecture de À chaque inquisiteur son hérétique

Chateaubriand et la conclusion de notre histoire


Par Nicolas Bonnal – Janvier 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Un des plus importants textes du monde moderne, le premier qui nous annonce comment tout va être dévoré : civilisation occidentale et autres, peuples, sexes, cultures, religions aussi. C’est la conclusion des Mémoires d’outre-tombe. On commence avec l’unification technique du monde :

« Quand la vapeur sera perfectionnée, quand, unie au télégraphe et aux chemins de fer, elle aura fait disparaître les distances, ce ne seront plus seulement les marchandises qui voyageront, mais encore les idées rendues à l’usage de leurs ailes. Quand les barrières fiscales et commerciales auront été abolies entre les divers États, comme elles le sont déjà entre les provinces d’un même État ; quand les différents pays en relations journalières tendront à l’unité des peuples, comment ressusciterez−vous l’ancien mode de séparation ? »

Continuer la lecture de Chateaubriand et la conclusion de notre histoire

L’Occident n’a jamais réellement été l’ennemi du communisme soviétique


Par Jason Morgan – Le 15 novembre 2019 – Source Mises.org

Peu de gens se souviennent de lui aujourd’hui, pour des raisons qui devraient tous nous perturber, mais Vladimir Boukovski a été le héros d’un âge sombre dont l’exemple conforte la devise de Mises, tirée de L’Enéide : « Toi, ne cède pas au mal, mais combats-le toujours plus hardiment. » Souvent présenté dans la presse comme un « dissident soviétique », Boukovski était infiniment plus que cela. Il s’est mesuré au géant communiste dans sa totalité et a assez vécu pour le voir tomber… mais seulement pour voir certaines de ses parties se relever, affirme-t-il, et tout cela avec la complicité de l’Occident.

Continuer la lecture de L’Occident n’a jamais réellement été l’ennemi du communisme soviétique