Gordon Brown et notre totale détresse énergétique à venir


Septembre 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Les milliardaires de Davos qui ont voulu le vaccin, la guerre antirusse et le reset pour mener à bien notre anéantissement démographique, culturel et économique, peuvent se frotter les mains : la détresse énergétique est pour cet hiver et elle va frapper tout le monde sauf cette minorité bourgeoise et bobo qui les soutient rageusement. Les gouvernements fascisés de l’Europe, à la solde de l’OTAN, de Biden et de Leyen, ne reculeront pas.

Continuer la lecture

Ecolo-nazisme et mise en place du plan Morgenthau en Allemagne


Septembre 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Le dément gouvernement Scholz a pris un tour dictatorial : d’une part il achève de liquider l’industrie allemande sur ordre des mondialistes (le rôle de Larry Fink et de BlackRock semble éminent). D’autre part pour justifier la fin définitive (je dis bien définitive) du gaz russe et la désindustrialisation génocidaire qui va l’accompagner (plan Morgenthau de 1944 approuvé par Churchill), il met en place une tyrannie sanitaire sans égale, sous l’égide du ministre de la santé Lauterbach, lui-même un simple agent américain depuis son passage à Harvard. En fonction de son nombre de vaccins, on aura le droit de faire ou de ne pas faire telle chose, et tout cela sera affiché sur le smartphone qui est l’instrument de la mort dans cette mondialisation écologique.

Continuer la lecture

Poutine face à la dictature génocidaire européenne


Septembre 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Rationnement, euro numérique et flicage informatique au programme ; possibilité de couper tout accès aux comptes et passe carbone via les banques. Pas de chauffage et fin de l’hygiène, et rendez-vous quotidien avec une ministresse payée pour vous affoler. C’est le menu de cet hiver qui commence du reste en plein mois d’août. Car pourquoi se gêner ? A Madrid les hôtels se vident car on ne peut plus délivrer à la clientèle une chambre à moins de 27° de température. Les amendes démocratiques du gouvernement socialiste peuvent se monter à dix millions d’euros. Comme dit Trotski, si tu veux obéir au capital américain et mettre l’européen à la portion congrue, vote socialiste ! Marié au mondialisme, au multiculturalisme et au féminisme mondain, la deuxième internationale ne s’est jamais aussi bien portée, qui contrôle les deux tiers (les deux tiers ou la totalité ?) du parlement français.

Continuer la lecture

Martyanov et la montée eschatologique de la stupidité en occident


Août 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Après Philippe Muray, le duo Fruttero-Lucentini ou l’économiste Cipolla, l’expert russe Martyanov a rappelé la stupidité stratégique accompagnant le déclin militaire américain. On sait l’effondrement de la maison Europe et de son personnel politique, culturel, spirituel et ecclésiastique (cf. Mgr Gaume : « nous avons perdu le don du baptême »), ou même économique maintenant (dettes, déficits, désindustrialisation en attendant la clochardisation sur ordre helvéto-américain). De ce point de vue nous vivons une grande époque : la chute intégrale de l’intelligence (trois à dix points de QI en moins dit-on) qui a accompagné la montée de l’intelligence (ou de l’inintelligence) artificielle. Leur réponse à une maladie pas très mortelle c’est la dictature technologique.

Continuer la lecture

Monseigneur Gaume et le caractère démoniaque de la technologie moderne


Août 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Prélat conservateur de notre résistant XIXème siècle, Mgr Gaume évoqua les caractères des démons dans son Traité du Saint-Esprit : intelligence, agilité, vitesse, puissance ; toutes qualités que nous développons à foison avec les techniques de transport et la technologie de communication ; ces forces magiques transforment les humains en agents ou cibles démoniaques ; de là ce goût pour la bêtise, la dictature, le contrôle, la manipulation, l’hypnose, la lubricité, la passivité (pigritia, ou paresse) que nous avons vu se développer chez tous les hommes et les femmes modernes, y compris en nous-mêmes. Le satanisme est devenu industriel, et l’ubiquitaire dictature anglo-saxonne est son couronnement. Un petit rappel pour comprendre comment nous avons créé un monde fourmillant de démons. Pensons aussi au visionnaire biblique John Milton et voyez en lien notre texte sur le caractère hypermoderne et industriel du lexique miltonien du Paradis perdu.

Continuer la lecture

Ernst Jünger contre le totalitarisme médical


Août 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

L’esprit libertarien (ou encore libre) doit prendre soin de son corps, considérée comme une simple pièce détachée de l’entité techno-mondialiste.

Ernst Jünger est un des derniers grands esprits européens. Il avait vu qu’après 1945 l’homme technique allait remplacer l’homme tout court. Peut-être qu’il avait moins bien vu que les américains Dick ou Packard le règne de la déglingue. Car le transhumanisme est un rêve de décrépit – de nonagénaire génocidaire – dont le premier à avoir eu le pressentiment génial fut le dessinateur autrichien Kubin. L’Autre Côté décrivait déjà notre société totalitaire déglinguée.

The Last King, 1902 – Alfred Kubin

Continuer la lecture

Le dernier homme et la critique nietzschéenne de l’État moderne


Août 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

Un ami me dit qu’en France tout le monde est préoccupé de Covid et de vacances. Pour le reste, me dit un autre, ils attendent impatiemment le rationnement de Le Maire et d’Ursula. Rien ne les préoccupe vraiment sauf le masque et la prochaine dose. Côté énergie, tout le monde ou presque est d’accord : il faut mourir pour BHL et son prophète.

La situation est désespérée mais elle n’est pas grave : c’est que le peuple nouveau de Macron – si bien soutenu par Marine et consorts – répond au dernier homme de Nietzsche. Relisons Ainsi parlait Zarathoustra alors :

Je vais donc leur parler de ce qu’il y a de plus méprisable : je veux dire le dernier homme.

Continuer la lecture

Poutine coule le Titanic européen


Août 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

L’euro agonise, Draghi démissionne et l’Espagne de Sanchez (qui semble être plus de gauche que socialiste-suicidaire) refuse le diktat de la cruelle Leyen sur les économies de gaz. La situation en France va devenir passionnante. Au printemps le très disert et arrogant président de cette république expliquait que « la Russie était en cessation de paiement, que son économie avait dévissé et que son isolement était croissant », toutes informations plus fausses les unes que les autres ; les contre-sanctions de Poutine et les ressources naturelles du pays le plus grand du monde vont au contraire faire de la Russie le PAYS LE PLUS RICHE DU MONDE dans un contexte d’effondrement général, qui frappe aussi bien le moignon US nommé UE que le Pérou ou le Sri Lanka (pays martyr depuis la thérapie de choc décrite par Naomi Klein), effondrement lié à la chute prédite depuis cinquante ans ou plus des matières premières et sources d’énergie. Qui n’en a pas mourra ; c’est aussi simple que cela ; et qui se fâchera avec la Russie en crèvera plus vite.

Continuer la lecture

Churchill et la liquidation du vieil empire britannique


Juillet 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

L’occident livre sa guerre de trop. Vieilli, woke et désarmé, désindustrialisé moralement et matériellement, il va disparaître, ne gardant qu’une faible capacité de nuire. Voyons ce qui est arrivé à l’empire britannique via Churchill et sa manie des guerres d’extermination alors.

Brute impériale, raciste humaniste, boutefeu impertinent, affameur et bombardier de civils, phraseur creux et politicien incapable en temps de paix, américanophile pathétique, Winston Churchill est naturellement le modèle de cette époque eschatologique et de ses néocons russophobes (Churchill recommanda l’usage de la bombe atomique contre les russes à Truman). On laisse de côté cette fois Ralph Raico et on évoque cette fois le brillant historien John Charmley qui l’analysa d’un point de vue british traditionnel : Churchill anéantit l’empire, choisit le pire et la guerre, varia d’Hitler le moustachu à Staline et humilia l’Angleterre transformée en brillant troisième des USA. Autant dire que Charmley n’est pas bien vu en bas lieu. Il écrit en effet que l’Angleterre ruina deux fois l’Europe pour abattre une Allemagne qui finit par la dominer économiquement ! Nyall Ferguson a reconnu aussi les responsabilités britanniques dans la Première Guerre mondiale.

Continuer la lecture

Le syndrome Churchill et la catastrophique guerre occidentale


Juillet 2022 – Source Nicolas Bonnal

Nicolas Bonnal

On a vu le niveau de débilité, d’incompétence et même d’incorrection, vestimentaire ou autre, des leaders du G7. Macron est en perdition, Trudeau aussi et Biden va prendre une raclée, n’en déplaise aux catastrophistes. Mais mon sujet est le syndrome Churchill : Churchill est l’homme politique le plus nul possible (voir le livre de John Charmley) sur le plan pratique, et qui ne se sentait à l’aise que dans des guerres totales et d’extermination contre les Allemands, qui étaient la cible de l’époque. Or sur ordre des néocons beaucoup plus inspirés par Churchill que par Strauss les hommes politiques nuls ou même obscènes que nous avons en occident veulent se lancer dans une guerre éternelle de type orwellien contre la Russie ; dans l’espoir que ces chefs de guerre insensés seront célébrés par des foules toujours plus abruties. Ils oublient que Churchill fut jeté dehors par ses électeurs british en 1945, preuve sans doute que la satisfaction n’était pas à la hauteur des aspirations du chéri des journalistes néocons.

Continuer la lecture