L’Europe peut-elle créer sa propre armée ?


Par Vladimir Odintsov – Le 9 septembre 2021 – Source New Eastern Outlook

Ces derniers temps, on entend de plus en plus souvent dans l’Union européenne le fait que les Européens ont besoin d’une force armée commune. Le nombre de ces déclarations a sensiblement augmenté, surtout dans le contexte de l’échec des États-Unis et de l’OTAN en Afghanistan.

« L’Amérique quitte l’Afghanistan non seulement vaincue mais humiliée », écrit le quotidien français Le Figaro. La chute de Kaboul a ébranlé le monde qui s’était rassemblé autour de l’Amérique. Le retrait américain d’Afghanistan, et la manière dont il s’est produit, prive les États-Unis de leur capital confiance et enterre l’idée de garanties de sécurité de leur part, souligne le journal. Dans le même temps, les États-Unis sont aujourd’hui en position de faiblesse, sans unité au sein du pays. Le Figaro suggère donc à l’Europe de créer une nouvelle alliance qui contribuerait à défendre la sécurité et les frontières du continent, sans reposer sur les épaules des États-Unis.

Continuer la lecture de L’Europe peut-elle créer sa propre armée ?

Aujourd’hui la Hongrie, demain la Pologne – La pression allemande va-t-elle mettre à mal l’Europe de l’Est ?


Par Tom Luongo – Le 19 juillet 2021 – Source Gold’n Goats

Depuis qu’il est devenu évident que Joe Biden allait être certifié en tant que président élu, il était clair que la Pologne allait devenir un sujet majeur. La Pologne est l’un des mauvais élèves de l’Union européenne et avec le retour de l’Américain préféré du forum de Davos, Barack Obama, à la Maison Blanche, tous les problèmes de la Pologne au sein de l’UE s’intensifieraient.

Continuer la lecture de Aujourd’hui la Hongrie, demain la Pologne – La pression allemande va-t-elle mettre à mal l’Europe de l’Est ?

Micha Kat : le Julian Assange néerlandais


Par Hans Vogel − Le 28 juillet 2021 − Source The Saker’s Blog

Qu’est-ce qu’un journaliste ?

Essentiellement, un journaliste est une personne qui écrit des articles pour un journal ou un site web. Il existe deux types de journalistes : les reporters, qui racontent ce qu’ils voient sur place, et les journalistes d’investigation, qui travaillent dans des délais plus souples. Ces derniers ont une perspective plus large et tentent de donner au public une image plus complète de ce qui se passe réellement. C’est ce dernier type de journaliste qui est souvent en désaccord avec les autorités, car il a tendance à découvrir ce que les puissants préfèrent cacher au public. Albert Londres était un tel journaliste, tout comme Emil Ludwig et I.F. Stone : des héros d’une époque révolue, universellement respectés pour leur honnêteté, leur endurance et leur rigueur. Woodward et Bernstein, célèbres pour le Watergate, ont perpétué cette tradition.

Continuer la lecture de Micha Kat : le Julian Assange néerlandais

Fit for 55. Le Green Deal européen et l’effondrement industriel de l’Europe


Par William Engdahl – Le 12 juillet 2021 – Source New Eastern Outlook

L’une des rares déclarations honnêtes de Bill Gates a été sa remarque, faite début 2021, disant que si vous pensez que les mesures dues à la Covid sont mauvaises, attendez de voir les mesures prises contre le réchauffement climatique. L’Union européenne est en train d’imposer, du haut vers le bas, les mesures les plus draconiennes à ce jour, qui détruiront effectivement l’industrie moderne dans les 27 États de l’Union européenne. Sous de jolis noms tels que « Fit for 55 » et European Green Deal, des technocrates non élus finalisent à Bruxelles des mesures qui provoqueront le pire chômage industriel et le pire effondrement économique depuis la crise des années 30. Des industries telles que l’automobile ou le transport, la production d’électricité et l’acier sont sur la sellette, tout cela pour une hypothèse non prouvée appelée réchauffement climatique d’origine humaine.

Alors que la plupart des citoyens de l’UE étaient distraits par les restrictions sans fin mises en place à cause d’une pandémie de type grippal appelée covid19, les technocrates de la Commission européenne à Bruxelles préparaient un programme de désintégration planifiée de l’économie industrielle de l’UE. L’aspect pratique d’un groupe supranational non élu, planqué à Bruxelles ou Strasbourg, est qu’il n’a pas de comptes à rendre à de véritables électeurs. Ils y a même un nom pour cela : Le déficit démocratique. Si les mesures sur le point d’être finalisées par la Commission européenne, sous la direction de la présidente allemande Ursula von der Leyen et du vice-président chargé du réchauffement climatique, le technocrate néerlandais Frans Timmermans, sont adoptées, voici un aperçu de ce qui se passera.

Continuer la lecture de Fit for 55. Le Green Deal européen et l’effondrement industriel de l’Europe

La guerre culturelle en Europe : l’intention libérale devient illibérale


Le point évident sur lequel Bruxelles ferme les yeux est qu’il n’existe aucun mandat populaire pour annuler la culture européenne établie de longue date.


Par Alastair Crooke – Le 12 juillet 2021 – Source Strategic Culture

Quos Deus vult perdere prius dementat – un dicton datant d’environ 450 avant Jésus-Christ dit : « Ceux que les dieux veulent détruire … ils les rendent d’abord fous ». Ces mots résument en quelque sorte la manière dont les premiers Grecs, d’Homère aux grands tragédiens, concevaient la relation entre « les dieux » (ici les forces psychiques invisibles qui nous façonnent) et la sphère humaine au sens large.

Continuer la lecture de La guerre culturelle en Europe : l’intention libérale devient illibérale

Ces pays veulent-ils vraiment être respectés ?


S’attendaient-ils à ce que nous les traitions avec respect ?
Roger Waters (The Final Cut)


Par The Saker – Le 28 février 2021 – Source The Saker blog

Il y a longtemps j’ai appris, à la dure, que ce que j’appelle les « idéologues professionnels » vous emmerdent pour le moindre avis que vous émettez alors qu’ils vous retirent le droit de publier un article sur le leur, en utilisant des menaces de poursuites judiciaires (cela s’est déjà produit deux fois) : pour eux, l’argent est bien plus important que la propagation d’une quelconque vérité, croyez-moi.  Donc je ne posterai pas l’article complet ici, juste un lien vers celui-ci.  Vous pouvez le lire ici :

Nord Stream 2 has damaged the West enough. Time to put an end to it.

Continuer la lecture de Ces pays veulent-ils vraiment être respectés ?

Sans démocratie aux États-Unis, le simulacre qu’est cette démocratie peut-il survivre ailleurs ?


Par Alastair Crooke − 17 janvier 2021 − Source Strategic Culture

Les « Ides de mars » sont arrivées tôt cette année, le 6 janvier, du moins pour l’un des « Césars » américains contemporains. Ce qui s’est passé, comment cela s’est passé, qui a concocté les événements du Capitole, tout cela sera longtemps débattu. Cependant, les poignards étaient aiguisés depuis longtemps pour César, bien avant l’invasion du Capitole. En un sens, le décor était déjà planté : Trump est entré dans le « Forum » de Washington et a été « poignardé à mort », comme l’avait été Jules. Tout cela est si shakespearien.
Continuer la lecture de Sans démocratie aux États-Unis, le simulacre qu’est cette démocratie peut-il survivre ailleurs ?

L’épiphanie de la déchirure occidentale


Par Alastair Crooke – Le 4 janvier 2021 – Source Strategic Culture

La couverture du TINA (il n’y a pas d’alternative) qui recouvrait le monde est en train de se déchirer. Elle se déchire pour l’instant au niveau des coutures. Maintenant que les tribunaux américains ont abdiqué leur rôle d’arbitre pour les élections du 3 novembre, il semble que le président Trump fera un dernier effort pour changer le cours des événements entre le 6 et le 20 janvier (jour de l’inauguration). Au moment où nous écrivons ces lignes, quelque 140 représentants républicains affirment qu’ils contesteront le résultat de certaines élections le 6 janvier. La question de savoir si ce défi réussira (dans toutes ses dimensions) reste posée.

Que se passera-t-il alors ? Eh bien, l’Amérique rouge – à tort ou à raison – pensera que le 20 janvier est « une impasse » pour eux. Huit républicains sur dix pensent que l’élection a été volée ; que la course cruciale au Sénat de Géorgie sera probablement « volée » elle aussi ; que la destruction des petites et moyennes entreprises par le confinement est une stratégie préméditée pour consolider les oligarques du Big Business ; et qu’en fin de compte, les Américains rouges [ceux qui soutiennent Trump, NdT] seront confrontés au « totalitarisme mou » de la « Cancel Culture », orchestré par Big Tech. Telle est leur perspective – leur épiphanie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est plutôt sombre.

Continuer la lecture de L’épiphanie de la déchirure occidentale

Un accord a bien été conclu pour le Brexit mais le secteur des services va y perdre des plumes


Par Moon of Alabama – Le 26 décembre 2020

Je ne suis donc trompé en prédisant qu’il n’y aurait pas d’accord pour le Brexit.

Bon.

Un accord a été trouvé à la veille de Noël et si les deux parties, la Grande-Bretagne et l’Union européenne, y ont peut-être perdu quelque chose, c’est le peuple britannique qui aura le plus perdu.

Les 1256 pages de l’accord portent essentiellement sur le commerce des marchandises, et non sur le commerce des services. Même s’il n’y aura pas de droits de douane ni de quotas sur les marchandises, de nouvelles mesures bureaucratiques seront imposées sur les exportations :

Continuer la lecture de Un accord a bien été conclu pour le Brexit mais le secteur des services va y perdre des plumes

Le moment machiavélien de l’Europe


Par Alastair Crooke – Le 21 décembre 2020 – Strategic Culture

Il est encore trop tôt pour le dire, mais il se pourrait que les élections américaines soient le début d’un nouveau « tournant » (au sens de « quatrième tournant« ). Bien sûr, ce qui se passe aux États-Unis est devenu le principal sujet de préoccupation de la plupart des gens ; mais même si cela aura des répercussions au cours de l’année à venir – peut-être de manière chaotique – les graines semées le 3 novembre, et après, nous amènent à un moment charnière : Le projet centralisateur du « wokedom » [le domaine des éveillés, NdT] progressiste en Amérique bleue [ceux ayant voté Biden, NdT] et dans l’Europe de Merkel aura-t-il le « cran » de persévérer – ou ses dirigeants vont-ils se replier face aux crises qui approchent – et face à la colère publique qui en découle ?

Ce projet a trois axes principaux : centraliser les grandes technologies et les médias grands publics ; concentrer les technologies bancaires et financières au sein d’une banque centrale unique ; et centraliser la politique de Merkel en Europe, à la tête d’un empire prétendant occuper le « haut lieu de la morale ».

Continuer la lecture de Le moment machiavélien de l’Europe