Les écologistes allemands s’associent à la Guerre froide contre la Chine


Une alliance parlementaire transatlantique est lancée contre la Chine — avec une implication substantielle de la part d’un élu écologiste allemand.


Le 10 juin 2020 − Source german-foreign-policy.com

Des hommes politiques membres du parti des Verts allemands jouent un rôle clé dans une nouvelle alliance législative trans-atlantique. Marco Rubio et Bob Menendez, partisans d’une ligne dure opposée à la Chine, sont considérés comme les principaux instigateurs de l’alliance inter-parlemantaire contre la Chine (IPAC), lancée vendredi dernier, et impliquant pour l’instant des membres de douze parlements. Officiellement, cette organisation vise à forger une politique occidentale commune face à la Chine.

Un objectif concret de cette organisation semble être de mettre en œuvre en Europe les politiques de sanctions étasuniennes contre Pékin. L’IPAC mobilise des législateurs, alors même que leurs propres gouvernements nationaux restent opposés aux sanctions. Dans les coulisses de la conférence de sécurité de Munich, en février 2020, Reinhard Bütikofer, un membre écologiste du parlement européen avait déjà proposé la création d’un tel groupe de pression législatif. Il est à présent vice-président de l’IPAC. L’alliance, qui appelle au développement de « stratégies de sécurité » contre la Chine, a également un ex-spécialiste de la CIA au sein de son conseil consultatif.
Continuer la lecture de Les écologistes allemands s’associent à la Guerre froide contre la Chine

La diplomatie US post-moderne pour les nuls …


La diplomatie autour du contrôle des armements était autrefois sérieuse. On n’a maintenant plus que des arguties stupides


Par Moon of Alabama – Le 22 juin 2020

Les discussions entre la Russie et les États-Unis sur le renouvellement du nouveau traité concernant la réduction des armes stratégiques ont débuté aujourd’hui. Le nouveau traité START limite le nombre de plates-formes nucléaires que chaque partie peut déployer.

Les États-Unis disent vouloir faire participer la Chine aux négociations. Nous avons longuement expliqué pourquoi cela n’a pas de sens et pourquoi cela ne se fera pas :

Continuer la lecture de La diplomatie US post-moderne pour les nuls …

N’oublions jamais le fait qu’aucune race ne dispose du monopole exclusif en matière de racisme


Par Andrew Korybko − Le 9 juin 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybkoIl est toujours noble de voir les gens manifester pacifiquement contre le racisme en respectant la loi de leur pays, mais les activistes et leurs alliés médiatiques ont tort de laisser penser que seuls les caucasien-américains se rendent coupables d’actes de racisme contre les afro-américains : l’histoire démontre que cette plaie n’est le domaine d’aucune race, religion, idéologie, nationalité, ou région spécifique.

Continuer la lecture de N’oublions jamais le fait qu’aucune race ne dispose du monopole exclusif en matière de racisme

L’amnésie du New York Times


Un article de la vertueuse Grey Lady sur la guerre des États-Unis en Afghanistan ignore les atrocités qu’ils ont commises


Par Moon of Alabama – Le 26 mai 2020

Le New York Times a publié un article de 4 000 mots sur la guerre en Afghanistan pour tenter d’expliquer pourquoi les talibans ont gagné la guerre.

Comment les talibans ont vaincu une superpuissance : ténacité et carnage

C’est aussi une remarquable tentative d’ignorer l’histoire factuelle :

Continuer la lecture de L’amnésie du New York Times

Les anglo-sionistes lancent une PSYOP stratégique contre la Chine


Par The Saker − Le 22 avril 2020 − Source Unz Review  via thesaker.is

2015-09-15_13h17_31-150x112Peut-être que la rengaine «C’est la faute des Russes» est devenue obsolète. Ou peut-être que les dirigeants de l’Empire ont finalement compris que la Chine était encore plus dangereuse que la Russie. Mais mon intuition personnelle est simplement que les anglo-sionistes paniquent d’avoir perdu la face « tous azimuts » avec leur gestion catastrophique – médicalement et, plus encore, politiquement – de cette crise socio-économique provoquée par la pandémie, et qu’ils pointent maintenant le doigt vers à peu près tout le monde – et même entre eux.

shutterstock_1411143851-600x338

Continuer la lecture de Les anglo-sionistes lancent une PSYOP stratégique contre la Chine

Accuser la Chine ne rendra pas sa grandeur à l’Amérique


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 1 mai 2020

L’administration Trump cherche à reporter la faute sur « quelqu’un » pour sa confuse réponse à la pandémie de Covid-19. Elle a d’abord félicité la Chine pour sa lutte contre l’épidémie puis a commencé à se retourner contre elle. Un appel téléphonique entre Xi et Trump a mis un terme à cette situation, pendant un certain temps. C’est alors l’OMS qui a été blâmée. Après que l’administration Trump ait arrêté de lui fournir des fonds, il ne restait plus personne à qui s’en prendre. C’est donc de nouveau au tour de la Chine.

Continuer la lecture de Accuser la Chine ne rendra pas sa grandeur à l’Amérique

La Nation exceptionnelle – Exceptionnellement illusionnée …


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 24 avril 2020

Le graphique ci-dessous a été publié dans un article de Forbes daté du 27 janvier. Il montre que les États-Unis, suivis par le Royaume-Uni, sont le pays le mieux préparé à une épidémie.

coronav15
Agrandir

La vie a depuis démenti cette affirmation. Les États-Unis et le Royaume-Uni étaient manifestement moins préparés que la plupart des autres pays développés.

Continuer la lecture de La Nation exceptionnelle – Exceptionnellement illusionnée …

Trump demande de l’aide à Poutine dans la guerre du pétrole


Par Mike Whithney − Le 31 mars 2020 − Source Unz Review

WithneyDonald Trump a appelé lundi le président russe Vladimir Poutine pour discuter de la chute des prix du pétrole qui fait des ravages dans l’industrie du pétrole de schiste américain. Les deux dirigeants ont brièvement parlé de la pandémie de coronavirus, mais sont rapidement passés à la véritable préoccupation de Trump, à savoir la production de pétrole.

Continuer la lecture de Trump demande de l’aide à Poutine dans la guerre du pétrole

Un Think Tank de l’armée de l’air des États-Unis vient d’éclater un siècle entier de propagande quant à notre force aérienne.


Par Dan Grazier − Le 20 février 2020 − Source pogo.org

Un char Abrams M1A1 part en mission depuis la base d’opérations MacKenzie, en Irak, le 27 octobre 2004 (Photo: U.S. Air Force / Staff Sgt. Shane A. Cuomo)

S’il y a bien un concept qui pilote les décisions de sécurité nationale prises à Washington, c’est celui de la technologie sous forme de systèmes d’armes très complexes, et donc extrêmement chères, dans le style du chasseur furtif F-35, du bombardier longue portée B-21, et des porte-avions de classe Ford, déclarés nécessaires à la poursuite de nos intérêts stratégiques. En témoigne la demande de budget de 705,4 milliards de dollars pour la défense, requis par le président, comprenant 2,8 milliards de dollars pour le nouveau bombardier et 11,4 milliards pour le chasseur à problèmes.

Il s’avère que lorsque nous avons un message de dissuasion à porter, il n’y a rien de tel pour le faire que le bon vieux char de combat.

Continuer la lecture de Un Think Tank de l’armée de l’air des États-Unis vient d’éclater un siècle entier de propagande quant à notre force aérienne.

US : le coût de l’hégémonie


Pourquoi l’Amérique ne devrait pas dominer le monde

La stratégie de primauté armée de Washington après la guerre froide a échoué. Il faut une grande stratégie pour le plus grand nombre, pas pour le plus petit. Stephen Wertheim

Par Stephen Wertheim − Le 10 février 2020 − Source Foreign Affairs

wertheim_pg_rgb
De l’huile sur le feu : des véhicules militaires américains au Koweït, février 2010 – João Silva / The New York Times / Redux

L’effondrement de l’Union soviétique a révélé la faillite du communisme international. Avec le temps, l’absence de l’ennemi de la guerre froide a également révélé la faillite des ambitions mondiales de Washington. Libérés de leurs principaux adversaires, les États-Unis ont eu une chance sans précédent de façonner la politique internationale selon leurs souhaits.

Continuer la lecture de US : le coût de l’hégémonie