Bruits de bottes outre-Rhin


Le 11 novembre 2019 − Source german-foreign-policy.com

Suite à l’annonce par Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre de la Défense allemande, la semaine dernière, de l’expansion du déploiement de la Bundeswehr [l’armée allemande, NdT], les hommes politiques allemands de premier plan ont fait monter les enchères et ont énergiquement appelé de leurs vœux une politique étrangère et militaire plus agressive de la part de l’Allemagne et de l’UE. Vendredi dernier, Ursula von der Leyen, la prochaine présidente de la commission européenne, dans son discours auprès de la Fondation Konrad Adenauer — affiliée à la CDU [le parti social démocrate au pouvoir en Allemagne, NdT] — a affirmé que le « soft power » ne suffisait plus dans le monde d’aujourd’hui, et que « l’Europe doit apprendre le vocabulaire de la puissance » 1.

Continuer la lecture de Bruits de bottes outre-Rhin

  1. Ursula von der Leyen: Europa-Rede. Berlin, 8 novembre 2019.

Climat et grosses nuées de pognon


Par F. William Engdahl – Le 25 September 2019 – Source williamengdahl.com

2015-02-05_10h48_03Climat : mais qui l’eût cru ? Ces dernières décennies, les méga-corporations et les méga-milliardaires pilotent la mondialisation de l’économie, dont la poursuite de la plus-value et de la réduction des coûts a causé tant de dégâts à notre environnement, que ce soit dans le monde industrialisé ou dans les économies en développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine… Et pourtant, ce sont eux les principaux bailleurs de fonds du mouvement « populaire » de décarbonisation en Suède et en Allemagne, en passant par les États-Unis et au-delà. S’agit-il de sursaut de conscience, ou d’un projet plus radical de financiarisation de l’air que nous respirons, et plus encore ?

Image credits : Jeanne Menjoulet – Marche pour le climat du 13 octobre, Paris – Cette image est sous licence  Creative Commons Attribution 2.0 , une licence générique avec quelques restrictions.

Continuer la lecture de Climat et grosses nuées de pognon

Les États-Unis intensifient leur lutte géopolitique en Syrie


Par M. K. Bhadrakrumar – Le 30 octobre 2019 – Source Indianpunchline.com

bhadrakumarPersonne n’aurait imaginé que la décision prise il y a trois semaines par le Président américain Donald Trump de retirer toutes les troupes américaines de Syrie se transformerait en engagement militaire vigoureusement renouvelé dans ce pays. Les troupes américaines ont d’abord été envoyées en Irak, mais seulement pour retourner en Syrie avec des blindés lourds et des armes. Des plans sont en cours pour renforcer les déploiements.

Le général Kenneth F. Mckenzie, commandant du Commandement central des États-Unis (D), a invité le commandant kurde Mazloum Kobani à un endroit non spécifié dans le nord de la Syrie en juillet 2019.

Continuer la lecture de Les États-Unis intensifient leur lutte géopolitique en Syrie

La mission de Greta et les enfants esclaves du Congo


Par Andrew Korybko − Le 27 octobre 2019 − Source oneworld.press

andrew-korybko

Pour quiconque faisant preuve d’éthique, il est impossible de soutenir la mission de Greta en faveur d’énergies durables sans commencer par libérer les enfants esclaves dans les mines de Cobalt du Congo, dont le sacrifice quotidien est aujourd’hui préliminaire à une utilisation en masse de véhicules électrique.

Continuer la lecture de La mission de Greta et les enfants esclaves du Congo

Europe, Union européenne… Les dégâts induits par la lutte de pouvoir entre France et Allemagne


Le 17 octobre 2019 − Source german-foreign-policy.com

BERLIN/PARIS — Les affrontements pour le pouvoir entre la France et l’Allemagne mettent un coup d’arrêt à l’expansion de l’Union européenne et éclipsent le somment de l’UE, lancé ce jour à Bruxelles. Berlin met une pression maximale pour que des négociations d’entrée dans l’UE aient lieu avec la Macédoine du Nord et l’Albanie, afin d’empêcher que ces pays ne quittent l’influence de l’Union — qui leur apporte bien peu d’avantages — et se tournent vers d’autres puissances, telles la Chine et la Russie, qui leurs proposent des bénéfices bien plus considérables. Paris s’oppose aux exigences de Berlin. Tant que le gouvernement allemand rejettera les projets français, comme celui d’un budget de la zone euro, la France ne se pliera plus aux souhaits allemands, dit-on à Paris. Des discussions sur le sujet des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord et de l’Albanie se poursuivront au cours du sommet. Pendant que l’UE reste ainsi enlisée, Pékin et Moscou — et également Washington — s’emploient à renforcer leurs positions en Europe du Sud.

Continuer la lecture de Europe, Union européenne… Les dégâts induits par la lutte de pouvoir entre France et Allemagne

L’insatiable soif de pouvoir de la commission européenne germanisée


Le 17 septembre 2019 − Source german-foreign-policy.com

Charitable, la future présidente de la commission européenne aide son prédécesseur à tenir debout entre deux verres. Ursula von der Leyen et Jean-Claude Junker. Chacun a soif de ce qu’il peut.

La prochaine commission européenne devrait jouer un rôle « géopolitique » et donner à l’Union un axe directeur en matière de politique mondiale, a confirmé Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission « élue », dont l’équipe, selon les observateurs, fait preuve d’une inédite « soif de pouvoir ». Les projets de von der Leyen pour les cinq années à venir sont très alignés avec la vision de Berlin, qui consiste à vouloir positionner l’union comme une puissance mondiale indépendante entre les USA et la Chine.

Emmanuel Macron, le président français, partage ce projet, et – au vu du conflit qui chauffe entre Washington et Pékin – met en garde : en cas d’échec, toute influence sur la politique mondiale sera perdue. Les cercles d’affaires allemands influents opinent là-dessus : il n’y a pas d’alternative à une position intermédiaire germano-européenne, sous peine de perdre des opportunités d’affaires avec la Chine, et d’en subir de graves retombées. Mais selon les cercles transatlantiques, Berlin et Bruxelles, tôt ou tard, n’auront d’autre choix que de se réaligner sur Washington.
Continuer la lecture de L’insatiable soif de pouvoir de la commission européenne germanisée

Sergueï Lavrov : «Le monde à la croisée des chemins et un système de relations internationales pour l’avenir»


Le 20 septembre 2019 − Source cluborlov

Sergueï Lavrov est un poids lourd diplomatique de classe mondiale. Il est ministre des Affaires étrangères de la Russie. Comme dit le proverbe, si vous ne traitez pas avec Lavrov, vous finirez par traiter avec Sergei Shoigu, le ministre de la Défense. Ce discours est important dans le contexte des relations à la limite de l’inexistence entre la Russie et les États-Unis. 

лавров
Serguei Lavrov

Il explique pourquoi on en est là et comment en sortir en ordre. La question est de savoir si les représentants du gouvernement américain sont capables d’accepter la réalité et le fait que le monde a changé et qu’ils ne sont plus ceux qui donnent des ordres.

Continuer la lecture de Sergueï Lavrov : «Le monde à la croisée des chemins et un système de relations internationales pour l’avenir»

L’OTAN et l’UE sont étroitement liés sur les sujets les plus importants


Par Shane Quinn − Le 2 septembre 2019 − Source eurasiafuture.com

Des 28 États membres de l’Union Européenne, il se trouve que 22 appartiennent également à l’OTAN, l’organisation militaire dirigée par le Pentagone12.

Cette carte montre la progression rampante de l’OTAN vers l’est, en particulier depuis le début des années 1990.

Continuer la lecture de L’OTAN et l’UE sont étroitement liés sur les sujets les plus importants

  1. Sans parler du fait que l’article 42 du Traité de l’Union Européenne mentionne explicitement l’OTAN, NdT
  2. Le discours de George W. Bush, en juin 2001, à l’université de Varsovie, était également des plus explicites : « Toutes les nouvelles démocraties de l’Europe, de la Baltique à la Mer Noire et toutes celles qui se trouvent situées entre les deux, doivent avoir la même chance pour la sécurité et la liberté – et la même chance de rejoindre les institutions européennes. Toutes les nations devraient comprendre qu’il n’y a aucun conflit entre l’appartenance à l’OTAN et l’appartenance à l’UE », NdT

Les élites mondiales envisagent-elles de renverser le dollar ?


Par F. William Engdahl − Le 13 septembre 2019 − Source Russia Insider via Global Research

2015-02-05_10h48_03

Les remarques inhabituelles et les actions du chef de la Banque d’Angleterre, sur le départ, et d’autres initiés de la banque centrale suggèrent fortement qu’il existe un scénario très moche pour mettre fin au rôle du dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale. Dans le processus, cela impliquerait que la Fed déclenche délibérément une dépression économique dramatique. Si ce scénario est effectivement déployé dans les mois à venir, Donald Trump entrera dans les annales de l’histoire en tant que deuxième Herbert Hoover et l’économie mondiale sera plongée dans le pire effondrement depuis les années 1930. Voici quelques éléments qui méritent d’être considérés.

Continuer la lecture de Les élites mondiales envisagent-elles de renverser le dollar ?

Très bien, que Trump déplace les armées étasuniennes d’Allemagne en Pologne


Par Andrew Korybko − Le 16 août 2019 − Source orientalreview.org

andrew-korybko

La suggestion, émise par les ambassadeurs étasuniens en Pologne et en Allemagne, que les USA pourraient déplacer certains de leurs soldats de la seconde vers la première est à saluer : elle fait plus de sens pour l’ensemble des parties impliquées.

La chancelière allemande, Angela Merkel, serre la main de l’ambassadeur des USA en Allemagne, Richard Grenell, à Meseberg, en Allemagne, le 6 juillet 2018

Continuer la lecture de Très bien, que Trump déplace les armées étasuniennes d’Allemagne en Pologne