Yémen. Voici pourquoi les Houthis rejettent les « accords de paix » américain et saoudien.


Par Ahmed Abdulkareem – Le 27 mars 2021 – Source Mint News

SANA’A, YEMEN – Le 26 mars marque le sixième anniversaire de la campagne de bombardement saoudienne, soutenue par les États-Unis, contre ce pays déchiré par la guerre qu’est le Yémen. Pour commémorer cet événement, des manifestations massives ont eu lieu dans tout le pays, vendredi dernier.

Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale yéménite, Sanaa, près de l’aéroport international assiégé de Sanaa, et à Hodeida, le plus grand et le plus important port maritime du pays. En fait, des milliers de Yéménites se sont rassemblés dans plus de vingt centre-villes des provinces du nord, portant des drapeaux yéménites et des banderoles sur lesquelles étaient inscrits des messages de fermeté et des promesses de libérer le pays tout entier du contrôle saoudien. Les images des manifestations montrent une mer de drapeaux yéménites, des affiches portant des photos du leader houthi, Abdulmalik al-Houthi, et le slogan « Six ans d’agression – Nous sommes prêts pour la septième année – Nous vaincrons ».

Continuer la lecture de Yémen. Voici pourquoi les Houthis rejettent les « accords de paix » américain et saoudien.

Penser comme Machiavel, agir comme Mussolini


Par Alastair Crooke – Le 14 décembre 2020 – Source Strategic Culture

Au début du mois, la télévision libanaise al-Manar a diffusé des images de bases israéliennes en Haute Galilée, filmées par un drone du Hezbollah. Une base israélienne à Brannite et un centre de commandement à Rowaysat al-Alam, dans le nord d’Israël, peuvent être vus dans ces images. Selon Southfront, dont l’expertise militaire est très appréciée, le Hezbollah utilise aujourd’hui divers drones, dont certains ont des capacités de combat. Des rapports suggèrent que le Hezbollah a mis en place une formidable force de drones furtifs et de missiles de croisière intelligents (avec le soutien de l’Iran). Le site militaire lié à la Russie, Southfront, conclut qu’aujourd’hui, le mouvement est mieux entraîné et équipé que de nombreuses autres armées dans le monde.

Israël est convaincu que, pour la première fois, la « prochaine guerre » ne se limitera pas au territoire libanais, que ses propres frontières seront violées et que des forces de combat offensives entreront dans les colonies et les maisons et affronteront les troupes israéliennes.

Continuer la lecture de Penser comme Machiavel, agir comme Mussolini

Un rapide survol de la situation en Syrie et dans les environs


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 7 mai 2020

Les récentes turbulences financières sur les marchés pétroliers et la dépression mondiale auront un impact important sur les conflits au Moyen-Orient.

Continuer la lecture de Un rapide survol de la situation en Syrie et dans les environs

La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse


Par Mike Withney − Le 15 avril 2020 − Source Unz Review

WithneyLa guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une invention concoctée par les médias. Il n’y a pas un mot de vérité dans tout ça. Oui, il y a eu du grabuge lors d’une réunion de l’OPEP début mars qui a entraîné une augmentation de la production et une chute des prix. Cette partie est vraie. Mais la stratégie de dumping pétrolier de l’Arabie saoudite ne visait pas la Russie, elle visait les producteurs américains de pétrole de schiste. Mais pas pour les raisons que vous avez lues dans les médias.

Russia's President Vladimir Putin (R) shakes hands with Saudi Arabia's Crown Prince Mohammed bin Salman during a meeting on the sidelines of the G20 Summit in Osaka on June 29, 2019. (Photo by Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) (Photo credit should read YURI KADOBNOV/AFP via Getty Images)
Le président russe Vladimir Poutine serre la main du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman lors d’une réunion en marge du sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Photo de Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) 

Continuer la lecture de La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse

Comment le coronavirus a tué l’industrie du pétrole de schiste américain


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 11 avril 2020

La réponse à la question que nous avons posée récemment dans l’article OPEP ++ ou mort de l’industrie du pétrole de schistes ? est désormais connue. L’industrie du pétrole de schiste va mourir. Elle reviendra peut-être dans le futur, mais ce sera dans plusieurs années.

Continuer la lecture de Comment le coronavirus a tué l’industrie du pétrole de schiste américain

OPEP ++ ou mort de l’industrie du pétrole de schistes ?


2015-05-21_11h17_05

Par Moon of Alabama − Le 9 avril 2020

Aujourd’hui, il y a une réunion par vidéo des États de l’OPEP et de la Russie. Demain, les ministres de l’énergie de tous les États du G20 se réuniront également. Leurs discussions porteront sur la chute du prix mondial du pétrole due à un manque de demande suite à la nouvelle pandémie de coronavirus et à une production record de pétrole venant d’Arabie saoudite et de Russie. Les médias «occidentaux» sont optimistes quant à la conclusion d’un accord :

Continuer la lecture de OPEP ++ ou mort de l’industrie du pétrole de schistes ?

Guerre du pétrole :
Poutine ne cillera pas le premier …


… il  rejette « l’intervention » des États-Unis dans la guerre pétrolière russo-saoudienne


tyler durdenPar Tyler Durden − Le 25 mars 2020 − Source ZeroHedge

« Nous ne pensons pas que quiconque devrait intervenir dans ces relations », a déclaré vendredi le bureau de la présidence russe à propos de ses « bonnes relations » et de son « partenariat » avec les Saoudiens, répliquant aux commentaires de Trump sur l’émergence de la guerre des prix du pétrole.

Continuer la lecture de Guerre du pétrole :
Poutine ne cillera pas le premier …

La grande guerre du pétrole de 2020 a commencé. La Russie peut-elle la gagner ?


Par Nikolas K. Gvosdev – Le 9 mars 2020 – Source National Interest

Après la signature de la dernière série de sanctions américaines contre la Russie l’année dernière, le président russe Vladimir Poutine a averti que la Russie exercerait des représailles au moment et à l’endroit de son choix. Le démantèlement de l’accord OPEP-Plus et le déclenchement d’une guerre des prix avec l’Arabie saoudite peuvent sembler être une façon étrange et déroutante de réagir, mais il y a peut-être une méthode dans cette folie. Je crois que le Kremlin fait le pari que, d’ici la fin de l’année, il sera capable non seulement de repousser les États-Unis mais aussi de reconstruire son partenariat avec l’Arabie saoudite.

Continuer la lecture de La grande guerre du pétrole de 2020 a commencé. La Russie peut-elle la gagner ?

Tranquillement la Russie répond au monde …
c’est « niet »


Par Tom Luongo − Le 6 mars 2020 − Source Gold Goats’n Guns

Tom LuongoIl y a un vrai pouvoir dans le mot «non».

En fait, je dirais que c’est le mot le plus puissant dans n’importe quelle langue.

Au milieu de la pire crise du marché depuis une douzaine d’années, crise qui a sa source dans le problème des marchés mondiaux de financement en dollars, la Russie s’est trouvée en position d’exercer le pouvoir du Non !

2020-03-09_11h00_04

Continuer la lecture de Tranquillement la Russie répond au monde …
c’est « niet »

Nouveaux problèmes budgétaires en Arabie Saoudite


Du coup, le prince héritier fait encore arrêter des membres de sa famille


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 7 mars 2020

Le prince héritier saoudien, Mohammed bin Salman, a supprimé toute concurrence au sein de la famille royale :

L'Arabie saoudite a arrêté trois princes saoudiens de haut rang, dont le prince Ahmed bin Abdulaziz, le frère cadet du roi Salman, et le prince Mohammed bin Nayef, le neveu du roi, pour avoir prétendument planifié un coup d'État, ont déclaré des sources ayant connaissance de l'affaire.

Quatre sources ont déclaré à Reuters que le prince Ahmed et Mohammed bin Nayef ont été mis en détention lors de la dernière opération. Deux sources, dont une source régionale, ont déclaré que Mohammed bin Nayef et son demi-frère, Nawaf, ont été mis en détention, vendredi, dans un camp privé situé dans le désert.

Le prince héritier Mohammed, également appelé MbS, "les a accusés (les princes arrêtés) d’avoir pris contact avec des puissances étrangères, dont les Américains et d'autres, pour déclencher un coup d'État", a déclaré la source régionale.

"Avec ces arrestations, MbS a consolidé sa pleine emprise sur le pouvoir. C'est fini après cette purge", a ajouté la source, indiquant qu'il ne reste aucun rival pour contester sa succession au trône.

Continuer la lecture de Nouveaux problèmes budgétaires en Arabie Saoudite