Il y a des émeutes en Iran …


… et les suspects habituels sont sur le coup, même Amnesty International est de la fête !


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 19 novembre 2019

 

 

Amnesty International @amnesty - 15h50 UTC · 19 novembre 2019

Selon des informations que nous avons reçues, au moins 106 manifestants dans 21 villes ont été tués en #Iran. Des séquences vidéo vérifiées, des témoignages oculaires et des informations recueillies auprès d'activistes en dehors de l'Iran révèlent une tendance déchirante aux meurtres illégaux perpétrés par les forces de sécurité iraniennes.

« … Témoignages oculaires … recueillies auprès de militants en dehors de l’Iran … »

Le gouvernement iranien a décidé d’augmenter le prix, pourtant extrêmement bas, de l’essence en Iran. Le nouveau prix ne s’appliquera qu’à la quantité d’essence excédant les 60 litres subventionnés, par famille et par mois. L’argent supplémentaire sera distribué aux pauvres.

La décision a un sens économique. Elle avait déjà été recommandée par le FMI.

Les suspects habituels ont profité de cette annonce pour organiser des manifestations et des émeutes dans plusieurs villes iraniennes. Certaines banques ont été incendiées et le personnel de sécurité a été attaqué. Les sectes de la CIA et de l’OMPI essaient certainement de faire pression pour de nouvelles perturbations. Le gouvernement iranien a coupé l’accès à Internet pour empêcher cela.

Pour autant que je me souvienne, de telles manifestations et émeutes ont lieu en Iran tous les deux ans environ. Elles s’épuisent généralement en une semaine. Je suis convaincu que la même chose se produira cette fois-ci.

Mais cela n’empêche évidemment pas les « changeurs de régime » et leur « claque » de clamer les non-sens habituels. Nous recevons donc des « témoignages » de « militants » qui ne se trouvent pas en Iran à propos d’événements qui se produiraient là-bas.

Il est intéressant de noter qu’ils n’essaient même plus d’être sensés.

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L’Iran : Un pays que nous ne pouvons ignorer


Rapport de situation


Par Ugo Bardi – Le 27 octobre 2019 – Source CassandraLegacy

Ugo Bardi donnant une conférence à l’Université de Téhéran, octobre 2019

L’Iran est un pays qui conserve une partie de la fascination autour de son histoire plongeant dans l’Antiquité quand il était à la fois fabuleux et très lointain. De nos jours, ce pays est resté quelque peu éloigné, mais c’est aussi un pays que l’on ne peut ignorer, car il a connu une série d’événements dramatiques, de la révolution de 1979 à la crise des otages, en passant par la guerre Irak-Iran de 1980 à 1988, et bien plus encore. La dernière convulsion politique a été la « Révolution verte » en 2009 qui s’est rapidement apaisée, mais le pays continue clairement à évoluer, surtout dans ses relations avec l’Occident. Il est impossible pour quiconque, y compris peut-être les Iraniens eux-mêmes, d’évaluer tout ce qui se passe dans leur pays. Certes, l’Iran est complexe, changeant, varié et fascinant, peut-être autant qu’à l’époque de Marco Polo où il était le centre des caravanes marchandes transportant la soie et les épices de Chine. Voici quelques notes d’un voyage à Téhéran où je suis resté une semaine en octobre 2019.

Continuer la lecture de L’Iran : Un pays que nous ne pouvons ignorer

Le Saker US approfondit le thème « tout le monde y gagne » en Syrie


Par The Saker − Le 23 octobre 2019 − Source thesaker.is via Unz Review

2015-09-15_13h17_31-150x112Dans son récent article intitulé «Le chemin de Damas : comment la guerre en Syrie a été gagnée», Pepe Escobar a résumé le résultat de la guerre en Syrie de la manière suivante :

Continuer la lecture de Le Saker US approfondit le thème « tout le monde y gagne » en Syrie

Pourquoi le Liban et l’Irak se dirigent-ils vers de nouveaux conflits internes ?


2015-05-21_11h17_05

Par Moon of Alabama − 29 octobre 2019

Aujourd’hui, le Premier ministre du Liban, Saad Hariri, a démissionné après des manifestations parfois violentes. En Irak, la mouche du coche, le religieux Moqtada Sadr, s’est joint aux protestataires après que les précédentes manifestations en Irak ont également conduit à la violence. Dans les deux pays, certains manifestants exigent la démission de leurs gouvernements. Alors que les manifestations dans les deux pays portent sur des questions économiques et politiques locales, des acteurs étrangers sont impliqués et souhaitent les utiliser pour atteindre leurs propres objectifs.

Continuer la lecture de Pourquoi le Liban et l’Irak se dirigent-ils vers de nouveaux conflits internes ?

« Les guerres de Syrie » de Michel Raimbaud : résistance, mode d’emploi

"La Syrie n’a jamais eu bonne presse auprès des élites politiques dirigeantes de l’Hexagone. Et pour cause : ce pays récalcitrant, farouchement attaché à sa souveraineté, porte-étendard du nationalisme arabe, résolument anti-impérialiste, dernier rempart contre l’entreprise sioniste en Palestine, membre central de ce qu’il est désormais appelé Axe de la Résistance qui l’unit au Hezbollah libanais, à la résistance palestinienne, à l’Iran et à l’Irak, un axe adossé à une Russie ressuscitée sur les décombres de l’Union soviétique. Un pays séculier, attaché aux principes du non-alignement définis par la Conférence de Bandung de 1955, qui s’est tenu du côté de tous les mouvements de libération à travers le monde et qui n’a pas hésité à s’engager au côté du peuple algérien dans sa guerre de libération nationale. Last but not least : il a toujours porté la cause palestinienne dans son cœur envers et contre tous, y compris dans la tourmente qui a failli l’emporter depuis 2011. Autant de raisons pour le vouer aux gémonies" Michel Raimbaud

Par Majed Nehmé − Le 30 septembre 2019 − Source Afrique-Asie

Les-guerres-de-Syrie1

Ce n’est pas par hasard si le premier chapitre du livre de Michel Raimbaud, ancien ambassadeur, ancien président de l’OFPRA, professeur de sciences politique et auteur de Les Guerres de Syrie, reprend la célèbre locution de Caton l’Ancien Delenda est Carthago  – il faut détruire Carthage -, « Delenda est Syria », une vielle obsession. Un vieil acharnement sans doute puisque Caton, qui avait coutume de prononcer cette formule à chaque fois qu’il commençait ou terminait un discours devant le Sénat romain, quel qu’en fût le sujet, avait également participé à la guerre contre la Syrie alors dirigée par le roi Antiochos III le Grand ! Ce dernier avait eu l’audace de recevoir Hannibal le fugitif dans sa cour et de contribuer à l’armer contre Rome, alors seule puissance hégémonique montante.

Continuer la lecture de « Les guerres de Syrie » de Michel Raimbaud : résistance, mode d’emploi

En plein dans le mille…


Une frappe de précision sur la crédibilité étasunienne fracasse le paradigme étasunien


Par Alastair Crooke − Le 23 septembre 2019 − Source Strategic Culture

crooke_1-1-175x230La frappe de précision contre le «joyau de la couronne» saoudien – ses installations de traitement du pétrole brut de la semaine dernière – constitue également une attaque de précision contre la crédibilité de ce pays, le sérieux du «parapluie» sécuritaire étasunien, une humiliation pour Trump et en particulier pour l’image des États-Unis en tant que puissance militaire et de renseignement compétente.

Continuer la lecture de En plein dans le mille…

Un point de vue du bord du gouffre


Par James Howard Kunstler – Le 16 septembre 2019 – Source kunstler.com

Résultat de recherche d'images pour "Abqaiq rt.com"
Bienvenue dans un monde où les choses n’ont pas de sens. Par exemple, certaines personnes ont fait certaines choses à la raffinerie de pétrole saoudienne d’Abqaiq au cours du week-end. Une salve de missiles de croisière et de drones armés pour la faire exploser. Ils ont fait du bon travail en bloquant l’activité. Il s’agit de la plus grande installation de traitement du pétrole d’Arabie saoudite et, pour l’instant, peut-être pendant des mois, une bonne partie de l’approvisionnement mondial en pétrole sera coupé. Le Président Trump a dit :  » Nous attendons que le Royaume nous dise qui, selon lui, est à l’origine de cette attaque et les termes selon lesquels nous allons agir ! » Le point d’exclamation est de lui.

Continuer la lecture de Un point de vue du bord du gouffre

Le sommet en Turquie affiche l’influence croissante de la Russie au Moyen-Orient

Le 20 septembre 2019 − Source Strategic Culture

ZPpZy5Xw5gygtCM6JTsJ59R-GhMDans une époque de tensions croissantes au Moyen-Orient et de danger imminent de guerre, c’était un rappel salutaire de la façon dont la diplomatie pouvait et devait fonctionner, comme en témoigne le sommet réussi tenu cette semaine à Ankara entre les dirigeants turcs, russes et iraniens pour promouvoir un règlement pacifique durable en Syrie.

summit

Continuer la lecture de Le sommet en Turquie affiche l’influence croissante de la Russie au Moyen-Orient

Crises : le Moyen-Orient et quelques indicateurs utiles


Par The Saker − Le 18 septembre 2019 − Source thesaker.is via Unz Review

2015-09-15_13h17_31-150x112Le Moyen-Orient est littéralement en train d’exploser : les Houthis ont porté un coup extrêmement efficace à la production de pétrole saoudienne qui, selon eux, a maintenant chuté de 50% avant de rebondir ; il y a des rumeurs persistantes selon lesquelles les Su-35S et S-400 russes ont menacé d’abattre un avion israélien attaquant la Syrie ; le Liban a déclaré qu’il se défendrait contre les attaques israéliennes. Le Hezbollah a menacé de lancer des frappes paralysantes sur Israël et même contre des responsables israéliens ; la Turquie a acheté des défenses anti-aériennes russes et affirme que si les États-Unis refusent de livrer leur F-35S, la Turquie envisagera les Su-35 et peut-être même les Su-57. Bibi Netanyahu a essayé d’utiliser Poutine pour sa campagne de réélection – enfin, il essaie vraiment désespérément d’éviter la prison – mais a dû rentrer chez lui les mains vides et, selon le Jerusalem Post, sa mission a été un échec.

Continuer la lecture de Crises : le Moyen-Orient et quelques indicateurs utiles

Ce n’est pas de savoir si l’Iran a un rôle dans l’attaque contre l’Arabie Saoudite qui est important


Ce sont les leçons à en tirer par les États-Unis


Par Gareth Porter – Le 19 septembre 2019 – Source The American Conservative

drone iranien

Le succès retentissant de l’attaque par drone de samedi contre le principal centre de traitement des exportations pétrolières de l’Arabie saoudite a amené la crise iranienne à un nouveau tournant. Elle a démontré que l’Iran a la capacité de faire pression sur les États-Unis pour qu’ils mettent fin à leur guerre contre l’économie iranienne ou alors qu’il aura la volonté [et la capacité, NdT] de la faire passer à un niveau supérieur.

Continuer la lecture de Ce n’est pas de savoir si l’Iran a un rôle dans l’attaque contre l’Arabie Saoudite qui est important