Une guerre commerciale contre la Chine, au nom de l’écologie, est lancée


Par Moon of Alabama – Le 8 décembre 2022

Sous l’administration Trump, les États-Unis ont lancé une guerre commerciale contre la Chine. Cela a commencé par l’imposition de divers droits de douane sur les produits chinois. L’administration Biden l’a poursuivi en utilisant le prétexte peu convaincant d’un prétendu « travail forcé » au Xinjiang pour rendre plus difficile l’importation de biens en provenance de Chine. Mais cette guerre était en contradiction avec les objectifs de Biden en matière de changement climatique car presque tous les panneaux solaires sont fabriqués à partir de matières premières trouvées au Xinjiang. La guerre commerciale s’est donc poursuivie avec la « guerre des puces informatiques » dans le but d’empêcher tout progrès technologique de la Chine en ce domaine.

Ces droits de douane et les restrictions vont à l’encontre des accords de l’OMC que les États-Unis sont de plus en plus enclins à ignorer.

L’administration a maintenant mis au point un nouveau plan qui utilisera le prétexte du changement climatique pour mener une guerre économique contre les industries de l’acier et de l’aluminium chinois ou d’autres pays. Pour être plus efficace, elle tente d’obtenir l’adhésion de l’Union européenne :

Continuer la lecture

Vous êtes sous contrôle. Les élites françaises craignent, en privé, les États-Unis et une nouvelle étude explique pourquoi


Par Felix Livshitz − Le 15 novembre 2022 − Source RT

Une nouvelle étude [en français, NdT] publiée par l’École de guerre économique française a révélé des résultats extraordinaires sur les personnes et les éléments que les services de renseignement français craignent le plus lorsqu’il s’agit de menaces pour l’économie du pays.

Les résultats sont basés sur des recherches approfondies et des entretiens avec des experts du renseignement français, y compris des représentants d’agences d’espionnage, et reflètent donc les positions et la pensée de spécialistes dans le domaine peu étudié de la guerre économique. Leur opinion collective est très claire : 97 % d’entre eux considèrent que les États-Unis sont la puissance étrangère qui « menace le plus » les « intérêts économiques » de Paris.

Continuer la lecture

Le plafonnement des prix du pétrole et ses conséquences sur la relation Russie-Inde


Par Conor Gallagher − Le 13 novembre 2022 − Source Naked Capitalism

Pendant des mois, les États-Unis ont essayé à plusieurs reprises de contraindre l’Inde à couper ses liens avec la Russie, donc à abandonner ses intérêts nationaux. New Delhi, cependant, continue de repousser les tentatives de Washington de soumettre son économie à ses diktats.

La dernière affaire en date concerne le plafonnement du prix du pétrole russe par le G7 et l’interdiction par l’UE et le Royaume-Uni du transport maritime et des services connexes pour un brut russe supérieur au prix plafond. L’Inde n’a aucun intérêt à rejoindre l’initiative américaine, car elle bénéficie d’une forte réduction sur le pétrole russe et souhaite maintenir de bonnes relations avec son ancien partenaire stratégique. Le ministre indien des affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, était justement à Moscou le 8 novembre pour discuter de la poursuite des ventes de pétrole. 

Continuer la lecture

Le ministère allemand de l’économie étudie des mesures visant à freiner le commerce avec la Chine


Par Andreas Rinke et Sarah Marsh – Le 8 septembre 2022 – Source Reuters

BERLIN, 8 septembre (Reuters) – Le ministère allemand de l’Économie étudie une série de mesures visant à rendre les affaires avec la Chine moins attrayantes, dans le but de réduire sa dépendance à l’égard de la superpuissance économique asiatique, ont déclaré à Reuters deux personnes au fait du dossier.

Continuer la lecture

Une guerre commerciale contre la Chine ? C’est la dernière chose que l’Europe devrait envisager


Un éditorial du Global Times, le porte-voix médiatique du gouvernement chinois


Par Global Times − Le 17 août 2022

Une guerre commerciale est-elle susceptible d’éclater entre la Chine et l’Europe ? C’est un sujet dangereux que l’opinion publique en Europe, y compris l’Allemagne, a hypertrophié. Ces dernières années, la Chine et l’Europe ont été le principal partenaire commercial l’une de l’autre, et ont traversé de nombreuses tempêtes ensemble. Avec une chaîne industrielle hautement complémentaire et une grande interdépendance économique, il va de soi que la guerre commerciale n’aurait pas dû devenir un sujet sérieux dans les discussions sur la politique chinoise de l’Europe. Cependant, certains médias dépeignent un « monde à l’envers » pour les Européens : La forte dépendance économique entre la Chine et l’Europe ne serait pas un bénéfice mais un « risque » pour le continent, tandis que d’autres médias affirment que l’Europe doit se préparer à un conflit avec la Chine.

Continuer la lecture

Qui crée la faim dans le monde ?


Par Dmitry Orlov – Le 29 mai 2022 – Source Club Orlov

Orlov

Le dernier faux récit occidental, émanant d’un minuscule cerveau secret situé, très probablement, quelque part dans la banlieue de Virginie, est que Poutine est responsable de la faim dans le monde à cause de la guerre en Ukraine. « Poutine bloque les exportations de céréales de l’Ukraine ! La faim dans le monde menace », crie le titre mensonger des journaux concoctés par les experts. Une analyse très simple des chiffres disponibles suffit à prouver que ce récit est un faux.

Continuer la lecture

Points importants de l’interview accordée par Lavrov au média India Today


Par Andrew Korybko − Le 21 avril 2022 − Source OneWorld Press

andrew-korybko

L’interview de Lavrov par India Today est particulièrement intéressante, car elle permet aux observateurs de distinguer précisément ce qu’il a tenu à souligner à destination de l’énorme public non-occidental. Cette interaction permet de jeter un œil sur la politique de communications stratégiques en évolution de la Russie à destination du Grand Sud, dont on s’attend à ce qu’elle soit encore perfectionnée, car cette partie du monde est le véritable champ de bataille cognitif de la Nouvelle Guerre Froide.
Continuer la lecture

Meng Wanzhou a été libérée. Une petite mais décisive victoire pour la Chine


Par Moon of Alabama – Le 25 septembre 2021

Les États-Unis ont cédé à la demande chinoise de mettre fin à la prise d’otage de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou :

Un avion censé transporter la directrice d’une société technologique chinoise, Meng Wanzhou, a décollé de l'aéroport de Vancouver vendredi, marquant une nouvelle étape dans une saga juridique qui a englué le Canada - et deux de ses citoyens - dans un conflit entre les gouvernements américain et chinois.

Un tribunal de la Colombie-Britannique a décidé vendredi que la procédure d'extradition contre Meng serait abandonnée après que le directeur financier de Huawei a conclu un accord de poursuite différée avec le gouvernement américain.

Michael Spavor et Michael Kovrig, les deux citoyens canadiens qui ont été détenus en Chine quelques jours après l'arrestation de Meng à Vancouver, sont maintenant sur le chemin du retour au Canada, a confirmé vendredi soir le Premier ministre, Justin Trudeau.

Continuer la lecture

Les États-Unis et leurs partenaires des Five Eyes, utilisent la « persuasion », le sabotage et la désinformation pour obtenir la suprématie en matière de vaccins


Par Moon of Alabama – Le 15 mars 2021

Les États-Unis et certains de leurs alliés s’efforcent de dénigrer le vaccin russe Sputnik V et de promouvoir les vaccins à ARNm, plus coûteux et produits par des sociétés « occidentales ».

En novembre dernier, nous avions prévenu que la concurrence entre les vaccins serait impitoyable :

Continuer la lecture

Les faucons sinophobes tentent de contrecarrer la politique « pacifiste » de Biden


Par Moon of Alabama – Le 10 décembre 2020

Au cours de sa campagne de 2016, Donald Trump semblait plaider pour de meilleures relations avec la Russie. Après son élection à la présidence, une série d’histoires négatives sur la Russie et sa prétendue relation avec Trump ont été publiées. L’assaut s’est poursuivi tout au long de la présidence de Trump. L’effet recherché était d’empêcher Trump de réaliser sa promesse de campagne. Sous la pression constante de prouver qu’il n’était pas la « marionnette de Poutine », il a fini par aggraver des relations déjà mal en point avec la Russie.

Pendant sa campagne de 2020, Joe Biden a plaidé pour des relations moins hostiles avec la Chine que celles mises en œuvre sous l’administration Trump. Il suivra probablement les recommandations politiques relativement pacifistes de la Brookings Institution. Les taxes douanières imposés par Trump vont maintenant faire l’objet d’une révision. Les alliés seront invités à élaborer une stratégie commune. La politique envers la Chine ne se concentrera pas sur les hostilités en Asie, mais sur la politique intérieure des Etats-Unis:

Continuer la lecture