Vers un retrait des troupes étatsuniennes d’Irak (et de Syrie) ?


Par Moon of Alabama – Le 15 juillet 2021

Je ne m’attendais pas à cela. Super, si c’est vrai :

 

Nafiseh Kohnavard @nafisehkBBC - 13:57 UTC - 15 juil. 2021

Grande nouvelle

Le coordinateur de la Maison Blanche pour le Moyen-Orient, Brett McGurk, a informé les responsables irakiens que les troupes américaines allaient se retirer d'Irak.

"étape par étape", selon les sources. "Les premières troupes de combat partiront, puis les autres", a-t-il dit à ses hôtes irakiens. ...

"Le retrait d'Irak ne sera pas comme ce qui s'est passé en Afghanistan et il se fera étape par étape. Le calendrier de ce retrait sera fixé lors du voyage du Premier ministre irakien à Washington", m'ont dit des sources officielles. ...

Et voici la déclaration du bureau du Premier ministre selon laquelle le "mécanisme de retrait des troupes de combat" a été brièvement mentionné dans le document suivant

lien

Continuer la lecture de Vers un retrait des troupes étatsuniennes d’Irak (et de Syrie) ?

Le bombardement « dissuasif » de Biden en Irak est un échec patent


Par Moon of Alabama – Le 7 juillet 2021

Comme nous l’avons écrit il y a huit jours :

Dimanche, les États-Unis ont bombardé trois positions de la Force de mobilisation populaire (FMP) irakienne à la frontière syro-irakienne.

Les États-Unis n’avaient aucun droit de le faire. Le raisonnement juridique fourni par l’administration Biden pour justifier cette attaque est absurde. Tout comme le prétendu raisonnement consistant à établir une « dissuasion » contre d’autres attaques contre les troupes américaines par tel ou tel groupe de miliciens irakiens. La dernière frappe dans cette zone en février était censée remplir le même objectif, mais il est évident qu’elle n’a pas eu d’effet dissuasif. La frappe de dimanche a été immédiatement suivie de tirs de missiles contre une position américaine en Syrie. D’autres incidents de ce type suivront.

Il n’a pas fallu longtemps pour que l’échec de la dissuasion annoncée devienne évident :

Continuer la lecture de Le bombardement « dissuasif » de Biden en Irak est un échec patent

La politique iranienne de Biden est déjà dans une impasse


Par Moon of Alabama – Le 29 juin 2021

Dimanche, les États-Unis ont bombardé trois positions de la Force de mobilisation populaire (FMP) irakienne à la frontière syro-irakienne.

Les États-Unis n’avaient aucun droit de le faire. Le raisonnement juridique fourni par l’administration Biden pour justifier cette attaque est absurde. Tout comme le prétendu raisonnement consistant à établir une « dissuasion » contre d’autres attaques contre les troupes américaines par tel ou tel groupe de miliciens irakiens. La dernière frappe dans cette zone en février était censée remplir le même objectif, mais il est évident qu’elle n’a pas eu d’effet dissuasif. La frappe de dimanche a été immédiatement suivie de tirs de missiles contre une position américaine en Syrie. D’autres incidents de ce type suivront.

Continuer la lecture de La politique iranienne de Biden est déjà dans une impasse

Des responsables américains affirment que des Kurdes irakiens ont aidé à tuer Qassam Soleimani


Par Moon of Alabama – Le 8 mai 2021

Yahoo a mis en première page un long article sur le meurtre, début 2020, du général iranien Qassem Soleimani et du chef de la résistance irakienne Abu Mahdi al-Muhandis.

« Comploter est difficile » : Le plan secret de l’administration Trump pour tuer Qassem Soleimani.

Cet article, basé sur des entretiens avec 15 responsables américains, en poste ou à la retraite, révèle de nouveaux détails sur l’assassinat de Soleimani, dont les longues délibérations de l'administration Trump sur l'assassinat du général iranien et d'autres hauts responsables et mandataires iraniens. Il dépeint une opération plus sophistiquée que l’on ne pensait et une longue liste de personnes potentiellement ciblées pour être tuées. Il décrit également des menaces à l'encontre de responsables américains suite à cette attaque, une information qui n'avaient pas encore été divulguée.

MoA a longuement parlé des conséquences de l’assassinat et la plupart de ce qui est dit dans l’article de Yahoo n’est pas du tout nouveau. C’est ce qui le rend suspect.

Soleimani et Muhandis pendant une bataille contre État Islamique

Continuer la lecture de Des responsables américains affirment que des Kurdes irakiens ont aidé à tuer Qassam Soleimani

Le conflit entre les États-Unis et l’Iran, en Irak, est mis en pause


Par Moon of Alabama – Le 8 avril 2021

Au cours de leur récent dialogue stratégique, les États-Unis et l’Irak ont convenu de transformer les troupes de combat américaines présentes dans le pays en forces de formation et d’assistance. Une déclaration commune dit :

Sur la base de la capacité croissante de l'ISF [Irakian Security Force], les parties ont confirmé que la mission des forces américaines et de la coalition est maintenant passée à une mission axée sur la formation et les tâches de conseil, permettant ainsi le redéploiement de toutes les forces de combat restantes en Irak, le calendrier devant être établi lors des prochaines discussions techniques. La transition des forces américaines et internationales du statut d’opération de combat à celui de formation, équipement et assistance à l’ISF reflète le succès de leur partenariat stratégique et garantit le soutien aux efforts continus de l’ISF pour s'assurer qu’ISIS ne puisse plus jamais menacer la stabilité de l'Irak.

Continuer la lecture de Le conflit entre les États-Unis et l’Iran, en Irak, est mis en pause

« Soutenus par les chiites », « soutenus par l’Iran » et autres absurdités du journalisme belliciste


Par Moon of Alabama – Le 5 mars 2021

La récente attaque aérienne américaine à la frontière syro-irakienne et les attaques de missiles contre des bases américaines en Irak ont été l’occasion de d’observer de nombreux exemples de mauvais journalisme.

Les médias américains, comme le montre cet article de FAIR, ont éliminé tous les faits gênants de leurs articles concernant la « première » attaque aérienne de Biden :

Continuer la lecture de « Soutenus par les chiites », « soutenus par l’Iran » et autres absurdités du journalisme belliciste

Comme Biden perpétue la politique de « dissuasion » de Trump, on peut prédire qu’il échouera


Par Moon of Alabama – Le 3 mars 2021

Les politiciens et les militaires américains adorent prétendre qu’ils agissent pour rétablir la dissuasion :

Lorsque le président a illégalement ordonné l'assassinat de Soleimani en janvier de cette année, les responsables de l'administration se sont finalement ralliés à l'excuse qu'il s'agissait de "rétablir la dissuasion" contre les attaques de roquette des milices irakiennes soutenues par l'Iran. Même si ces attaques se sont poursuivies tout au long de l'année, comme auparavant, nous sommes revenus à la même vieille rengaine de menaces d'action militaire en réponse à des attaques qui n'auraient pas eu lieu si le président n'avait pas agi de manière imprudente. ...

Sans la campagne de "pression maximale" du président, les forces américaines en Irak seraient confrontées à beaucoup moins de risques qu'aujourd'hui, et un conflit entre nos gouvernements serait beaucoup moins probable. N'eut été de la décision du président d'ordonner l'attaque illégale et provocatrice qui a tué Soleimani et un chef de milice irakien, les tensions entre les États-Unis et l'Iran ne seraient pas aussi grandes qu'elles le sont aujourd'hui. Depuis deux ans et demi, l'approche de Trump vis-à-vis de l'Iran a été de provoquer puis d’accuser l'autre partie parce qu’elle a répondu aux provocations. Loin de décourager les attaques des milices soutenues par l'Iran et de l'armée iranienne elle-même, l'administration Trump les a incitées et provoquées.

Le président Joe Biden et son administration poursuivent, sans aucun changement, la même politique que l’administration Trump avait envers la Syrie, l’Irak et l’Iran.

Continuer la lecture de Comme Biden perpétue la politique de « dissuasion » de Trump, on peut prédire qu’il échouera

Les déploiements de l’OTAN en Irak sont censés faire pression sur l’Iran. Les troupes en deviendront plutôt les otages


Par Moon of Alabama – Le 20 février 2021

Les États-Unis augmentent la pression sur l’Iran en l’encerclant avec des troupes de l’OTAN.

Jeudi, après une réunion des ministres de la défense de l’OTAN, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, annonçait l’agrandissement de la force d’occupation en Irak :

Continuer la lecture de Les déploiements de l’OTAN en Irak sont censés faire pression sur l’Iran. Les troupes en deviendront plutôt les otages

Un néocon de premier rang dirige le plan du Pentagone au Moyen-Orient


Par Philip Giraldi − Le 21 mai 2020 − Source Strategic Culture

https://www.strategic-culture.org/wp-content/uploads/2020/05/Giraldi-2-600x600.jpg
© Photo: REUTERS/Eduardo Munoz

La guerre mondiale contre la terreur ou GWOT [Global War On Terror, NdT] a été déclarée dans le sillage du 11 septembre par le président George W. Bush. Elle engageait essentiellement les États-Unis à œuvrer pour éliminer tous les groupes « terroristes » dans le monde, que les pays visés conviennent ou non qu’ils sont assaillis par des terroristes et qu’ils accueillent ou non l’« aide » des États-Unis. La GWOT a été promue à partir d’expressions débiles comme « il y a un nouveau shérif en ville » et, après la destruction de pans entiers du Moyen-Orient et de l’Asie Centrale, s’est transformée par la suite en un ectoplasme – la terrible croyance que quelque chose appelé « exceptionnalisme américain » existait.

Continuer la lecture de Un néocon de premier rang dirige le plan du Pentagone au Moyen-Orient

La tempête COVID-19 : Trump a besoin d’une guerre


Un cauchemar dystopique pour des millions de personnes s’étend sur tout le territoire.


Par Kurt Nimmo − publié le 5 avril 2020 − Source Global Research

La vitesse à laquelle l’économie s’effondre est réellement stupéfiante. Aucune décoction d’argent factice ne sauvera le peuple américain de la dépression historiquement grave qui se développe actuellement.

Les gouvernements des États et le gouvernement Fédéral deviennent plus autoritaires en réponse à la gravité de la grippe (les données critiques sur la transmission de la maladie sont absentes, confuses et contradictoires, et les médias corporatifs alimentent une frénésie de peur et de paranoïa basée sur des chiffres contradictoires, révisés et souvent spéculatifs).

Continuer la lecture de La tempête COVID-19 : Trump a besoin d’une guerre