La naissance de la Tragédie


Alastair Crooke continue d’explorer les origines du totalitarisme caché au sein de la culture européenne.


Par Alastair Crooke – Le 15 août 2022 – Source Strategic Culture

(La première partie de ces deux articles retrace les origines de ce totalitarisme caché au sein de la culture européenne. Ce deuxième article pousse plus loin l’histoire et ses implications.)

 

 

Car je me suis plongé dans le futur, aussi loin que l’œil humain puisse voir,
J’ai observé la Vision du monde, et tout ce qui serait.

(Alfred Lord Tennyson)

La Naissance de la Tragédie (Friedrich Nietzsche, 1872) définit les deux faces de la nature humaine, sa polarité, comme comprenant les (supposées) vertus apolliniennes de la raison et de l’ordre en violente opposition psychique aux forces chaotiques (dionysiaques) de l’énergie humaine primitive déchaînée (symbolisée par le feu). Continuer la lecture

Expiation


Par James Howard Kunstler – Le 1er août 2022 – Source kunstler.com

Boston Red Sox wearing yellow and blue uniforms for all three games against Orioles - masslive.com

La ville de Boston, dans le Massachusetts, est peut-être encore plus tordue que les villes de la côte Pacifique. Par « Woked-up », j’entends sensible à une frénésie quasi-religieuse qui oblige à exécuter des scénarios d’expiation morale en mettant l’accent sur l’obéissance aux « experts » (hiérophantes accrédités) – tels que le Dr Anthony Fauci, le Dr Rochelle Walensky, le Dr Klaus Schwab et les divers auteurs distingués de la théorie de la race critique. Mais j’ai quand même été un peu choqué la semaine dernière de voir les Red Sox de Boston jouer avec des uniformes bleu ciel et jaune en solidarité avec l’Ukraine, un État néonazi en déliquescence. Je serais surpris si Xander Bogaerts et Rafael Devers pouvaient trouver l’Ukraine sur une carte.

Continuer la lecture

Pour reprendre notre culture, nous devons construire notre propre armée médiatique


Par Brandon Smith − Le 29 juillet 2022 − Source Alt-Market

J’écris sur le concept de décentralisation depuis 2006 environ, bien avant que la menace de la prise de contrôle par les wokes et la guerre culturelle ne deviennent évidentes. L’idée est assez simple (la plupart des idées qui fonctionnent sont simples) :

Si le système corrompu ne fournit pas ou ne veut pas fournir ce dont le public a besoin ou ce qu’il veut, alors le public doit fournir ces nécessités par lui-même. S’ils réussissent, alors le système a deux choix : il peut disparaître tranquillement pendant que l’économie décentralisée prend le dessus, ou il peut essayer d’empêcher le public de construire sa propre production par la force. Si le système utilise la force, alors il expose sa vraie nature autoritaire et encourage la rébellion. D’une manière ou d’une autre, le système corrompu sera éliminé.

Continuer la lecture

Voici comment l’armée et les agences de renseignements britanniques instrumentalisent ceux qui ont soif de justice sociale


Des organismes comme le GCHQ [Government Communication Headquarters. Une des agences de renseignements britanniques, NdT], le ministère de la Défense et BAE Systems s’allient à des questions de justice sociale progressistes, du féminisme aux droits des LGBT. La montée de la politique « woke » est le masque parfait pour cacher les sombres actions du monde militaire et du renseignement britannique.


Par Freya India − Le 30 mars 2022 − Source Declassified UK

 « Nos filles passent l’été à apprendre à coder et à approfondir leur sororité », a récemment tweeté l’association féministe à but non lucratif Girls Who Code. « Et tout cela grâce à des partenaires comme @raytheontech, qui continuent de soutenir nos filles quoi qu’il arrive ».

Raytheon Technologies, l’une des plus grandes entreprises d’armement au monde et l’un des principaux fournisseurs du ministère britannique de la Défense (MoD), s’est récemment associé à Girls Who Code pour combler l’écart entre les sexes dans le domaine des sciences et des technologies.

Continuer la lecture

Les gauchistes sont en colère contre la loi anti-séduction en Floride parce qu’ils veulent vos enfants


Par Brandon Smith − Le 30 mars 2022 − Source Alt-Market

Pourquoi quelqu’un serait-il enragé par une loi qui empêche les enseignants d’exposer les enfants à l’endoctrinement sexuel et qui exige que les parents soient tenus au courant des leçons données en classe ? C’est évident : ils sont furieux parce qu’ils aiment l’idée de préparer les enfants et ils ne veulent pas que ce processus soit entravé de quelque manière que ce soit.

Continuer la lecture

La mode comme matrice de la dictature écologiste et woke


Par Nicolas Bonnal – Décembre 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Je revoyais le film de Robert Altman Prêt-à-porter mal reçu en son temps (1994). Il ne s’agit certainement pas d’un policier (un gros bourgeois s’étrangle avec un sandwich) mais d’une satire « chorale » (des dizaines de grands acteurs) et sociale dont le Maître avait le secret et qui renouait avec le génie d’opus pétroniens comme MASH ou Nashville. Mais en voyant ce cortège de tarés (les gens de la mode donc) balayés par la caméra acide d’Altman, on découvrait que la mode ne reflète pas la dictature actuelle qui sévit rageusement en occident, mais qu’elle l’inspire.

Continuer la lecture

La Case de l’oncle Tom et les origines du mouvement Woke


Par Beau Albrecht – Le 26 octobre 2021 – Source Counter-Currents

Certains éminents notables ont affirmé que la guerre civile américaine avait des racines substantielles dans la littérature. Mark Twain, par exemple, a dit de Sir Walter Scott qu’il était « dans une large mesure responsable de la guerre ». Cette proposition est bien sûr discutable. Cet argument s’articule autour de la question de savoir dans quelle mesure l’influence considérable de sa prose romanesque et chevaleresque a soutenu la posture fougueuse du Sud – en d’autres termes, l’agressivité et la vigueur – qui a contribué à la sécession et, peu après, à une guerre qui a mal tourné. Le contre-argument est que d’autres facteurs ont créé un syndrome de la forteresse assiégée qui a inspiré ces actions désespérées et tragiques.

Continuer la lecture

La « modernité liquide » ne peut pas embrasser la cause palestinienne


La biologie ne s’applique plus. Votre sexe n’est pas celui auquel vous pensiez : il est fluide, et peut (et peut-être devrait) être changé.


Par Alastair Crooke – Le 28 novembre 2021 – Source Al Mayadeen

Les gens vivent aujourd’hui dans ce que le regretté sociologue Zygmunt Bauman a appelé la « modernité liquide ». Tous les traits qui vous étaient autrefois attribués par votre communauté sont aujourd’hui redéfinis par la doctrine woke, en fonction de votre apparence, et selon des catégories fixes, indépendamment de votre conscience de vous-même, de votre propre éthique, de votre sexe biologique, de votre éducation, de vos qualités humaines, du lieu et des liens associés à votre appartenance historique. Continuer la lecture

Je viens d’être diplômé d’une université britannique. Elles sont foutues


Par Ramsha Afridi – Le 16 novembre 2021 – Source Russia Today

L’enseignement supérieur au Royaume-Uni ne vise pas à élargir l’esprit, il s’agit plutôt d’endoctrinement et de conformité idéologique qui écrasent le développement intellectuel et le débat. Il faut absolument changer cela.

Lorsque l’Université d’Austin a été annoncée, ma première réflexion a été que le Royaume-Uni devrait suivre l’exemple de l’Amérique et lancer sa propre initiative anti-woke.

Cette nouvelle institution, dédiée à la poursuite de la vérité et à la liberté d’enquête, a été lancée par le président fondateur Pano Kanelos, et inclut dans son corps enseignant Ayaan Hirisi Ali, Bari Weiss et Kathleen Stock. C’est exactement le genre de choses dont nous aurions besoin en Grande-Bretagne.

Continuer la lecture

Vous savez ce qu’ils disent ?


Par James Howard Kunstler – Le 29 octobre 2021 – Source kunstler.com

Vous émerveillez-vous, comme moi, devant cet organisme malin de type ruche – sans doute pire que le virus chimérique Covid-19 – qui se fait appeler « Joe Biden » ? Le personnage de ce nom n’est qu’une effigie, bien sûr, comme l’une de ces momies grotesques hissées au-dessus de la foule dans une procession religieuse d’un royaume cannibale primitif. Mais c’est la foule elle-même qui importe, la parade de Démocrates progressistes et d’Éveillés, car elle est absolument déterminée à déraciner, punir et torturer les ennemis qu’elle perçoit, c’est-à-dire, dans ce cas, environ la moitié de la population du pays. C’est vraiment tout ce qu’il cherche à faire. Il n’a jamais été question d’autre chose, parce que, écoutez bien : la foule Woke est folle.

Continuer la lecture