Le Brexit est le symptôme, pas le problème


Par Tom Luongo − Le 29 octobre 2019 − Source Strategic Culture

Tom LuongoDepuis le moment où les votes ont été totalisés, lors du référendum sur le Brexit de juin 2016, il n’y a eu que des lamentations sur ce que cela impliquait. Le vote sur le Brexit a clairement montré que le développement des unions politiques était insoutenable.

Luongo-1-930x520
© Photo: Wikimedia

Continuer la lecture de Le Brexit est le symptôme, pas le problème

Europe, Union européenne… Les dégâts induits par la lutte de pouvoir entre France et Allemagne


Le 17 octobre 2019 − Source german-foreign-policy.com

BERLIN/PARIS — Les affrontements pour le pouvoir entre la France et l’Allemagne mettent un coup d’arrêt à l’expansion de l’Union européenne et éclipsent le somment de l’UE, lancé ce jour à Bruxelles. Berlin met une pression maximale pour que des négociations d’entrée dans l’UE aient lieu avec la Macédoine du Nord et l’Albanie, afin d’empêcher que ces pays ne quittent l’influence de l’Union — qui leur apporte bien peu d’avantages — et se tournent vers d’autres puissances, telles la Chine et la Russie, qui leurs proposent des bénéfices bien plus considérables. Paris s’oppose aux exigences de Berlin. Tant que le gouvernement allemand rejettera les projets français, comme celui d’un budget de la zone euro, la France ne se pliera plus aux souhaits allemands, dit-on à Paris. Des discussions sur le sujet des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord et de l’Albanie se poursuivront au cours du sommet. Pendant que l’UE reste ainsi enlisée, Pékin et Moscou — et également Washington — s’emploient à renforcer leurs positions en Europe du Sud.

Continuer la lecture de Europe, Union européenne… Les dégâts induits par la lutte de pouvoir entre France et Allemagne

Brexit : le Parlement amarre la Grande-Bretagne au Titanic…


…L’Europe s’écroule et l’élite britannique veut désespérément faire partie des naufragés


Par Kit Knightly − Le 20 octobre 2019 − Source Off-Guardian.org

Le Brexit ne se produira pas. Gauche ou Droite – Lexit ou Rexit – c’est fini. Il est temps de faire la paix avec cette idée. Enchâssé dans l’absurde Benn Act, le No Deal est sur la table, ce qui signifie que la Grande-Bretagne sera obligée de rester ou d’accepter un accord qui s’appelle Remain sous un autre nom.

Continuer la lecture de Brexit : le Parlement amarre la Grande-Bretagne au Titanic…

La Serbie se soumet au projet de Grande Albanie


Par Andrew Korybko − Le 18 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Le projet géopolitique de « Grande Albanie » a reçu un soutien sans précédent de la part d’une source tout à fait inattendue, après que la Serbie cède contre toute attente à la proposition de libre circulation sans passeport avec ses voisins, l’Albanie et la Macédoine, dès 2021. Belgrade estime en effet qu’une initiative volontaire améliorera ses chances de rejoindre un jour l’Union européenne, au risque de miner encore plus sa souveraineté, jusqu’au stade où le slogan patriote « Le Kosovo, c’est la Serbie » puisse se transforme monstrueusement en « La Serbie, c’est l’Albanie ».


Continuer la lecture de La Serbie se soumet au projet de Grande Albanie

L’exode des Bulgares


Par Phil Butler – Le 12 octobre 2019 – Source New Eastern Outlook

bulgarie

La Bulgarie est le pays le plus pauvre de l’Union européenne. Un pays, qui pourtant s’appelait autrefois la « Silicon Valley du bloc de l’Est », sur le point de s’effondrer socialement. Les Bulgares quittent leur pays en nombre alarmant. Voici un aperçu de ce qui était autrefois une nation au potentiel illimité, transformée en un désastre sans espoir.

Continuer la lecture de L’exode des Bulgares

L’insatiable soif de pouvoir de la commission européenne germanisée


Le 17 septembre 2019 − Source german-foreign-policy.com

Charitable, la future présidente de la commission européenne aide son prédécesseur à tenir debout entre deux verres. Ursula von der Leyen et Jean-Claude Junker. Chacun a soif de ce qu’il peut.

La prochaine commission européenne devrait jouer un rôle « géopolitique » et donner à l’Union un axe directeur en matière de politique mondiale, a confirmé Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission « élue », dont l’équipe, selon les observateurs, fait preuve d’une inédite « soif de pouvoir ». Les projets de von der Leyen pour les cinq années à venir sont très alignés avec la vision de Berlin, qui consiste à vouloir positionner l’union comme une puissance mondiale indépendante entre les USA et la Chine.

Emmanuel Macron, le président français, partage ce projet, et – au vu du conflit qui chauffe entre Washington et Pékin – met en garde : en cas d’échec, toute influence sur la politique mondiale sera perdue. Les cercles d’affaires allemands influents opinent là-dessus : il n’y a pas d’alternative à une position intermédiaire germano-européenne, sous peine de perdre des opportunités d’affaires avec la Chine, et d’en subir de graves retombées. Mais selon les cercles transatlantiques, Berlin et Bruxelles, tôt ou tard, n’auront d’autre choix que de se réaligner sur Washington.
Continuer la lecture de L’insatiable soif de pouvoir de la commission européenne germanisée

Cette nouvelle hérésie qui menace tout le continent européen


Par Alastair Crooke – Le 16 septembre 2019 – Source Strategic Culture

crooke alastairDans tout ce tintamarre dû au Brexit et aux querelles parlementaires qui y sont associées, on a peu remarqué comment Dominic Cummings et Boris Johnson tentent de changer la nature même du paysage politique britannique. Bien sûr, l’angoisse du Brexit rend la tentative de susciter un changement politique stratégique beaucoup plus visible et plus aiguë. Pourtant, en fait, les changements ne sont pas entièrement, ou même principalement liés au Brexit, mais reflètent des plaques tectoniques sous-jacentes en train de s’affronter.

Le fait est que le chaos à Londres n’est pas simplement une histoire purement britannique, une histoire de Brexit. Il reflète quelque chose de plus large en jeu. La prise de conscience de ce mouvement tectonique a déjà été politiquement exploitée aux États-Unis (par Trump), et il est presque certain que des symptômes similaires se manifesteront dans toute l’Europe également. Ces symptômes sont là, maintenant (bien qu’ils ne soient pas toujours reconnus comme tels, comme un commentateur l’a déjà noté – voir plus loin).

Continuer la lecture de Cette nouvelle hérésie qui menace tout le continent européen

La justice anglaise ordonne la réouverture du Parlement pour d’autres (inutiles ?) discussions sur le Brexit


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 24 septembre 2019

Le 28 août, Moon of Alabama titrait : Boris Johnson prend le pouvoir :

Le gouvernement Johnson, inauguré il y a seulement quelques semaines, a demandé à la Reine d'annoncer son programme législatif, un événement cérémoniel connu sous le nom de discours de la Reine. La coutume exige que le Parlement soit fermé pendant plusieurs semaines avant la tenue du discours de la Reine. Le Parlement aura donc peu de chances d'empêcher un Brexit sans accord.

Continuer la lecture de La justice anglaise ordonne la réouverture du Parlement pour d’autres (inutiles ?) discussions sur le Brexit

Très bien, que Trump déplace les armées étasuniennes d’Allemagne en Pologne


Par Andrew Korybko − Le 16 août 2019 − Source orientalreview.org

andrew-korybko

La suggestion, émise par les ambassadeurs étasuniens en Pologne et en Allemagne, que les USA pourraient déplacer certains de leurs soldats de la seconde vers la première est à saluer : elle fait plus de sens pour l’ensemble des parties impliquées.

La chancelière allemande, Angela Merkel, serre la main de l’ambassadeur des USA en Allemagne, Richard Grenell, à Meseberg, en Allemagne, le 6 juillet 2018

Continuer la lecture de Très bien, que Trump déplace les armées étasuniennes d’Allemagne en Pologne

Le problème du pan-européanisme


Par Adam Garrie −Le 23 août 2019 − Source eurasiafuture.com

Brexit-c
Parmi les nombreuses grandes aberrations inhérentes au pan-européanisme politique, la conception de la nationalité, variée selon où en Europe on se place, et nécessairement opposée d’un pays européen à l’autre, figure parmi les plus insolubles. Au point que la meilleure manière de définir cette aberration est de la considérer comme un problème monolithique empiré par une tentative de solution — solution qui, depuis 1992, est connue sous le nom d’Union Européenne.
Continuer la lecture de Le problème du pan-européanisme