La nouvelle campagne de Trump contre l’Iran n’atteindra pas ses objectifs


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 21 mai 2018

L’administration Trump a dit clairement aujourd’hui qu’elle avait l’intention de provoquer un changement de régime en Iran par tous les moyens possibles.

Dans un discours à la Heritage Foundation qui a fait grand bruit, le secrétaire d’État Pompeo a présenté douze demandes à l’Iran. Il l’a menacé des « sanctions les plus sévères de l’histoire » si ces exigences n’étaient pas satisfaites. Continuer la lecture de La nouvelle campagne de Trump contre l’Iran n’atteindra pas ses objectifs

Compte à rebours de la guerre contre l’Iran


Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 12 mai 2018

John Bolton est un homme sans foi ni loi :

Au début de 2002, un an avant l’invasion de l’Irak, l’administration Bush a exercé une pression intense sur [José] Bustani pour qu’il démissionne de son poste de directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. (…)

Bolton – alors sous-secrétaire d’État au contrôle des armes et aux affaires de sécurité internationale – est allé en personne au siège de l’OIAC à La Haye pour mettre en garde le chef de l’organisation. Et, selon Bustani, Bolton n’a pas mâché ses mots. Il a dit : « Cheney veut que vous partiez », en faisant référence au vice-président des États-Unis de l’époque. « Nous ne pouvons pas accepter votre style de gestion. »

Bolton a ajouté, toujours selon Bustani, : « Vous avez 24 heures pour quitter l’organisation, et si vous ne vous conformez pas à la décision de Washington, nous avons des moyens de vous le faire payer. »

Puis après un silence :

« Nous savons où vivent vos enfants. Vous avez deux fils à New York. » Continuer la lecture de Compte à rebours de la guerre contre l’Iran

Trump met fin à l’accord nucléaire avec l’Iran – Et maintenant ?


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 8 mai 2018

Dans un discours très belliqueux, Trump a annulé l’accord nucléaire avec l’Iran. Il y a aussi raconté beaucoup de mensonges. Mais rien de tout cela n’est surprenant. Les États-Unis ne respectent leurs accords qu’aussi longtemps qu’ils y voient un avantage à court terme – il suffit de demander aux Amérindiens. On ne doit jamais s’attendre à ce que les États-Unis tiennent parole. Continuer la lecture de Trump met fin à l’accord nucléaire avec l’Iran – Et maintenant ?

Comment l’Europe va-t-elle réagir à l’abandon de l’accord iranien par Trump ?


Par Gary Leupp – Le 8 mai 2018 – Source CounterPunch

Photo by European People’s Party | CC BY 2.0

Les gens se demandent comment l’Iran va réagir au retrait des États-Unis du Plan d’action global conjoint signé par l’Iran, les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, la Chine et la Russie en juillet 2015. Moi, je me demande comment l’Allemagne, la quatrième économie mondiale, va réagir. Le mois dernier, lors de son sommet avec Trump, Angela Merkel a réitéré le ferme soutien de l’Allemagne à l’accord. Je me demande comment la France va réagir. Emmanuel Macron, qui a également eu un sommet avec Trump le mois dernier, a confirmé le soutien inaltérable de la France. Je me demande comment la Grande-Bretagne va réagir. Theresa May a qualifié l’accord de « vital » et le ministre britannique des affaires étrangères Boris Johnson est allé à Washington pour insister sur la nécessité de maintenir l’accord. Continuer la lecture de Comment l’Europe va-t-elle réagir à l’abandon de l’accord iranien par Trump ?

Black Cube commence par nier, puis tente de brouiller les cartes…


… et enfin admet qu’il espionne les négociateurs de l’accord avec l’Iran.


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 7 mai 2018

Hier, nous avons publié un article sur « Black Cube », une société d’espionnage israélienne étroitement liée à l’État profond. L’article a été mis à jour tout à l’heure.

Black Cube a utilisé de fausses identités pour tromper deux anciens membres de l’administration Obama, Ben Rhodes et Colin Kahl, ainsi que le lobbyiste pro-iranien Trita Parsi, dans le but de découvrir s’ils avaient profité de l’accord nucléaire (JCPOA) avec l’Iran. Selon l’Observer, qui a le premier parlé de cette affaire sans nommer Black Cube, des personnes liées à l’administration Trump auraient engagé l’entreprise pour dénicher des informations susceptibles d’aider Trump à dénoncer l’accord nucléaire avec l’Iran.

Continuer la lecture de Black Cube commence par nier, puis tente de brouiller les cartes…

Netanyahou crie encore au loup. Que manigance-t-il cette fois ?


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 30 avril 2018

Mise à jour ci-dessous.

Le président américain Trump veut mettre fin à l’accord nucléaire (pdf) avec l’Iran et veut éliminer les forces iraniennes en Syrie qui soutiennent le gouvernement syrien. Quelque chose se prépare dans ce but.

La semaine dernière, le général Joseph Votel, commandant du CENTCOM − le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient − était en Israël. C’était la toute première visite d’un commandant du CENTCOM en Israël, pays qui travaille habituellement avec le commandement européen EUCOM. Continuer la lecture de Netanyahou crie encore au loup. Que manigance-t-il cette fois ?

Non, les sanctions nucléaires contre l’Iran n’ont pas fonctionné


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 18 janvier 2016 – Source Moon of Alabama

Des gens qui croient avoir tout compris disent que la mise en œuvre de l’accord sur le nucléaire iranien montre que «les sanctions ont marché». Par exemple Doug Saunders.
Continuer la lecture de Non, les sanctions nucléaires contre l’Iran n’ont pas fonctionné

États-Unis : moins de 24 heures pour violer l’esprit de l’accord avec l’Iran

Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 17 janvier 2016 – Source Moon of Alabama

Hier, peu avant que l’accord sur le nucléaire iranien n’entre en vigueur, j’ai posé cette question :

Combien de temps cela prendra-t-il aux États-Unis pour trahir, d’une façon ou d’une autre, sinon la lettre, du moins l’esprit de l’accord ?

On a la réponse. Il a fallu moins de 24 heures aux États-Unis pour violer l’esprit de l’accord et donner à nouveau raison aux jusqu’au-boutistes de Téhéran.
Continuer la lecture de États-Unis : moins de 24 heures pour violer l’esprit de l’accord avec l’Iran

Le New York Times prédit l’échec de l’accord iranien


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 25 juin 2015 – Source: Moon of Alabama

A en juger par cet éditorial du New York Times, il n’y aura pas d’accord nucléaire avec l’Iran. C’est bien sûr l’Iran qui en sera rendu responsable alors même que les exigences américaines déraisonnables seront la véritable cause de l’échec annoncé.

L’éditorial accuse le dirigeant iranien Khamenei de l’échec. Khamenei a tenu hier un discours où il a ré-indiqué ses lignes rouges et le cadre d’un éventuel accord. Il n’a rien dit de nouveau. Il dit la même chose depuis le début des négociations. Continuer la lecture de Le New York Times prédit l’échec de l’accord iranien