Culte des vaccins et déclin de la spiritualité : le point par Rudolf Steiner en 1917


Par Nicolas Bonnal – Septembre 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

On n’a pas assez relié le développement des vaccins avec la disparition des génies artistiques et littéraires en occident : à partir des années 1880, ils se raréfient au niveau de naissances, ensuite ils disparaissent. Qui a succédé à Broch, Musil, Strauss, Ravel, Céline, Bernanos, Bartok ou Ives ? La disparition de la grande culture pressentie par Zweig dans les années trente est une donnée du monde d’après 1945. On entre dans l’ère du citoyen superflu dont parle Nietzsche dans Zarathoustra, citoyen tellement superflu qu’il se laisse emprisonner et exterminer sans réagir. La culture devient du savoir congelé (Debord) ou de la pensée et de la musique jetable. La poésie a disparu : tout ce qui importe c’est de jouir et survivre. La panique Covid et le code QR n’ont pas d’autre cause.

Continuer la lecture de Culte des vaccins et déclin de la spiritualité : le point par Rudolf Steiner en 1917

Informatique et nouvel ordre mondial : un rappel de Claude Lévi-Strauss


Par Nicolas Bonnal – Septembre 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le nouvel ordre mondial se met en place sur fond d’apparent effondrement américain : en réalité GAFA et oligarques se foutent du peuple américain, devenu un troupeau réductible et contrôlable comme un autre. Certains risquent d’être déçus par le comportement des Talibans qui se sont vus régaler le pays, relâchés par les Américains, et dont certains leaders ont été préparés par le Dr Seligman et les procédés de Guantanamo.

Continuer la lecture de Informatique et nouvel ordre mondial : un rappel de Claude Lévi-Strauss

Tocqueville et la destruction du Nouveau Monde par ses conquérants


« A mesure que nous avancions, le but de notre voyage semblait fuir devant nous. »


Par Nicolas Bonnal – Septembre 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Tocqueville n’a pas fait que de l’analyse en voyageant en Amérique ; il a aussi fait du tourisme avec son ami Beaumont et son bref journal de voyage est un des plus beaux et plus durs qui soient ; car le style incomparable de notre artiste romantique se heurte au mur de briques du puritain américain qui va détruire le monde.

Continuer la lecture de Tocqueville et la destruction du Nouveau Monde par ses conquérants

Quand la majorité silencieuse des vaccinés commence à persécuter les hérétiques…


Par Nicolas Bonnal – Août 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le pouvoir y certes est allé fort. Alors on rassemble facilement un million de personnes dans les rues alors on se dit qu’on a gagné. Mais ce n’est pas si simple. On aura bientôt cinquante millions de vaccinés et ces vaccinés ne seront pas commodes. Samedi je n’ai pas eu l’impression d’une manif de vainqueurs, mais de perdants, de minoritaires et d’isolés. L’écrasante majorité des beaufs de ce pays sont pour le « passe » comme ils ont été pour la guerre contre l’Irak, la Syrie, la Libye, les confinements, les masques, la mondialisation, Macron, la russophobie viscérale, le Reset, l’écologie, le reste.

Continuer la lecture de Quand la majorité silencieuse des vaccinés commence à persécuter les hérétiques…

La guerre des vaccins est une guerre de classe : le gilet jaune doit virer au rouge


Par Nicolas Bonnal – Août 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

On commence à comprendre que j’avais raison sans être pessimiste. On n’est pas pessimiste quand on recense un désastre ; mais on n’est pas très malin quand on le nie. Le coup d’État sanitaire n’est ainsi pas qu’un coup d’État : Macron alias le prince Louis-Napoléon a suivi ses patrons et la classe bourgeoise, catho, castrée (voyez mon texte sur les eunuques dans la Chine mandchou) et fonctionnaire qui le soutient. Elle veut du vaccin et elle veut du fascisme sauce mondialiste. Elle veut des vacances et elle veut du BFM. On ne la changera pas : lisez Bouvard et Pécuchet. Lisez aussi mon texte sur Nizan et la bourgeoisie. Le bourgeois c’est celui qui n’aime pas le concret ; c’est celui qui aime l’abstrait. Tous vaccinés, et pas d’explication !

Continuer la lecture de La guerre des vaccins est une guerre de classe : le gilet jaune doit virer au rouge

De Platon à Packard : de la gestion du troupeau humain par les élites


Par Nicolas Bonnal – Juillet 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Hannibal a traduit Dean Arnold, auteur qui évoque la conspiration des élites à travers les âges ; en vérité nous en sommes toujours au même point. Il y a un troupeau et un berger qui veut en réduire le nombre ou en corriger le comportement. Ce berger ou philosophe-roi s’entoure de gardiens (les phulakes de Platon). Il est aujourd’hui aidé par l’ingénierie sociale massifiée et industrialisée. Le grand Vince Packard, auteur des Hidden persuaders (alias la persuasion clandestine), termine son livre effarant (encore plus effrayant que le livre Propagande de Bernays) par l’évocation du bio-contrôle.

Continuer la lecture de De Platon à Packard : de la gestion du troupeau humain par les élites

La dictature de Macron comme à la parade


Par Nicolas Bonnal – Août 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Voici où nous en sommes : vaccination avant incarcération et extermination (mais avec assentiment populaire). Et cela gagnera toute l’Europe. Voyez la Grèce, l’Allemagne ou la Belgique… Macron établit sa dictature avec l’assentiment de la ploutocratie totalitaire : voyez mon livre de 2017, quand j’ai évoqué la fin des libertés. J’annonçais aussi de nouvelles résistances, mais de ce côté, au pays de Louis XIV, de Napoléon, de Napoléon III, de la Vendée, des Massacres de septembre, des guerres mondiales et coloniales, des droits du citoyen et du politiquement correct remixé Mai 68, on a été moins entreprenant que prévu – à part la protestation pétrolière et vite calmée (et encadrée) des gilets dits jaunes.

Continuer la lecture de La dictature de Macron comme à la parade

2030 : dictature sanitaire et reset ou grand effondrement occidental ?


Par Nicolas Bonnal – Juillet 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

C’est le grand et dernier débat du moment. On nous prépare des horreurs ; mais est-ce pour obéir aux caprices des oligarques qui tiennent la planète (ou plus exactement le petit occident si timide au G7) ou parce que quelque chose de plus grave se prépare ? Mon lecteur et ami Alexandre l’a écrit ici : le Grand Reset c’est la pénurie et internet. C’est avant tout la pénurie. Sur son blog déjà ancien, Patrick Reymond martèle notre épuisement des ressources et des énergies, un peu comme Ugo Bardi et sa falaise de Sénèque régulièrement traduit le lesakerfrancophone.fr. La pénurie sera terrible et frappera le monde entier. Voyez le déclin de vie américain expliqué depuis quinze ans par des observateurs alertes comme Michel Snyder (doublement du prix du logement et des voitures d’occasion en deux ans) et Kunstler, qui recommande de vivre dans de petites villes (cela dépend lesquelles…).

Continuer la lecture de 2030 : dictature sanitaire et reset ou grand effondrement occidental ?

Zweig et Bernanos : la vie sans passeport (sanitaire ou autre) avant 1914


Par Nicolas Bonnal – Juin 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le cataclysme totalitaire qui nous tombe dessus a des précédents dans notre Europe si démocratique et lumineuse, qui a aura inventé toutes les monstruosités du monde moderne. A l’heure ou le pass sanitaire est imposé à tous, où les comptes des non vaccinés, et leur téléphone, et leur eau, et leur électricité sont en passe d’être coupés, il est bon de le rappeler.

On va reprendre deux de nos écrivains favoris qui sont frères d’âme, le « juif libéral » et pacifiste Stephan Zweig, ami de Romain Rolland, et le catholique monarchiste Georges Bernanos, qui il y a un siècle dénonçaient la montée de l’étatisme totalitaire en Occident. Les deux grands esprits à cette époque remarquent l’émergence de deux contraintes : le passeport et le visa… Nos lecteurs pourront retrouver aussi nos écrits sur Chesterton et son détestable voyage en Amérique dans les années vingt. Contrôle et obsession anticommuniste au programme.

Continuer la lecture de Zweig et Bernanos : la vie sans passeport (sanitaire ou autre) avant 1914

La fin de la Covid-mania en Amérique et ailleurs


Par Nicolas Bonnal – Juin 2020 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le système recule niaisement – sauf à prendre ses agents médiatiques pour des super-machiavels – sur plusieurs fronts (pass sanitaire, tests, propagande affolante, vaccins obligatoires…) ; oui, je sais, on va me dire que c’est une tactique et qu’il va revenir à la charge plus tard. Il n’empêche : toute retraite est bonne à prendre, et tout ce que veulent les plus fous des gâteux et les « nonagénaires génocidaires » aux commandes (Schwab-Rothschild-Soros-Bergoglio-Prince Charles-Gates-Rockefeller-etc.) ne se met pas en place comme, ça – et l’échec du concert des sexagénaires du lamentable groupe de rock Indochine le montre. La masse inerte ou incertaine veut bien aller dans une certaine direction, mais jusqu’à un certain point seulement.

Continuer la lecture de La fin de la Covid-mania en Amérique et ailleurs