Les Houthis du Yémen demandent à Abu Dhabi de retirer ses forces


Par Moon of Alabama – Le 17 janvier 2022

Depuis 2015, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis luttent contre le mouvement houthi au Yémen.

Les deux pays ont des objectifs différents. L’Arabie saoudite veut détruire le mouvement Houthi et installer un gouvernement yéménite qu’elle pourra contrôler. Les Émirats arabes unis veulent contrôler les ports du Yémen et les voies maritimes qui l’entourent. À cette fin, ils ont mis sur pied leur propre force proxy, composée de tribus du sud du Yémen.

Continuer la lecture

Un champ de bataille commercial où la Chine peut porter un sérieux coup aux Etats-Unis


Par Tom Fowdy – 11 janvier 2022 – RT

En début de semaine, les ministres des Affaires étrangères d’Arabie saoudite, du Koweït, d’Oman et de Bahreïn, ainsi que le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG) sont arrivés à Pékin pour une visite de quatre jours visant à renforcer les liens économiques avec la Chine.

La proposition d’un accord de libre-échange (ALE) entre les États du Golfe et Pékin figure en tête de l’ordre du jour. Les pourparlers à ce sujet ont débuté en 2004, mais ont stagné. On s’attend à ce qu’elles prennent un nouvel élan lors d’une visite décrite par le Global Times comme « sans précédent ».

Continuer la lecture

La revanche de Macron sur la trahison AUKUS


Source The Indian Punchline

Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman (R) salue le président français Emmanuel Macron à son arrivée à Djeddah, le 4 décembre 2021.

Ce qui distingue les grandes puissances comme la France c’est leur sens de l’histoire et leur compréhension profonde de la temporalité de l’expérience historique, ou comment leur passé, présent et future sont considérés comme liés dans leur diplomatie internationale.

Continuer la lecture

Le conflit entre l’Arabie saoudite et les Émirats prend de l’ampleur et pourrait ouvrir la porte à Moscou


Par Moon of Alabama – Le 5 juillet 2021

En 2015, le prince héritier saoudien Mohammad bin Salman était le meilleur ami du prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed bin Zayed. Ensemble, ils ont décidé d’attaquer le gouvernement Houthi au Yémen parce qu’il avait évincé le régime de l’ancien président Hadi. La guerre contre le Yémen continue depuis lors.

Mais les intérêts des Saoudiens et des Émirats arabes unis se sont mis à diverger sur plusieurs points. Ces derniers jours, le conflit qui les oppose a pris de l’ampleur sur trois fronts importants.

Continuer la lecture

Les Émirats arabes unis trahissent la Palestine


Par Moon of Alabama – Le 13 août 2020

Le président américain Donald Trump vient d’annoncer que les Émirats arabes unis et Israël « ont accepté une normalisation complète » de leurs relations et qu’ils « établiront des ambassades réciproques ».

En échange, Israël « suspendra sa déclaration de souveraineté » sur des parties du territoire de Cisjordanie , à toutes fins utiles, déjà annexées et contrôlées.

Continuer la lecture

La « schizophrénie » américaine imprègne trop la politique mondiale


Par Alastair Crooke − Le 24 juin 2020 − Source Strategic Culture

Alors que l’Amérique se dissout en deux substances distinctes – une nation, deux psychés – nous devrions peut-être accorder plus d’attention à la psychologie sous-jacente à cette segmentation, et pas seulement à ses effets «politiques». De toute évidence, cette scission est vitale pour comprendre les États-Unis.

Continuer la lecture

Face aux problèmes créés par le prince héritier, l’Arabie Saoudite fait marche arrière


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 6 décembre 2019

Lorsque le roi saoudien Salman a promu son fils Muhammad bin Salman (MbS) ministre de la Défense puis prince héritier, les attentes étaient grandes. Mais trois des principales initiatives que Muhammad a lancés depuis se sont rapidement heurtés à des difficultés. Des actions sont en cours pour limiter les dégâts qu’il a causés. La fin de la guerre saoudienne contre le Yémen, qui dure depuis 5 ans, approche à grands pas. L’offre publique d’actions de la compagnie pétrolière publique saoudienne ARAMCO a finalement eu lieu, mais avec une valorisation bien inférieure à celle initialement prévue. La dispute avec le Qatar, qui dure depuis trente mois, est en cours de résolution.

Continuer la lecture

L’Arabie Saoudite reconnait sa défaite au Yémen …


… et commence à chercher un moyen de faire la paix.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 29 aout 2019

Il y a deux semaines, nous écrivions que la guerre contre le Yémen prendrait bientôt fin. Les Saoudiens ont perdu leur allié, ils ont perdu la guerre et auront à faire la paix. C’est bien ce qu’ils font maintenant. Mais les combats au Yémen se poursuivront jusqu’à ce que ce pays trouve un nouvel équilibre.

Aujourd’hui, l’armée de l’air des Émirats arabes unis a bombardé les forces yéménites soutenues par son « allié » l’Arabie saoudite :

Continuer la lecture

Le sens profond d’une guerre perdue


Par Alastair Crooke – Le 19 aout 2019 – Source Strategic Culture

crooke alastairCela devient visible. L’Arabie saoudite a perdu et, comme le remarque Bruce Riedel, « les houtis et l’Iran sont les grands gagnants stratégiques ». Les représentants saoudiens à Aden – le siège du pseudo gouvernement yéménite mis en place par Riyad – ont été chassés par des sécessionnistes du sud, laïques et ex-marxistes. Que peut faire l’Arabie saoudite ? Elle ne peut plus avancer. Encore plus dur serait de battre en retraite. L’Arabie saoudite devra faire face à une guerre houthie qui s’étend jusqu’à l’intérieur du sud du royaume, et à une deuxième guerre – bien différente – dans le sud du Yémen. MbS est coincé. Les dirigeants militaires houthis sont sur la bonne voie et peu intéressés, pour l’instant, par un règlement politique. Ils souhaitent accumuler plus de « cartes en main ». Les Émirats arabes unis, qui avaient armé et entraîné les sécessionnistes du sud, se sont retirés. MbS reste seul à porter le fardeau. Cela va être une belle pagaille.

Continuer la lecture