Le projet d’Ankara : la destruction totale de la Libye


Par Elisabeth Krueger – Le 28 juin 2020 – Source Free West media

Les tensions causées par le conflit libyen ne se sont pas seulement amplifiées entre deux partis du pays – le Gouvernement Fayez el-Sarraj (حكومة الوفاق الوطني GNA) et l’Armée de libération nationale libyenne (جيش التحرير الوطني الليبي LNA) – mais également entre les pouvoirs étrangers.

L’Égypte en particulier a été inclue au conflit. La semaine dernière, le Caire a défini la « ligne rouge », dont le franchissement pourrait amener la plus grande armée des républiques arabes à envahir la Libye.

Continuer la lecture de Le projet d’Ankara : la destruction totale de la Libye

La Russie tente de geler le conflit en Libye


Par Moon of Alabama – Le 8 juin 2020

La guerre en Libye s’est transformé en conflit par procuration entre de nombreux acteurs internationaux.
Le gouvernement d’entente nationale (GNA), dirigé par le Premier ministre Fayez al-Sarraj, est soutenu par les Frères musulmans. Son principal sponsor politique et financier est le Qatar et son principal allié militaire est la Turquie. L’Italie soutient également Sarraj. Le GNA contrôle la capitale, Tripoli, et Misrata dans l’ouest du pays.

Du côté opposé, on trouve l’ancien agent de la CIA, Khalifa Haftar, et son armée nationale libyenne (ANL). Il contrôle l’est de la Libye et la plupart des ressources pétrolières. Il est soutenu par les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Égypte, la Grèce et la France.

Continuer la lecture de La Russie tente de geler le conflit en Libye

Un rapide survol de la situation en Syrie et dans les environs


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 7 mai 2020

Les récentes turbulences financières sur les marchés pétroliers et la dépression mondiale auront un impact important sur les conflits au Moyen-Orient.

Continuer la lecture de Un rapide survol de la situation en Syrie et dans les environs

L’intervention turque en Libye pourrait conduire à une guerre avec l’Égypte


2015-05-21_11h17_05Moon of Alabama − Le 17 décembre 2019

Le président turc Erdogan continue de créer des ennemis à la Turquie.

Après avoir mené une guerre contre la Syrie, il a réussi à conchier l’UE en poussant des réfugiés chez elle. Il a déplu à l’OTAN et aux États-Unis en installant des défenses anti-aériennes russes. La plupart des pays arabes du golfe Persique le détestent pour son soutien au Qatar.

Continuer la lecture de L’intervention turque en Libye pourrait conduire à une guerre avec l’Égypte

Avec des amis comme la Turquie, qui a besoin d’ennemis ?


Par Richard Miniter – Le 9 juin 2019 – Source Human Events

La Turquie, ancien allié de l’OTAN et des américain, arme maintenant les ennemis des américains en Libye, en violation flagrante de l’embargo des Nations Unies sur les armes de 2011.

Continuer la lecture de Avec des amis comme la Turquie, qui a besoin d’ennemis ?

Les conséquences néfastes de l’invasion de l’Afghanistan, de la Libye et de la Syrie sur l’Inde


Par Ekaterina Blinova – Le 5 août 2018 – Source Sputnik

Le terrorisme et les guerres civiles qui engloutissent l’Asie centrale, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord affectent sérieusement les intérêts stratégiques de l’Inde dans ces régions, selon Amrita Dhillon et Amit Sinha, deux observateurs des affaires internationales, qui ont expliqué à Sputnik comment les luttes armées en Syrie, en Libye et en Afghanistan ont nui à l’Inde et pourquoi New Delhi soutient Damas. Continuer la lecture de Les conséquences néfastes de l’invasion de l’Afghanistan, de la Libye et de la Syrie sur l’Inde

Libye : Sept ans depuis le 17 février


Par Youri Zinine – Le 17 février 2018 – Source New Eastern Outlook

Le 17 février, sept ans auront passé depuis le début des événements en Libye qui ont conduit au renversement de son dirigeant, Mouammar Kadhafi. Ces années ont été pleines d’événements dramatiques et souvent sanglants, qui, selon différents indices (souveraineté effective, stabilité, activité commerciale, etc.) ont laissé le pays dans une situation bien pire. Continuer la lecture de Libye : Sept ans depuis le 17 février

La guerre frauduleuse de l’OTAN au nom des femmes


Par George Szamuely – Le 9 janvier 2018 – Source CounterPunch

Dans un récent article du Guardian intitulé « Why NATO Must Defend Women’s Rights » (Pourquoi l’OTAN doit défendre les droits des femmes), le secrétaire général de l’agence, Jens Soltenberg, et la star de cinéma Angelina Jolie affirment que « l’OTAN a la responsabilité et l’occasion d’être un défenseur de premier plan des droits des femmes ». En outre, elle « peut devenir le chef de fil militaire mondial en matière de prévention et de réponse à la violence sexuelle lors des conflits ». Tous deux se sont engagés à identifier « les moyens par lesquels l’OTAN peut renforcer sa contribution à la protection et à la participation des femmes dans tous les aspects de la prévention et de la résolution des conflits ». Continuer la lecture de La guerre frauduleuse de l’OTAN au nom des femmes

Imaginer un Moyen-Orient reconfiguré


My photo

Par Robin Wright – Le 28 septembre 2013 – Source NY Times

La carte du Moyen-Orient moderne, pivot politique et économique de l’ordre international, est en lambeaux. La guerre ruineuse en Syrie est un tournant. Mais les forces centrifuges des croyances, des tribus et des ethnies rivales – renforcées par les conséquences involontaires du printemps arabe – sont également en train de secouer une région définie par les puissances coloniales européennes il y a un siècle et défendue par des autocrates arabes depuis.

Résultat de recherche d'images pour "Robin Wright map" Continuer la lecture de Imaginer un Moyen-Orient reconfiguré

Comment Poutine en est arrivé à dominer le Moyen-Orient



La Syrie et la Libye ne sont que deux exemples de la manière dont le dirigeant russe a encerclé l’Occident.


Par John R. Bradley – Le 7 octobre 2017 – Source The Spectator

Lorsque la Russie est entrée dans la guerre civile en Syrie en septembre 2015, le secrétaire d’État américain à la Défense, Ash Carter, a prédit une catastrophe pour le Kremlin. Vladimir Poutine « jetait de l’huile sur le feu » du conflit, a-t-il dit, et sa stratégie de combattre ISIS tout en soutenant le régime d’Assad était « vouée à l’échec ». Deux ans plus tard, Poutine est sorti triomphant et l’avenir de Bachar al-Assad est assuré. Ils vont bientôt déclarer leur victoire sur ISIS dans le pays. Continuer la lecture de Comment Poutine en est arrivé à dominer le Moyen-Orient