Gordon Brown et notre totale détresse énergétique à venir


Septembre 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Les milliardaires de Davos qui ont voulu le vaccin, la guerre antirusse et le reset pour mener à bien notre anéantissement démographique, culturel et économique, peuvent se frotter les mains : la détresse énergétique est pour cet hiver et elle va frapper tout le monde sauf cette minorité bourgeoise et bobo qui les soutient rageusement. Les gouvernements fascisés de l’Europe, à la solde de l’OTAN, de Biden et de Leyen, ne reculeront pas.

Continuer la lecture

Un conte de deux villes, Moscou et Washington


Par Batiushka – Le 12 aout 2022 – Source The Saker Blog

C’était le meilleur des temps, c’était le pire des temps, c’était l’âge de la sagesse, c’était l’âge de la folie, c’était l’époque de la croyance, c’était l’époque de l’incrédulité, c’était la saison de la lumière, c’était la saison des ténèbres, c’était le printemps de l’espoir, c’était l’hiver du désespoir.

Les premiers mots de « Un conte de deux villes ».

Continuer la lecture

Ernst Jünger contre le totalitarisme médical


Août 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

L’esprit libertarien (ou encore libre) doit prendre soin de son corps, considérée comme une simple pièce détachée de l’entité techno-mondialiste.

Ernst Jünger est un des derniers grands esprits européens. Il avait vu qu’après 1945 l’homme technique allait remplacer l’homme tout court. Peut-être qu’il avait moins bien vu que les américains Dick ou Packard le règne de la déglingue. Car le transhumanisme est un rêve de décrépit – de nonagénaire génocidaire – dont le premier à avoir eu le pressentiment génial fut le dessinateur autrichien Kubin. L’Autre Côté décrivait déjà notre société totalitaire déglinguée.

The Last King, 1902 – Alfred Kubin

Continuer la lecture

Le dernier homme et la critique nietzschéenne de l’État moderne


Août 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Un ami me dit qu’en France tout le monde est préoccupé de Covid et de vacances. Pour le reste, me dit un autre, ils attendent impatiemment le rationnement de Le Maire et d’Ursula. Rien ne les préoccupe vraiment sauf le masque et la prochaine dose. Côté énergie, tout le monde ou presque est d’accord : il faut mourir pour BHL et son prophète.

La situation est désespérée mais elle n’est pas grave : c’est que le peuple nouveau de Macron – si bien soutenu par Marine et consorts – répond au dernier homme de Nietzsche. Relisons Ainsi parlait Zarathoustra alors :

Je vais donc leur parler de ce qu’il y a de plus méprisable : je veux dire le dernier homme.

Continuer la lecture

Churchill et la liquidation du vieil empire britannique


Juillet 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

L’occident livre sa guerre de trop. Vieilli, woke et désarmé, désindustrialisé moralement et matériellement, il va disparaître, ne gardant qu’une faible capacité de nuire. Voyons ce qui est arrivé à l’empire britannique via Churchill et sa manie des guerres d’extermination alors.

Brute impériale, raciste humaniste, boutefeu impertinent, affameur et bombardier de civils, phraseur creux et politicien incapable en temps de paix, américanophile pathétique, Winston Churchill est naturellement le modèle de cette époque eschatologique et de ses néocons russophobes (Churchill recommanda l’usage de la bombe atomique contre les russes à Truman). On laisse de côté cette fois Ralph Raico et on évoque cette fois le brillant historien John Charmley qui l’analysa d’un point de vue british traditionnel : Churchill anéantit l’empire, choisit le pire et la guerre, varia d’Hitler le moustachu à Staline et humilia l’Angleterre transformée en brillant troisième des USA. Autant dire que Charmley n’est pas bien vu en bas lieu. Il écrit en effet que l’Angleterre ruina deux fois l’Europe pour abattre une Allemagne qui finit par la dominer économiquement ! Nyall Ferguson a reconnu aussi les responsabilités britanniques dans la Première Guerre mondiale.

Continuer la lecture

Le syndrome Churchill et la catastrophique guerre occidentale


Juillet 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

On a vu le niveau de débilité, d’incompétence et même d’incorrection, vestimentaire ou autre, des leaders du G7. Macron est en perdition, Trudeau aussi et Biden va prendre une raclée, n’en déplaise aux catastrophistes. Mais mon sujet est le syndrome Churchill : Churchill est l’homme politique le plus nul possible (voir le livre de John Charmley) sur le plan pratique, et qui ne se sentait à l’aise que dans des guerres totales et d’extermination contre les Allemands, qui étaient la cible de l’époque. Or sur ordre des néocons beaucoup plus inspirés par Churchill que par Strauss les hommes politiques nuls ou même obscènes que nous avons en occident veulent se lancer dans une guerre éternelle de type orwellien contre la Russie ; dans l’espoir que ces chefs de guerre insensés seront célébrés par des foules toujours plus abruties. Ils oublient que Churchill fut jeté dehors par ses électeurs british en 1945, preuve sans doute que la satisfaction n’était pas à la hauteur des aspirations du chéri des journalistes néocons.

Continuer la lecture

De la génération Mitterrand au peuple nouveau de Macron


Juillet 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Le peuple nouveau n’a pas fini de nous étonner avec son crétinisme électoral : il est de gauche ou d’extrême-gauche bien tempérée, écolo, russophobe, américanisé jusqu’à l’os, pleurnichard humanitaire. Il est super ce peuple. Et il est prêt à vivre sans rire de l’éolienne et de la bicyclette (pour repousser Poutine et la Chine avec Biden ?) avant de se coller antenne et puce dans son cerveau branché.

Continuer la lecture

La dictature de Bruxelles et le retour du Herrenvolk (race des seigneurs)


Juillet 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Nous naviguons dans des eaux troubles pour ne pas dire sataniques. La grande liquidation de la masse ébaubie et abrutie par les médias et les écologistes se rapproche et on en arrive à des énormités qui ne choquent plus personne.

La commission de Bruxelles veut donc priver le bas peuple (99 ou 99.9% de la population) de tout véhicule à moteur thermique. Même Gérard Carreyrou a râlé. Pas folle, l’élite sait que bien que le moteur ou le véhicule électrique sont des leurres (cf. les bus en panne de Wiesbaden) ; seuls donc les yachts, les jets et les bagnoles de luxe (vendues dit-on à moins de mille exemplaires) auront le droit de faire le plein de carburant polluant. Le reste pourra crever ou aller tranquille à bicyclette en s’éclairant à l’éolienne. Être milliardaire ne leur suffit pas : il faut que la masse n’ait rien ou qu’elle ne soit plus. Là ils pourront rejouer au berger et à la bergère dans leur toile de Jouy robotique.

Continuer la lecture

Démocratie totalitaire


Juillet 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

La commission européenne et la « démocratie totalitaire » (Jouvenel) – en 1118 mots (quel lecteur trouvera le lien ?) –

Nota : tout démontre que le peuple avale tout et gobera tout – jusqu’à la faim. La démocratie autorise un totalitarisme absolu – car acceptable pour le crétin et honorifique pour les imbéciles. Triomphe de Macron, de Mélenchon et des écolos woke aux prochaines élections : qui touche le fond creuse encore.

Continuer la lecture

Remarques fatiguées sur l’infatigable puissance maléfique américaine


Juin 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Biden et sa folle administration (on se croirait dans un Mel Brooks) veut faire la guerre à la Chine et à la Russie, anéantir l’Europe vassale et terroriser le reste du monde. Ils soutiennent les nazis ici, et les anciennes puissances fascistes et nazies là (Allemagne et Japon) qui devraient se confondre en excuses au lieu de jeter de l’huile de ricin sur le feu de ces guerres sans fin que tant de grands esprits américains ont dénoncé en leur temps, de Charles Beard à Smedley Butler.

Continuer la lecture