Un champ de bataille commercial où la Chine peut porter un sérieux coup aux Etats-Unis


Par Tom Fowdy – 11 janvier 2022 – RT

En début de semaine, les ministres des Affaires étrangères d’Arabie saoudite, du Koweït, d’Oman et de Bahreïn, ainsi que le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG) sont arrivés à Pékin pour une visite de quatre jours visant à renforcer les liens économiques avec la Chine.

La proposition d’un accord de libre-échange (ALE) entre les États du Golfe et Pékin figure en tête de l’ordre du jour. Les pourparlers à ce sujet ont débuté en 2004, mais ont stagné. On s’attend à ce qu’elles prennent un nouvel élan lors d’une visite décrite par le Global Times comme « sans précédent ».

Continuer la lecture

Briser l’Empire signifie rompre avec les Saoudiens


Par Tom Luongo – Le 2 septembre 2021 – Source Gold Goats ‘n Guns

Dire que l’Arabie saoudite a été le pivot des objectifs de la politique étrangère américaine au Moyen-Orient et en Asie centrale est un euphémisme. Pendant plus de cinquante ans, les Saoudiens ont contribué à soutenir la politique étrangère américaine en exportant leur pétrole dans le monde entier et en ne recevant que des dollars en retour.

Continuer la lecture

Biden est il en train de perdre l’Arabie saoudite ?


Par William Engdahl − Le 6 septembre 2021 − Source New Eastern Outlook

L’ignominieux retrait américain d’Afghanistan a creusé un trou dans le système de domination globale américain d’après 1945, un vide de pouvoir qui aura probablement des conséquences irréversibles. Pour l’instant, on peut se demander si les stratèges de Biden à Washington – car il ne fait manifestement pas de politique – ont déjà réussi à perdre le soutien de son plus gros acheteur d’armes et de son allié stratégique régional, le Royaume d’Arabie saoudite. Depuis les premiers jours de l’investiture de Biden, fin janvier, la politique américaine pousse la monarchie saoudienne à opérer un changement radical de sa politique étrangère. Les conséquences à long terme pourraient, elles aussi, être énormes.

Continuer la lecture

Le conflit entre l’Arabie saoudite et les Émirats prend de l’ampleur et pourrait ouvrir la porte à Moscou


Par Moon of Alabama – Le 5 juillet 2021

En 2015, le prince héritier saoudien Mohammad bin Salman était le meilleur ami du prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed bin Zayed. Ensemble, ils ont décidé d’attaquer le gouvernement Houthi au Yémen parce qu’il avait évincé le régime de l’ancien président Hadi. La guerre contre le Yémen continue depuis lors.

Mais les intérêts des Saoudiens et des Émirats arabes unis se sont mis à diverger sur plusieurs points. Ces derniers jours, le conflit qui les oppose a pris de l’ampleur sur trois fronts importants.

Continuer la lecture

Yémen. Voici pourquoi les Houthis rejettent les « accords de paix » américain et saoudien.


Par Ahmed Abdulkareem – Le 27 mars 2021 – Source Mint News

SANA’A, YEMEN – Le 26 mars marque le sixième anniversaire de la campagne de bombardement saoudienne, soutenue par les États-Unis, contre ce pays déchiré par la guerre qu’est le Yémen. Pour commémorer cet événement, des manifestations massives ont eu lieu dans tout le pays, vendredi dernier.

Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale yéménite, Sanaa, près de l’aéroport international assiégé de Sanaa, et à Hodeida, le plus grand et le plus important port maritime du pays. En fait, des milliers de Yéménites se sont rassemblés dans plus de vingt centre-villes des provinces du nord, portant des drapeaux yéménites et des banderoles sur lesquelles étaient inscrits des messages de fermeté et des promesses de libérer le pays tout entier du contrôle saoudien. Les images des manifestations montrent une mer de drapeaux yéménites, des affiches portant des photos du leader houthi, Abdulmalik al-Houthi, et le slogan « Six ans d’agression – Nous sommes prêts pour la septième année – Nous vaincrons ».

Continuer la lecture

Penser comme Machiavel, agir comme Mussolini


Par Alastair Crooke – Le 14 décembre 2020 – Source Strategic Culture

Au début du mois, la télévision libanaise al-Manar a diffusé des images de bases israéliennes en Haute Galilée, filmées par un drone du Hezbollah. Une base israélienne à Brannite et un centre de commandement à Rowaysat al-Alam, dans le nord d’Israël, peuvent être vus dans ces images. Selon Southfront, dont l’expertise militaire est très appréciée, le Hezbollah utilise aujourd’hui divers drones, dont certains ont des capacités de combat. Des rapports suggèrent que le Hezbollah a mis en place une formidable force de drones furtifs et de missiles de croisière intelligents (avec le soutien de l’Iran). Le site militaire lié à la Russie, Southfront, conclut qu’aujourd’hui, le mouvement est mieux entraîné et équipé que de nombreuses autres armées dans le monde.

Israël est convaincu que, pour la première fois, la « prochaine guerre » ne se limitera pas au territoire libanais, que ses propres frontières seront violées et que des forces de combat offensives entreront dans les colonies et les maisons et affronteront les troupes israéliennes.

Continuer la lecture

La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse


Par Mike Withney − Le 15 avril 2020 − Source Unz Review

WithneyLa guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une invention concoctée par les médias. Il n’y a pas un mot de vérité dans tout ça. Oui, il y a eu du grabuge lors d’une réunion de l’OPEP début mars qui a entraîné une augmentation de la production et une chute des prix. Cette partie est vraie. Mais la stratégie de dumping pétrolier de l’Arabie saoudite ne visait pas la Russie, elle visait les producteurs américains de pétrole de schiste. Mais pas pour les raisons que vous avez lues dans les médias.

Russia's President Vladimir Putin (R) shakes hands with Saudi Arabia's Crown Prince Mohammed bin Salman during a meeting on the sidelines of the G20 Summit in Osaka on June 29, 2019. (Photo by Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) (Photo credit should read YURI KADOBNOV/AFP via Getty Images)

Le président russe Vladimir Poutine serre la main du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman lors d’une réunion en marge du sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Photo de Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) 

Continuer la lecture

Comment le coronavirus a tué l’industrie du pétrole de schiste américain


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 11 avril 2020

La réponse à la question que nous avons posée récemment dans l’article OPEP ++ ou mort de l’industrie du pétrole de schistes ? est désormais connue. L’industrie du pétrole de schiste va mourir. Elle reviendra peut-être dans le futur, mais ce sera dans plusieurs années.

Continuer la lecture

OPEP ++ ou mort de l’industrie du pétrole de schistes ?


2015-05-21_11h17_05

Par Moon of Alabama − Le 9 avril 2020

Aujourd’hui, il y a une réunion par vidéo des États de l’OPEP et de la Russie. Demain, les ministres de l’énergie de tous les États du G20 se réuniront également. Leurs discussions porteront sur la chute du prix mondial du pétrole due à un manque de demande suite à la nouvelle pandémie de coronavirus et à une production record de pétrole venant d’Arabie saoudite et de Russie. Les médias «occidentaux» sont optimistes quant à la conclusion d’un accord :

Continuer la lecture