Les États-Unis vont-ils tenter de dégoupiller une « Grenade » en Serbie ?


Par The Saker – Le 29 novembre 2022 – Source The Saker’s Blog

Vous vous souvenez de l’invasion américaine de la Grenade en 1983, appelée « Opération Urgent Fury » ?

Tout a commencé le 23 octobre 1983 lorsque deux camions piégés ont fait exploser les bâtiments abritant la « Force multinationale américaine et française au Liban« . Cette attaque a fait 307 morts dont 241 militaires américains et 58 français. Après les attentats, les diplomates américains se sont livrés à leur habituelle frénésie d’agitation de drapeaux et de promesses de ne jamais céder au terrorisme. Le plus gros problème pour les États-Unis est qu’ils n’avaient aucun moyen de riposter d’une manière qui puisse satisfaire le désir de sang des agitateurs de drapeaux. Faire exploser des bâtiments au hasard au Liban n’a eu que très peu d’impact, quant aux promesses de rester aussi longtemps que nécessaire, il s’agissait de relations publiques évidentes. Il était clair pour tout le monde que le moment de faire ses bagages et de partir était venu.

Continuer la lecture

Le graphique qui, à lui seul, explique tout


Par Mike Whitney − Le 3 novembre 2022 − Source Unz Review

Examinez ce graphique. Il explique tout.

Il explique les profondes préoccupations entretenues par Washington vis-à-vis de la croissance explosive de la Chine. Il explique pourquoi les États-Unis continuent à terrifier la Chine au sujet de Taïwan de la Mer de Chine du Sud. Il explique pourquoi Washington envoie des délégations du Congrès à Taïwan au mépris des demandes explicites formulées par Pékin. Il explique pourquoi le Pentagone continue d’envoyer des navires de guerre étasuniens dans le détroit de Taïwan et expédie des quantités considérables d’armes mortelles à Taipei. Il explique pourquoi Washington constitue des coalitions contre la Chine en Asie, visant à encercler et provoquer Pékin. Il explique pourquoi l’administration Biden intensifie sa guerre commerciale contre la Chine, impose de lourdes sanctions économiques aux entreprises chinoises, et interdit les semi-conducteurs de haute technologie qui sont « essentiels… à pratiquement tous les aspects de la société moderne, des produits électroniques et des transports jusqu’à la conception et à la production de tous types de produits. » Il explique pourquoi la Chine a été ciblée par la Stratégie de Sécurité Nationale étasunienne (NSS) comme « le seul pays concurrent présentant aussi bien le dessein que, de plus en plus, la capacité de remodeler l’ordre international. » Il explique pourquoi Washington considère désormais la Chine comme son adversaire stratégique le plus important et le plus formidable, qu’il convient d’isoler, de diaboliser et de vaincre.

Continuer la lecture

La stupide politique étrangère à l’égard de la Russie et d’autres pays nuisent aux États-Unis et à leurs « alliés »


Par Moon of Alabama – Le 12 octobre 2022

La corruption politique, le manque de connaissances et les politiques étrangères irrationnelles ont amené les États-Unis à un point où ils sont en train de perdre leur primauté dans le monde.

En réponse au coup d’État américain de 2014 à Kiev, la Fédération de Russie a soutenu les rebelles russes ethniques dans la région du Donbass pour résister au progrom anti-russe dont le régime de Kiev, contrôlé par les nazis, les menaçait. Cela a bloqué les plans américains visant à faire entrer l’Ukraine dans l’OTAN et à stationner des missiles américains directement à la frontière russe.

En 2016, les Démocrates ont cherché à se venger en lançant de fausses accusations d’ingérence russe dans les élections américaines. Pour justifier sa défaite à l’élection présidentielle, Hillary Clinton a créé le « Russiagate« , une accusation diffamatoire disant que Trump était en réalité dirigé par la Russie. Elle a été soutenue par des fonctionnaires de haut rang dans tout l’État profond et en particulier au sein du FBI. Avec le recul, leur comportement a dépassé l’entendement :

Continuer la lecture

Le démantèlement du Royaume-Uni et du monde occidental et leur reconfiguration


Par Batiushka – Le 5 juillet 2022 – Source The Saker Blog

Introduction : Le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord (RU) compte 67,1 millions d’habitants. C’est donc le quatrième pays le plus peuplé d’Europe, après la Russie, l’Allemagne et, tout simplement, la France. Le Royaume-Uni en tant que tel n’existe que depuis 1921, après l’indépendance de l’Eire ou République d’Irlande, qui avait été forcée de s’unir à la Grande-Bretagne, c’est-à-dire à l’Angleterre, au Pays de Galles et à l’Écosse en 1801. Le terme « Grande » de Grande-Bretagne n’a pas pour origine une quelconque « grandeur », mais uniquement la nécessité d’éviter toute confusion avec la « Petite Grande-Bretagne », aujourd’hui appelée Bretagne, qui fait aujourd’hui partie de l’« Empire » français. Ainsi, « Grand » ne signifie que « Plus large » et rien d’autre, malgré ce que les bigots nationalistes britanniques ignorants peuvent vous dire dans leurs tabloïds. Quelles sont les compositions politiques des quatre pays de l’actuel Royaume-Uni ?

Continuer la lecture

Ukraine. La réponse de l’Occident face à la réalité du terrain


Par Moon of Alabama – Le 18 juin 2022

Ce matin, j’ai regardé une discussion d’une heure (vidéo) entre « experts » du Center for Strategic & International Studies montrant leur évaluation de la guerre de la Russie contre l’Ukraine. Je dois dire que ces gens ne savent rien de pertinent. Ils semblent n’avoir jamais entendu parler du conseil de Sun Tsu disant « Connais ton ennemi » :

Sun Tzu disait : « Pour connaître votre ennemi, vous devez devenir votre ennemi », mais comment devenir votre ennemi ? Vous devez vous mettre à la place de votre ennemi afin de pouvoir prédire ses actions.

Pas une seule fois les gens du CSIS n’ont considéré le point de vue de la Russie ou ses intentions réelles. Ils parlent de telle ou telle option américaine mais ne considèrent pas une seule fois comment l’autre partie y réagirait.

Continuer la lecture

Comment la Russie pourrait déOTANiser l’Europe (et le fera-t-elle ?)


Par Moon of Alabama – le 6 juin 2022

Dans une vidéo publiée hier, Gonzalo Lira, actuellement en résidence surveillée à Karkov, pose une question très intéressante : Qu’arrivera-t-il à l’Europe quand la Russie gagnera ?

Lira affirme, et je suis d’accord avec lui, que la Russie gagnera la guerre en Ukraine, prendra le sud et l’est pour probablement créer un nouveau pays et laissera le reste du cadavre à la Pologne, la Hongrie, la Roumanie, la Lituanie et d’autres pour qu’ils s’en régalent.

Mais alors ensuite ?

Continuer la lecture

Pourquoi les États-Unis utilisent des armes biologiques sans avoir de comptes à rendre ?

Par Vladimir Platov – Le 14 mai 2022 – New Eastern Outlook

Les États-Unis ont depuis longtemps démontré à la communauté mondiale leur mépris des réglementations internationales, ainsi que leur volonté de déclencher une guerre en utilisant des armes de destruction massive partout dans le monde. C’est ce que les Américains ont fait au Japon, lorsqu’ils ont largué des bombes nucléaires sur les civils à Hiroshima et Nagasaki en août 1945. Par la suite, de nombreux autres incidents ont été documentés et rapportés aux Nations unies, impliquant l’utilisation d’armes chimiques et bactériologiques par les États-Unis contre leurs opposants, non seulement en Corée, mais aussi dans d’autres régions du monde. Ainsi, au cours de la période allant de 1949 à 1988, l’Union soviétique a soumis à l’ONU des preuves concernant 13 faits d’utilisation, à grande et petite échelle, d’armes de destruction massive par les États-Unis. En voici quelques-uns.

Continuer la lecture

La crise en Ukraine n’a pas pour enjeu l’Ukraine, mais l’Allemagne


Par Mike Whitney − Le 11 février 2022 − Source Unz Review

Les intérêts fondamentaux des États-Unis, pour lesquels nous nous sommes battus des siècles durant — la première guerre mondiale, la seconde, la guerre froide — résident dans la relation entre l’Allemagne et la Russie, car si elles s’unissent, elles constitueront la seule force capable de nous menacer. Il s’agit de nous assurer que cela ne se produise jamais.

 

George Friedman, CEO de STRATFOR, face au Chicago Council on Foreign Affairs

Continuer la lecture

La course pour l’espace : faits techniques et récits populaires


par Gordog – Le 9 juillet 2021 – Moon of Alabama

Il y a quelque temps, le commentateur Karlof1 m’a interrogé sur la course pour l’espace, le programme Apollo et le rôle des scientifiques nazis recrutés dans le cadre de l’opération Paperclip.

Il s’agit d’un sujet fascinant qui a lui-aussi été gravement déformé par le récit américain.

Ce qui a incité Karlof à poser sa question, c’est ma discussion technique antérieure, et un peu longue, sur l’état actuel de la technologie spatiale, où les médias racontent que les États-Unis sont très avancés, principalement grâce aux « exploits » de Space X, alors qu’en fait la situation est tout à fait opposée.

Continuer la lecture

La valse genevoise à deux temps de Biden a simplement augmenté sa marge de manœuvre

Washington ferait bien de ne pas tenir compte du coup de foudre de Mme von der Leyen pour M. Biden – cela ne signifie pas grand-chose, écrit Alastair Crooke.


Par Alastair Crooke − Le 21 Juin 2021 − Source Strategic Culture

Le spectacle a eu lieu et est maintenant terminé. Les images du G7 étaient censées illustrer la prolongation du moment unipolaire et de ses prétendues valeurs – Macron l’a décrit comme une réunion de « famille », après une longue interruption, et Johnson a fait remarquer que cela faisait penser à un « retour à l’école », avec de vieux camarades qui se pressent autour d’eux, après les « vacances ». L’Occident est de retour, face aux « bêtes de l’Est » autocratiques – c’est ce que dit le nouveau discours des États-Unis et de l’UE – sans la moindre ironie – alors que les démocraties se mobilisent contre la menace de « l’Est ». L’Occident est le meilleur, la démocratie est la meilleure, et elle fonctionne mieux aussi … et elle gagnera toutes les courses !

Continuer la lecture