Ceux qui croient que certains pays « perturbent la conversation publique » sur la politique américaine sont des idiots


Le 1 octobre 2020 – Source Caitlin Johnstone

Twitter affirme avoir suspendu 130 comptes iraniens qui « tentaient de perturber la conversation publique » pendant le débat présidentiel américain.

« Sur la base d’informations fournies par le FBI, nous avons retiré hier soir environ 130 comptes qui semblaient provenir d’Iran », peut-on lire dans un fil de discussion du compte Twitter Safety. « Ils tentaient de perturber la conversation publique lors du premier débat présidentiel américain de 2020. Nous avons rapidement identifié ces comptes, les avons retirés de Twitter et avons partagé tous les détails avec nos interlocuteurs, comme d’habitude. Ils étaient très peu suivis et n’ont pas eu d’impact sur la conversation publique. Notre capacité et notre vitesse continuent de croître, et nous resterons vigilants ».

Continuer la lecture de Ceux qui croient que certains pays « perturbent la conversation publique » sur la politique américaine sont des idiots

Assassins et « Intouchables »


Ingérence «inacceptable» : la Cour pénale internationale s’insurge contre les sanctions américaines découlant d’une enquête sur les crimes de guerre


Par Russia Today − Le 2 septembre 2020 − Source Russia Today

L’inscription, dans la liste noire américaine des personnes sanctionnées, de la procureure de la Cour pénale internationale Fatou Bensouda équivaut à «une tentative inacceptable d’interférer avec l’état de droit», a déclaré la CPI après l’annonce des sanctions par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

La procureure de la CPI a enquêté sur les crimes de guerre présumés commis par les troupes américaines en Afghanistan © Jim Wagner / Document militaire américain via Reuters

Continuer la lecture de Assassins et « Intouchables »

Les émeutes et les pillages, « pacifiques pour la plupart », contribuent à la campagne de Trump


Par Moon of Alabama – Le 27 août 2020

Agrandir

La guerre civile de 2020 se poursuit à un rythme soutenu. Après trois mois d’affrontements continus à Portland entre les émeutiers Antifa, qui se dissimulent au milieu de manifestations pacifiques, et la police, le maire s’inquiète enfin des dégâts :

Le maire de Portland, Ted Wheeler, a déclaré mercredi qu'il ne s’était pas assez occupé des dommages causés par certaines manifestations de la ville au cours des trois derniers mois et les retombées du coronavirus. Il a appelé la communauté à l'aider à trouver de meilleures solutions aux problèmes de la ville.

Continuer la lecture de Les émeutes et les pillages, « pacifiques pour la plupart », contribuent à la campagne de Trump

Les États-Unis vont sanctionner les pays qui n’appliquent pas des sanctions de l’ONU qui n’existent pas


Par Moon of Alabama – Le 21 août 2020

Hier, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a tenté de déclencher la « réactivation » des sanctions de l’ONU contre l’Iran. Il a échoué.

L’option de réactivation des sanctions fait partie du mécanisme de règlement des différends prévu aux articles 36 et 37 de l’accord nucléaire avec l’Iran. Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté l’accord dans sa résolution 2231. Lorsque la décision américaine a été annoncée pour la première fois, nous avions expliqué en détail pourquoi ce serait un échec et résumé la situation ainsi :

Continuer la lecture de Les États-Unis vont sanctionner les pays qui n’appliquent pas des sanctions de l’ONU qui n’existent pas

Les écologistes allemands s’associent à la Guerre froide contre la Chine


Une alliance parlementaire transatlantique est lancée contre la Chine — avec une implication substantielle de la part d’un élu écologiste allemand.


Le 10 juin 2020 − Source german-foreign-policy.com

Des hommes politiques membres du parti des Verts allemands jouent un rôle clé dans une nouvelle alliance législative trans-atlantique. Marco Rubio et Bob Menendez, partisans d’une ligne dure opposée à la Chine, sont considérés comme les principaux instigateurs de l’alliance inter-parlemantaire contre la Chine (IPAC), lancée vendredi dernier, et impliquant pour l’instant des membres de douze parlements. Officiellement, cette organisation vise à forger une politique occidentale commune face à la Chine.

Un objectif concret de cette organisation semble être de mettre en œuvre en Europe les politiques de sanctions étasuniennes contre Pékin. L’IPAC mobilise des législateurs, alors même que leurs propres gouvernements nationaux restent opposés aux sanctions. Dans les coulisses de la conférence de sécurité de Munich, en février 2020, Reinhard Bütikofer, un membre écologiste du parlement européen avait déjà proposé la création d’un tel groupe de pression législatif. Il est à présent vice-président de l’IPAC. L’alliance, qui appelle au développement de « stratégies de sécurité » contre la Chine, a également un ex-spécialiste de la CIA au sein de son conseil consultatif.
Continuer la lecture de Les écologistes allemands s’associent à la Guerre froide contre la Chine

La diplomatie US post-moderne pour les nuls …


La diplomatie autour du contrôle des armements était autrefois sérieuse. On n’a maintenant plus que des arguties stupides


Par Moon of Alabama – Le 22 juin 2020

Les discussions entre la Russie et les États-Unis sur le renouvellement du nouveau traité concernant la réduction des armes stratégiques ont débuté aujourd’hui. Le nouveau traité START limite le nombre de plates-formes nucléaires que chaque partie peut déployer.

Les États-Unis disent vouloir faire participer la Chine aux négociations. Nous avons longuement expliqué pourquoi cela n’a pas de sens et pourquoi cela ne se fera pas :

Continuer la lecture de La diplomatie US post-moderne pour les nuls …

N’oublions jamais le fait qu’aucune race ne dispose du monopole exclusif en matière de racisme


Par Andrew Korybko − Le 9 juin 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybkoIl est toujours noble de voir les gens manifester pacifiquement contre le racisme en respectant la loi de leur pays, mais les activistes et leurs alliés médiatiques ont tort de laisser penser que seuls les caucasien-américains se rendent coupables d’actes de racisme contre les afro-américains : l’histoire démontre que cette plaie n’est le domaine d’aucune race, religion, idéologie, nationalité, ou région spécifique.

Continuer la lecture de N’oublions jamais le fait qu’aucune race ne dispose du monopole exclusif en matière de racisme

L’amnésie du New York Times


Un article de la vertueuse Grey Lady sur la guerre des États-Unis en Afghanistan ignore les atrocités qu’ils ont commises


Par Moon of Alabama – Le 26 mai 2020

Le New York Times a publié un article de 4 000 mots sur la guerre en Afghanistan pour tenter d’expliquer pourquoi les talibans ont gagné la guerre.

Comment les talibans ont vaincu une superpuissance : ténacité et carnage

C’est aussi une remarquable tentative d’ignorer l’histoire factuelle :

Continuer la lecture de L’amnésie du New York Times

Les anglo-sionistes lancent une PSYOP stratégique contre la Chine


Par The Saker − Le 22 avril 2020 − Source Unz Review  via thesaker.is

2015-09-15_13h17_31-150x112Peut-être que la rengaine «C’est la faute des Russes» est devenue obsolète. Ou peut-être que les dirigeants de l’Empire ont finalement compris que la Chine était encore plus dangereuse que la Russie. Mais mon intuition personnelle est simplement que les anglo-sionistes paniquent d’avoir perdu la face « tous azimuts » avec leur gestion catastrophique – médicalement et, plus encore, politiquement – de cette crise socio-économique provoquée par la pandémie, et qu’ils pointent maintenant le doigt vers à peu près tout le monde – et même entre eux.

shutterstock_1411143851-600x338

Continuer la lecture de Les anglo-sionistes lancent une PSYOP stratégique contre la Chine

Accuser la Chine ne rendra pas sa grandeur à l’Amérique


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 1 mai 2020

L’administration Trump cherche à reporter la faute sur « quelqu’un » pour sa confuse réponse à la pandémie de Covid-19. Elle a d’abord félicité la Chine pour sa lutte contre l’épidémie puis a commencé à se retourner contre elle. Un appel téléphonique entre Xi et Trump a mis un terme à cette situation, pendant un certain temps. C’est alors l’OMS qui a été blâmée. Après que l’administration Trump ait arrêté de lui fournir des fonds, il ne restait plus personne à qui s’en prendre. C’est donc de nouveau au tour de la Chine.

Continuer la lecture de Accuser la Chine ne rendra pas sa grandeur à l’Amérique