Le Kosovo lance une offensive contre la Serbie


Le 30 Mai 2019 − Source Katehon.com

Hachim Thaçi

La république non reconnue du Kosovo est de plus en plus agressive envers la Serbie. Très récemment, un plan d’échange de territoires a été discuté entre la Serbie et le Kosovo. Mais maintenant il semble avoir été oublié. Le Président du Kosovo, Hashim Thaçi, a dit clairement qu’il n’avait plus besoin d’échange : il veut juste arracher un nouveau morceau à la Serbie. Y parviendra-t-il ?

Continuer la lecture de Le Kosovo lance une offensive contre la Serbie

L’« indépendance » du Kosovo : les dilemmes de l’agression de l’OTAN en 1999


Par Vladislav B. Sotirović – Le 7 mars 2018 – Source Oriental Review

Les ruines d’une cathédrale orthodoxe serbe à Djakovica (Kosovo), dynamitée en juillet 1999.

Le dixième anniversaire de l’« indépendance » de la République du Kosovo, célébré par les Albanais du Kosovo le 17 février 2018, a une fois de plus réouvert la question de l’intervention militaire de l’OTAN contre la République fédérale de Yougoslavie (RFY) entre mars et juin 1999 comme fondement de la sécession du Kosovo de la Serbie et sa proclamation d’une quasi indépendance le 17 février 2008. Pourtant, le Kosovo est devenu le premier et le seul État européen dirigé par des chefs de guerre terroristes, qui venaient dans ce cas de l’Armée de libération (albanaise) du Kosovo (UCK). Continuer la lecture de L’« indépendance » du Kosovo : les dilemmes de l’agression de l’OTAN en 1999

L’OTAN est en train de cibler les Serbes bosniaques afin de « terminer le boulot » dans les Balkans.


Par Aleksandar Pavic – Le 28 février 2018 – Source Strategic Culture

L’Occident « libéral » qui en train de s’effondrer, est désespérément pressé d’en finir dans les Balkans. Plus d’un quart de siècle après que les premiers États occidentaux, poussés par l’Allemagne, ont reconnu unilatéralement la sécession des anciennes républiques fédérales yougoslaves de Slovénie, de Croatie et de Bosnie-Herzégovine et environ 19 ans après l’attaque aérienne et terrestre de l’OTAN contre ce qui restait du pays (la République fédérale de Yougoslavie, comprenant la Serbie et le Monténégro) qui a entraîné l’occupation par l’OTAN et l’amputation forcée de la province serbe du Kosovo-Metohija (par la reconnaissance de son indépendance unilatéralement déclarée en février 2008 par les principales puissances occidentales, par certains pays musulmans, mais pas tous, et tous les petits pays dont l’Oncle Sam pouvait soit tordre les mains soit y glisser une poignée de dollars), les maîtres de l’OTAN montrent de plus en plus des signes de nervosité parce qu’ils n’ont pas réussi à établir un contrôle complet sur le territoire de l’ancien pays multiethnique modèle. En conséquence, les appels pour que l’Alliance « termine le boulot » dans la région gagnent en volume.

Continuer la lecture de L’OTAN est en train de cibler les Serbes bosniaques afin de « terminer le boulot » dans les Balkans.

Le procès Mladić : une tache sur la civilisation


« Tout cela est un mensonge. C’est un procès dans le style de l’OTAN » – Ratko Mladić


Christopher Black

Par Christopher Black – Le 28 novembre 2017 – Source New Eastern Outlook

Les paroles provocantes adressées par le général Mladić aux juges du tribunal spécial pour les crimes de guerre en Yougoslavie contrôlé par l’OTAN ont retenti haut et fort le jour où ils ont prétendu le condamner. Il aurait pu ajouter « pourtant l’histoire m’absoudra » et beaucoup d’autres choses encore, mais ils a été jeté hors de la salle par le juge en chef, Orie, dans son style condescendant, comme s’il s’adressait à un élève qui fait l’école buissonnière plutôt qu’à un homme faussement accusé de crimes qu’il n’a pas commis. Continuer la lecture de Le procès Mladić : une tache sur la civilisation

La Macédoine sera-t-elle effacée de la carte en 2018 ?


Par Andrew Korybko – Le 1er décembre 2017 – Source Oriental Review

Skopje
L’avenir semble très sombre pour la Macédoine, car le nouveau gouvernement putschiste pro-occidental ne perd pas de temps et commence à démanteler l’identité du pays et à vendre sa souveraineté à certains de ses voisins hostiles. Cela pourrait avoir l’effet cumulatif d’effacer ce qui est constitutionnellement connu sous le nom de République de Macédoine, actuellement visible sur la carte du monde et ceci dès l’année prochaine, en la remplaçant par une entité « fédérale » (partitionnée intérieurement) reconnue internationalement au nom d’un « compromis politiquement correct ».

Continuer la lecture de La Macédoine sera-t-elle effacée de la carte en 2018 ?