La loi anti immigration de Trump est elle “Made in Israël” ?


Par Allison Weir – Le 11 fevrier 2017 – Source Information Clearing house

Le président Trump a publié un décret suspendant l’entrée aux États-Unis pour les personnes originaires d’Irak, de Syrie, de Libye, de Somalie, du Soudan, d’Iran et du Yémen (le décret est intitulé «Protéger la nation contre l’entrée des terroristes étrangers aux États-Unis»). Ces mêmes pays ont été l’objet de la «Visa Waiver Program Improvement and Terrorist Travel Prevention Act de 2015» [programme d’amélioration des octrois de visas et loi de prévention contre le voyage des terroristes, 2015], sous le président Obama.

Alors que les articles de presse sur le décret de Trump soulignent qu’il s’agit de pays à majorité musulmane, les analystes semblent avoir ignoré une autre caractéristique importante, que ces pays partagent.

À une exception près, tous ces pays ont été pris pour cible, en 2001, par certains hauts fonctionnaires des États-Unis. En fait, cette politique remonte à 1996, 1991, 1980 et même aux années 1950. Dans cet article, nous retracerons cette politique dans le temps et examinerons ses objectifs et ses promoteurs.

Continuer la lecture de La loi anti immigration de Trump est elle “Made in Israël” ?

Le nouveau conseiller à la sécurité nationale, le général McMaster. Un perroquet du complexe militaro-industriel


Par Tony Cartalucci – Le 22 février 2017 – Source New Eastern Outlook

Il a été récemment annoncé que le président américain Donald Trump a sélectionné le lieutenant général de l’armée américaine, Herbert Raymond McMaster, en tant que conseiller à la sécurité nationale.

Dans un article intitulé Trump choisit H.R. McMaster comme conseiller à la sécurité nationale, le New York Times rapportait:

Le président Trump a nommé le lieutenant-général H. R. McMaster comme son nouveau conseiller à la sécurité nationale, lundi, choisissant un stratège militaire largement respecté, connu pour ne pas hésiter à contester la pensée conventionnelle et qui a aidé à inverser la direction de la guerre en Irak dans ses jours les plus sombres.

Continuer la lecture de Le nouveau conseiller à la sécurité nationale, le général McMaster. Un perroquet du complexe militaro-industriel

La paranoïa nord-coréenne est fondée


Par Ulson Gunnar – Le 15 février 2017 – Source New Eastern Outlook

La Corée du Nord est dépeinte par les médias étasuniens et européens comme un pays arriéré, gouverné par un dirigeant despotique et délirant entouré de conseillers souffrant de paranoïa irrationnelle et militante. Le pays est aussi décrit comme une menace importante pour la sécurité dans l’Asie-Pacifique, bien que la Corée du Nord ne mène pas de guerre dans la région depuis qu’un armistice en 1953 a effectivement mis fin à la guerre de Corée. Continuer la lecture de La paranoïa nord-coréenne est fondée

Le départ de Flynn peut il faire avancer la paix dans le monde ?


Par F. William Engdahl – Le 21 février 2017 – Source New Eastern Outlook

L’éviction brutale du principal conseiller à la sécurité du président Trump, le général Michael Flynn, après seulement quelques jours de travail, pourrait être une bénédiction, même si peu évidente, pour ceux qui s’intéressent à un monde plus pacifique. Cela aura peut-être aussi été le jet d’eau froide dont les dirigeants russes avaient besoin pour les sortir de tout fantasme ou pensée qu’ils feraient du bien à leur nation en concluant un mauvais accord avec Flynn sur la « paix » en Syrie.

Il est essentiel de regarder au-delà des grands titres pour avoir une idée de ce qui se passe vraiment. Depuis le début, comme je l’ai dit à maintes reprises, la présidence Trump est basée sur la tromperie et sur le remplacement de l’échec du « Plan A » d’Obama pour la domination mondiale par ce que l’on pourrait appeler le « Plan B » de Henry Kissinger.

Continuer la lecture de Le départ de Flynn peut il faire avancer la paix dans le monde ?

Les renseignements allemands exonèrent la Russie de toute interférence.


Exclusif : les médias américains ne veulent que des histoires sur la perfidie russe, alors quand les Renseignements allemands exonèrent Moscou de toute subversion présumée de la démocratie allemande, le silence médiatique accompagnant ces résultats est assourdissant, dit l'ex-analyste de la CIA, Ray McGovern.

Par Ray McGovern – le 15 février 2017 – Source ConsortiumNews

Après une enquête de plusieurs mois, politiquement chargée, les services de renseignement allemands n’ont trouvé aucune preuve solide de cyber-attaques dirigées par Moscou ou d’une campagne de désinformation visant à subvertir le processus démocratique en Allemagne. Du coup, la chancelière Angela Merkel a ordonné l’ouverture d’une nouvelle enquête.

L’an dernier, les deux principales agences de renseignement de Berlin, la BND et la BfV (équivalentes de la CIA et du FBI) ont lancé une enquête conjointe pour étayer les allégations selon lesquelles la Russie s’ingérerait dans les affaires politiques allemandes et tenterait d’influencer les élections de septembre prochain.

Continuer la lecture de Les renseignements allemands exonèrent la Russie de toute interférence.

Roumanie : Révolte, en effet. Mais révolte de qui contre qui?


Par Modeste Schwartz Le 13 février 2017 – Source Visegrad Post 

Nous constatons que la plupart des médias internationaux rapportent incorrectement la situation actuelle en Roumanie, se contentant de montrer le spectacle d’une minorité représentée par le seul président Iohannis et les manifestants organisés par lui. Les médias ne comprennent pas ou déforment délibérément les véritables événements et leurs enjeux.

C’est pourquoi nous souhaitons vous éclairer sur ce qui se passe vraiment en Roumanie depuis les élections législatives du 11 décembre 2016, qui ont été remportées d’une manière très nette par le Parti social-démocrate, PSD, (45,5%), lequel a réussi à former une coalition stable au Parlement (65,5%).

Continuer la lecture de Roumanie : Révolte, en effet. Mais révolte de qui contre qui?

Amnesty international attise la guerre en Syrie


Par Rick Sterling – Le 11 février 2017 – Source Consortium News

La vaste machine de propagande occidentale a attiré plusieurs groupes auparavant respectables tels Amnesty international qui vient de publier un douteux rapport sur les « droits de l’homme » destiné à attiser la guerre en Syrie.

Amnesty international (AI) a fait de bonnes investigations et de bons rapports au fil des ans, qui ont mérité au groupe un large soutien. Cependant, ce qui est moins connu est qu’Amnesty international a aussi mené des enquêtes fautives aux conséquences sanglantes et désastreuses.

Continuer la lecture de Amnesty international attise la guerre en Syrie

Ce sont les appétits et les fantasmes des puissances étrangères qui tuent les petits Yéménites


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 9 février 2017 – Source Moon of Alabama

Dix mille et bientôt des centaines de milliers de Yéménites sont en train de mourir à cause du fanatisme, de la cupidité et des luttes bureaucratiques internes de puissances étrangères. Les Saoudiens wahhabites se battent au Yémen contre les chiites iraniens qui n’y sont pas. Au vu et au su de la CIA, ils nourrissent les forces locales d’al-Qaïda pour qu’elles leur obéissent. Les Émirats arabes unis veulent avoir de nouveaux ports au Yémen, ce qui contrarie les rêves saoudiens de pipelines. Le Pentagone se bat avec la CIA pour les budgets des opérations spéciales. Les conflits locaux mineurs entre les diverses tribus se transforment en guerre du fait de l’ingérence et du financement étrangers. Les campagnes de bombardement ont remplacé la médiation tribale. Continuer la lecture de Ce sont les appétits et les fantasmes des puissances étrangères qui tuent les petits Yéménites

Alignements et antagonismes : opinion d’un communiste


Par Alexandre Moumbaris – Le 2 février 2017

L’élection présidentielle étasunienne nous a interpellés avec une très grande intensité. Le risque d’une guerre nucléaire était notre première préoccupation. Nous ne pouvions pas assumer une pseudo-pureté idéologique et condamner les deux candidats de la même manière – attitude répandue parmi des « communisants » d’extrême gauche – ou, ce qui au fond revient quasiment au même, s’enfoncer la tête dans le sable et attendre que l’orage passe.

Continuer la lecture de Alignements et antagonismes : opinion d’un communiste

Trump les premiers couacs : tout est normal, le bordel continue


Saker US

Par The Saker – Le 3 février 2017 – Source thesaker.is

C’est un rare privilège de pouvoir critiquer un politicien pour avoir réellement accompli ses promesses de campagne, mais Donald Trump est un président unique et cette semaine, il nous a offert cette opportunité avec pas une, mais trois SNAFU 1 différentes à signaler.

Continuer la lecture de Trump les premiers couacs : tout est normal, le bordel continue

  1. Situation Normal : All Fucked Up. En français : « Situation normale : c’est le bordel »), un acronyme anglo-saxon signifiant que la situation est mauvaise, mais qu’elle l’a toujours été et qu’il n’y a pas à s’en étonner.