L’arnaque Apollo et le déclin technique


Par Nicolas Bonnal – Août 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Alors qu’on nous saoule avec une célébration digne de nos siècles hypnotiseurs (René Guénon), je trouve, sur ce sujet lunaire que j’ai plusieurs fois abordé, intelligents et tempérés les propos suivants (source Strategika51.blog) :

« Le programme Apollo a été l’un des programmes les plus ambitieux de l’histoire et a été mené de 1961 jusqu’en 1975. Il aurait permis officiellement l’envoi pour la première fois de l’histoire connue d’hommes sur la surface lunaire.

Continuer la lecture de L’arnaque Apollo et le déclin technique

Hoppe : comment l’État moderne a détruit notre civilisation


Par Nicolas Bonnal – Juillet 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas BonnalL’État en France, la bureaucratie à Bruxelles, l’administration Trump deviennent fous, liquidant/ruinant leur population, menaçant le reste du monde.

Un rappel…

Hans-Hermann Hoppe, philosophe allemand, disciple de Murray Rothbard, est un libertarien guénonien. Autant dire qu’il ne plaira pas à tout le monde : pour lui le système produit un phénomène de dé-civilisation dont on voit les effets terminaux en Europe comme en Amérique (effondrement moral, démographique, culturel, spirituel, et même socio-économique). Le phénomène se mondialise : voyez l’Asie et son déclin culturel et démographique (-30% de chinois en 2100, disparition de la Corée et du Japon, etc.).

Thucydide, Athènes et notre empire anglo-américain


Par Nicolas Bonnal – Juillet 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Après beaucoup d’autres, la Turquie membre de l’OTAN et deuxième armée du vieux débris n’obéit plus à l’empire sémiotique et thalassocratique anglo-saxon, et elle se réunit au grand projet eurasien. Petit cap de l’Asie occupé depuis 1945, l’Europe libérale poursuivra peut-être sa voie dans l’anéantissement.

Mais voyons Thucydide.

Continuer la lecture de Thucydide, Athènes et notre empire anglo-américain

Trump et le stressant théâtre crépusculaire des USA


Par Nicolas Bonnal – Juillet 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Trente menaces de quadruple troisième guerre mondiale par an… Et on n’a pas fini. Le Donald est décidément un EGM, un être généré médiatiquement, un Captain America obèse et clown braillard, en mode troll et postmoderne. Produit caméo remixé du cinoche postmoderne et de la télé irréalité, notre marionnette incarne à la perfection (à l’imperfection plutôt) la cohorte de personnages gluants issus des comics des années trente. Comptez sur lui pour dénicher aux quatre coins de la planète unifiée des Hitler à moumoute et pour déclencher un brasier final bon à dégoûter les hippopotames – disait Léon Bloy déjà familiarisé avec l’eschatologie démocratique ; car comme on sait un monde plus sûr pour la démocratie est un monde moins sûr pour l’humanité. Que reste-il pour nous de notre Tradition sinon ce patrimoine profané par les conservateurs et les touristes ?

Continuer la lecture de Trump et le stressant théâtre crépusculaire des USA

La montée de l’Asie et la marginalisation du paria US


Par Nicolas Bonnal – Juillet 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le roquet euro-américain se ridiculise sur tous les champs de bataille verbaux. On imagine mal comment on attaquerait l’Iran après s’être dégonflé/ridiculisé en Syrie et au Venezuela. Pour rentabiliser le pétrole pourri de Wichita peut-être ? Tout cela ne durera pas longtemps entre la dette, notre agressivité brouillonne et notre dépeuplement. L’Europe c’est 4% de la population du monde, a rappelé Giscard, quand c’était 25% du monde en 1914 (elle payé cher ce surpeuplement du reste). Et mon ami Blondet rappelle qu’en Italie 50% des femmes n’ont pas d’enfants. La prostitution explose partout, et la natalité a baissé de 40 % en Espagne depuis la Crise de 2007. En Amérique comme je l’ai rappelé avec Hamilton, cela ne va pas mieux. Ce qui désole plus c’est la définitive disparition des indiens.

La présidence Macron et l’apostasie catholique


Par Nicolas Bonnal – Juillet 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas BonnalMacron-Medef, comme le dit Laurent Joffrin, triomphe aux européennes et serait déjà réélu- lui ou quelqu’une de pire que lui. Or la base de l’électorat Macron c’est le catho devenu si bourgeois depuis la disparition du peuple paysan (revoyez le documentaire Farrebique)… J’ai évoqué ces renégats à coups de Balzac, Bernanos, Céline, Bloy. Ces apprentis Mauriac sont increvables car ils ont du pognon et font assez d’enfants et expriment comme ça une identité même s’ils ont tout ingéré de la modernité et de son abjection. Le bourgeois avale tout, même la merde, dit Bloy qui s’y connaissait, dans son exégèse des lieux communs.

Continuer la lecture de La présidence Macron et l’apostasie catholique

Snowden et le contrôle électronique du parc humain


Par Nicolas Bonnal – Juin 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas BonnalL’expression parc humain vient de l’incertain Sloterdjik, néo-penseur allemand des nullissimes nineties, aujourd’hui bien oublié. Elle me paraît pourtant bonne. Pour savoir comment nous avons été domestiqués par le marché et par l’étatisme moderne, on relira les classiques que je n’ai cessé d’étudier ici-même : Debord, Mattelart, Marx, Heidegger, Tocqueville et bien sûr Platon (le chant VIII j’allais dire, de la République, qui précise comment on ferme les âmes, pour retourner l’expression du bon maître Allan Bloom). Parfois un contemporain comme l’historien américain Stanley Payne résume très bien notre situation de résignés, d’anesthésiés et de petits retraités de l’humanité. Comme dit l’impayable Barbier, les retraités ont pardonné à Macron. Alors…

Continuer la lecture de Snowden et le contrôle électronique du parc humain

Du retour de Malthus et du devoir de dépeuplement


L’important me disait un jour un riche science-poseur que j’avais connu en pleine dégénération-Mitterrand, ce n’est pas que je sois riche, c’est que les autres soient pauvres


Par Nicolas Bonnal – Juin 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

La ploutocratie appliquée qui dirige cette planète a accompli cette prophétie mais elle désire la compléter : « l’important ce n’est pas que je sois riche, mais que les pauvres ne soient plus. »

Nous vivons une époque formidable qui relève des bonnes dystopies des années 70. Voyez Soleil vert, Roller Ball ou même (surtout…) Woody et les robots (sleeper)… En voyage dans les années 2200 dans une société comme de coutume bien néo-totalitaire, Woody trouve qu’elle ressemble bien et beaucoup à sa Californie bien-aimée ! On est pourtant dans les seventies …

Continuer la lecture de Du retour de Malthus et du devoir de dépeuplement

Guy Debord et les hallucinations de la société postmoderne


Par Nicolas Bonnal – Mai 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le pouvoir socialiste a honteusement et répétitivement tenté de récupérer Debord, mais le message du maître des rebelles demeure toujours aussi dur. On ne saurait trop recommander la vision du film In girum imus nocte et consumimur igni (superbe titre palindrome), qui va plus loin que la Société du Spectacle, étant moins marxiste et plus guénonien en quelque sorte (le monde moderne comme hallucination industrielle et collective). Debord tape sur cette classe moyenne dont nous faisons tous partie et dont certains font mine de regretter la disparition.

Continuer la lecture de Guy Debord et les hallucinations de la société postmoderne

Assange, Notre-Dame et les légumes vivants


Par Nicolas Bonnal – Mai 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Mirons-nous dans la glace, nous autres antisystèmes ! Nous avons vécu un mois d’avril époustouflant, entre cette arrestation, le grand incendie déjà oublié, la hausse de la bourse et du dollar (qui récompensent la démentielle gestion impériale), les élections espagnoles qui marquent le triomphe de la gauche sauce Soros. Plus le système est fou, plus il semble invincible avec la remontée dans les sondages de l’autre et le réaménagement de nos chefs d’œuvre gothiques en boutiques de luxe.

Même l’arrestation d’Assange (lui-même pas très inspiré de s’être enfermé pendant sept ans dans cette ambassade) s’est passée comme à la parade et n’a pas soulevé les foules. Les anti-systèmes dont nous sommes se sont contentés de cliquer et pas de réagir sur le terrain. Nous aurions dû être des milliers à le protéger dans la rue. En réalité la matrice du web a réussi à nous domestiquer comme personne. Nous ne réagissons même pas physiquement et le système sait ce que nous pensons heure par heure. Nous n’avons plus d’existence physique, juste une vague tremolo psychique que nous prenons pour du militantisme politique ou spirituel.

Continuer la lecture de Assange, Notre-Dame et les légumes vivants